Blépharite - photo, symptômes et traitement chez les adultes

Des lunettes

La blépharite est une pathologie caractérisée par une inflammation des bords des paupières. Cette inflammation provoque un inconfort, altère la vision et provoque des douleurs, des démangeaisons et des brûlures. En cas de blépharite, l’œil dans son ensemble peut rester inchangé, ce qui conduit souvent à l’avis erroné que la maladie est triviale et ne nécessite pas de traitement. En fait, ce n'est pas le cas et, pendant de longues périodes, les yeux sont sujets à des effets infectieux constants, ce qui peut entraîner des problèmes importants, notamment une déficience visuelle.

Blépharite oculaire: de quoi s'agit-il?

La blépharite est une inflammation des bords des paupières causée par une infection bactérienne. Le matin, il est difficile d’ouvrir les yeux, car le pus estompe les cils pendant la nuit. L'évolution chronique est caractéristique de la blépharite, bien qu'elles produisent des formes à la fois chroniques et aiguës.

La prévalence de cette maladie chez les humains est très élevée (environ 30%). La maladie peut toucher les enfants, mais le pic d’incidence maximum est néanmoins observé dans le groupe d’âge des 40 à 70 ans.

La blépharite peut survenir à la suite de maladies non liées aux yeux survenant dans le corps, ainsi qu’à la réduction du niveau de ses forces de protection. L'accès prématuré à un médecin peut entraîner des complications graves, telles que la kératite, qui nécessiteront un traitement hospitalier.

Les localisations de l'inflammation sont distinguées:

  • antérieur marginal - forme douce, n'affectant les paupières que le long du bord ciliaire;
  • bord postérieur - inflammation plus profonde affectant les glandes de Meibomius;
  • angulaire (angulaire) - lésion inflammatoire avec une localisation typique dans le coin des yeux.

Selon l'évolution clinique de la maladie oculaire, une blépharite peut survenir dans les variantes suivantes:

  • forme simple;
  • séborrhéique, il est de type squameux (généralement associé à une dermatite séborrhéique);
  • blépharite ulcéreuse ou staphylococcique (ostiofollikulit);
  • inflammation démodécique des paupières;
  • forme allergique;
  • blépharite acnéique ou rosacée;
  • et enfin une version mixte.

Raisons

La maladie est généralement causée par un agent infectieux (bactéries, champignons, tiques) ou un agent allergique. La blépharite peut être causée par diverses causes, mais quelle que soit la cause immédiate de l'inflammation de la paupière, une réduction de l'immunité est d'une importance capitale pour le développement de la blépharite, conséquence de maladies courantes récentes ou existantes.

  • Siècle d'orge à écoulement long;
  • États allergiques, anémie et avitominoz;
  • Application de produits cosmétiques (mascara);
  • Exposition prolongée au soleil dans des pièces poussiéreuses;
  • Astigmatisme, myopie, hyperopie;
  • Démodécie siècle;
  • Maladies du système digestif;
  • Lésions auto-immunes causées par des foyers d'inflammation chroniques: dents carieuses, sinusite, inflammation du système génito-urinaire.

La staphylocoque doré (avec affaiblissement du corps) est la principale cause de l'apparition de la blépharite chez les enfants. Moins fréquemment, la pathologie se développe en raison de facteurs tels que:

  • l'hypothermie;
  • contact avec la poussière et d'autres particules mécaniques;
  • forte charge sur le système nerveux;
  • surmenage physique;
  • maladies infectieuses;
  • immunité réduite;
  • diabète sucré;
  • troubles métaboliques;
  • invasions helminthiques;
  • l'allergie;
  • pathologie chronique du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal).

Une blépharite peut également survenir en raison des effets néfastes de l'environnement (forte teneur en poussière et en fumée dans l'air, présence prolongée de composés chimiques dans l'atmosphère).

Symptômes de blépharite (photo)

Immédiatement, il convient de noter que peu importe la forme de la maladie décrite s'est développée chez le patient. Il éprouvera toujours les symptômes typiques de la blépharite de l’œil, notamment les suivants:

  • fatigue rapide de l'organe de la vision;
  • sensibilité accrue de l’œil aux stimuli (par exemple, à la lumière ou au vent);
  • les paupières rougissent, gonflent et démangent;
  • vision floue, qui est associée à un film lacrymal en formation constante;
  • des exsudats oculaires apparaissent, entraînant l’apparition de plaque sur les paupières et le collage des cils.

Les signes secondaires de pathologie en cas d'apport sanguin altéré sont:

  • la photophobie;
  • deux objets;
  • les poches;
  • secret moussant important dans le coin des yeux;
  • chutes de cils;
  • larmes abondantes;
  • accumulation de croûtes inflammatoires.

Le matin, les symptômes du patient se manifestent par une importante accumulation de pus, liant les paupières. Aide l'ouverture des paupières ne peut être lavé.

Remarque: les symptômes peuvent ne pas toujours apparaître. les périodes de rémission (amélioration) alternent souvent avec des exacerbations.

Blépharite infectieuse (ulcéreuse)

La pénétration de microorganismes dans des plaies invisibles peut entraîner leur reproduction et endommager les tissus environnants. Les symptômes suivants se produisent:

  • La sensation de sable dans les yeux, brûlure, rougeur des paupières, écoulement purulent des yeux, collage des bords des paupières après le sommeil.
  • Sur les bords des paupières apparaissent des croûtes purulentes.

Blépharite allergique

Cette forme est une alternance très caractéristique d'exacerbations et d'états de santé complets. Les symptômes de la maladie, malgré l’idée fausse commune, ne se manifestent pas à la première rencontre d’une personne allergique. A ce moment, seules son "identification" et sa "mémorisation", en tant que substance potentiellement nocive, se produisent. Après cela, pendant 1,5-2 semaines, la production de protéines inflammatoires (anticorps IgM) se produit. C'est leur interaction avec les allergènes qui conduit à l'apparition de tous les signes de pathologie.

La blépharite à caractère allergique est causée par de nombreux facteurs. Les plus communs sont:

  • Poussière de maison;
  • Produits cosmétiques contenant un allergène (mascara, fard à paupières, etc.);
  • Produits d'hygiène contenant des irritants (savon, etc.);
  • Préparations inappropriées pour la peau (lotions, crèmes, lait, etc.);
  • Pollen;
  • Irritants chimiques.

Ce type de maladie se distingue des autres types de blépharite par une apparition soudaine liée à la pénétration de l'allergène dans le corps. Dans le même temps, le tableau clinique suivant est observé:

  • Rougeur et gonflement des paupières.
  • Sensation de "sable", brûlante aux yeux.
  • Réaction à la lumière, déchirure.
  • Excrétion de mucus sous les cils.
  • Démangeaisons insupportables.
  • Assombrissement des bords des paupières, qui porte le nom d'une ecchymose allergique.

Blépharite squameuse

Un symptôme caractéristique d’une blépharite squameuse est l’apparition de petites écailles gris brunâtre, semblables aux pellicules, sur le bord des paupières et sur les racines des cils. De plus, ces particules mortes de l'épiderme sont très étroitement attachées à la peau. Les bords des paupières deviennent rouges, un épaississement apparaît sur celles-ci. La maladie est accompagnée de démangeaisons, qui s'intensifient le soir. Les yeux sont rapidement fatigués et deviennent sensibles aux stimuli extérieurs: poussière, vent, lumière intense.

Blépharite démodectique

La blépharite démodécique se manifeste par une rougeur et un épaississement des bords des paupières, la présence d'écailles, de croûtes, de manchons blancs sur les cils. La tique s'installe dans les interstices des glandes de Meibomius, les follicules ciliaires. Les symptômes incluent:

  • Démangeaisons intenses des paupières, aggravées par la chaleur.
  • Fatigue oculaire, rougeur, écoulement mousseux sur les bords des paupières.

