Azarga: mode d'emploi

La myopie

Dans les cas de maladies des organes de la vision comme le glaucome et l'augmentation de la pression intra-oculaire, les gouttes aux propriétés hypertensives sont utilisées comme l'un des principaux agents thérapeutiques.

Un de ces médicaments - les gouttes Azarg, qui contribuent à une diminution de la PIO.

Gouttes oculaires Azarg: informations générales et instructions d'utilisation

Azarga - l'un des médicaments antiglaucome les plus efficaces.

Tout cela fait que les gouttes ne sont pas très populaires chez les patients.

Oui, et les médecins eux-mêmes prescrivent d’abord des médicaments moins actifs et moins agressifs.

Ce n’est que lorsque de telles solutions ophtalmiques s’avèrent peu efficaces que des gouttes d’asarga sont utilisées comme remède radical.

Les gouttes sont des bêta-bloquants combinés anti-glaucome, qui inhibent le travail des centres responsables de la production de liquide intra-oculaire.

Action pharmacologique

Les gouttes ont un effet dépresseur sur les mécanismes qui produisent les larmes

À la suite de cette exposition, la pression intra-oculaire diminue, mais pas à un niveau normal mais à un certain nombre d'unités. Par conséquent, l'agent est prescrit avec prudence aux patients prédisposés à l'hypotension.

Les composants actifs des gouttes sont le timolol et le brinzolamide.

Ce sont des composés puissants qui, après l’instillation du médicament, pénètrent dans la circulation systémique.

Après un certain temps, ces substances passent à l'état de métabolites, qui sont excrétés par les reins.

La combinaison de ces substances est due au fait que, lorsqu'elles sont ingérées simultanément dans le corps, un effet synergique est observé: les deux médicaments ensemble donnent un meilleur résultat thérapeutique que séparément.

Méthode d'application et indications d'utilisation

Les gouttes sont un médicament topique.

Selon les instructions d'utilisation, vous devez effectuer chaque jour deux procédures d'instillation (une goutte dans chaque œil).

Il n'est pas recommandé de sauter les instillations, mais si cela se produit, il est préférable de continuer l'instillation sur le programme précédent plutôt que d'augmenter la posologie lors de la prochaine instillation.

Dans les cas où le traitement est prescrit immédiatement après la fin du traitement en utilisant d'autres moyens similaires, il est recommandé d'attendre au moins un jour entre deux cours différents.

Interaction avec d'autres moyens

Il existe un certain nombre de médicaments avec lesquels les gouttes d'azarg ne peuvent pas être utilisés pour diverses raisons:

  • thérapie articulaire avec des inhibiteurs de l’anhydrase carbonique sous forme de comprimés ou de suspensions, l’augmentation mutuelle des effets secondaires est possible.
    De tels médicaments incluent Glaupax, Neframide, Fonurit, Diacarb, Dilamox;
  • pour les mêmes raisons, essayez de ne pas associer le médicament azarg à la troléandomycine, au clotrimazole, au kétoconazole;
  • en association avec timolol chez les diabétiques, il est possible que l'effet des médicaments hypoglycémiques soit renforcé.
    Également dans ces cas, l’abaissement de la pression artérielle et le ralentissement du rythme cardiaque ne sont pas exclus.
    Ceci est également caractéristique d'une administration simultanée avec la zimétidine et la quinidine.

Si le médecin prescrit d'autres solutions pour les instillations en plus de tels moyens, l'intervalle entre l'instillation des deux moyens doit être de 15 à 20 minutes.

Effets secondaires

  • larmoiement et photophobie accrus;
  • gonflement de la cornée;
  • troubles du sommeil;
  • qualité de vision réduite;
  • diminution de la libido;
  • douleur, douleur et sensation de présence d'un corps étranger dans les yeux;
  • problèmes de mémoire;
  • dilatation des capillaires, entraînant un érythème (rougeur de la peau);
  • augmentation de la fatigue et de la léthargie;
  • assombrissement des protéines oculaires;
  • gonflement des paupières et formation de croûtes de sécrétions sur leurs bords.

De telles manifestations n'indiquent pas toujours la nécessité d'annuler le traitement. Dans certains cas, des ajustements au cours du traitement sont suffisants, mais seul le médecin traitant peut le faire.

