Types de complications après la conjonctivite

La myopie

La conjonctivite, dont les complications sont très diverses, est une maladie désagréable qui affecte un plus grand pourcentage de la population. La maladie peut survenir sous la forme d'une légère irritation des organes de la vision, mais aussi créer des problèmes chroniques à long terme.

Bien sûr, les yeux rouges et secs causés par une utilisation prolongée de l'ordinateur n'ont rien de commun avec la conjonctivite. Cependant, les limites entre l'irritation des yeux et l'inflammation ne sont pas toujours claires.

C'est important! Il est nécessaire de déterminer les premiers symptômes de la maladie. Cette maladie oculaire apparemment banale peut détourner une personne de son travail normal pendant quelques jours et provoquer des complications graves.

Caractéristiques de la conjonctivite

Une conjonctive est une fine membrane qui sert à protéger la sclérotique le long de sa partie externe. En cas d'irritation et d'inflammation, la vision se détériore et d'autres effets secondaires se produisent.

La conjonctivite peut être divisée en plusieurs groupes en fonction de la cause de la maladie. En conséquence, l'inflammation est classée comme suit.

L'inflammation bactérienne, qui est causée par une infection bactérienne, est souvent caractérisée par un écoulement purulent.

Le second type est représenté par la conjonctivite virale. Les causes en sont des adénovirus. Il s'agit d'une maladie très infectieuse facilement transmissible d'une personne à une autre.

Bien que l'inflammation virale soit la plus répandue, un autre type est également commun - l'inflammation allergique causée par une réaction allergique à diverses substances et se manifestant principalement par de fortes démangeaisons de la conjonctive oculaire.

Les symptômes

La manifestation clinique dépend d'un type spécifique d'inflammation. En général, cependant, les effets secondaires et les symptômes suggérant une conjonctivite les plus courants sont les suivants:

  • douleur démangeaisons;
  • décharge et rez;
  • œdème des paupières;
  • se déchirer;
  • la photosensibilité;
  • rougeur conjonctivale.

De nombreuses personnes ont une grande expérience personnelle de la contagiosité de la conjonctivite. En effet, l'inflammation causée par des virus ou des bactéries se transmet très facilement, par exemple chez des groupes d'enfants, se propageant littéralement à la vitesse cosmique.

Les infections sont souvent portées par une personne avec ses propres mains, qui ont déjà touché des objets contaminés.

Bien que les symptômes ci-dessus soient plutôt désagréables, ils persistent rarement pendant longtemps et ne constituent pas une menace pour les yeux. Si les symptômes ne disparaissent pas, il est recommandé de consulter un médecin. La conjonctivite chronique et les complications de la maladie peuvent limiter considérablement la qualité de la vie.

Des complications

Des inflammations prolongées et fréquentes de la conjonctive peuvent être transmises au reste des yeux et deviennent des facteurs de risque pour les maladies ophtalmiques graves. Les complications de la conjonctivite comprennent:

  • myopie - mauvaise vision à distance;
  • hypermétropie - visibilité presque floue;
  • astigmatisme - un défaut dans la courbure de la cornée;
  • strabisme acquis;
  • syndrome de sécheresse oculaire (sensation de brûlure, picotement dans les yeux, sensation d'un corps étranger, rougeur de la conjonctive, œdème des paupières, troubles de la vision, larmoiement, photosensibilité);
  • cataracte (photosensibilité, sensation de brûlure, douleur, vision des couleurs pâle, vision double voire triple, vision floue);
  • glaucome (sensation de brûlure, douleur, vision trouble, mal de tête, rougeur des protéines, opacification ou assombrissement des bords du champ visuel, violations de la vision périphérique).

Examinons maintenant plus en détail les complications pouvant survenir dues à la conjonctivite.

Complication numéro 1: myopie - mauvaise visibilité au loin

La myopie (professionnelle - myopie) ou une mauvaise vision à distance se produisent lorsque la réfraction des rayons lumineux ne se produit pas sur la rétine, mais en face de celle-ci.

C'est important! Le plus souvent, ceci, grâce aux points, le problème résolu est chez les enfants. En raison de la croissance de certaines parties de l’œil, elles sont plus sensibles aux troubles et aux processus inflammatoires.

En conformité avec le mécanisme de développement est divisé:

  • myopie axiale et irrégularité de l’œil - l’organe de la vue est plus allongé que nécessaire;
  • myopie réfractive résultant d’une courbure plus importante (en raison de la fragilité) de la cornée ou du cristallin.
  • déficience visuelle;
  • vision floue;
  • douleur brûlante

Une personne myope essaie d'améliorer sa vision en plissant les yeux.

Une surcharge du système oculaire peut entraîner des maux de tête.

