Rétinopathie de fond et modifications vasculaires rétiniennes: causes et traitement

L'inflammation

La rétinopathie est une maladie des organes de la vision affectant les vaisseaux rétiniens. Son apport sanguin est perturbé, provoquant un dysfonctionnement de la rétine. En fin de compte, les processus pathologiques entraînent une dégénérescence du tissu rétinien, ainsi que des lésions du nerf optique et une cécité complète. La rétinopathie ne se caractérise pas par des symptômes prononcés. Dans cette maladie, il n'y a pas de douleur, seulement occasionnellement dans le champ de vision peuvent être observés des "taches aveugles" (scotomes) et des taches flottantes. La maladie progresse avec le temps. Dans ce cas, il y a des violations claires de la fonction visuelle.

Le diagnostic de la maladie est complexe. Il comprend un certain nombre d’études instrumentales et de consultations de divers spécialistes. Afin de soigner un patient atteint de rétinopathie, il est nécessaire de corriger la pathologie sous-jacente en prenant des médicaments tels que des anticoagulants, des vasodilatateurs et des complexes vitaminiques.

Types de rétinopathie

Il existe 2 types de maladies: les rétinopathies primaire et secondaire. La rétinopathie primaire n'est pas associée au processus inflammatoire et la secondaire se développe dans le contexte de diverses maladies.

Il existe de tels types de rétinopathie primaire:

  • séreux central;
  • exsudatif externe;
  • dos pointu multifocal.

Les formes secondaires de la maladie sont représentées par ces rétinopathies:

  • rétinopathie diabétique;
  • rétinopathie traumatique;
  • rétinopathie pour les maladies du sang;
  • rétinopathie athéroscléreuse et hypertensive.

La rétinopathie de la prématurité est un type de maladie distinct.

Rétinopathie de fond

La rétinopathie secondaire ou de fond se développe à la suite de processus pathologiques du corps humain liés à l'hypertension, à l'athérosclérose, à l'insuffisance rénale chronique et à la toxicose de la femme enceinte.

Rétinopathie hypertensive

Avec la rétinopathie hypertensive, des spasmes des artérioles du fundus se produisent. Ensuite, une hyalinose, une élastofibrose des parois de ces vaisseaux se développent. La gravité des symptômes de la maladie dépend directement de la gravité de l'hypertension et de sa durée.

Dans le développement de la rétinopathie hypertensive, il y a quatre étapes du processus pathologique:

  • Angiopathie hypertensive. Elle se caractérise par une perturbation réversible du fonctionnement de la rétine, qui concerne l'activité des artérioles et des veinules.
  • Angiosclérose hypertensive. Les parois vasculaires sont compactées par des plaques athérosclérotiques, leur transparence est réduite.
  • Rétinopathie réellement hypertensive. Des foyers de modifications pathologiques se forment dans les tissus de la rétine - plaques de plasmorragies et hémorragies, inclusions graisseuses. Le liquide protéinique est libéré et certaines régions de la rétine manquent d’oxygène. Un hémophtalme partiel peut se développer. Les signes subjectifs de la troisième phase de la rétinopathie sont une diminution de l'acuité visuelle, éducation dans le champ de vision du bétail. Après un traitement antihypertenseur adéquat, ces signes de maladie peuvent régresser.
  • Neurorétinopathie hypertensive. L'œdème de la tête du nerf optique rejoint les modifications rétiniennes précédentes, l'exsudat est libéré, un décollement de rétine local se produit. Ces symptômes sont caractéristiques de l'hypertension maligne, qui se développe en présence d'insuffisance rénale chronique. Ce stade de rétinopathie hypertensive nécessite un traitement d'urgence, sans quoi une perte de vision complète peut survenir.

Pour identifier et déterminer le stade de la rétinopathie hypertensive, les méthodes de recherche suivantes sont utilisées:

Au cours de l'examen du fond de l'œil, l'ophtalmologiste enregistre un changement dans la taille des vaisseaux rétiniens, leur oblitération, ainsi que le syndrome de Salus-Gunn (les veines sont déplacées vers les couches plus profondes de la rétine contre l'arrière-plan de la pression prononcée de l'artère raidie à l'endroit où les vaisseaux se croisent). Pour le traitement de la rétinopathie hypertensive, la coagulation au laser de la rétine et l’oxygénothérapie sont utilisées. Un traitement antihypertenseur adéquat est mené, des complexes vitaminiques et des anticoagulants sont prescrits.

Aux derniers stades de la rétinopathie artérielle, des complications telles qu'une hémophtalmie ou une thrombose veineuse rétinienne peuvent se développer. Le risque élevé de ces complications rend le pronostic très grave: il peut y avoir une réduction significative de l'acuité visuelle jusqu'à la cécité. Avec le développement de la rétinopathie hypertensive chez les femmes enceintes, il est souvent nécessaire de poser la question de l'avortement.

Rétinopathie athéroscléreuse

Une rétinopathie athérosclérotique peut se développer avec des lésions athérosclérotiques systémiques. La pathogenèse des modifications rétiniennes dans ce type de maladie est similaire à celle de la rétinopathie hypertensive. La particularité est qu’à la dernière étape du processus pathologique, des hémorragies capillaires se produisent et que les microcristaux de l’exsudat gelé se déposent le long des vaisseaux. Il y a aussi une pâleur de la tête du nerf optique.

Pour le diagnostic de la maladie, l'ophtalmoscopie directe et indirecte ainsi que l'ophtalmoscopie sont utilisées. Le traitement est réduit au traitement de la maladie sous-jacente et des médicaments anti-sclérotiques, diurétiques et vasodilatateurs, ainsi que des angioprotecteurs et des vitamines. Au quatrième stade du processus pathologique est réalisée l'électrophorèse des enzymes protéolytiques. Cette pathologie est souvent compliquée par une occlusion de l'artère rétinienne et des processus atrophiques du nerf optique.

Rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique se développe en cas de diabète sucré du premier ou du second type. Mais cette maladie ne survient pas chez tous les patients atteints de diabète.

Facteurs de risque de rétinopathie d'origine diabétique:

  • hyperglycémie significative;
  • long cours de la maladie;
  • hypertension artérielle;
  • dommages aux vaisseaux rénaux;
  • surpoids;
  • l'anémie.

La rétinopathie diabétique comporte quatre étapes. Les trois premières étapes sont les mêmes que dans les types précédents de la maladie. Au stade de la rétinopathie diabétique en prolifération, une vascularisation de la rétine se produit, des vaisseaux nouvellement formés apparaissent. Plus tard, ils se développent dans le corps vitré, éclatent périodiquement, puis le tissu glial se forme. En raison de la tension graduelle excessive des fibres du corps vitré, un décollement de la rétine et une cécité partielle ou complète se développent.