Contre-indications

Il y a aussi beaucoup de contre-indications à l'instillation de l'azarga, parmi lesquelles:

  • l'angine de poitrine;
  • asthme bronchique;
  • l'hyperteriose;
  • toute maladie pulmonaire (surtout chronique);
  • glaucome à angle fermé;
  • insuffisance cardiaque et rénale;
  • la rhinite;
  • la bradycardie;
  • diabète sucré;
  • glaucome pigmentaire;
  • troubles circulatoires.

Composition et caractéristiques de la sortie des pharmacies

La composition des gouttes d’azarg comprend la brinzolamide, le timolol et les substances auxiliaires:

  • eau purifiée;
  • Solution à 50% de chlorure de benzalkonium;
  • l'acide chlorhydrique;
  • édétate disodique;
  • carbomère;
  • chlorure de sodium;
  • le mannitol;
  • Tyloxapol.

Les gouttes sont une solution claire (parfois légèrement teintée de jaune), vendue en flacons de 5 ml.

Termes et conditions de stockage

Le stockage est autorisé à des températures comprises entre +2 et +30 degrés.

Les analogues

Les analogues du médicament sont:

  1. Arutymol.
    Bêta-bloquant adrénorécepteur non sélectif. Son action est basée sur la suppression de l'activité du système de production de liquide intraoculaire.
    Des changements dans la taille de l'élève et des spasmes d'accommodation et cela ne se produit pas.
    L'outil agit tout au long de la journée, le pic d'action se situe dans la première heure après l'instillation.
  2. Okumed
    L’antiglaucome diminue pour réduire la PIO, quel que soit son niveau au moment de l’instillation.
    L'outil aide à réduire le volume de fluide produit, commençant à agir seulement vingt minutes après l'instillation.
    Une instillation répétée n’est requise qu’après une journée.
  3. Oftan.
    Le médicament est basé sur l'isomère de timolol, type bêta-bloquant non sélectif.
    Le médicament ralentit la production de liquide intraoculaire, pénétrant directement dans le tissu ciliaire, où se déroulent ces processus.
    De plus, la solution stimule le système circulatoire des organes de la vision.
  4. Timoptik.
    Un moyen de réduire le niveau de production de liquide intra-oculaire, ce qui contribue en outre à la sortie rapide de son excédent.
    En cas de surdosage ou d’hypersensibilité aux composants de l’outil chez les patients, des effets indésirables systémiques peuvent apparaître.

Coût du médicament

Ce type de gouttes appartient à la catégorie de prix la plus élevée. Son coût en Russie est en moyenne de 800 à 850 roubles, et dans certaines pharmacies, le prix peut atteindre 1 000 roubles.

Recommandations supplémentaires pour l'utilisation

De plus, une attention particulière doit être portée aux personnes qui portent des lentilles de contact: certains composants du médicament peuvent se déposer sous forme de sédiments sur des optiques de contact souples et nuire à la structure des lentilles, ce qui perturberait leurs propriétés réfractives.

Ces gouttes se caractérisent par une diminution temporaire de l'acuité visuelle, qui passe en quelques minutes.

Mais pendant ce temps, il est préférable d’éviter les actions et travaux qui nécessitent une attention particulière et une concentration accrue de l’attention.

Les avis

«Des gouttes d'azarg ont utilisé mon père lorsqu'il a reçu un diagnostic de glaucome.

Avant cela, il utilisait d'autres moyens, mais ils avaient soit un effet minimal, soit ils n'agissaient pas du tout.

Des gouttes Azarg ont été prescrites pendant deux semaines, après quoi le pape a subi un deuxième examen, qui a révélé une baisse significative du niveau de la PIO.

Le spécialiste a recommandé d'utiliser cet outil régulièrement, et après quelques semaines, si l'augmentation de la PIO est clairement ressentie.

Dans un proche avenir, nous nous préparons à une opération et le besoin de telles gouttes a disparu. "

Kirill Yuriev, Lugansk.

«Les médecins m'ont prescrit les gouttes d'arthrite après un traitement du glaucome par d'autres moyens qui n'a pas été très efficace.

Au début, j'étais alarmé par le grand nombre d'effets secondaires indiqués dans les instructions, mais le médecin m'a expliqué qu'ils n'étaient observés qu'avec une violation du schéma thérapeutique et de la posologie.

J'ai aimé ces gouttes: la pression est presque immédiatement revenue à la normale, mais je n'ai ressenti aucune sensation désagréable lorsque j'ai été instillé.