Complication numéro 2: hypermétropie - mauvaise vision près de

L'hypermétropie (professionnelle - hypermétropie) ou la perte de vision de près se produisent lorsque la réfraction des rayons lumineux ne se produit pas sur la rétine, mais derrière celle-ci.

En conformité avec le mécanisme de développement est divisé:

  • hypermétropie axiale - croissance irrégulière de l'œil (l'organe de vision en longueur est moins allongé que nécessaire);
  • vision à long terme réfractive - résulte de moins de torsion (en conséquence, fragilité) de la cornée ou du cristallin.
  • déficience visuelle;
  • fatigue, brûlure, douleur;
  • dans l'enfance, l'hypermétropie est parfois marquée par un strabisme.

Une surcharge du système oculaire peut entraîner des maux de tête.

Complication numéro 3: syndrome de sécheresse oculaire

Yeux secs - l'une des causes les plus courantes d'inconfort des organes de la vision, résultant de facteurs externes, du style de vie moderne et de la conjonctivite. Un ophtalmologiste observe un syndrome de sécheresse oculaire chez un patient sur quatre. Au cours de la vie, ce problème, qui se développe à la suite d'une inflammation de la conjonctive, touche environ 40% des personnes.

La sensation de sécheresse et d'irritation des yeux provoque une rupture de la production du film lacrymal. Le résultat est qu’il est mal humidifié la conjonctive et la cornée.

En raison d'un nombre insuffisant de larmes ou de leur évaporation excessive, il se produit un changement dans la composition du film lacrymal et le développement de symptômes cliniques de la maladie.

Paradoxalement, les yeux secs sont sujets à une production excessive de la composante aqueuse du film lacrymal (larmoiement) - de sorte que les organes de la vision réagissent et aux irritations de la surface qui se produisent lorsque la quantité ou la composition du film lacrymal est perturbée. Cette déchirure accrue perturbe l'équilibre des larmes à la surface de l'œil, ce qui nuit à sa protection.

C'est important! En raison de la présence des facteurs susmentionnés, l’œil devient plus sensible aux effets des agents pathogènes responsables de la conjonctivite. Il y a un cercle vicieux.

L'intensité des manifestations peut aller d'une légère pression à une sensation de sable ou d'un corps étranger, d'un picotement inconfortable à une douleur intense.

Les patients présentent divers symptômes:

  • rougeur, écoulement muqueux (yeux "amers", même pendant la journée);
  • sensation de poussière dans les yeux;
  • picotement, sensation de brûlure ou douleur;
  • larmoiement, surtout le matin et après avoir quitté la pièce;
  • fatigue oculaire;
  • photophobie (intolérance à la lumière);
  • changement de l'acuité visuelle, flou - défauts causés par une diminution de la quantité de liquide intraoculaire.

Les symptômes se manifestent clairement dans l'après-midi, des écoulements muqueux et un larmoiement sont présents tout au long de la journée.

  • problèmes de port de lentilles de contact;
  • conjonctivite (syndrome de l'oeil sec);
  • la kératite;
  • la cécité.

De telles violations nuisent à la vie et nuisent à la concentration. Le syndrome de l'oeil sec peut affecter les performances au travail. Les yeux secs résistent beaucoup moins aux infections car ils ne sont pas protégés par un film lacrymal. D'autres infections bactériennes, dues à la violation du film lacrymal et, par conséquent, à ses fonctions protectrices, peuvent attaquer la surface oculaire non protégée, provoquant, en plus de la conjonctivite, d'autres maladies des yeux tout aussi graves.

Complication numéro 4: cataracte

Il se manifeste par un trouble progressif de la lentille ophtalmique, d'où une vision double floue. La turbidité est causée par un changement dans la composition de la lentille ophtalmique.

  • sensibilité à la lumière;
  • brûlure, douleur dans les yeux;
  • violation de la perception des couleurs;
  • astigmatisme;
  • double ou même triple vision;
  • vision floue progressive.

La conséquence peut être un strabisme acquis.

Complication numéro 5: glaucome

Il s’agit d’une maladie caractérisée par une lésion du nerf optique, suivie d’une déficience visuelle et de la cécité.

La principale cause de lésions du nerf optique est une augmentation de la pression intraoculaire. La pression dans l'œil peut augmenter en raison de la production accrue de liquide intraoculaire, d'un glaucome à angle ouvert ou d'une obstruction de sa sortie, d'un glaucome avec un angle fermé par rapport à l'œil. Par ailleurs, les personnes souffrant de pression intra-oculaire normale souffrent également de glaucome, ce qui a permis aux experts de conclure que le nerf optique peut être endommagé par un apport sanguin insuffisant et, par conséquent, par une nutrition insuffisante. Et une telle situation peut survenir à la suite d'un processus inflammatoire, par exemple une conjonctivite.