Meybomium

La blépharite à Meibomius est le résultat d'une blépharite chronique caractérisée par un blocage des glandes de Meibomius (paupière) et sébacées. Dans le même temps, on note la formation d'un secret transparent qui ne peut pas couler librement des glandes bloquées, car elles sont enflammées. Les bulles contenant le liquide sécréteur se dissolvent au bout d'un moment.

Les signes du développement de la pathologie oculaire sont:

  • Les bords condensés des paupières.
  • Sensations douloureuses dans les paupières, brûlures, démangeaisons.
  • Gonflement et léger gonflement des paupières touchées.
  • Fatigue oculaire avec une charge visuelle normale.
  • Diminution de l'acuité visuelle, développement de la photophobie dans certains cas.

Blépharite acnéique (couperose)

La blépharite acnéique est souvent associée à l’acné. Elle se caractérise par des éruptions de la peau des paupières marbrées. L'acné devient écarlate. La maladie survient rarement de manière isolée. Le plus souvent, il est associé à la conjonctivite, au syndrome de sécheresse oculaire, au chalazion ou à l'hordeolum (orge).

Coin

Il se caractérise par des processus inflammatoires dans les coins de la fissure palpébrale. Dans le même temps, le contenu mousseux s'accumule dans les coins des yeux. Les paupières aux coins des yeux s'épaississent, des fissures et des plaies apparaissent dessus. Cette maladie survient souvent chez les adolescents.

Des complications

Si vous ne traitez pas les yeux atteints de blépharite, vous risquez de recevoir les complications suivantes:

  • chalazion;
  • conjonctivite chronique;
  • l'orge;
  • lésion de la cornée;
  • la kératite;
  • croissance incorrecte des cils;
  • cicatrisation du tissu des paupières;
  • déformation du bord du siècle;
  • développement des abcès;
  • difficulté à utiliser des lentilles de contact;
  • larmoiement excessif;
  • muqueuse des yeux secs.

Diagnostics

Si un patient a fait une demande d'aide médicale en temps voulu et respecte exactement les recommandations du médecin traitant, alors, en règle générale, le rétablissement est assez rapide. Pour un spécialiste, le diagnostic n’est pas difficile. Cela nécessitera uniquement des antécédents de la maladie et de simples manipulations diagnostiques, telles que l'examen externe et la biomicroscopie (examen microscopique).

Si une infection bactérienne est suspectée, un frottis est prélevé à la surface de la conjonctive et une inoculation bactériologique est effectuée afin de détecter un agent pathogène spécifique et de déterminer sa sensibilité aux médicaments antibactériens.

Traitement de la blépharite

Le traitement de la blépharite est généralement conservateur. Cela prend beaucoup de temps et nécessite généralement une approche intégrée tenant compte des facteurs de causalité.

Principes généraux de traitement de la blépharite:

  • médicaments antibactériens sous forme de pommades et de solutions;
  • les sulfonamides;
  • antiseptiques;
  • des antihistaminiques;
  • les glucocorticoïdes;
  • thérapie de vitamine;
  • bonne nutrition;
  • augmenter l'immunité;
  • autohémothérapie en cas de maladie persistante;
  • élimination des maladies associées.

Le traitement de la blépharite est effectué en tenant compte de son origine, de son développement, de son type et repose sur trois principes importants:

  1. L'utilisation de compresses chaudes pour améliorer la sortie de liquide de la zone enflammée. Les remèdes à base de plantes, les serviettes chauffées à une température chaude, les serviettes appliquées sur les paupières sont utilisés. Il est recommandé de faire des compresses trois fois par jour afin d'obtenir une efficacité positive.
  2. Nettoyage obligatoire des paupières avec quelques gouttes de shampoing pour enfants, ne pas pincer les yeux, dissous dans de l'eau. Le mélange aide à éliminer l'épithélium desquamé, les croûtes et la saleté. Le rinçage doit être prudent pour ne pas exercer de pression sur les paupières et ne pas irriter la membrane muqueuse.
  3. Application au bord de la paupière en cas d'infection bactérienne des onguents directionnels. Ils combattent les bactéries avec de la tétracycline, de l'érythromycine, des onguents ophtalmiques à la bacitracine, indiqués pour une utilisation par un ophtalmologiste.

Si le traitement externe des yeux est inefficace, des antibiotiques seront prescrits dans des pilules.

Les médicaments suivants sont également largement utilisés:

  • Ofloxacine (gouttes);
  • Ciprofloxacine (gouttes);
  • Maksitrol (l'onguent contenant de la polymyxine B et de la néomycine).

Si la maladie se développe dans un contexte de grippe, de rhume, d’autres infections virales, les ophtalmologistes recommandent des médicaments antiviraux - actipole, ophtalmoférone, poludan. Les personnes présentant des symptômes de blépharite chronique doivent utiliser les gouttes à des fins de prévention en hiver, au printemps.

Les traitements de physiothérapie aident à accélérer le processus de guérison. Lorsque la blépharite est utilisée:

  • électrophorèse avec antibiotiques et vitamines;
  • Thérapie UHF;
  • Thérapie UV;
  • thérapie magnétique.

La blépharite est une pathologie récurrente. L'efficacité du traitement dépend de la régularité de l'hygiène des paupières et du traitement médicamenteux approprié. Cependant, même cela n’exclut pas les exacerbations périodiques.

Remèdes populaires

  1. Huile de maïs - faites bouillir l'huile et laissez-la refroidir, lubrifiez les paupières 2 à 3 fois par jour. Vous pouvez également utiliser l'huile de bardane et l'huile de rose musquée. Les huiles végétales sont particulièrement efficaces dans le traitement de la blépharite séborrhéique.
  2. Bouillon de feuilles de laurier - 12 feuilles versez 250,0 ml d’eau bouillante et laissez bouillir pendant 3 minutes. Appliquez ensuite le bouillon sur des tampons stériles et mettez les paupières pendant 15 à 20 minutes. Cette méthode est efficace pour la blépharite allergique.
  3. Pour se débarrasser des larmes qui accompagnent cette maladie, des gouttes de décoction de cumin ou de psyllium viennent à la rescousse. Dans le même but, les décoctions de fleurs de bleuet et de sourcil sont applicables. L'instillation est réalisée au coucher et immédiatement après le réveil.
  4. Dans le traitement de la blépharite séborrhéique aide bien l'huile de bardane, qui doit être appliquée avant de se coucher sur les bords des paupières.
  5. Vous pouvez enterrer dans les yeux d'une solution aqueuse de miel. Cette solution contient une grande quantité de vitamines, de minéraux et de nutriments.
  6. Il a fait ses preuves en infusion de fleurs de thym ou de calendula avec de la camomille. Ce dernier outil peut être utilisé dans la lutte contre l’infection, responsable du processus inflammatoire.

Prévention

Pour que la maladie ne réapparaisse pas, il est nécessaire de prévenir la blépharite, qui consiste en ce qui suit:

  • hygiène: propre serviette, mouchoir pour le visage;
  • ne touchez pas vos yeux avec les mains sales;
  • les affaires personnelles d'un patient atteint de blépharite démodécique doivent être séparées des objets courants: oreiller, serviette;
  • renforcement de l'immunité;
  • traitement opportun des maladies infectieuses.

La blépharite est une maladie plutôt désagréable qui cause beaucoup de désagréments à une personne. Il peut être très difficile de remédier à la situation, on ne peut pas se passer d’une approche intégrée.

Blépharite

Contenu:

Description

↑ SYNONYMES

Inflammation des bords des paupières.

↑ DÉFINITION

La blépharite est une inflammation bilatérale des bords des paupières, généralement chronique. Le processus pathologique peut se déplacer vers la conjonctive et la cornée, entraîner une violation des propriétés des larmes, ainsi qu'aggraver l'évolution des maladies inflammatoires de l'oeil externe et du syndrome de "sécheresse oculaire".

↑ CODE CIM-10

H01. Autres inflammations des paupières.