Le seul point négatif de ce médicament est un prix très élevé. "

Ekaterina Vlasova, Saransk.

Vidéo utile

Dans cette vidéo, vous découvrirez s’il est possible de traiter le glaucome avec des gouttes:

La solution ophtalmique d'Azarg est prescrite dans les cas graves et doit être surveillée par des spécialistes pendant le traitement.

L'utilisation d'un tel médicament sans examen préalable et approbation d'un ophtalmologiste peut entraîner une détérioration de l'état des organes de la vision, en particulier si le patient présente des contre-indications à l'utilisation de gouttes.

Azarga (gouttes pour les yeux): mode d'emploi, prix, avis, analogues

Un des outils efficaces utilisés en ophtalmologie, sont les gouttes Azarg.

Un médicament à deux composants aide à réduire la pression intra-oculaire, qui est fournie par différents mécanismes d’action des substances actives.

La composition

Le médicament est un liquide clair, presque incolore, sans odeur spécifique. Azarga est utilisé en ophtalmologie comme remède antiglaucomal.

Il est inséré directement dans la cavité oculaire.


1 ml de solution contient:

  • composants principaux - 10 mg de brinzolamide; 5 mg de timolol;
  • substances supplémentaires facilitant l’absorption du médicament - 0,1 mg d’édétate disodique; 0,25 mg de tyloxapol; 1 mg d'eau purifiée; 4 mg de carbomère; 0,1 mg de chlorure de benzalkonium; 33 mg de mannitol; 1 mg de chlorure de sodium; une certaine quantité d'acide chlorhydrique / hydroxyde de sodium (jusqu'au pH standard).

Effet clinique

Au cours du mois, les chercheurs qui ont participé au développement du médicament ont mené des recherches pour étudier les effets cliniques des patients présentant un diagnostic: glaucome aigu, hypertension oculaire.

Les résultats du traitement par gouttes Azarg ont dépassé le traitement d'association (dorzolamide + timolol).

La valeur moyenne de l'OMC au stade initial du traitement est de 25-27 mm Hg. Art. réussi à réduire au niveau de 8-9 mm Hg. Art.

Au total, trois études ont été menées et les résultats indiquent clairement les avantages de l’utilisation du collyre Azarg. En plus de l'effet clinique, il existe une gêne minime après l'introduction de la solution, la manifestation d'effets secondaires.

Vous pouvez acheter des gouttes pour les yeux bon marché à Moscou en faisant une demande dans la boutique en ligne. Le coût de la bouteille - 855-927 roubles.

La différence avec le prix de la pharmacie est due à l’absence de surtaxe pour la location d’une salle ou d’un entrepôt où les marchandises sont stockées. Pour une bouteille dans le réseau des pharmacies devront payer 1054-1147 roubles.

Le médicament est délivré en présence d'une ordonnance certifiée par la signature et le sceau du médecin traitant.

Indications d'utilisation

Solution médicamenteuse prescrite pour le glaucome à angle ouvert ou l’hypertension oculaire afin de réduire la PIO dans les cas où la monothérapie était inefficace.

Restrictions sur l'utilisation de

Avant d’utiliser des gouttes pour les yeux, vous devez connaître les contre-indications indiquées par le fabricant dans les instructions.

L'acceptation de l'agent ophtalmique Azarg n'est pas possible si vous avez les problèmes de santé suivants:

  • allergies aux médicaments actifs et adjuvants;
  • hypersensibilité aux β-bloquants;
  • réaction négative aux sulfamides;
  • asthme bronchique, maladie pulmonaire grave, survenant sous une forme chronique;
  • déstabilisation du rythme cardiaque;
  • insuffisance cardiaque;
  • rhinite allergique;
  • dysfonctionnement rénal;
  • acidose hyperchlorémique.

Événements indésirables

Lors du test des médicaments, des cas d’effets secondaires ont été identifiés.

Les plus courants (jusqu'à 10%) sont:

  • douleur dans les yeux (légère);
  • brumisation;
  • sentir la présence d'un objet étranger dans les yeux;
  • irritation;
  • constriction de l'élève;
  • distorsion des goûts de transmission des récepteurs.

Très rarement (jusqu'à 1%), les réactions corporelles suivantes au médicament se produisent:

  • capacité réduite de reproduire une déchirure;
  • voile sur la cornée;
  • gonflement de la conjonctive, rougeur;
  • érosion de la cornée;
  • conjonctivite allergique;
  • formation de croûte sur les bords de la paupière;
  • amélioration de la déchirure;
  • sensations de démangeaisons.