Au début, la maladie ne se manifeste pas, puis il y a un flou ou un noircissement caractéristique du champ visuel, une violation de la vision périphérique.

Des brûlures, des rougeurs et de la pression dans les yeux, des maux de tête, des nausées et même des vomissements peuvent survenir.

C'est important! Avec le glaucome à angle fermé, pendant lequel le retrait de fluide est empêché, il se produit une douleur vive et soudaine dans les yeux.

Le glaucome peut provoquer des cataractes ou même une perte totale de la vision.

Traitement de la conjonctivite

Afin d'éviter les complications susmentionnées, il est toujours recommandé de consulter un spécialiste en cas de conjonctivite. Il effectuera un examen approfondi à l'aide d'un appareil spécial, effectuera un frottis de la conjonctive, qui sera ensuite envoyé au laboratoire pour recherche microbiologique. Sur cette base, le type de conjonctivite est établi et le traitement approprié est déterminé.

En cas de conjonctivite bactérienne, un traitement antibiotique est administré sous forme de gouttes oculaires et de pommades. Pour l'inflammation virale, des compresses froides sont également utilisées pour soulager les symptômes de la maladie, en plus de l'utilisation de médicaments appropriés (ne faisant pas partie du groupe des antibiotiques).

En cas d'inflammation de type allergique, les médecins prescrivent généralement des antihistaminiques.

Yeux rouges - conjonctivite?

Vitabak est un bon remède, nous avons eu une conjonctivite récemment, avons été traités par elle.

Les yeux ne peuvent pas s'infecter immédiatement.
J'ai immédiatement ophthalmoferon goutte à goutte.
Bon rétablissement bientôt!

Nous avons également Katerina ORVI avec la conjonctivite maintenant: (

Anh, la sclérotique rougie par la conjonctivite, il faut les voir (c’est l’endroit où les cils inférieurs sont fixés, mais par contre, du côté de l’œil, je ne sais pas comment expliquer). Et le blanc rougeoyant des yeux est généralement associé au fait que quelque chose arrive aux vaisseaux dans le globe oculaire. Eh bien, vous savez, probablement, comme c'est le cas avec les yeux, lorsque le navire éclate à l'impact. Ensuite, c'est très visible. Mais il y a aussi une légère rougeur, avec la pression il y a quelque chose ou avec une influence externe. J'ai des lentilles qui portent si longtemps. Si les yeux se frottent, cela peut aussi être (ce que la conjonctivite n’exclut pas).

Mais je ne suis pas médecin, j'ai peut-être écrit des bêtises. 11.11.2007 20:36:59, Bébé tigre dans une théière

Oeil rougi pas conjonctivite

Questions connexes et recommandées

2 réponses

Site de recherche

Et si j'ai une question similaire, mais différente?

Si vous n’avez pas trouvé l’information nécessaire parmi les réponses à cette question ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser la question supplémentaire sur la même page s’il s’agit de la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question à laquelle nos médecins répondront au bout d’un moment. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher les informations nécessaires dans des questions similaires sur cette page ou sur la page de recherche du site. Nous vous serions très reconnaissants de nous recommander à vos amis sur les réseaux sociaux.

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales dans le mode de correspondance avec des médecins sur le site. Ici, vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans votre domaine. Actuellement, le site fournit des conseils dans 45 domaines: allergologue, vénéréologue, gastro-entérologue, hématologue, généticien, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatre, neurologue pédiatre, pédocrossologue, pédiatre, pédiatre, pédiatre, pédiatre et pédiatre. orthophoniste, Laura, mammologue, avocate en médecine, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, oncologue, oncologue, chirurgien orthopédiste, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, proctologue, psychiatre, psychologue, pneumologue, rhumatologue, sexologue-andrologue, dentiste, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 95,36% des questions.

Yeux très rouges avec conjonctivite.

La conjonctivite est une lésion inflammatoire étiologique de la conjonctive, la membrane muqueuse qui recouvre la surface interne des paupières et de la sclérotique. La cause peut être causée par une bactérie (la chlamydia est particulièrement dangereuse) ou par les mêmes virus qui provoquent un rhume, un mal de gorge ou une rougeole. Des millions de personnes souffrent de conjonctivite chaque année. Ces maladies provoquent de nombreuses pathologies et conditions pathologiques. Le schéma thérapeutique pour chaque cas individuel peut être différent, cela dépend principalement des facteurs qui ont provoqué le développement de la maladie.

Dans la plupart des cas, la maladie est considérée comme infectieuse. Vous devez suivre les règles d'hygiène personnelle pour éviter la contamination des autres. Dans cet article, nous examinerons de plus près ce qu'est la maladie des yeux, ses principales causes, les types et les symptômes de la conjonctivite, ainsi que les méthodes de traitement efficaces chez l'adulte.