Même dans les premiers stades de la rétinopathie diabétique, l’acuité visuelle diminue fortement, un voile et des taches blanchâtres flottantes apparaissent sous les yeux. Détérioration progressive de la vision de près. Aux derniers stades de la maladie, la vision est complètement perdue.

La rétinopathie diabétique peut être compliquée par un hémophtalme, une cataracte, la formation d'opacités et des cicatrices sur le corps vitré, un décollement de la rétine.

Le diagnostic de la maladie est réalisé à l'aide de ces méthodes d'examen:

  • ophtalmoscopie après l'instillation de médicaments qui dilatent l'élève;
  • périmétrie;
  • échographie;
  • électrorétinographie;
  • IRM de l'oeil;
  • angiographie rétinienne;
  • biomicroscopie;
  • diaphanoscopie du globe oculaire.

Un endocrinologue vous prescrit un traitement qui vous permet de maintenir un taux de glucose sanguin stable. L'amélioration de l'état de la rétine se produit lors de la prise de tels médicaments:

  • des vitamines;
  • médicaments qui améliorent la circulation sanguine;
  • agents antiplaquettaires.

Lorsque les symptômes de décollement de la rétine apparaissent, la coagulation au laser est effectuée de manière urgente. En cas d'hémophtalmie et de formation de cicatrices sur le corps vitré, une vitrectomie ou une chirurgie vitréorétinienne est indiquée.

Rétinopathie pour les maladies du sang

La rétinopathie de fond peut être l’une des manifestations des pathologies du sang. La rétinopathie secondaire est caractéristique de ces maladies des organes hématopoïétiques et du sang:

  • le myélome;
  • polycythémie;
  • divers types d'anémie;
  • leucémie

Les signes de rétinopathie ne sont pas identiques à ces maladies. Par exemple, si le processus pathologique se développe dans le contexte de la polycythémie, la couleur brillante des veines est notée sur le fond utérin, qui acquiert une riche couleur rouge. Le fond de l'oeil a une teinte cyanotique. Développer également un œdème de la tête du nerf optique et une thrombose vasculaire.

Avec l'anémie, le fond devient pâle, les vaisseaux deviennent pathologiquement dilatés. Une hémorragie peut se développer sous la rétine et dans le corps vitré. Décollement possible de la rétine de type "humide".

Si la rétinopathie est la leucémie, les vaisseaux deviennent convolutifs, la rétine et la tête du nerf optique gonflent, l'exsudat s'accumule sous les tissus de la rétine, de petites hémorragies se produisent.

La macroglobulinémie de Waldenström et la maladie de Melohm sont accompagnées de veines dilatées et d'artères rétiniennes, dues à l'épaississement du sang, à l'apparition de microanévrismes, au blocage des veines et à des hémorragies rétiniennes.

Le traitement de ce type de maladies nécessite la correction de la pathologie sous-jacente et la mise en oeuvre de la coagulation au laser de la rétine. Avec ce type de rétinopathie, le pronostic est dans la plupart des cas défavorable.

Rétinopathie traumatique

La rétinopathie traumatique est aussi appelée «opacification de la rétine à Berlin». Un vasospasme se produit au moment d'une forte compression de la poitrine. La rétine souffre d'un manque d'oxygène, un transsudat œdémateux y pénètre et une rétinopathie se développe. Après une blessure, des hémorragies se développent, des lésions organiques de la rétine se produisent Une atrophie du nerf optique peut se développer. Une hémorragie sous-chorioïde, un gonflement des couches inférieures de la rétine se développe, un écoulement de fluide dans l'espace situé entre la rétine et le réseau vasculaire. Des vitamines sont prescrites et une oxygénation hyperbare est effectuée pour éliminer les effets de l'hypoxie.

Rétinopathie de la prématurité

Cette pathologie ne se développe que chez les prématurés. Sa cause est un retard de la rétine chez les enfants prématurés. La rétinopathie de la prématurité est le plus souvent observée chez les enfants pesant moins de 1,5 kg, nés avant 31 semaines. La cause de la pathologie peut également être une transfusion sanguine et une oxygénothérapie.

Les enfants à risque, un mois après la naissance, consultent un ophtalmologiste. Il les examine toutes les deux semaines jusqu'à ce que toutes les structures de l'œil soient formées. Il s’agit de la prévention des complications tardives (strabisme, amblyopie, glaucome primitif et décollement de la rétine).

Les nourrissons prématurés atteints de rétinopathie n'ont généralement pas besoin de traitement, car les symptômes de la maladie finissent par disparaître d'eux-mêmes. Parfois, les ophtalmologistes pratiquent la coagulation au laser ou la cryorétinopexie et, dans de rares cas, ils ont recours à la scléroplastie ou à la chirurgie du corps vitré.

Prévention de la rétinopathie

La prévention du développement de la rétinopathie chez les adultes peut faire l’objet d’une surveillance et d’un examen réguliers des patients des groupes à risque. Afin de prévenir le développement de rétinopathie chez les prématurés, les femmes enceintes présentant un risque élevé d'accouchement prématuré, il est recommandé d'être hospitalisé rapidement dans un hôpital obstétrique afin que le nouveau-né puisse recevoir des soins ophtalmologiques à un stade précoce. Tous les enfants atteints de rétinopathie du nouveau-né doivent être surveillés par un ophtalmologiste avant l'âge de 18 ans.

Rétinopathie de fond et modifications vasculaires rétiniennes

La rétinopathie est un terme lié à l'ophtalmologie, utilisé pour désigner un groupe de maladies vasculaires rétiniennes qui se développent sans processus inflammatoires. Même dans cette section de la médecine, il est fait référence à des maladies de fond - des changements qui se développent dans le contexte d'autres maladies systémiques. Parfois, ils sont aussi appelés secondaires.

Contrairement à la plupart des autres maladies oculaires, la rétinopathie de fond et les modifications vasculaires rétiniennes se produisent sans douleur, mais elles sont souvent considérées non seulement comme une maladie supplémentaire, mais également comme une source de complications graves. C'est pourquoi, pour détecter une pathologie vasculaire, il est nécessaire de subir un examen ophtalmologique de manière opportune.

Un processus pathologique peut survenir chez toute personne, indépendamment de son sexe et de son âge. Selon la classification médicale de la CIM-10, cette maladie appartient au groupe des maladies de la rétine sous le code H35.0.

Types de troubles vasculaires de fond de la rétine

Le développement d'une rétinopathie de fond dépend du type de maladie sous-jacente. Par conséquent, un spécialiste doit en premier lieu veiller à déterminer la cause de la maladie. Selon la classification clinique, la rétinopathie peut se développer dans les conditions suivantes:

  • athérosclérose;
  • maladies du sang;
  • diabète sucré;
  • les blessures;
  • l'hypertension.