↑ Épidémiologie

La blépharite est l'une des maladies oculaires les plus courantes. Les femmes tombent plus souvent malades que les hommes. Dans la plupart des cas, le processus pathologique commence à l’âge de 30 à 50 ans et 80% des cas de blépharite à staphylocoques se développent chez la femme entre 40 et 45 ans. La fréquence de la blépharite régionale augmente avec l'âge.

↑ PRÉVENTION

Les mesures préventives comprennent l'hygiène des marges des paupières, la prévention de l'infection du segment antérieur de l'œil et l'augmentation de l'immunité générale.

↑ SÉLECTION

↑ CLASSIFICATION

• De par la nature de la maladie, toutes les blépharites sont divisées en infectieuses et non infectieuses.

• Selon la localisation du processus, on distingue les blépharites antérieure et postérieure.

• Selon le tableau clinique, on distingue les formes de blépharite suivantes: squameuses (séborrhéiques), ulcéreuses (staphylocoques), démodicotiques et postérieures (marginales).

↑ ÉTIOLOGIE

La blépharite ulcéreuse est dans la plupart des cas causée par un staphylocoque (principalement Staphylococcus aureus et, dans une moindre mesure, Staphylococcus epidermidis). Streptococcus pneumoniae, Haemophilus influenzae, Moraxella lacunata, les virus de l'herpès simplex (types I et II), le virus du zona (virus de l'herpès de type III), le virus contagieux du mollusque, le pathogenichema, etc., peuvent également participer au développement de la blépharite. (tiques - Demodex folliculorum hominis, Demodex brevis; poux - Phthirus pubis).

• Le développement de la blépharite infectieuse repose sur les effets des facteurs de pathogénicité des micro-organismes sur les tissus des paupières et sur les réactions immunologiques aux antigènes de l'agent pathogène.

• La blépharite postérieure est associée à une hyperproduction et à une violation de la sécrétion des glandes de Meibomius.

• Le développement d'une blépharite squameuse est associé à une formation et à une exfoliation accrues des cellules épidermiques, accompagnées d'un dysfonctionnement des glandes sébacées.

↑ IMAGE CLINIQUE

Blépharite squameuse (séborrhéique)

• Plaintes: brûlures, démangeaisons et "lourdeur" des paupières, fatigue oculaire, moins souvent sensation de corps étranger dans les yeux.

• Symptômes typiques: apparition sur la peau de la paupière et des cils d’un grand nombre de petites écailles (comme les pellicules).

• La progression du processus conduit à un lissage des côtes antérieure et postérieure du bord libre de la paupière, ainsi qu'à une adaptation altérée de la paupière inférieure au globe oculaire.

• La maladie peut accompagner: conjonctivite chronique, kératite régionale (15% des cas), syndrome de la sécheresse oculaire (chez 30% des patients), dermatite séborrhéique, trichiasis.

Blépharite ulcéreuse (staphylococcique)

• Plaintes: sensation de corps étranger dans les yeux, collage des bords des paupières, fatigue oculaire; brûlure, démangeaisons et "lourdeur" des paupières.

• Symptômes typiques: la formation de croûtes purulentes sur les bords des paupières et leur ulcération, liant les cils (Fig. 25-13).

• La progression du processus est accompagnée par une cicatrisation du bord de la paupière et une atteinte des follicules pileux, ce qui conduit au vieillissement, à la fragilité, au raccourcissement, à la perte et à la croissance inappropriée des cils.

• La maladie peut accompagner la conjonctivite, le syndrome de l’œil sec, le trichiasis, l’orge, la kératite (avec ulcération de la cornée, infiltrats périphériques et marginaux, flictenes et néovascularisation), moins communément la dermatite atopique.

Blépharite arrière (marginale)

• Plaintes: fatigue oculaire, larmoiement, écume mousseuse et sensation de «sécheresse oculaire», ainsi que de démangeaisons, de brûlures et de «lourdeur» des paupières.

• Symptômes typiques: rougeur et épaississement des bords des paupières, formation de télangiectasies dans les ouvertures obstruées des glandes de Meibomius, hypo ou hypersécrétion des glandes de Meibomian, accumulation de sécrétion mousseuse jaunâtre-grise dans les coins extérieurs de la fente palpébrale et à l'arrière du tranchant film lacrymal; la sécrétion d'écume mousseuse des glandes de Meibomian en cas de compression du bord des paupières entre le doigt et la tige de verre.

• La maladie peut accompagner: la conjonctivite, des excroissances papillaires sur la conjonctive des paupières, le syndrome de l’œil sec, le trichiasis, un halazion récurrent, une kératite (avec ulcération cornéenne, infiltrats périphériques et marginaux, flakteni et néovascularisation), rosacée.

• Plaintes: démangeaisons et paupières intenses, aggravées par la chaleur, des brûlures et une "lourdeur" des paupières, fatigue des yeux, écoulement mousseux de la cavité conjonctivale.

• Symptômes typiques: rougeur et épaississement des bords des paupières, présence d'écailles et de croûtes dessus et pochettes blanches sur les cils (Fig. 25-14).

• La progression du processus entraîne le lissage des côtes antérieure et postérieure du bord libre de la paupière, ce qui nuit à l'adaptation de la paupière inférieure au globe oculaire.

• La maladie peut accompagner: le trichiasis, la conjonctivite chronique, la kératite régionale, le syndrome de sécheresse oculaire, la dermatite séborrhéique, la démodécie cutanée (dans 60% des cas).

↑ DIAGNOSTIC

Lors de la collecte de l'histoire, vous devez prendre en compte:

? durée des symptômes;

? lésion unilatérale ou bilatérale;

? facteurs contribuant aux symptômes (fumée, allergènes, vent, port de lentilles de contact, faible humidité de l'air, consommation d'alcool, utilisation de rétinoïdes);

? symptômes associés aux maladies systémiques (allergies, acné rose);

? Thérapie systémique et locale concomitante:

? contact probable avec une pédiculose malade;

? antécédents de lésions (y compris d'interventions chirurgicales) de l'organe de la vision:

? présence de maladies dermatologiques associées (couperose, acné, eczéma).

L'examen physique comprend:

? détermination de l'acuité visuelle;

? examen externe de l'organe de la vision;

? biomicroscopie (évaluer l’état du film lacrymal, les bords antérieur et postérieur des paupières, les cils, la conjonctive des paupières et du globe oculaire, la cornée, le film lacrymal; déterminer la hauteur du ménisque lacrymal).

Selon la nature et l'évolution attendues de la blépharite, les études suivantes sont menées:

? Des recherches bactériologiques visant à déterminer la sensibilité des bactéries aux médicaments antimicrobiens sont menées chez des patients atteints de blépharite récidivante ou présentant l’inefficacité du traitement.

? Avec une résistance au traitement, une asymétrie du siècle, une blépharite unilatérale à long terme ou un carcinome présumé, une biopsie de la paupière est réalisée suivie d'une microscopie de la biopsie.

? Pour établir la nature démodécique de la blépharite, cinq cils de chaque siècle sont examinés au microscope. Le diagnostic est confirmé lorsque les larves se trouvent autour de la racine des cils et que six acariens ou plus sont mobiles sur les cils. Identifier moins de ticks indique un chariot.

Comment restaurer votre vision? Comment se débarrasser des maladies des yeux et les ramener à l'ancienne clarté? Comment apprendre à gérer les fonctions de santé naturelles de votre corps?

Le diagnostic différentiel est réalisé entre différents types de blépharite.

Exemple de libellé de diagnostic

Oeil droit blépharite régionale en rémission.

↑ TRAITEMENT

Le traitement de la blépharite vise à:

• élimination de la cause de la maladie ou obtention d'une rémission stable;

• prévention des complications (orge, halazion, trichiasis, malformations de la paupière, conjonctivite chronique, kératite).

Indications d'hospitalisation

Patients hospitalisés pour:

• traitement chirurgical de l'halazion;

Réalisez les activités non médicamenteuses suivantes:

• apprendre aux patients à se laver les paupières;

• appliquer des compresses humides;

• effectuer un massage des paupières en cas de dysfonctionnement des glandes de Meibomius;

• effectuer l'électrolyse des follicules pileux atteints de trichiasis;

• mener une thérapie physique (thérapie ultra-haute fréquence, magnétothérapie, électrophorèse avec solutions d'antibiotiques et de vitamines (C ou groupe B), darsonvalisation et irradiation ultraviolette).