Quelle est la conjonctivite oculaire?

La conjonctivite est une inflammation de la membrane muqueuse de l'œil (conjonctive) causée par des allergies, des bactéries, des virus, des champignons et d'autres facteurs pathogènes. Les manifestations de cette maladie peuvent entraîner des rougeurs et un gonflement des paupières, du mucus ou du pus, des larmoiements, des brûlures et des démangeaisons, etc. La conjonctivite est la maladie oculaire la plus courante - elles représentent environ 30% de toutes les pathologies oculaires.

Qu'est-ce que la conjonctive? Il s’agit de la membrane muqueuse de l’œil recouvrant la surface arrière des paupières et la surface antérieure du globe oculaire jusqu’à la cornée. Il remplit des fonctions assez importantes pour assurer le fonctionnement normal de l'organe de la vision.

  • Habituellement, il est transparent, lisse et même brillant.
  • Sa couleur dépend des tissus sous-jacents.
  • Elle prend en charge la production quotidienne de larmes. Les larmes qu'il produit suffisent à humidifier et à protéger les yeux. Et seulement quand nous pleurons, la grande glande lacrymale se joint au travail.

La conjonctivite, en plus de gâter l'apparence de rougeur des yeux et de larmoiements involontaires permanents, provoque un certain nombre de symptômes extrêmement désagréables, avec lesquels il est impossible de continuer à vivre à un rythme normal.

Classification

Il existe plusieurs classifications de cette maladie, qui reposent sur différents symptômes.

Par la nature de la maladie:

Conjonctivite aiguë de l'oeil

La conjonctivite aiguë est caractérisée par le développement rapide de la maladie, avec des symptômes graves. Le plus souvent, cette variante du développement de la maladie est constatée en cas de défaite par un agent infectieux. Les patients ne remarquent aucun précurseur, car les principaux symptômes augmentent presque immédiatement.

Conjonctivite chronique

Ce type de processus inflammatoire dans la conjonctive de l’œil prend beaucoup de temps et une personne présente de nombreuses plaintes subjectives, dont la gravité ne correspond pas au degré de modification objective de la membrane muqueuse.

En raison de l'inflammation, on distingue les types de conjonctivite suivants:

  • Bactérienne - Les bactéries pathogènes et les pathogènes conditionnels (streptocoques, staphylocoques, pneumocoques, gonocoques, diphtérie et bacilles pseudo-purulents) sont un facteur provoquant;
  • Virale - provoque des virus de l'herpès, des adénovirus, etc.
  • Fongique - se manifeste comme une manifestation d'infections systémiques (aspergillose, candidosiscose, actinomycose, spirochrichillose) ou provoquée par des champignons pathogènes;
  • La conjonctivite à Chlamydia - est due à un contact avec la chlamydia sur la membrane muqueuse;
  • Allergique - survient après l'introduction dans le corps d'un allergène ou d'un irritant pour la membrane muqueuse des yeux (poussière, laine, peluches, peinture, acétone, etc.);
  • Conjonctivite dystrophique - se développe en raison des effets néfastes des risques professionnels (produits chimiques, peinture, vernis, vapeurs d'essence et autres substances, gaz).

Selon la nature de l'inflammation et les modifications de la membrane muqueuse de l'œil, la conjonctivite est divisée en les types suivants:

  • Conjonctivite purulente, qui se produit avec la formation de pus;
  • Conjonctivite catarrhale, qui se déroule sans formation de pus, mais avec écoulement muqueux abondant;
  • Le papillaire se développe sur le fond d'une réaction allergique aux médicaments pour les yeux et est la formation de petits grains et de phoques sur la membrane muqueuse de l'œil dans la région de la paupière supérieure;
  • Le follicule se développe selon le premier type de réaction allergique et représente la formation de follicules sur la membrane muqueuse de l’œil.
  • La conjonctivite hémorragique se caractérise par de nombreuses hémorragies au niveau de la muqueuse oculaire;
  • Membranous se développe chez les enfants dans le contexte de maladies respiratoires virales aiguës.

Quelle que soit la cause de l'apparition de la maladie, il est important de commencer rapidement et correctement le traitement. Cela peut être à la fois médicamenteux et folklorique. Le choix est fait en fonction du degré d'inflammation oculaire et de l'état du patient.

Raisons

Actuellement, il existe de nombreuses causes d'inflammation des membranes muqueuses des yeux et il est assez difficile de déterminer les facteurs conduisant à l'inflammation. Mais le succès du traitement de cette maladie dépend de la justesse de la détermination des causes de l'inflammation.

La période d'incubation de la conjonctivite, selon l'espèce, varie de quelques heures (forme épidémique) à 4-8 jours (forme virale).