Mais un certain nombre de spécialistes distinguent des états supplémentaires:

  • à la suite d'une thrombose avancée dans le faisceau principal de la veine rétinienne centrale;
  • rétinopathie avec lésion par radiation;
  • look auto-immune.

Rétinopathie hypertensive

L'hypertension se manifeste par ses modifications vasculaires caractéristiques, qui affectent toujours les yeux. Le plus souvent, cela provoque un spasme des petites artères du fundus. La force de la manifestation de ce processus pathologique dépend de la stabilité de l'hypertension artérielle et de la durée de l'évolution de la maladie. Les experts identifient plusieurs changements pathologiques:

  • fonctionnel Passe de manière indépendante sans nécessité d'interventions thérapeutiques;
  • Angiosclérose. Une caractéristique de ce processus est la formation de durcissement des parois des artères. En raison des foyers sclérotiques apparus, la lumière est réduite et la nutrition de la rétine est perturbée. Les changements évoluent au niveau organique. Les mesures thérapeutiques traditionnelles ne permettent que de prévenir leur propagation, ils ne sont pas en mesure de les éliminer complètement.
  • Rétinopathie hypertensive. Les principales conséquences négatives de ce processus sont la violation de la structure du tissu, la formation de petites hémorragies et la plasmorragie. La dégénérescence graisseuse commence dans les cellules, une accumulation de lipides se produit dans les artères et des zones d'ischémie et de crise cardiaque apparaissent au fil du temps. Les patients avec un diagnostic similaire ont besoin d'un traitement de soutien constant;
  • Stade neurorétinopathique. Les symptômes dans cet état se manifestent par un œdème du nerf optique, une hyalinose des vaisseaux sanguins, l'apparition de foyers d'exsudation et un décollement de la rétine. Les médecins donnent le pronostic le plus défavorable lors du développement de l'atrophie du nerf optique, qui provoque une perte irréversible de la vision.

Si la rétinopathie hypertensive peut passer à la phase finale, des conditions favorables sont créées pour l'évolution maligne de l'hypertension, de l'insuffisance rénale et de la toxicose pendant la grossesse.

L’ophtalmoscopie présente le tableau clinique suivant:

  • le rétrécissement des vaisseaux rétiniens atteint une grande échelle, ce qui les rend impraticables;
  • les veines commencent à se déplacer à la place de la croix avec les artères vers l'intérieur sous la pression exercée par des vaisseaux denses et lourds;
  • exsudation.

Si le patient est trop tard pour consulter un médecin, les complications suivantes risquent de se produire:

  • récurrence de l'hémophtalme;
  • thrombose veineuse rétinienne.
  • Ces conditions sont particulièrement dangereuses pour les patientes enceintes. Les médecins recommandent l'avortement afin de ne pas perdre de vue et d'éviter la cécité.

Rétinopathie avec lésion traumatique

Une personne peut être blessée dans les situations suivantes:

  • action directe et soudaine sur les globes oculaires, par exemple suite à un accident vasculaire cérébral;
  • développement d'une ischémie aiguë due au rétrécissement des vaisseaux thoraciques et rachidiens - les artères carotides et vertébrales, à travers lesquels le sang circule vers les organes de la tête. Les blessures les plus courantes sont les fractures, les commotions cérébrales, les saignements des vaisseaux centraux.
  • L'ischémie conduit au fait qu'il se produit un déficit en oxygène dans les cellules de la rétine. En même temps, des hémorragies apparaissent, des zones d’endommagement avec épanchement liquidien se forment.
  • Chez de nombreux patients dans cet état, un œdème apparaît dans la zone située entre la rétine et la choroïde, et il existe également une turbidité dans les couches inférieures. Les médecins appellent cette condition contusion ou turbidité de Berlin. Sans traitement rapide, une lésion atrophique du nerf optique se produit assez rapidement.

Rétinopathie dans le diabète

Les principaux symptômes du diabète sucré sont une glycémie élevée et des troubles métaboliques. Les conditions suivantes contribuent souvent à la survenue de complications:

  • taux élevé de glucose et maladie prolongée;
  • changements dans les reins;
  • l'hypertension;
  • L'anémie;
  • En surpoids.

Au cours de son développement, la rétinopathie passe par plusieurs étapes:

  • Angiopathie
  • La rétinopathie. Les premier et deuxième stades de la maladie se manifestent avec les mêmes symptômes que dans le cas de la forme athéroscléreuse hypertensive.
  • La prolifération. Elle se caractérise par la formation de nouveaux petits capillaires pénétrant dans le corps vitré. Très souvent, des hémorragies et des hyalinoses apparaissent. Dans de telles conditions, la probabilité d'une connexion rétinienne avec le corps vitré et de leur détachement augmente.

Dans la rétinopathie diabétique, il existe un risque de faire face aux complications suivantes:

  • le développement de la cataracte précoce;
  • décollement de la rétine;
  • hémophtalme.

Quels sont les principaux symptômes de la rétinopathie de fond?

Quelle que soit la forme, la rétinopathie de fond présente le même tableau clinique. Les premiers symptômes se manifestent au stade de la transition du deuxième au troisième stade de la maladie:

  • les patients peuvent voir des points flottants;
  • déficience visuelle importante se produit;
  • Il y a un risque que du sang pénètre dans le corps vitré.

Si, au stade de développement de la maladie chez une personne, il existe un diabète sucré, la rétinopathie de fond se fait sentir par les symptômes suivants:

  • photopsie - des étincelles ou des éclairs de lumière peuvent apparaître dans les yeux;
  • incapacité à percevoir les couleurs correctement;
  • contraste réduit des objets visibles.

Méthodes de diagnostic des troubles circulatoires en arrière-plan

Pour poser un diagnostic précis, il est nécessaire de respecter un certain nombre de conditions:

  • Les diagnostics doivent être effectués avec la participation de différents spécialistes - un cardiologue, un pédiatre, un neurologue, un endocrinologue et un ophtalmologue.
  • Un examen complet de la vue doit être effectué pour déterminer la netteté et les champs visuels. Selon les résultats de cette enquête, vous pouvez connaître l'état fonctionnel des cellules de la rétine.
  • ophtalmoscopie. Procédure de diagnostic obligatoire, qui est réalisée avec l'élargissement de l'élève avec l'utilisation d'un médicament spécial.
  • Échographie des globes oculaires. Aide à détecter les zones de compaction, d'hémorragie, de cicatrices et d'hyalinose à l'intérieur de l'œil.