• traitement des paupières avec des solutions alcalines;

• nettoyer les paupières avec des antiseptiques (un mélange d’éther et d’alcool en quantités égales ou d’une solution alcoolique à 1% de vert brillant);

• instillation de solutions d'antibiotiques, de corticostéroïdes et d'antiseptiques dans la cavité conjonctivale;

• traitement des bords des paupières avec des pommades contenant des glucocorticoïdes, des antibiotiques (après le nettoyage des paupières);

• élimination des symptômes de sécheresse oculaire (substituts de larmes).

Antiseptiques. On utilise une préparation combinée consistant en une solution de sulfate de zinc à 0,25% et une solution à 2% d’acide borique 1 goutte 3 fois par jour ou une solution ophtalmique à 0,01% de Miramistin (benzyldiméthyl-myristoylamino-propylammonium) 1 goutte 3 fois par jour.

Antibiotiques et fluoroquinolones

• gouttes pour les yeux. Appliquez l'un des médicaments suivants.

• Aminoglycosides: gentamicine (solution à 0,3% de sulfate de gentamicine, 1 goutte 3 fois par jour), tobramycine (solution à 0,3% de tobramycine, 1 goutte 3 fois par jour).

• Fluoroquinolones: norfloxacine (solution à 0,3% de norfloxacine 1 goutte 3 fois par jour), ciprofloxacine (solution à 0,3% de ciprofloxacine 1 goutte 3 fois par jour), ofloxacine (solution à 0,3% d'ofloxacine 1 goutte 3 fois par jour) ).

• Acide de Fuzidovy (solution visqueuse à 1%).

• Les gouttes ophtalmiques combinées de colbiocine contenant 4 mg / ml de chloramphénicol, 180 000 UI / ml de colistimétrie au sodium et 5 mg / ml de rolitétracycline, 1 goutte 3 fois par jour.

• Pommades oculaires: pommade à l'érythromycine à 1% 3 fois par jour ou pommade à la tétracycline à 1% 3 fois par jour, ou pommade à l'0,3% avec de l'oxoxacine 3 fois par jour ou pommade oculaire contenant du chloramphénicol 10 mg, colistimétate 180 000 UI et rolitracycline 5 mg, 3 fois par jour ou en association avec des gouttes 1 fois par nuit.

Corticostéroïdes: solution de dexaméthasone à 0,1% 1 goutte 3 fois par jour: ou 1 goutte de solution de déonide 3 fois par jour: ou hydrocortisone à 0,5%, 1% ou 2,5% de pommade oculaire 2 à 3 fois par jour; ou une pommade oculaire contenant du désonide.

Thérapie systémique. Pour le traitement des patients atteints de blépharite associée à un dysfonctionnement des glandes de Meibomius et de l’acné rosacée, tétracycline (1 000 mg par jour pour une amélioration clinique, puis 250 à 500 mg par jour pendant 2 à 4 semaines) ou la doxycycline (100 mg par jour pour amélioration clinique, puis 50 mg par jour pendant 2 à 4 semaines). L'utilisation de tétracyclines contribue à une diminution de la production de lipase par les staphylocoques, à une diminution de la quantité de produits toxiques du métabolisme des acides gras libres et, par conséquent, à une régression des manifestations cliniques chez ce groupe de patients.

Caractéristiques du traitement blépharite démodécique. Utilisez systématiquement et placez des médicaments contenant du métronidazole, ainsi que des fonds locaux contenant du carbachol. La durée du traitement est de 4 à 6 semaines. Les corticostéroïdes ne sont pas utilisés car ils réduisent l'immunité locale et augmentent le nombre de tiques.

? On utilise un gel de métronidazole à 0,75, 1 ou 2%:

? traiter les bords des paupières avec une solution à 1,5 ou 3% de carbachol.

• Thérapie systémique: métronidazole 0,25 g 2 fois par jour pendant 10 jours ou 2 cours pendant 2 semaines à 3 jours d'intervalle.

Appliqué en présence de complications: halazion (procéder à son élimination), trichiasis (effectuer une chirurgie plastique du siècle), torsion, éversion.

Indications pour consulter d'autres spécialistes

Il y a les indications suivantes pour consulter d'autres spécialistes:

? dermatologue et allergologue: dermatite atopique ou séborrhéique, acné rosacée, eczéma, démodécie;

? Gastro-entérologue: pathologie du tube digestif (gastrite, colite, etc.):

? endocrinologue: diabète sucré non compensé.

Durée approximative de l'invalidité

Au moment du traitement dans la période aiguë:

? Blépharite squameuse, ulcéreuse, postérieure marginale - 2 semaines:

? blépharite démodectique - 2-4 semaines.

Gestion ultérieure

Lorsque la rémission est atteinte, l'observation est effectuée pendant 1 à 3 mois avec une fréquence de 2 à 3 semaines.

↑ PREVISION

Avec une hygiène constante des paupières et le traitement, le pronostic est favorable, bien que l'évolution de la maladie soit généralement longue, avec de fréquentes rechutes. La blépharite à staphylocoques la plus difficile à guérir.

Blépharite - symptômes, types, traitement

L'inflammation chronique (généralement bilatérale) des marges de la paupière est appelée blépharite.

La maladie touche principalement les personnes en âge de travailler (30 à 50 ans). 80% de toutes les blépharites à staphylocoques se développent chez les femmes âgées de 40 à 45 ans. L'inflammation chronique des bords des paupières est l'une des maladies oculaires les plus courantes.

Classification

Selon la cause de la maladie, il y a:

En fonction des manifestations cliniques et du processus de localisation:

  1. Blépharite antérieure: staphylocoque (ulcératif), séborrhéique (squameuse) et démodécique (causée par les tiques);
  2. Blépharite régionale (dorsale)

Causes (étiologie) de la maladie

Le plus souvent, la maladie provoque des staphylocoques (staphylococcus aureus, st. Epydermidis), moins souvent des streptocoques, un bacille de Hemophilus, des virus de l'herpès, du zona et du molluscum contagiosum, des champignons, des arthropodes (poux, tiques).

Tout ce que vous devez savoir sur la conjonctivite chez les enfants, les types de conjonctivite, comment traiter la conjonctivite chez les enfants.

Les effets indésirables que le kératocône peut provoquer peuvent être tirés de cet article: https://viewangle.net/bol/keratokonus/lechenie-keratokonusa.html

Symptômes typiques

Manifestations cliniques de blépharite à staphylocoques (ulcéreuse)

Les patients se plaignent de démangeaisons, de "lourdeur", de sensation de brûlure dans les paupières, de sensation de corps étranger, de "sable" dans les yeux, de fatigue oculaire. A l'examen: les bords des paupières sont recouverts de croûtes purulentes ulcérées par endroits, les cils collés ensemble.

En cas de progression de la blépharite, des modifications cicatricielles des bords des paupières apparaissent, la propagation de l’inflammation sur les follicules pileux conduit à un raccourcissement, une fragilité, un grisaillement des cils, une croissance et une perte anormales. La conjonctivite, le trichiasis, le xérosis de la cornée, la kératite, l'orge peuvent accompagner la maladie.

Manifestations cliniques de blépharite séborrhéique (squameuse)

Les patients sont préoccupés par les démangeaisons, la "lourdeur", la sensation de brûlure aux paupières, la fatigue oculaire. Rarement les patients se plaignent de la sensation de "sable", un corps étranger dans les yeux. La particularité est la présence de petites écailles, ressemblant à des pellicules, sur les cils et la peau des paupières.

En cas de progression de la maladie, les côtes antérieures et postérieures des paupières sont lissées. La maladie peut être compliquée par une kératite marginale (chez 15% des patients), un trichiasis, une xérose de la conjonctive cornéenne (chez un tiers des patients), une dermatite séborrhéique, une conjonctivite chronique.