La santé physique peut être légèrement altérée à la suite d'une insomnie ou d'une baisse de la pression artérielle.

Les composants actifs des gouttes oculaires peuvent provoquer une exacerbation des maladies pulmonaires chroniques, qui se manifestent par des accès de toux et des maux de gorge.

Parmi les autres réactions négatives possibles du corps au médicament:

Une liste assez impressionnante d'événements indésirables est expliquée par l'absorption systémique des composants actifs du médicament.

En cas de forte détérioration du bien-être après l’instillation, il vaut la peine de laver la membrane muqueuse de l’œil à l’eau claire et consultez votre médecin pour une utilisation ultérieure du produit.

Instructions d'utilisation

Méthode d'application - locale (introduction à la cavité de l'oeil).

Le schéma classique consiste à instiller une goutte dans chaque œil deux fois par jour. Avant la procédure, il est recommandé de secouer le flacon pour mélanger les composants de la composition.

La posologie ne doit pas dépasser une goutte.

Si la procédure a été ratée par inadvertance, vous ne devez pas augmenter la quantité de solution au cours de l'instillation ultérieure, cela peut provoquer une réaction négative de l'organisme aux substances actives du produit.

Lors de la prescription d'Azarg après un autre médicament ophtalmologique ayant un effet similaire, la première procédure est effectuée le lendemain, après l'utilisation du médicament annulé.

Précautions de sécurité

L’utilisation d’Azarg nécessite le respect de certaines règles empêchant la manifestation d’effets secondaires et autres complications:

  • Chez les patients âgés, après une procédure thérapeutique, une diminution de la concentration de l’attention est constatée, chez tous les autres, l’acuité visuelle. Jusqu'à la récupération complète n'est pas recommandé de conduire des véhicules et des équipements complexes.
  • En période de procréation ou d'allaitement, les gouttes oculaires ne sont pas prescrites aux femmes.
  • Avant de commencer l'instillation oculaire, retirez les lentilles. Vous pouvez le porter après 20-25 minutes. Encore mieux au moment du traitement d'abandonner leur port.
  • Avec l'introduction de la solution médicamenteuse ne doit pas toucher le bout de la pipette de l'oeil muqueux du flacon. Il est également important d’exclure le contact de la pipette avec d’autres objets afin de ne pas provoquer une infection des organes de la vision. Avant la procédure, il est important de vous rappeler les règles d’hygiène: vous devez vous laver le visage et les mains avec un savon antibactérien ou un savon de toilette.
  • Lorsque vous achetez un médicament, vous devez vérifier sa date de péremption. Le flacon ouvert est conservé au maximum 4 semaines, après quoi la solution perd ses propriétés médicinales.

Les avis

Vladimir, 37 ans:

Lorsqu'il est utilisé deux fois par bouteille, il dure environ un mois. Aucune solution de sensation d'inconfort une fois instillé ne provoque pas. Parmi les effets secondaires, des démangeaisons périodiques ont été observées.

La pression intraoculaire a été réduite non seulement avec succès, mais aussi normalisée. Passé le flou de la vision, ce qui empêchait d'effectuer pleinement le travail. J'étais satisfait de la qualité et de l'action des gouttes.

Tatyana, 29 ans:

D'autres aspects positifs associés à l'utilisation de gouttes: l'absence de brûlure ou autre inconfort après l'introduction de la solution, l'effet rapide (la pression intra-oculaire diminue après 15 à 20 minutes). Pendant le traitement à long terme, les effets secondaires du médicament ne sont pas apparus.

Zhanna, 40 ans:

Après la chirurgie, les gouttes Azarg ont été attribuées. Le médicament enlève bien la pression intraoculaire, le regard est effacé comme si le voile était descendu. Après instillation d'inconfort n'est pas observée. Pour sa tâche, le médicament fait face.

Les analogues

Lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique, un ophtalmologiste sélectionne les médicaments les plus appropriés.

Au besoin, aucun substitut moins efficace ne peut être prescrit à la place des gouttes Azarg.

Parmi les populaires:

  • Azopt - 894 roubles;
  • Hanforth - 815 roubles;
  • Ksalakom - 630 roubles;
  • Duoprost - 594 roubles;
  • Combigan - 759 roubles.