Fournir un tel diagnostic peut n'importe quelle clinique territoriale. Mais à part eux, il existe des moyens subtils qui peuvent être utilisés pour poser un diagnostic précis:

  • imagerie par résonance magnétique;
  • l'angiographie;
  • méthodes électrophysiologiques, tout d'abord, l'électrorétinographie. En utilisant cette méthode, il est possible de déterminer la viabilité du tissu rétinien;
  • biomicroscopie oculaire;
  • angiographie par fluorescence du fond d'œil.

Les méthodes ci-dessus ne peuvent offrir que des centres et des bureaux spécialisés.

Traitement

Traiter efficacement la pathologie secondaire de la rétine n'est possible que si la maladie primaire est guérie en premier. Si le patient a demandé le traitement de l’athérosclérose et de l’hypertension, les procédures thérapeutiques suivantes peuvent lui être prescrites:

  • L'introduction d'anticoagulants pour la prévention de la thrombose;
  • L'utilisation de médicaments dilatant les artères et les antispasmodiques;
  • Correction de la pression artérielle.

Avec une condition similaire, les patients sont prescrits:

  • médicaments antihypertenseurs;
  • médicaments antiallergiques;
  • médicaments diurétiques;
  • médicaments vasodilatateurs.

Les patients souffrant de diabète, afin de maintenir un taux de glucose normal, se voient prescrire des hypotenseurs, après avoir préalablement calculé la dose optimale. Le traitement de la rétinopathie de fond et des maladies du sang est souvent infructueux, conduisant souvent à une cécité irréversible. Indépendamment de la forme de rétinopathie, le programme de traitement comprend nécessairement:

  • des antioxydants qui aident à améliorer la résistance des tissus à la privation d'oxygène;
  • des moyens pour aider à améliorer la microcirculation;
  • vitamines et angioprotecteurs;
  • avec une neurorétinopathie confirmée, le traitement peut être efficace si un traitement d'électrophorèse dans les globes oculaires est réalisé à l'aide d'enzymes protéolytiques;
  • Les patients chez qui la maladie se manifeste avec des signes de décollement de rétine se font le plus souvent prescrire une coagulation au laser. Avec l'aide de la poutre, vous pouvez cautériser assez facilement et sans douleur le volet qui s'est replié à sa place;
  • Pour résoudre le problème du manque d'oxygène, le traitement est prescrit dans des chambres de pression spéciales.

Conclusion

L’état de santé général peut affecter le fonctionnement de divers organes et systèmes. Par conséquent, tout processus pathologique nécessite un traitement chirurgical. Sinon, certains changements dans le corps peuvent causer une perte de vision. La rétinopathie de fond semble être une maladie oculaire assez complexe, caractérisée par le développement de processus inflammatoires dans la rétine. Comme pour la plupart des autres maladies oculaires, il est important de commencer le traitement dès que possible. Dans le cas contraire, la maladie pourrait évoluer à un stade où il serait difficile d'inverser le processus et où une personne pourrait perdre complètement la vue.

Rétinopathie de fond et modifications vasculaires rétiniennes

La rétinopathie est un état pathologique, accompagné de la défaite des vaisseaux rétiniens rétiniens. La rétinopathie a pour caractéristique que la maladie ne s'accompagne pas de signes de processus inflammatoire. Il peut s'agir d'une maladie indépendante ou d'une complication d'hypertension, de diabète sucré ou de blessures antérieures (dans ce cas, la rétinopathie est considérée comme étant à l'origine). Selon la gravité de la pathologie sous-jacente, les symptômes de la rétinopathie peuvent être plus ou moins prononcés. En savoir plus sur ce qui constitue la rétinopathie de fond et les modifications vasculaires rétiniennes, sera abordé dans cet article.

Rétinopathie de fond et modifications vasculaires rétiniennes

Rétinopathies

Les ophtalmologistes divisent la rétinopathie en deux types: primaire et secondaire. En tout état de cause, les troubles pathologiques de la rétine du patient contribuent à l’évolution de la maladie. Toutes ces espèces diffèrent par leur nature d'origine et leurs caractéristiques.

Thrombose de la veine rétinienne centrale

Considérons maintenant la rétinopathie secondaire, à l'origine d'autres maladies:

  • rétinopathie des maladies du sang;
  • traumatique (résultant de dommages mécaniques);
  • hypertensive;
  • diabétique

Note! Il existe un autre type de pathologie - la rétinopathie de la prématurité. Il s'agit d'une maladie ophtalmologique qui survient lorsque le développement de la rétine est altéré. On ne le trouve que chez les bébés prématurés.

Les causes

Les pathologies les plus courantes pouvant causer une rétinopathie de fond sont les suivantes:

  • leucémie, anémie;
  • anomalies pathologiques dans le développement des vaisseaux sanguins (en général, cela concerne les nourrissons);
  • le développement du diabète;
  • athérosclérose;
  • lésion du globe oculaire ou une lésion cérébrale du patient;
  • augmentation régulière de la pression artérielle ou le développement de l'hypertension.

Une rétinopathie de fond peut survenir à la suite du blocage de la veine rétinienne centrale par un thrombus (caillot sanguin). Pour déterminer la maladie à temps, vous devez connaître son tableau clinique. Cela révélera une rétinopathie à un stade précoce de développement.

Symptômes caractéristiques

Malgré le fait que les formes de rétinopathie diffèrent légèrement les unes des autres en termes de symptômes, il existe des symptômes communs qui s'appliquent à tous les types de la maladie. Considérez le plus fondamental:

  • l'apparition de taches flottantes devant les yeux;
  • forte diminution de l'acuité visuelle;
  • le sang peut pénétrer dans le corps vitré du patient.

Rétinopathie hémorragie

Si le patient, en plus de la rétinopathie d'origine, souffre également de diabète, alors en plus de tous les symptômes ci-dessus, il peut présenter:

  • contraste altéré;
  • problèmes de perception des couleurs (le patient perd complètement cette capacité);
  • le développement de la photopsie (une condition pathologique dans laquelle une personne peut avoir des éclairs de lumière devant ses yeux).

Rétinopathie Prématurée - Stades

Lorsque les premiers symptômes suspects apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un examen diagnostique. Plus tôt vous le ferez, plus les chances d'un traitement rapide et l'absence de complications seront grandes.

Fonctions de diagnostic

Dans ce cas, le diagnostic est effectué par un ophtalmologiste, bien que d'autres médecins puissent également procéder à des examens. En règle générale, on prescrit au patient les procédures de diagnostic suivantes:

  • tonométrie (mesure de la pression intraoculaire ou sanguine à l'aide d'un appareil spécial - un tonomètre);
  • angiographie (examen radiologique des vaisseaux sanguins du patient par contraste);
  • balayage laser;
  • ultrasons (ultrasons);
  • périmétrie ou examen du champ visuel;
  • ophtalmoscopie (examen du fond de la patiente à l’aide d’une lentille de fond ou d’un ophtalmoscope).