Manifestations cliniques de blépharite démodécique

Les patients se plaignent de démangeaisons prononcées des paupières, aggravées par une exposition à la chaleur, une "lourdeur", une sensation de brûlure au niveau des paupières, une sécrétion mousseuse de la conjonctive. À l'examen, on constate un épaississement et une rougeur des bords des paupières, des écailles et des croûtes sur les paupières et des «boucles» blanches visibles sur les cils.

Avec la progression de la maladie, les bords des côtes (antérieur et postérieur) de la paupière sont lissés. La maladie peut être accompagnée de démodécie de la peau (plus de la moitié des patients), de dermatite séborrhéique, de conjonctivite chronique, de trichiasis, de syndrome de l’œil sec, de kératite.

Jusqu'à 50% de la blépharite antérieure survient avec l'instabilité du film lacrymal. L'orge s'associe à la participation des glandes de Moll et Zeis. Une érosion ponctuelle de la cornée dans les divisions inférieures, une kératite marginale, une conjonctivite papillaire se développent avec une hypersensibilité à l'exotoxine de staphylocoque.

Manifestations cliniques de blépharite marginale (postérieure)

Le patient s'inquiète de l'écoulement (mousseux) des yeux, de "lourdeur", de brûlures, de démangeaisons aux paupières, de fatigue oculaire, de larmoiement, d'une sensation de sécheresse oculaire. À l'examen, on constate un épaississement, une hyperémie (rougeur) des marges des paupières, une augmentation ou une diminution de la sécrétion des glandes de Meibomius, un écoulement mousseux gris jaunâtre (mousse de meybomium) s'accumule dans les coins extérieurs de l'œil, la conjonctive est hyperémique.

Lorsque vous appuyez sur le bord de la paupière avec une tige de verre ou entre les doigts, un liquide mousseux se dégage des glandes de Meibomius. La maladie peut être accompagnée d'une croissance (papillaire) de la conjonctive, d'une kératite, d'une conjonctivite, d'une couperose, d'un halaziome récurrent, d'un trichiasis et du syndrome de l'œil sec.

Méthodes de diagnostic

Les types d’examen suivants sont utilisés pour le diagnostic:

  • Biomicroscopie avec son aide est estimé film lacrymal, son état et la structure de l'oeil (cils, conjonctive, bords des paupières, cornée);
  • Un examen bactériologique est effectué pour déterminer la sensibilité des bactéries aux médicaments. Il a été prouvé en particulier que la sensibilité des patients atteints de blépharite récidivante et des patients pour lesquels le traitement n’était pas efficace était déterminée;
  • La biopsie Century est réalisée sur des patients suspects de cancer (carcinome).

La blépharite démodectique est diagnostiquée à l'aide d'un examen microscopique des cils (5 cils de chaque œil). La vérification du diagnostic se produit lorsque les tiques mobiles (6 et plus) et leurs larves se trouvent près de la racine des cils. Moins de tiques parlent de porteur, pas de maladie.

Le diagnostic différentiel de la blépharite antérieure est réalisé avec le syndrome de l'oeil sec et la lésion oncologique du siècle.

Traitement de la blépharite

Les patients doivent savoir que, malgré l'évolution persistante de la maladie, un traitement intensif (parfois de plusieurs semaines) conduit à la stabilisation du processus.

Siècle d'hygiène

Enlèvement quotidien des croûtes et des pellicules des paupières. Le traitement est effectué avec un coton-tige (mouchoir, tissu éponge), qui est humidifié avec une solution de soude faible (bicarbonate de sodium), est également montré une hygiène stricte des paupières avec un shampooing lors du lavage de la tête. Après avoir amélioré la condition, la procédure peut être effectuée moins fréquemment, mais pas interrompue, afin d'éviter une aggravation.

Utilisation de pommades antibactériennes et de gouttes oculaires

Appliquez des gouttes oculaires avec des antibiotiques ou des fluoroquinolones: 0,3% pp de sulfate de gentamicine, 0,3% pp de norfloxacine, 0,3% pp de tobramycine.

Tous les médicaments sont utilisés comme suit: 1 goutte 3 fois par jour. Pommade (chloramphénicol, flucidin) avec un doigt propre ou un rouleau de coton (turundum) est frotté dans les limites du siècle.

Corticostéroïdes faibles (utilisation locale)

Montré dans la kératite marginale et la conjonctivite papillaire. Le fluorométrol est appliqué 4 fois par jour pendant une courte période, la pommade d'hydrocortisone pour les yeux (0,5%, 1% ou 2,5%) 3 fois par jour, une solution à 0,1% de dexaméthasone, 1 capsule. 3 instillations par jour.

Des substituts à la déchirure sont prescrits pour l'instabilité du film lacrymal.

Dans le traitement de la blépharite marginale (postérieure) avec atteinte des glandes de Meibomius (hyper- ou hypo-sécrétion), un apport systémique de médicaments antibactériens est utilisé. Tétracycline 0,25 gr. d'abord (pendant la semaine) 4 fois par jour, puis 2 fois par jour (1,5 à 3 mois supplémentaires).

Cherchez à savoir si l’épicanthe peut être considéré comme une maladie et s’il vaut la peine de procéder à une opération pour l’enlever.

Comment améliorer la vision dans la myopie est décrit en détail dans cet article.

Les symptômes, les causes et le traitement du décollement de rétine peuvent être trouvés ici.

Pour le traitement de la blépharite démodécique, le métronidazole est prescrit (de manière systémique et locale) et les médicaments contenant du carbachol. Métronidazole (table) à l'intérieur 0,25 g. Deux fois par jour, le gel de métronidazole (0,75%, 1% ou 2%) est traité avec les paupières. Également effectuer l'hygiène des bords d'un siècle avec du carbachol de solution à 1,5% ou 3%. Les corticostéroïdes ne sont pas utilisés car ils ne sont pas efficaces contre la blépharite démodécique.

Un traitement chirurgical est indiqué en cas de complications telles que le trichiasis, le chalazion, l’éversion et la torsion des paupières. Avec trisiach, la chirurgie plastique de la paupière est effectuée, avec halazione, la formation est enlevée.

L'évolution la plus persistante de la blépharite à staphylocoques. Sous réserve de toutes les recommandations du médecin, le pronostic est favorable.

Causes, symptômes, diagnostic et traitement de la blépharite

En même temps, les paupières gonflent, rougissent, se couvrent de croûtes purulentes ou même d’ulcères. Dans le même temps, il devient difficile pour le patient d’ouvrir les yeux le matin et de regarder la lumière.

Raisons

Le développement des yeux de blépharite peut déclencher des bactéries, des virus, des champignons, des tiques ou des allergènes. Le plus souvent, les personnes atteintes de maladies systémiques chroniques et dont le système immunitaire est affaibli sont malades et dont le corps ne peut pas combattre l’infection.

Causes possibles de la blépharite:

  • L'introduction de microorganismes pathogènes de l'environnement extérieur. Une inflammation se développe souvent à cause de staphylocoques, champignons, tiques du genre Demodex. Ces derniers sont parasitaires sur la peau du visage et provoquent une blépharite démodécique.
  • La présence de foyers d’infection chronique dans le corps. Les microbes nuisibles peuvent pénétrer dans les paupières avec le flux sanguin. En règle générale, les foyers d'infection sont les amygdales enflammées, les dents carieuses, les sinus paranasaux.
  • Anomalies de réfraction non corrigées. Il a été prouvé que la blépharite est plus fréquente chez les personnes malvoyantes et ayant un astigmatisme qui refusent de porter des lunettes ou des lentilles cornéennes.
  • Maladies allergiques. Les hommes et les femmes présentant une hypersensibilité à certaines substances souffrent souvent de blépharite et de conjonctivite allergiques. L’apparition de la maladie peut être déclenchée par le pollen, des produits d’hygiène, des produits cosmétiques de mauvaise qualité ou d’autres allergènes.
  • Maladies chroniques du tractus gastro-intestinal. On sait que les personnes souffrant de gastrite, de cholécystite, d’entérocolite et d’helminthes souffrent fréquemment d’orge, de méibites et de blépharite.
  • Troubles endocriniens Les patients diabétiques sont également à risque. Ils révèlent non seulement la blépharite, mais aussi les cataractes, la rétinopathie et d'autres maladies ophtalmiques graves.