Ainsi, la cause la plus commune de conjonctive peut être appelée la suivante:

  • Être dans une pièce où divers aérosols et autres produits chimiques d'origine chimique sont utilisés
  • Long séjour dans la zone de forte pollution
  • Métabolisme altéré dans le corps
  • Maladies telles que le meybomit, la blépharite
  • Béribéri
  • Réfraction avec facultés affaiblies - myopie, hypermétropie, astigmatisme
  • Inflammation des sinus
  • Soleil trop fort, vent, air trop sec

Si la conjonctivite s'est développée sur une base professionnelle, il est donc très important de prendre des mesures préventives pour éliminer les effets nocifs des irritants.

Symptômes de la conjonctivite: à quoi ça ressemble sur la photo

La maladie affecte le plus souvent les deux yeux à la fois. Cependant, parfois, la réaction inflammatoire dans chaque œil est exprimée différemment. La conjonctivite (conjonctivite) présente un certain nombre des signes et symptômes courants suivants:

  • L’état de gonflement et de rougeur des paupières et des plis;
  • L'apparition d'un secret sous forme de mucus ou de pus;
  • L'apparition de sensations de démangeaisons, de brûlures, de déchirures;
  • La sensation de "sable" ou la présence d'un corps étranger dans l'œil;
  • Peur de la lumière, blépharospasme;
  • Sensation de difficulté à ouvrir les paupières le matin en raison de leur sécrétion sécrétée, qui peut être le principal symptôme de la conjonctivite;
  • Réduction de l'acuité visuelle en cas de kératite à adénovirus, etc.

Les symptômes de la maladie peuvent varier en fonction de la cause de l'inflammation.

Parmi les signes associés de conjonctivite sur la base desquels le médecin identifie le tableau clinique général de la maladie, son type et sa cause, distinguent:

  • toux
  • température corporelle élevée et élevée;
  • maux de tête;
  • douleur musculaire;
  • fatigue accrue;
  • faiblesse générale.

L'augmentation de la température corporelle, la toux, etc., indique généralement une cause infectieuse de maladie oculaire. Par conséquent, le traitement visera à éliminer la source initiale de la maladie et à renforcer le système immunitaire.

Ci-dessous sur la photo, vous pouvez voir la rougeur caractéristique de l'œil pendant la conjonctivite:

Lorsque vous êtes au soleil, tous ces symptômes s’intensifient, raison pour laquelle le patient préfère porter des lunettes noires.

Conjonctivite bactérienne

Bactérienne, à l'origine de bactéries, souvent de staphylocoques et de streptocoques. Elle se manifeste par un écoulement purulent et un œdème conjonctival. Parfois, l'écoulement est si abondant qu'il devient extrêmement difficile de délier les paupières après le sommeil.

Signes de

Indépendamment de la bactérie qui déclenche le processus inflammatoire, les symptômes principaux sont à peu près les mêmes sur la membrane muqueuse, un écoulement trouble, gris-jaune qui pique les paupières le matin apparaît soudainement. Symptômes supplémentaires de la conjonctivite:

  • douleur et douleur dans les yeux
  • peaux sèches muqueuses et paupières.

Presque toujours, un œil est affecté, mais si les règles d'hygiène ne sont pas suivies, la maladie passe à l'autre.

Traitement chez l'adulte

Si l'infection est causée par une bactérie, le médecin vous prescrira des antibiotiques sous forme de gouttes pour les yeux et la maladie disparaîtra au bout de quelques jours. Les médecins recommandent souvent Floksal. Il a un effet antimicrobien prononcé contre les bactéries pathogènes qui causent le plus souvent des lésions oculaires infectieuses et inflammatoires.

Il est important de se rappeler que lorsque les gouttes de conjonctivite bactérienne doivent être instillées 2 à 4 fois par jour jusqu'à la disparition complète des symptômes, pas moins de 7 jours de suite, même si les manifestations douloureuses disparaissent presque immédiatement.

Conjonctivite virale

La cause de l'infection - virus de la variole, de la rougeole, de l'herpès, de l'adénovirus, du virus du trachome atypique. La conjonctivite provoquée par les adénovirus et les virus de l'herpès est très contagieuse et les patients atteints de telles formes doivent être isolés de ceux qui les entourent.

Symptômes de la conjonctivite:

  • Réaction inflammatoire sévère de la conjonctive (œdème, rougeur due à la vasodilatation).
  • L'inflammation conjonctivale se produit presque simultanément dans les deux yeux.
  • Malgré la réaction inflammatoire prononcée, il n’ya pas d’écoulement purulent lourd.
  • En règle générale, l'inflammation oculaire est accompagnée de fièvre et d'inflammation des ganglions lymphatiques voisins.

Comment traiter la conjonctivite d'étiologie virale?