Note! En complément de la méthode de diagnostic ci-dessus peut nommer une autre procédure - électrorétinographie. Il s'agit d'une méthode de diagnostic spéciale dans laquelle le médecin, à l'aide d'un appareil spécial (électrorétinographe), mesure le potentiel électrique de la rétine du patient.

Complications possibles

Un traitement inapproprié ou retardé de la rétinopathie de fond peut entraîner des complications graves, parmi lesquelles les médecins distinguent une thrombose veineuse rétinienne et le développement d'un gemphotalm partiel ou complet de l'œil. Dans de rares cas, le patient a une cécité complète, beaucoup plus souvent - une acuité visuelle réduite. Selon le type de pathologie, les complications peuvent être différentes. Par exemple, dans la rétinopathie diabétique, une décollement de la rétine, un hémophtalme, une cataracte ou une vision floue peuvent survenir.

La maladie est lourde de complications graves.

La rétinopathie de fond présente un danger grave pour les femmes pendant la grossesse, car la principale maladie qui se manifeste pendant le port d'un enfant peut être un fardeau, qui conduit souvent à une interruption artificielle de la grossesse. Pour éviter de telles complications, il est nécessaire de traiter rapidement toutes les maladies oculaires, y compris la rétinopathie.

Comment traiter

Une fois le diagnostic posé par le médecin, vous pourrez commencer le traitement en fonction de la maladie sous-jacente. Par exemple, si l'hypertension ou l'athérosclérose sont devenues la cause de la rétinopathie de fond, le patient est corrigé de la pression artérielle, des antispasmodiques et des médicaments sont prescrits, destinés à dilater les artères. En outre, on prescrit au patient des vasodilatateurs, des diurétiques, des antiallergiques et des antihypertenseurs.

Rétinopathie de fond et modifications vasculaires rétiniennes

En présence de diabète sucré, qui a provoqué l'apparition d'une maladie oculaire, le médecin prescrit des médicaments qui abaissent le taux de sucre dans le sang du patient. La posologie et la durée du traitement sont prescrites par le médecin traitant. En plus du traitement médical, la physiothérapie peut être réalisée avec une rétinopathie de fond et, dans de rares cas, une intervention chirurgicale. Examinez chacune de ces méthodes séparément.

Préparations pharmaceutiques

Pour le traitement à un stade précoce de la rétinopathie, des médicaments sont utilisés, principalement sous la forme de gouttes oculaires. Bien que bon nombre de ces médicaments ne présentent pratiquement aucune contre-indication, ils ne peuvent être utilisés que sur l'avis du médecin. L'automédication peut nuire à votre santé. Vous trouverez ci-dessous les plus courants.

Tableau Médicaments efficaces pour la rétinopathie de fond.

Rétinopathie de fond et modifications vasculaires rétiniennes - causes et traitement

La rétinopathie de fond est une maladie des yeux caractérisée par une lésion des vaisseaux rétiniens, qui provoque son dysfonctionnement du à un apport sanguin insuffisant. Dans les cas avancés, les processus qui en résultent conduisent à la dystrophie rétinienne, à des modifications pathologiques du nerf optique et à la cécité.

Certaines maladies et conditions entraînant de graves changements dans le corps deviennent la cause de la rétinopathie de fond. La pathologie se produit surtout lorsque: l'hypertension, le diabète, la toxicose chez la femme enceinte et l'insuffisance rénale.

Rétinopathie hypertensive

Pour la rétinopathie hypertensive, les spasmes des artérioles du fundus sont caractéristiques, ce qui provoque l’élastofibrose et l’hyalinose des parois de ces vaisseaux. La sévérité des signes de rétinopathie est due à la sévérité et à la durée de l'hypertension.

Au cours de son développement, ce type de rétinopathie de fond passe par quatre étapes:

  • La première étape est l'angiopathie hypertensive caractérisée par un dysfonctionnement réversible de la rétine, des artérioles et du venuol.
  • La deuxième étape est une angiosclérose hypertensive avec un caractère organique de lésion vasculaire et un compactage de la paroi vasculaire avec des plaques sclérotiques, ce qui réduit considérablement leur transparence.
  • La troisième étape est la rétinopathie hypertonique, lors de la formation de lésions dans les tissus de la rétine, y compris les zones d’hémorragies et de plasmorrhages, la sécrétion de liquide protéique, les inclusions graisseuses, les zones d’oxygène "de famine". Développe souvent un hémophtalme partiel. Les signes subjectifs observés par les patients comprennent: la détérioration de l’acuité visuelle, la formation de taches aveugles dans le champ de vision. Le traitement de l'hypertension conduit à la régression de symptômes similaires.
  • La quatrième étape est la neurorétinopathie hypertensive. Elle se manifeste par l'adhésion du disque nerveux optique, le décollement local de la rétine, la sécrétion d'exsudat. En règle générale, de tels signes accompagnent les types malins d'hypertension et de pathologie, accompagnés d'insuffisance rénale. Ce stade de rétinopathie de fond nécessite un traitement d’urgence, sinon la vision sera complètement perdue.

Les mesures diagnostiques de la rétinopathie hypertensive comprennent: un examen par un ophtalmologiste et un cardiologue; ophtalmoscopie et angiographie à fluorescence. Lors de l'examen du fond de l'œil, des modifications de la taille des vaisseaux rétiniens, leur oblitération, le déplacement des veines plus en profondeur dans les couches rétiniennes, une pression de l'artère raidie sur la zone d'intersection des vaisseaux (le syndrome dit de Salus-Gunn) sont détectées.

Pour le traitement de la rétinopathie hypertensive, la coagulation au laser de la rétine et l’oxygénothérapie sont utilisées. Thérapie obligatoire de la maladie sous-jacente - l'hypertension, avec la nomination de certains médicaments et anticoagulants, la thérapie de vitamine.

Parmi les complications des stades avancés de rétinopathie hypertensive, l'hémophtalmie et l'obstruction de la veine rétinienne avec thrombi sont isolées. Par conséquent, le pronostic de cette rétinopathie de fond est très grave: peut-être une diminution totale de la vision, parfois jusqu'à la cécité. La survenue d'une rétinopathie hypertensive chez la femme enceinte est souvent à la base d'un avortement non planifié pour des raisons médicales.

Rétinopathie athéroscléreuse

La principale cause de cette pathologie devient l’athérosclérose systémique. Les phases de modification de la rétine sont similaires à celles de la rétinopathie de fond hypertonique. Une caractéristique distinctive est le dernier stade de la maladie: lorsque des hémorragies capillaires se forment, que des cristaux d'exsudat solidifié se déposent le long des vaisseaux, une pâleur de la surface du nerf optique est observée.