La blépharite étant une maladie infectieuse, il est juste de poser la question - est-ce qu'elle est contagieuse ou non? Un patient peut être une source d’infection qui, dans certaines conditions, est transmise à une autre personne. Cependant, la probabilité que la personne "infectée" contracte également une blépharite est extrêmement faible.

Selon la nature du flux, on distingue les blépharites aiguës et chroniques. Le premier a une apparition soudaine et un tableau clinique prononcé. Le patient tombe malade, raison pour laquelle il a recours à un ophtalmologiste. Le traitement de l'inflammation aiguë est généralement efficace. Si vous suivez toutes les recommandations du médecin, la personne récupérera en quelques jours.

La blépharite chronique a des symptômes bas et prolongés. Une personne pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, n’est préoccupée que par de légères démangeaisons et un inconfort au niveau des yeux. En règle générale, les patients ne recherchent l'aide médicale que pendant la période d'exacerbation, lorsque le processus inflammatoire devient beaucoup plus actif.

En outre, la blépharite est divisée en infectieuse (causée par des microorganismes pathogènes) et non infectieuse. Ces derniers sont généralement de nature allergique. Ils sont plus fréquents chez les personnes souffrant d'asthme, de pollinose ou de rhinite allergique. Leur développement peut être déclenché par du pollen végétal, des phanères d'animaux, des duvet ou d'autres allergènes.

Types de blépharite, selon l'endroit:

  • Bord avant. Seul le bord externe (ciliaire) de la paupière est impliqué dans le processus inflammatoire. Les cils en même temps se collent et se couvrent de croûtes. A généralement une nature démodécique ou bactérienne.
  • Bord arrière. Elle se caractérise par une lésion des glandes de Meibomius situées le long du bord intérieur de la paupière. Peut causer meybomitu. L'agent causal le plus fréquent de la maladie est le staphylocoque bêta-hémolytique.
  • Angulaire (angulaire). L'inflammation est localisée aux coins des yeux. Assez souvent, la conjonctive est impliquée dans le processus pathologique. L'agent causal de la blépharoconjonctivite angulaire est le plus souvent la baguette de Moraks-Axenfeld.

Évolution clinique de la blépharite

Blépharite - symptômes, causes, types et traitement de la blépharite

Bonne journée, chers lecteurs!

Dans l'article d'aujourd'hui, nous discuterons avec vous de la blépharite et de tout ce qui y est lié. Alors...

Qu'est-ce que la blépharite?

La blépharite (lat. Blépharite) est un groupe de maladies inflammatoires oculaires caractérisées par une inflammation des bords des paupières sous une forme chronique, avec de fréquentes rechutes. La blépharite est généralement mal traitable, ce qui est associé à la particularité de la localisation du processus inflammatoire et à son étiologie.

La cause principale et la plus fréquente de blépharite est l’infection de la paupière par une infection à staphylocoques, principalement de staphylocoques dorés ou épidermiques.

Les principaux symptômes de la blépharite sont les démangeaisons, l’épaississement des bords des paupières, l’inflammation des sacs ciliaires, l’apparition d’éruptions et de sécrétions sur les paupières.

En conséquence, la blépharite, ou plutôt les complications qui se développent à l’arrière-plan, peuvent non seulement entraîner une altération de la fonction visuelle, mais également une perte complète de la vue.

Avec la conjonctivite et la kératite, la blépharite est l'une des maladies oculaires les plus courantes.

Développement de blépharite

Le développement de la blépharite dépend principalement de l'étiologie sous-jacente de la maladie, ainsi que de l'état de santé (immunité) de la personne.

Sur la peau humaine, il existe généralement divers types d’infections et d’autres microorganismes - staphylocoques, streptocoques, virus divers, acariens démodex, etc. Les paupières ont également de petits trous sur les bords - les canaux excréteurs dans lesquels se trouvent les glandes de Meibomius. Des cils sont également placés sur eux, qui ont aussi leurs glandes (Moll, Zeiss).

Si une infection ou des parasites pénètrent dans ces ouvertures, alors qu’avec une immunité affaiblie ou d’autres conditions pathologiques, ils s’installent dans ces «poches» et commencent à se multiplier activement, provoquant ainsi un processus inflammatoire. Bien entendu, à la place de l'inflammation, divers processus métaboliques, le fonctionnement de ceux-ci ou d'autres éléments anatomiques d'une personne, sont généralement perturbés. Cela peut entraîner une hypersécrétion des glandes, qui se traduit par la formation de croûtes sur les bords des paupières, une augmentation du volume des paupières, des démangeaisons, des rougeurs et le contact d'une partie élargie de la paupière avec la cornée de l'œil, une sensation dans l'œil d'un corps étranger.

La photo ci-dessus est la plus courante. Mais la blépharite peut être causée par des facteurs endogènes (internes) - allergies, troubles métaboliques, déséquilibres hormonaux (hypothyroïdisme), etc.

Cependant, toutes les causes conduisant à une inflammation du bord de la paupière, accompagnées d'un processus inflammatoire, sont unies par un terme - blépharite. À propos, le nom de la maladie provient de deux mots: "βλέφαρον" (paupière) et "-itis" (inflammation).

Blépharite - CIM

ICD-10: H01.0;
CIM-9: 373.0.

Blépharite - Symptômes

Les premiers signes de blépharite ont généralement le même caractère. Les principaux symptômes de la maladie peuvent varier selon le type de maladie et sa cause.

Les premiers signes de blépharite

  • Yeux qui piquent;
  • Rougeur du siècle;
  • Gonflement des paupières.

Les principaux symptômes de la blépharite:

  • Rougeur (hyperémie) et épaississement des bords de la paupière;
  • Des démangeaisons;
  • Puffiness des paupières;
  • La photophobie;
  • Des larmes;
  • Sensation de lourdeur des paupières;
  • Formation d'un secret à la fin du siècle qui, dans le cas d'une infection bactérienne, peut avoir un caractère purulent;
  • Éducation sur les bords des ulcères des paupières (avec maladie ulcéreuse);
  • Éducation sur les éruptions cutanées rouge grisâtre des siècles (avec blépharite à rosacée);
  • La formation d'une sécrétion collante aux limites du siècle (peut indiquer une cause de démodex de la maladie);
  • Douleur possible dans les yeux et sensation de présence d'un objet étranger.

Complications de la blépharite

  • Acuité visuelle altérée;
  • L'éducation Chalazion (kystes de Meybomiev);
  • Déformation des paupières;
  • Croissance anormale des cils;
  • Kératite;
  • Conjonctivite

Causes de la blépharite

Toutes les causes de blépharite peuvent être divisées en 2 groupes - exogènes et endogènes.

Causes exogènes (externes) de la blépharite

  • Infection des cavités situées dans le paupière (poche ciliaire avec les glandes du Moll et Ceis, glandes de Meibomian) - avec la recherche de la peau (chez les patients avec le Staphylococcus aureus, la même que celle du Staphylococcus aureus), est la même que celle du Staphylococcus aurus. ), virus (herpès virus, adénovirus), champignons (candida, aspergilla) et autres types d’infections.
  • Irritation de la paupière ou des yeux avec vent fort (gerçures), poussière, pollen, duvet, plumes, fumée, produits chimiques (savon, shampoing, cosmétiques), soleil, lits de bronzage.