Dans le réseau des pharmacies, il est également possible de choisir des analogues bon marché:

  • Arutimol - 51 roubles;
  • Brinzopt - 249 roubles;
  • Fotil - 220 roubles;
  • Rosacom - 179 roubles.

Azarga

Description au 3 septembre 2015

  • Nom latin: Azarga
  • Code ATC: S01ED51
  • Ingrédient actif: Brinzolamide + Timolol (Brinzolamide + Timolol)
  • Fabricant: Alcon Pharmaceuticals (Russie)

La composition

La préparation contient des principes actifs: brinzolamide et timolol.

Composants supplémentaires: mannitol, chlorure de sodium, édétate disodique, eau purifiée, hydroxyde de sodium, chlorure de benzalkonium à 50%, tyloxapol.

Formulaire de décharge

Azarga est produit sous forme de gouttes pour les yeux, emballé dans des flacons compte-gouttes de 5 ml.

Action pharmacologique

Les gouttes oculaires Azarg ont un effet combiné.

Pharmacodynamique et pharmacocinétique

L'action de ce médicament cause ses substances constitutives. En combinaison, l'efficacité de chaque composant augmente de manière significative. Le brynzolamide se caractérise par une inhibition de l'anhydrase carbonique II, ce qui ralentit la formation d'ions bicarbonates, ce qui entraîne une diminution du transport du sodium et des liquides. Cela réduit la production de liquide intra-oculaire dans le corps ciliaire de l'œil, ce qui contribue à réduire la pression intra-oculaire.

Le bêta-bloquant adrénocepteur non sélectif timolol n'a pas d'activité sympathomimétique. Dans le même temps, le médicament ne manifeste pas d'effets indésirables sur le myocarde, sans avoir un effet stabilisant de la membrane. L'application locale de gouttes oculaires aide à réduire considérablement la pression intra-oculaire en réduisant la formation d'humidité et en augmentant son débit.

L'utilisation de gouttes entraîne la pénétration des principaux composants dans la circulation systémique. La communication avec les protéines plasmatiques peut atteindre 60%. En raison du métabolisme, plusieurs métabolites sont formés. L'excrétion du corps se produit principalement avec l'aide des reins sous une forme inchangée, le reste dans les métabolites.

Indications d'utilisation

La principale indication pour prescrire des gouttes oculaires Azarg est la nécessité de réduire la pression intra-oculaire élevée au cours du traitement:

  • glaucome à angle ouvert;
  • hypertension intra-oculaire, alors que l’autre traitement n’était pas suffisamment efficace.

Contre-indications

Le médicament n'est pas recommandé pour:

  • asthme bronchique;
  • hyperréactivité bronchique;
  • bradycardie sinusale;
  • maladie pulmonaire obstructive chronique;
  • Blocus AV;
  • insuffisance cardiaque grave;
  • choc cardiogénique;
  • rhinite allergique grave;
  • insuffisance rénale;
  • utilisation simultanée d'inhibiteurs de l'anhydrase carbonique par voie orale;
  • glaucome à angle fermé;
  • lactation, grossesse;
  • enfants de moins de 18 ans;
  • hypersensibilité au médicament et à son groupe.

Des soins sont nécessaires dans le traitement des patients souffrant d'hyperthyroïdie, d'hypotension artérielle, d'angine de poitrine Prinzmetal, de troubles circulatoires.

Effets secondaires

Lors du traitement avec les gouttes pour les yeux Azarg, des réactions locales et des effets secondaires systémiques peuvent se développer. Apparaissent particulièrement souvent: vision trouble, douleur et irritation, sensation de particules étrangères dans les yeux, dysgueusie, kératite, kératopathie, défaut de l'épithélium cornéen, augmentation de la pression intraoculaire, formation de défauts et de dépôts sur la cornée, œdème cornéen, apathie, dépression, etc.

Le traitement nécessite un rinçage immédiat à l'eau claire. Ensuite, un traitement symptomatique et de soutien est effectué. Dans le même temps, il est nécessaire de contrôler le niveau d'électrolytes et le pH dans le sang.

Azarga, mode d'emploi (méthode et dosage)

Les gouttes oculaires sont destinées à une utilisation locale. Bien agiter avant utilisation. Le médicament est instillé quotidiennement, une goutte 2 dans chaque sac conjonctival.