L'ophtalmoscopie (directe et indirecte), l'angiographie sont choisies comme méthodes de diagnostic de la maladie.

Le traitement de la rétinopathie athéroscléreuse est réduit au traitement de la maladie sous-jacente et comprend l'administration de diurétiques, de vasodilatateurs, de médicaments antisclérotiques, d'angioprotecteurs, de vitamines, etc.

Au début du stade de neurorétinopathie, l’électrophorèse des enzymes protéolytiques devrait être incluse dans le programme de traitement. Les complications les plus courantes de la pathologie sont le blocage de l'artère rétinienne, ainsi que l'atrophie du nerf optique.

Vidéo de notre docteur sur le sujet

Rétinopathie diabétique

La maladie peut se développer dans le contexte de tout type de diabète. Cependant, il n'apparaît pas chez tous les malades. Les facteurs de risque de rétinopathie diabétique sont, en règle générale:

  • Long cours de la maladie.
  • Pas de compensation pour maladie,
  • Fluctuations importantes du taux de sucre.
  • Lésions rénales.
  • Hypertension concomitante.
  • En surpoids.
  • L'anémie

L'évolution clinique de cette rétinopathie d'origine peut être divisée en trois étapes:

  • La première étape est l'angiopathie diabétique.
  • La deuxième étape est la rétinopathie diabétique (selon la nature des modifications, les deux étapes sont similaires à la rétinopathie hypertensive et athérosclérotique).
  • La troisième étape est la rétinopathie diabétique en prolifération. Elle se caractérise par une néovascularisation de la rétine avec prolifération de vaisseaux pathologiques. Les vaisseaux ont des parois fragiles et se développent dans le corps vitré, endommagés par la survenue d’hémorragies et la formation de tissu glial. Une tension excessive des fibres du corps vitré à la fois provoque un décollement de la rétine et un développement ultérieur de la cécité (partielle ou complète).

Parmi les manifestations précoces de la rétinopathie diabétique, il est possible de distinguer une baisse persistante de l’acuité visuelle, la formation d’un voile léger ou de taches blanchâtres flottantes sous les yeux. Progressivement, il est difficile de travailler à courte distance. Dans les étapes ultérieures, il y a une perte de vision finale.

Les méthodes de diagnostic de la maladie comprennent l'ophtalmoscopie avec pupille dilatée. Lors de l'examen du fond d'œil, des modifications spécifiques de la rétine ont été révélées. Les fonctions de la rétine sont déterminées par la périmétrie, l'hémorragie et le compactage sont détectés à l'aide d'un diagnostic par ultrasons. L'évaluation du potentiel électrique des tissus est réalisée par électrorétinographie. Pour être complet, une IRM et une angiographie rétinienne sont prescrites.

Parmi les études supplémentaires, le médecin peut recommander d'effectuer une biomicroscopie et une diaphanoscopie pour examen de la vue.

Le traitement de ce type de rétinopathie d'origine doit être prescrit par un ophtalmologiste et un diabétologue ou un endocrinologue. Le patient doit surveiller attentivement les taux de sucre dans le sang, prendre certains médicaments antidiabétiques.

Des améliorations de l'état de la rétine sont obtenues en utilisant des vitamines, des angioprotecteurs, des médicaments pour activer la microcirculation sanguine, etc. En cas de décollement de la rétine, une coagulation laser d'urgence est effectuée.

Les complications possibles de la rétinopathie diabétique sont les suivantes: hémophtalmie, cataractes, cicatrices et opacités du corps vitré, décollement de la rétine. Lorsque l'hémophtalmie et les cicatrices du corps vitré, il est souvent prescrit une chirurgie de vitrectomie.

Rétinopathie de fond pour les maladies du sang

Une polyglobulie, un myélome multiple, une anémie, une leucémie, etc. peuvent être attribués à des maladies du sang accompagnées de rétinopathie, dans ce cas, la rétinopathie présente une certaine spécificité du tableau clinique. Par exemple, si la pathologie est apparue dans le contexte de la polycythémie, l'examen du fond de l'œil révèle une luminosité particulière de la couleur des veines (couleur rouge riche) et le fond de l'œil a une teinte cyanotique. Les signes de thrombose vasculaire et d'œdème du nerf optique sont notés.

En cas d'anémie, le fond de l'œil est pâle, les vaisseaux sont dilatés pathologiquement. La rétinopathie se manifeste par de fréquentes hémorragies (hémophtalmes) sous la rétine ou dans le corps vitré. Souvent, l'état de la rétine est compliqué par un détachement du type "humide".

Lorsque la rétinopathie survient sur le fond de la leucémie, il y a une forte tortuosité des vaisseaux, un gonflement de la rétine et de la tête du nerf optique, de petites hémorragies, une accumulation d'exsudat sous les tissus de la rétine.

Le myélome, comme la macroglobulinémie de Waldenström, peut être accompagné d'une dilatation des vaisseaux rétiniens (veines et artères) en raison d'un épaississement du sang, d'un blocage des veines, de l'apparition de microanévrismes et d'hémorragies sous la rétine.

Le traitement de la rétinopathie de fond dans les maladies du sang consiste à compenser le processus malin de la pathologie principale et à effectuer la procédure de coagulation au laser de la rétine. Le pronostic de l'issue de la maladie est généralement défavorable.

Rétinopathie traumatique

En cas de traumatisme, la rétinopathie est provoquée par une compression thoracique prolongée, qui provoque un spasme des artérioles, provoquant une hypoxie rétinienne avec sortie au transsud œdémateux.

Immédiatement après la blessure, on trouve des signes d'hémorragies, ainsi que des dommages organiques à la rétine. La maladie est souvent compliquée par une atrophie du nerf optique. Les conséquences de la rétinopathie traumatique («opacification de Berlin») se traduisent généralement par des hémorragies sous-choroïdiennes, un gonflement des couches inférieures de la rétine, une fuite de liquide dans l'espace entre celle-ci et le réseau vasculaire.

En guise de traitement, on utilise une élimination d'urgence de l'hypoxie, une vitamine et une oxygénation hyperbare sont prescrites.

Rétinopathie de la prématurité

La pathologie est notée chez les bébés prématurés et est due au sous-développement de la rétine. Pour compléter la formation d'un organe, le nouveau-né a besoin de repos visuel et d'une respiration tissulaire locale sans oxygène (glycolyse). Cependant, pour activer le métabolisme et compléter le développement d'autres organes, ces enfants ont besoin d'une oxygénation supplémentaire, ce qui inhibe le processus de glycolyse dans la rétine.