Il n'existe actuellement aucune réponse définitive sur la manière de traiter la conjonctivite virale chez l'adulte. Il convient de rappeler que le traitement doit viser à la destruction d'agents pathogènes pouvant être variés.

Les médicaments antiviraux à usage général et local constituent la base du traitement. Pour localiser comprennent les gouttes, les onguents contenant du tebrofen ou de l'oxoline. Ainsi que la solution d'interféron.

Pour une utilisation aiguë, les gouttes oculaires sont utilisés tobrex, okazin jusqu'à six fois par jour. En cas d'œdème grave et d'irritation, des gouttes anti-inflammatoires et antiallergiques sont utilisées: alomid, lekrolin deux fois par jour. Dans la conjonctivite aiguë, il est interdit de nouer et de coller les yeux, car le risque d'inflammation de la cornée augmente plusieurs fois.

Conjonctivite allergique de l'oeil

La conjonctivite allergique est l’une des nombreuses manifestations des allergies. Ce type de conjonctivite affecte souvent les deux yeux. La cause peut être divers allergènes - agents infectieux, médicaments (atropine, quinine, morphine, antibiotiques, physostigmine, éthyl morphine, etc.), cosmétiques, produits chimiques ménagers, facteurs physiques et chimiques des industries chimique, textile, minoterie.

Symptômes de la conjonctivite allergique:

  • démangeaisons et brûlures graves des paupières et des muqueuses des yeux,
  • enflure et rougeur sévères
  • larmoiement et photophobie.

Comment traiter la conjonctivite?

Les traitements dans ce cas sont des médicaments anti-allergiques tels que Zyrtec, Suprastin, etc. De plus, un traitement aux antihistaminiques locaux (Allergoftal, Spersallerg), ainsi que des médicaments réduisant le degré de dégranulation des mastocytes. (Alomid 1%, Lecrolin 2%, Kuzikrom 4%). Ils sont utilisés depuis longtemps, en entrant 2 fois par jour.

Dans les cas graves, il est possible d'utiliser des préparations locales contenant des hormones, de la diphenhydramine et de l'interféron.

Des complications

Lorsque le corps ne reçoit pas d'aide pour lutter contre la maladie, il est probable que des complications surviendront, qui seront beaucoup plus difficiles à gérer que la maladie elle-même.

  • maladies inflammatoires du siècle (y compris la blépharite chronique),
  • cicatrices de la cornée et des paupières,
  • Une conjonctivite allergique, chimique ou autre peut être compliquée par l'ajout d'une infection bactérienne.

Diagnostics

Consultez un spécialiste si vous savez ce qu'est la conjonctivite et remarquez ses signes. La maladie reste contagieuse pendant deux semaines après l’apparition des premiers symptômes. Un diagnostic précoce et un traitement adéquat peuvent aider à prévenir l'infection chez ceux qui vous entourent.

  1. Réaction d'immunofluorescence (abrégée RIF). Cette méthode permet de déterminer la présence d'anticorps dirigés contre l'agent pathogène dans un frottis. En règle générale, il est utilisé pour confirmer l'étiologie de la maladie à Chlamydia.
  2. Réaction en chaîne de la polymérase (PCR). Nécessaire pour confirmer l'infection virale.
  3. Examen microscopique des empreintes de frottis. Vous permet de voir les agents bactériens et de déterminer leur sensibilité aux médicaments antibactériens (lors de tests bactériologiques).
  4. En cas de suspicion de nature allergique de la conjonctivite, effectuez une étude sur la détection du titre en anticorps IgE, ainsi que plusieurs tests d'allergie.

Après un diagnostic complet, le médecin est en mesure de dire exactement comment traiter une conjonctivite chronique ou aiguë.

Comment traiter la conjonctivite chez l'adulte

L'œil ne peut être considéré en bonne santé que lorsque la cause de la pathologie (l'agent infectieux) est éliminée et les conséquences douloureuses sont éliminées. Par conséquent, le traitement des maladies inflammatoires de l'œil est complexe.

Le schéma thérapeutique de la conjonctivite est prescrit par un ophtalmologiste, en tenant compte de l'agent pathogène, de la gravité du processus, des complications existantes. Le traitement topique de la conjonctivite nécessite un lavage fréquent de la cavité conjonctivale avec des solutions médicamenteuses, l'instillation de médicaments, l'initiation des pommades oculaires et l'injection sous-conjonctivale.

1. Préparations antiseptiques: pikloksidine et albucidine 20%

2. antibactérien (thérapie étiotropique):

  • staphylocoque, gonocoque, chlamydia (pommade à l'érythromycine)
  • Pseudomonas aeruginosa (pommade à la tétracycline et / ou gouttes de chloramphénicol)
  • conjonctivite associée aux virus (utilisez un traitement systémique immunocorrecteur et immunostimulant, et utilisez localement des médicaments antibactériens à large spectre pour prévenir les dommages bactériens secondaires)

3. Les médicaments anti-inflammatoires (d'origine stéroïdienne ou non stéroïdienne) sont couramment utilisés pour traiter l'œdème et l'hyperémie: Diclofénac, Dexaméthasone, Olopatodine, Suprastin, Fenistil en gouttes.