Causes endogènes (internes) de la blépharite

  • Allergies - au pollen, aux médicaments, aux squames animales, aux aliments, aux cosmétiques, etc.
  • Quantité insuffisante de vitamines et de micro-éléments dans le corps (hypovitaminose et avitaminose);
  • Violation des processus métaboliques;
  • Pathologie dans la structure des organes de vision;
  • Maladies oculaires - astigmatisme, myopie, hypermétropie, syndrome de sécheresse oculaire;
  • Dysfonctionnement des glandes de Meibomius;
  • Infections internes - caries dentaires, sinusites, infections respiratoires aiguës, furonculose;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal - entérocolite, cirrhose du foie, pancréatite et autres;
  • La présence de maladies telles que: anémie (anémie), rougeole, hypothyroïdie, diabète, séborrhée, psoriasis, eczéma et autres;
  • Blessure aux paupières;
  • Tatouage des yeux.

Il convient également de noter que la blépharite due à une infection ne se développe généralement que dans le contexte d'une immunité affaiblie, remplissant une fonction protectrice de l'organisme.

Les causes les plus courantes de diminution de la réactivité du système immunitaire vis-à-vis de l’infection sont l’hypothermie, des stress fréquents, le surmenage constant, l’hypovitaminose, une alimentation stricte, l’infection par le VIH, des troubles métaboliques, la présence de maladies chroniques.

Le non-respect des règles en matière d'hygiène personnelle joue un rôle important dans l'apparition de la blépharite: lorsqu'une personne aux mains non lavées, en particulier après la rue, aux toilettes, au contact de l'argent lui touche les yeux.

L'infection dans la paupière des infections internes se produit avec le flux sanguin et lymphatique.

Types de blépharite

La classification de la blépharite est la suivante.

Selon les signes cliniques:

La blépharite simple (Blepharitis simplex) est caractérisée par une rougeur des bords des paupières, un léger épaississement, une dilatation des conduits des glandes de Meibomius, une légère rougeur de la conjonctive des yeux et la présence d'une sécrétion blanc grisâtre aux coins des yeux.

La blépharite squameuse ou séborrhéique (Blepharitis squamosa) se caractérise par une rougeur et un épaississement des bords des paupières, des démangeaisons et la formation de petites écailles à la base des cils, étroitement adjacentes aux bords des paupières, consistant en un épiderme et des glandes sébacées (Meybomievyh). Souvent accompagné de dermatite séborrhéique.

La blépharite ulcéreuse (blépharite ulcéreuse) est caractérisée par une inflammation des follicules des cils avec les glandes environnantes et par la formation d'une sécrétion purulente dans ces «poches». La cause principale est une infection bactérienne dans la cavité pileuse, en particulier Staphylococcus aureus. Le site de l'infection devient enflammé, des croûtes apparaissent, avec la séparation de la peau ulcérée visible, qui est ensuite marquée. Cela peut également nuire à la croissance des cils, à leur blanchiment et à l'apparition de rides sur les paupières.

La blépharite démodécique (Blépharite démodex) se caractérise par de fortes démangeaisons, des coupures aux yeux, une sécrétion collante aux bords des paupières, une hyperhémie, un épaississement et l'apparition de croûtes sèches entre les cils. La raison en est l’infection des follicules pileux par l’acarien Demodex, qui se nourrit de sécrétions sécrétées par les glandes sébacées.

La blépharite de Meibomius (Blepharitis meibomiana) est caractérisée par une production extrêmement élevée d'un secret par les glandes de Meibomius, qui n'est pratiquement pas excrété en raison du chevauchement des canaux excréteurs des glandes sébacées. À cet égard, à la place des conduits obstrués sont des joints visibles, la paupière sur les bords peut légèrement se dilater. Il y a hyperémie.

Blépharite rosacée (Blépharite rosacée) - caractérisée par l’apparition sur la peau des paupières de petites éruptions cutanées gris-rouge avec des pustules. Habituellement, ce processus s'accompagne de la présence de rosacée chez le patient.

L'orge à l'oeil (hordeolum, hordeolum) se caractérise par la formation d'un contenu purulent dans les poches ciliaires ou méibomiennes, accompagné d'un gonflement sphérique, d'hyperhémie, de démangeaisons, d'un gonflement de la paupière, d'une sensation dans l'œil d'un corps étranger. Lorsqu'il est fortement comprimé, la température corporelle peut augmenter et des maux de tête peuvent apparaître. La cause principale est l’infection des poches ciliaires ou méibomiennes par une infection à staphylocoques.

Blépharite allergique - se caractérise par une inflammation de la membrane muqueuse de la paupière, des rougeurs, un gonflement, des larmoiements, des démangeaisons, une photophobie, des coupures aux yeux. La raison principale est une réaction à la poussière, aux produits chimiques, au pollen des plantes, aux squames animales, aux médicaments (blépharite à médicaments), etc. Généralement diagnostiqué lors de la floraison.

Par localisation:

  • Blépharite marginale antérieure - se caractérise par la défaite du seul bord ciliaire de la paupière;
  • Blépharite marginale arrière - se caractérise par la défaite des glandes de Meibomius avec leurs canaux;
  • Blépharite angulaire (Blepharitis angularis) - se caractérise par une inflammation principalement dans le coin des yeux.

Diagnostic de blépharite

Le diagnostic de blépharite comprend:

  • Inspection visuelle, anamnèse;
  • Biomicroscopie oculaire;
  • Définition de l'acuité visuelle à l'aide des tables Sivtseva, Golovin;
  • Rechercher des cils pour la présence d'acariens Demodex;
  • Si une forme allergique de la maladie est suspectée, des tests d'allergie sont effectués;
  • Analyse des matières fécales pour la présence d'infestations de vers;
  • En présence de croûtes dorées, un examen bactériologique de la sécrétion pathologique pour détecter la présence d'une infection est effectué.

Traitement de la blépharite

Comment traiter la blépharite? Le traitement de la blépharite dépend de l'étiologie de la maladie et comprend:

1. Traitement de la toxicomanie
2. Traitement de physiothérapie
3. Régime alimentaire pour blépharite
4. traitement chirurgical

1. Traitement de la toxicomanie

Le choix des médicaments pour le traitement de la blépharite est basé sur des données de diagnostic et peut être très différent les uns des autres. Considérons certains schémas thérapeutiques.

C'est important! Avant d'utiliser des médicaments, assurez-vous de consulter votre médecin!

Traitement de la blépharite simple. Les écailles sont traitées avec un coton-tige imbibé de solution de Furacilin, après quoi les bords de la paupière sont soigneusement traités avec une solution de vert brillant (vert brillant, 1%) et appliqués pendant la journée, 2 à 3 fois par la pommade dexaméthasone (hormonale), ce qui soulage le processus inflammatoire.

Blépharite séborrhéique - traitement. Les écailles peuvent également être retirées après avoir été humidifiées avec la solution de Furacilin, en appliquant un tampon de gaze sur les yeux. Ensuite, les bords des paupières sont enduits de la pommade hormonale "Hydrocortisone-Pos" (1%) et, dans le cas d'un cours grave de la maladie - "Hydrocortisone-Pos" (2,5%). Pendant les pauses, les yeux sont enfouis dans des gouttes appelées «larme artificielle» ou son équivalent - «Oftagel». En cas de signes de conjonctivite, des gouttes ophtalmiques à base de dexaméthasone (0,1%) sont utilisées - Maxidex, Dexapos.

Blépharite ulcéreuse - traitement. Au tout début, il est nécessaire d’enlever les croûtes, qui ne peuvent être arrachées, car des plaies saignantes apparaissent sous eux. Par conséquent, des tampons de gaze humidifiés dans une solution chaude "Furacilin" sont appliqués sur les yeux. Après avoir ramolli et enlevé les croûtes, une pommade complexe à base de 2 substances - un corticostéroïde et un antibiotique, par exemple, la Dex-Gentamicin (composée de 0,1% de dexaméthasone et de 0,3% de gentamicine) est appliquée sur les bords des paupières. En cas d'intolérance à la gentamicine, appliquez des pommades complexes à base d'autres médicaments antibactériens - «Maksitrol» (dexaméthasone à 0,1% + néomycine à 3,5 mg / g + polymyxine B 6000 U / g). En présence de la composante parasitaire de la maladie peut nommer un traitement systémique avec le métronidazole.
Pour l'ulcération de la cornée, on utilise le gel pour les yeux "Solcoseryl", "Korneregel" et les gouttes pour les yeux "Vitasik".