En règle générale, la rétinopathie de la prématurité est détectée chez les enfants dont la naissance a lieu avant la 31e semaine de grossesse et dont le poids n’atteint pas 1,5 kg. Cependant, dans certains cas, une pathologie peut également survenir chez les nourrissons ayant subi une transfusion sanguine ou une oxygénothérapie en raison d'une naissance prématurée.

À cet égard, un ophtalmologiste examine tous les enfants à risque un mois après la naissance. Sa consultation est requise et toutes les 2 semaines par la suite, jusqu'à la formation complète des structures oculaires. Ces mesures sont nécessaires pour prévenir la survenue de complications tardives de ce type de rétinopathie naturelle - amblyopie, strabisme, décollement de rétine, glaucome primitif, etc.

Dans la plupart des cas, la rétinopathie de la prématurité disparaît spontanément sans traitement médical. Le spécialiste choisit donc souvent la tactique à adopter. Dans de rares cas, le médecin peut prescrire une procédure pour la coagulation au laser ou la cryorétinopexie, extrêmement rarement - l'opération consistant à retirer le vitré ou la scléroplastie.

Prévention de la rétinopathie de fond

Pour prévenir l'apparition d'une rétinopathie de fond chez l'adulte, une observation dynamique et un examen régulier des patients à risque (patients souffrant d'hypertension, de diabète, d'athérosclérose, etc.).

Afin de prévenir la rétinopathie de la prématurité chez les femmes enceintes menacées d'accouchement prématuré, il est démontré que l'hôpital se trouve à l'hôpital, ce qui permettra de fournir des soins précoces au nouveau-né. Les enfants présentant une rétinopathie du nouveau-né doivent être surveillés par un ophtalmologiste jusqu'à l'âge de 18 ans, même avec une résolution favorable pendant la petite enfance.

Après s’être adressé à la clinique ophtalmologique de Moscou, chaque patient peut être assuré que l’un des meilleurs spécialistes russes sera responsable des résultats du traitement. La confiance dans le choix correct ajoutera certainement une grande réputation à la clinique et à des milliers de patients reconnaissants. L'équipement le plus moderne pour le diagnostic et le traitement des maladies des yeux et une approche individuelle des problèmes de chaque patient garantissent des résultats de traitement optimaux à la clinique ophtalmologique de Moscou. Nous diagnostiquons et traitons les enfants de plus de 4 ans et les adultes.

Nos médecins qui vont résoudre vos problèmes de vision:

Le médecin en chef de la clinique, ophtalmologiste de la plus haute catégorie, chirurgien ophtalmologiste. Traitement chirurgical de la cataracte, du glaucome et d'autres maladies des yeux.
Détails >>>

Chirurgien réfractif, spécialiste de la correction de la vue au laser (LASIK, Femto-LASIK) avec myopie, hypermétropie et astigmatisme.
Détails >>>

Spécialiste de la rétine, diagnostics et traitement au laser des maladies de la rétine (dystrophies, ruptures, hémorragies).
Détails >>>

Pour clarifier le coût d’une procédure, vous pouvez prendre rendez-vous à la clinique ophtalmologique de Moscou par téléphone au 8 (499) 322-36-36 (tous les jours de 9h00 à 21h00) ou en utilisant l’enregistrement en ligne.

L'auteur de l'article: spécialiste de la clinique ophtalmologique de Moscou Mironova Irina Sergeevna

Ce que vous devez savoir sur la rétinopathie et ses formes

La rétinopathie oculaire est une pathologie des vaisseaux qui alimentent les yeux et, en particulier, la rétine. Avec cette pathologie, l'irrigation sanguine de la rétine est perturbée, une dystrophie se développe et, dans les cas les plus avancés, il y a une absence totale de vision.

En médecine, il existe plusieurs formes de cette maladie, chacune ayant ses propres causes de développement et ses propres symptômes, ainsi que des approches thérapeutiques.

Causes de la maladie

Les causes de la maladie peuvent être des pathologies corporelles graves entraînant une rétinopathie. Mais les formes primaires de cette pathologie se développent pour des raisons inconnues.

Les causes de la rétinopathie secondaire peuvent être:

  • Lésion oculaire;
  • L'hypertension;
  • Diabète de tout type;
  • L'athérosclérose;
  • Troubles sanguins;
  • Blessure à la poitrine;
  • Période de toxicose chez la femme enceinte.

En outre, la rétinopathie survient chez les nouveau-nés. Cela est dû à un développement inapproprié de la rétine pendant la période de développement intra-utérin. Cette pathologie se rencontre chez les bébés prématurés et continue à se développer après l’allaitement des nouveau-nés.

Classification

La rétinopathie peut être classée comme primaire et secondaire pour des raisons de développement. La forme primaire est divisée en ces types:

  • En plein air;
  • Dos brusque;
  • Séreuse centrale;

La forme secondaire, qui se développe en raison de maladies existantes, est divisée en les types suivants:

  • Diabétique;
  • Hypertonique;
  • Rétinopathie due à des troubles sanguins;
  • Traumatique;
  • post-thrombotique

La maladie retrouvée chez les nouveau-nés ne fait pas partie de ces groupes et est isolée en tant que pathologie distincte.

Forme externe de la rétinopathie

On l'appelle aussi exsudatif. À la suite de processus pathologiques, avec la rétinopathie de la rétine de cette forme, le cholestérol et l'exsudat s'accumulent sous les vaisseaux de la rétine.

Sur le matériel ophtalmologique, lors du diagnostic de l’état des yeux, on détecte des shunts et des anévrismes du jour. Le développement de la pathologie est lent, plus fréquent chez les hommes jusqu'à 35 ans. Si elle n'est pas traitée, cela peut entraîner un décollement de la rétine et un glaucome.

Forme aiguë

C'est aussi une forme multifocale postérieure et pigmentée. Avec le développement de cette pathologie, des foyers plats de teinte grisâtre se forment et, après leur disparition, des zones sans pigment se forment.

Avec le développement de la rétinopathie aiguë, les vaisseaux périphériques gonflent, les veines oculaires sont endommagées et par conséquent, le nerf optique gonfle. Un signe de la forme aiguë peut être la nébulosité du "verre" de l'oeil.

Forme séreuse

Ce formulaire est aussi appelé central. Dans ce cas, l'épithélium pigmentaire est endommagé et un œdème ovale à pigmentation foncée se forme. Le plus souvent, cette forme concerne les hommes de moins de quarante ans, qui ne souffrent pas de maladies graves des organes internes, mais qui souffrent souvent de stress et de maux de tête.

Avec le développement de la maladie, un angle de vision faible, une baisse de la vision, une sous-estimation de la taille réelle des objets sont constatés.