Si une conjonctivite aiguë est détectée, le traitement consiste à éliminer le pus:

  • À ces fins, on utilise une solution de furatsiline (1: 500), une solution de manganèse rose pâle ou une solution d'acide borique à 2%.
  • Rincer les yeux toutes les 2-3 heures, puis enterrer les gouttes antibactériennes.
  • Si la forme aiguë est causée par la flore de coccus, le médecin vous prescrit des antibiotiques et des sulfamides.

Si la conjonctivite purulente chez l’adulte a frappé un œil, il faudra tout de même laver et traiter les deux.

Gouttes

Le premier de la liste - les agents hormonaux, le dernier - anti-inflammatoire.

Collyre pour la conjonctivite:

Des moyens peuvent être utilisés pour soulager l'inflammation après la disparition du processus aigu:

Comme déjà mentionné, la nature de la maladie (virale, bactérienne ou allergique) ne peut être déterminée que par un ophtalmologiste lors d’un examen interne. Il prescrit le schéma thérapeutique final (si nécessaire, ajustez-le), l'auto-traitement peut conduire à l'apparition de complications ou au passage de la maladie à la forme chronique.

En conclusion, je voudrais souligner le fait que la conjonctivite est peut-être la lésion oculaire la plus inoffensive, mais que dans certains cas, elle peut avoir des conséquences importantes, voire une perte irréversible de la vue.

Traitement des remèdes populaires de conjonctivite

Avec cette maladie, en plus du traitement médicamenteux, vous pouvez également utiliser des remèdes populaires chez les adultes. Par exemple, vous pouvez utiliser non seulement la solution de furatsilina pour le lavage, mais également la décoction d’herbes, de thé. Que rincer les yeux, vous pouvez décider sur la base de la présence dans la maison de certains fonds.

  1. Préparez un mélange de jus de carotte et de persil dans un rapport de 3: 1. Boire pour le traitement de la conjonctivite 0,7 tasse 3 fois par jour avant les repas.
  2. La camomille a longtemps été utilisée comme antiseptique et, lorsque les fleurs de conjonctivite sont fabriquées à partir d’une infusion de fleurs. Une caractéristique distinctive de la plante est une action épargnante qui ne nuit pas même aux femmes enceintes. 1 cuillère à café de fleurs de camomille est versée avec 1 tasse d'eau bouillante. Insister une demi-heure. Humidifiez un tampon de gaze et appliquez-le sur les yeux 4 fois par jour.
  3. Versez 2 cuillères à café de baies de rose sauvage avec 1 tasse d'eau bouillante, faites chauffer à feu doux pendant 5 minutes et tirez pendant 30 minutes. Faire de la lotion à l'écoulement du pus.
  4. Le jus d'aneth est un autre médicament destiné au traitement à domicile de la conjonctivite. À partir des tiges d'aneth, presser le jus et les faire tremper avec un coton-tige. Ensuite, le tampon est appliqué sur le œil douloureux pendant 15 minutes. La lotion est placée 4 à 7 fois par jour (selon le stade de la maladie). La durée du traitement est d’au moins 6 jours.
  5. La préparation du thé noir fort est refroidie à la température ambiante. Faire des compresses sur les yeux enflammés. Le nombre de procédures n'est pas limité, le plus souvent le mieux. Soulage l'inflammation et accélère la récupération.
  6. L'agave est également largement utilisé contre la conjonctivite allergique dans les traitements complexes, mais les gouttes sont fabriquées à partir d'une plante: elles pressent le jus d'une grande feuille. Mélangé avec de l'eau dans un rapport de 1:10. Appliquez 1 fois par jour, 2 gouttes.
  7. Comment traiter la conjonctivite du laurier? Vous devez prendre deux feuilles de laurier sèches, verser de l'eau bouillante pendant 30 minutes. Ensuite, refroidissez le bouillon et préparez des lotions à partir de celui-ci. Si l'outil est utilisé pour traiter les enfants, la décoction n'est utilisée que pour se laver les yeux.

Prévention

Pour prévenir la conjonctivite, les experts recommandent de respecter les règles de prévention suivantes:

  • Se laver les mains avec du savon avant de toucher le visage et les yeux;
  • Serviettes individuelles;
  • Dans la conjonctivite allergique - ne vous approchez pas de l'allergène pour l'empêcher de pénétrer dans la muqueuse.
  • Dans la version professionnelle - porter des lunettes, des respirateurs et autres moyens de protection.