Blépharite démodectique - traitement. L'objectif principal est d'empêcher la propagation des tiques. Comme nous l'avons déjà dit, les acariens Demodex laissent un secret collant à la racine des cils, qui peut être enlevé avec un tampon de gaze imbibé de solution saline ou de shampoing pour bébé. De plus, afin d'éliminer le processus inflammatoire, les bords des paupières sont traités avec «Hydrocortisone-Pos» (2,5%) et «Dex-Gentamicin» est appliquée pour détruire les tiques à couche épaisse. S'il y a des signes de conjonctivite, le dexapos peut être instillé. Aussi utile pour le massage des paupières.

Blépharite allergique - traitement. La première étape consiste à identifier et à supprimer le contact avec l'allergène. Après cela, les yeux sont instillés avec des gouttes oculaires anti-allergiques - "Aomid", "Lekrolin". Pour soulager l’inflammation du bord des paupières, «Hydrocortisone-Pos» est lubrifié et permet d’arrêter le contenu infectieux ou parasitaire des poches ciliaires ou méibomiennes - «Maxitrol», «Dex-Gentamicin».

Orge à l'oeil - traitement. Pour une maturation accélérée de l'orge, une compresse chaude est appliquée sur la paupière. En outre, dans le cas de l'étiologie bactérienne de l'orge, on instille dans les yeux du Levomycetinum, du Floksal, des gouttes antibactériennes Tsipromed ou une pommade - Pommade à la tétracycline - Flocoel pour la paupière inférieure. Pour soulager l'inflammation - "pommade à l'hydrocortisone".

Autres traitements:

Chaque matin, avant les procédures principales, les yeux doivent être lavés à l'eau tiède et massés. Pour éliminer le rezi du matin dans les yeux, ils peuvent appliquer "Novocain" (2%) ou "Dikain" (0,25%).

Pour renforcer le système immunitaire, vous devez ajouter des vitamines à votre régime alimentaire, en particulier de la vitamine C (acide ascorbique), dont une grande quantité se trouve dans la rose, les canneberges, les groseilles, le citron et le kalina.

Il existe également des médicaments tels que les immunostimulants - "Imudon", "IRS-19" et autres.

Rappelez-vous, pour améliorer la vision et maintenir la santé des organes de vision, il est nécessaire de consommer de la vitamine A.

2. Traitement de physiothérapie

Le traitement physiothérapeutique de la blépharite contribue à l’élimination du processus inflammatoire, à la guérison accélérée des tissus endommagés et à la normalisation des processus métaboliques dans la région du siècle.

La physiothérapie pour l'inflammation des paupières comprend:

  • Thérapie magnétique;
  • Thérapie UHF;
  • Irradiation ultraviolette (UV);
  • Électrophorèse;
  • Darsonvalization;
  • Irradiation avec les rayons Bucca.

3. Régime alimentaire pour blépharite

La nutrition pour la blépharite devrait être orientée vers l'utilisation principale de produits laitiers et végétaux.

La méthode de cuisson est à la vapeur, pour laquelle vous pouvez utiliser un bain-marie.

Il est nécessaire d'exclure du régime alimentaire - salé, frit, gras, fumé, mariné, sucré. Cela est dû au fait que cette liste de produits contribue à augmenter la sécrétion de suc gastrique, ce qui peut nuire à l’état des paupières.

4. traitement chirurgical

L'opération pour la blépharite est réalisée en l'absence d'efficacité du traitement conservateur, ainsi que dans les cas suivants:

  • En présence d'halosion - visant à l'enlever;
  • Corriger l'inversion ou l'inversion du siècle;
  • Chirurgie plastique du trichiasis.

Blépharite - traitement des remèdes populaires

Thé avec du vin. L’outil suivant aidera à faire face à la blépharoconjonctivite (blépharite associée à une conjonctivite) et à d’autres maladies inflammatoires de l’œil. Pour préparer le produit, vous devez mélanger 1: 1 thé vert et noir fort et ajouter 1 c. À thé de vin de raisin sec à 1 tasse de thé. Bien mélanger le tout et chauffer la paupière touchée.

Camomille et calendula. Mélangez ensemble une demi-cuillère à thé de fleurs de camomille et de calendula, versez-les avec un verre d'eau bouillante, laissez reposer 15 minutes pour laisser infuser, filtrer et boire pendant la journée, pendant 3 séries.

Basilic. Certains guérisseurs recommandent d'appliquer plusieurs fois par jour une feuille de basilic frais légèrement écrasée sur la paupière enflammée. Quelques jours le processus inflammatoire passe.

Zelenka. Pendant longtemps, de nombreuses personnes utilisent chez elles pour le traitement de la blépharite le vert ordinaire brillant, qui est nécessaire à l'aide d'un coton enroulé autour d'une allumette ou à l'aide d'un coton-tige soigneusement appliqué sur les bords des paupières. Zelenka est rapidement absorbé et l'inflammation passe par plusieurs procédures.

Prévention de la blépharite

La prévention de la blépharite comprend:

  • Respect des règles d'hygiène personnelle - veillez en particulier à ne pas toucher les organes de la vision et d'autres parties du visage avec les mains non lavées;
  • Réduisez au minimum dans une zone résidentielle les endroits où la poussière, l’infection et d’autres facteurs pouvant contribuer au développement de l’inflammation des paupières - tapis, rideaux, peluches s’accumulent habituellement;
  • Faites un nettoyage en profondeur dans un endroit où vous passez une grande partie de votre vie.
  • Ne pas oublier de nettoyer le climatiseur en temps opportun, laver les rideaux, les choses;
  • Essayez de ne pas porter de lentilles cornéennes, ou minimisez leur port;
  • Essayez de manger des aliments enrichis en vitamines et oligo-éléments;
  • Évitez de prendre des médicaments sans consulter un médecin;
  • Éviter le stress;
  • Éviter l'hypothermie;
  • En présence de diverses maladies (manuel des maladies), consultez un médecin rapidement afin que les maladies ne deviennent pas chroniques;
  • Observez le mode de travail / repos / sommeil, dormez suffisamment;
  • Regardez moins la télévision sur l'écran du moniteur, la tablette, le smartphone et, pendant les longs travaux à l'ordinateur, faites des exercices pour les yeux.
  • Lorsque vous vous trouvez dans une rue très ensoleillée ou dans des endroits enneigés éclairés par le soleil éclatant, portez des lunettes de soleil de la plus haute qualité;
  • Évitez le tatouage sur les paupières.

En Savoir Plus Sur La Vision

Vizin Classic

Description au 07/11/2016 Nom latin: Visine classic Code ATC: S01GA02 Ingrédient actif: tétrizoline (tétryzoline) Fabricant: Keata Pharma Inc. (Canada); Laboratoire Unither (France)La compositionDans 1 ml de chlorhydrate de tétrizoline, 500 μg....

Anomalie de couleur - un test du Dr. Shinobi Ishihara

Comme on le sait, l’œil humain distingue sept couleurs primaires: le rouge, le jaune, l’orange, le vert, le bleu, le bleu et le violet. En plus des couleurs de base, les gens sont capables de distinguer cent mille nuances et les professionnels - les artistes distinguent jusqu'à un million....

Examen: URSAFARM "HILOMAKS-KOMOD" gouttes pour les yeux (solution ophtalmique hydratante) - Double dose d'acide hyaluronique!

La différence de prix du médicament est de 100 roubles.
J'ai donc décidé d'acheter une double dose d'acide hyaluronique....

Déchirer d'un œil: causes et traitement

La déchirure est un symptôme qui peut indiquer une fatigue banale ou un signe d’une maladie assez grave. Les larmes sont affectées à la couche superficielle de la cornée afin de soulager les irritations....