Rétinopathie diabétique

Cette forme de la maladie appartient à la rétinopathie secondaire et se divise en plusieurs étapes:

  • La rétinopathie de fond et les modifications vasculaires rétiniennes sont la dilatation des veines rétiniennes et des capillaires avec la formation d'anévrismes microscopiques. Ces anévrismes ressemblent à de petits points rouges, les autres symptômes à ce stade ne sont pas détectés.
  • Le deuxième stade préprolifératif - la formation de petites hémorragies sur la rétine, le stade initial de gonflement. Exsudat de graisse retardé. Toutes ces manifestations ne sont pas irréversibles.
  • Le troisième stade prolifératif est la germination des nouveaux vaisseaux dans le corps vitré, dans lesquels se forment également des anévrismes. Avec une augmentation de l'hémorragie, le corps vitré est déformé. En conséquence, la rétine se détache, ce qui est difficile à réparer même chirurgicalement.

Hypertonique

La rétinopathie hypertensive se développe sur le fond du dysfonctionnement rénal et de l'hypertension. Il y a un spasme des vaisseaux sanguins avec une autre violation de l'intégrité des murs. Cette rétinopathie est divisée en quatre stades de développement:

  • La première étape est l'angiopathie avec modifications réversibles des artérioles;
  • La deuxième étape est l'angiosclérose avec compactage des tissus vasculaires et lésions vasculaires organiques;
  • La troisième étape est la rétinopathie avec des foyers pathologiques de la rétine et une vision réduite, les modifications sont réversibles dans le traitement de l'hypertension;
  • La quatrième étape est la neurorétinopathie avec gonflement nerveux, accumulation d'exsudat et décollement de la rétine.

Forme traumatique

Il présente également une apparence secondaire et progresse après des blessures à la poitrine et aux yeux. Les symptômes de la rétinopathie avec ce qui suit:

  • L'hypoxie;
  • Exposition transud;
  • Hémorragie post-traumatique;
  • Opacification de la rétine;
  • Violation du nerf optique;
  • Spasme artériel.

Forme athéroscléreuse

La cause de cette forme est l'athérosclérose. Le développement se produit à des stades similaires, comme dans l'hypertension.

Dans le même temps, le nerf optique change de couleur et une collection d'exsudats se trouve dans les veines. En l'absence de traitement, le patient fait face à une atrophie du nerf optique.

De plus, le traitement doit viser principalement l'élimination de l'athérosclérose, parallèlement à un traitement par un ophtalmologiste.

Rétinopathie après thrombose

La thrombose des vaisseaux sanguins qui alimentent le sang en rétine provoque une rétinopathie post-thrombotique au fil du temps. La thrombose est souvent causée par des blessures, un glaucome, des tumeurs de l’appareil visuel.

Les symptômes comprennent le manque de nutrition en oxygène par la rétine, une hémorragie, une fonction visuelle réduite. Une perte de vision complète peut également menacer un patient sans traitement approprié. Il est plus fréquent chez les personnes âgées souffrant d’hypertension, d’ischémie, d’athérosclérose.

Nouveau-nés

Cette espèce n'appartient pas au primaire ou secondaire, et se distingue sous une forme séparée. La cause de la rétinopathie chez les nouveau-nés est souvent le processus incomplet de formation de la structure des yeux.

Par conséquent, les enfants sont envoyés à l’allaitement sous couvert d’oxygène. L'oxygène est capable de détruire le tissu oculaire, stimulant ainsi le corps à normaliser l'irrigation sanguine des yeux et la croissance de nouveaux vaisseaux.

Le traitement de cette forme commence avec un enfant de trois semaines. S'il n'est pas traité, l'enfant fait face à un strabisme, un décollement de la rétine, une myopie ou un glaucome.

À l'avenir, la pathologie peut être guérie d'elle-même. Si cela ne se produit pas, le problème est résolu par la coagulation au laser.

Méthodes de diagnostic

Le succès du traitement de la rétinopathie dépendra directement du stade auquel le processus pathologique est détecté.

Pour diagnostiquer, vous devez passer les examens suivants:

  • Ophtalmoscopie;
  • La périmétrie;
  • Échographie;
  • Balayage laser;
  • L'angiographie;
  • Tonométrie.

Le potentiel électrique rétinien peut également être mesuré.

Méthodes de traitement

Même avec des formes secondaires, développant dans le contexte d'autres pathologies du corps, l'oculiste est principalement concerné par le traitement de ce problème, comparant ses tactiques de traitement avec le traitement de la maladie sous-jacente.

Le traitement peut être médical et opérationnel. Pour le traitement médicamenteux, des gouttes contenant des substances hormonales et des complexes de vitamines sont utilisées.

Si le stade nécessite un traitement chirurgical, la méthode peut être la vitrectomie, la coagulation au laser et la coagulation cryochirurgicale.

Lors du traitement des bébés prématurés, un suivi à long terme en pédiatrie est nécessaire sans recourir à aucune technique médicale.

Si la maladie ne disparaît pas, utilisez des méthodes de traitement opérationnelles.

Prévention

Les mesures préventives pour prévenir le développement de la pathologie sont les suivantes:

  • Éviter les situations stressantes graves;
  • Demander l'aide d'un spécialiste en cas de mal de tête constant lié à une cause inexpliquée.
  • Traiter les maladies chroniques existantes - l'athérosclérose, le diabète, l'hypertension, l'anémie;
  • Éviter les blessures;
  • Enrichir le régime avec les vitamines PP, E, B;
  • Inclure dans le régime des produits contenant du cuivre, du zinc, du chrome, du sélénium.

Les métaux énumérés sont inclus dans les unités structurelles des tissus oculaires et contribuent à l'amélioration des processus métaboliques de l'appareil visuel, améliorent le trophisme des tissus.

Prévisions

Avec les formes primaires de la maladie, le pronostic n’est que favorable - les méthodes modernes permettent non seulement d’éliminer la pathologie, mais également de restaurer complètement la vision.

Avec les formes secondaires, la situation est un peu plus compliquée. Si vous consultez un médecin tardivement, vous développez des maladies oculaires graves, telles que la cataracte, un décollement de la rétine, une atrophie du nerf optique et une perte de vision. Sans éliminer ou au moins réduire l'effet des pathologies sur l'appareil ophtalmique, la vision se détériorera. Par conséquent, tout d'abord, il est nécessaire de neutraliser la cause.

Dans les cas de pathologie chez les bébés prématurés, la menace pour la vision est très rare. Le plus souvent, la maladie disparaît d'elle-même, dans d'autres cas, la coagulation au laser élimine la pathologie.

En Savoir Plus Sur La Vision