Pour réduire le risque d'effets indésirables systémiques après l'instillation, il est recommandé d'appuyer facilement avec votre doigt sur l'emplacement des sacs lacrymaux plus près du coin interne de l'œil. Cette action réduit l'absorption systémique du médicament.

En cas de saut de la posologie, le traitement doit être poursuivi à partir de la dose suivante conformément au calendrier établi, sans dépasser la dose. Lorsque vous remplacez le traitement par Azargy par un autre médicament après son annulation, vous ne devriez commencer à prendre ce médicament que le lendemain.

Surdose

Des cas de surdosage ont été rapportés.

Interaction

Pour le moment, l'interaction des gouttes oculaires Azarg avec d'autres médicaments n'a pas été étudiée. Il n'est pas recommandé d'utiliser des inhibiteurs de l'anhydrase carbonique par voie orale en même temps afin de ne pas augmenter les réactions secondaires systémiques.

Vous devez également vous abstenir de vous associer au kétoconazole, à l'itraconazole, au clotrimazole, au ritonavir et à la troléandomycine pour prévenir l'inhibition du métabolisme du brinzolamide.

Renforcer l'effet hypotenseur ou causer une bradycardie prononcée peut être combiné avec des bloqueurs des canaux calciques, la guanéthidine, des médicaments antiarythmiques, des bêta-bloquants, certains glycosides cardiaques, etc.

Lorsque les gouttes sont utilisées simultanément avec d'autres agents ophtalmiques à usage local, il est nécessaire de résister à un intervalle de temps de 15 minutes.

Conditions de vente

Conditions de stockage

Les gouttes doivent être conservées à la température ambiante, hors de la portée des enfants.

Durée de vie

Analogues du médicament Azarga

Les principaux analogues sont: Arutimol, Okumed, Oftan et Timoptik.

Avis sur Azarg

Presque tous les examens d’Azarg indiquent la grande efficacité de ce médicament, qui permet de réduire la pression intraoculaire et de maintenir l’acuité visuelle. Cependant, de nombreux patients signalent des effets secondaires qui les ont amenés à arrêter le traitement.

Selon les patients qui ont subi une chirurgie oculaire, à la suite d'un traitement, leur pression intra-oculaire est revenue à la normale, mais des réactions systémiques indésirables ont commencé, telles que l'insomnie, puis la pression est devenue encore plus basse que la normale.

En outre, des réactions locales sous forme d'irritation oculaire ont été rapportées. Bien que certains patients essaient de supporter pendant un certain temps, la maladie ne fait que s'aggraver. Par conséquent, les experts ne recommandent pas de mener de telles expériences car cela pourrait endommager les tissus.

En outre, les utilisateurs sont déconcertés par le coût relativement élevé du médicament. Pour cette raison, il arrive que des patients aidés et bien adaptés à ces gouttes ne puissent tout simplement pas se permettre de les acheter à cause du prix inaccessible.

Il convient de noter que le glaucome est une maladie assez complexe qui nécessite un traitement régulier. Si un spécialiste vous a prescrit des gouttes d'Azarg, mais que le patient ne peut pas les acheter, vous devez immédiatement informer le médecin qui peut désigner un remplaçant adéquat, mais moins cher à un coût.

Prix ​​pour Azargu, où acheter

Acheter des gouttes Azarga pour les yeux peuvent être au prix de 850 roubles.

En Savoir Plus Sur La Vision

Yeux rouges chez un enfant

Si vous remarquez des yeux rouges chez un enfant, n'espérez pas et attendez que le phénomène déplaisant disparaisse de lui-même. Dans certains cas, ce symptôme peut indiquer la présence de pathologies graves, dangereuses par l’apparition de dysfonctionnements visuels....

Globe oculaire rouge


Presque chaque personne au moins une fois dans sa vie a été confrontée à un phénomène aussi désagréable que la rougeur du globe oculaire. Détecter l'anomalie est facile, il suffit de regarder dans le miroir....

Puis-je obtenir un permis de conduire malvoyant?

Votre permis de conduire est sur le point d'expirer et vous êtes horrifié de constater que vous devrez subir à nouveau un examen médical pour le remplacer....

Premiers soins pour l'œdème des paupières et les démangeaisons autour des yeux: tout dépend de la cause de la maladie

Œdème des paupières - une maladie dépendante. Ceci est un symptôme, qui se traduit par un remplissage excessif en liquide du tissu sous-cutané des paupières, leur gonflement et de fortes démangeaisons....