Des personnes d'âges différents rencontrent une conjonctivite oculaire et chaque patient est atteint d'une maladie individuelle. Par conséquent, il est très important de contacter un ophtalmologiste dès le premier signe pour un diagnostic précis.

Syndrome des yeux rouges. Caractéristiques générales

les yeux rouges sont un signal d'alarme pour tant de pathologies oculaires graves et de maladies courantes du corps.

Le plus souvent, le syndrome des yeux rouges est présent dans des cas relativement inoffensifs (surmenage, conjonctivite virale et allergique) et, par conséquent, il est souvent traité sans l'attention appropriée.

Pendant ce temps, le syndrome des yeux rouges peut être un signe fiable de la maladie, ce qui nécessite des soins médicaux spécialisés d'urgence (une attaque de glaucome).

Les yeux constamment rouges, pris comme conséquence de la fatigue, peuvent être le symptôme de diverses maladies courantes du corps (lésions du tube digestif, diabète sucré, béribéri, anémie, infections chroniques et invasions helminthiques).

La rougeur et la sécheresse oculaire, perçues à tort comme le résultat du non-respect du régime de travail à l'ordinateur, peuvent être le premier signe du syndrome de Sjogren, une maladie systémique grave du tissu conjonctif.

Beaucoup de gens sont habitués à considérer constamment les yeux rouges comme un symptôme de la conjonctivite, qui peut être complètement guérie à la maison sans consulter un médecin. Il y a des cas où des patients ont longtemps traité de façon indépendante et sans succès une conjonctivite chronique avec divers médicaments et drogues populaires, et il s'est avéré par la suite qu'il suffisait de commander des lunettes pour corriger la myopie ou l'hypermétropie - et que le symptôme des yeux rouges disparaissait sans laisser de trace.

En outre, la conjonctivite n’est pas aussi inoffensive que cela puisse paraître à première vue. La plupart des conjonctivites infectieuses étant hautement contagieuses, toute conjonctivite d'étiologie inexpliquée doit être perçue comme infectieuse et le patient doit prendre des précautions afin de ne pas mettre les autres en danger.

Les types de conjonctivite, qui tendent à propager le processus inflammatoire sur la cornée, sont particulièrement dangereux. Ils se heurtent à des complications extrêmement graves pouvant aller jusqu’à la perte d’un œil.

Par conséquent, en cas d'apparition du syndrome des yeux rouges, la consultation d'un spécialiste est nécessaire. Selon les symptômes, les médecins traitants peuvent être un ophtalmologiste, un médecin généraliste (pédiatre), un spécialiste des maladies infectieuses, un allergologue, un rhumatologue, etc.

Quand une aide d'urgence est nécessaire. Attaque de glaucome

Le symptôme principal d'une attaque de glaucome est un œil rouge et ça fait mal. La cause de l’attaque est une perturbation aiguë de la circulation du liquide intraoculaire, entraînant une forte augmentation du

. L'absence de traitement adéquat en cas de crise aiguë du glaucome peut entraîner une irréversibilité complète.

oeil affecté en raison de

Le diagnostic d'une attaque de glaucome pose souvent de grandes difficultés. Cela est dû au fait que les symptômes cérébraux globaux sont exprimés beaucoup plus lumineux que l'œil local.

En raison des connexions étroites de l'organe de la vision avec le cerveau, des symptômes dits cérébraux sont prononcés: nausée, vomissement, mal de tête grave. Par conséquent, une crise aiguë du glaucome est souvent confondue avec une crise hypertensive et un traitement est prescrit, ce qui aggrave l'état du patient.

Les vomissements sont parfois invincibles, ce qui entraîne la suspicion d'une infection intestinale ou d'un abdomen aigu. Par conséquent, ces patients sont parfois envoyés par erreur au service de chirurgie.

La douleur dans l'oeil affecté peut être gommée par un mal de tête grave, de sorte que le symptôme de l'œil rouge dans ce cas est d'une valeur diagnostique inestimable. Pour vérifier les soupçons d'une attaque de glaucome, il suffit de palper l'œil. En raison de l'augmentation de la pression intraoculaire, le globe oculaire affecté est exceptionnellement ferme au toucher. Ce symptôme du glaucome est appelé "œil de pierre".

Actions en cas de suspicion d'attaque du glaucome: faire immédiatement appel à des soins médicaux spécialisés. En attendant l’arrivée de l’ambulance, vous pouvez prendre un bain de pied à chaud ou appliquer des pansements de moutarde sur les muscles du mollet. Le sang coulera de la tête et adoucira l’attaque.

Les maladies des paupières les plus courantes qui causent des symptômes
“Yeux rouges” et “paupières rouges” Que faire si un adulte ou un enfant a les paupières rouges

Les paupières rouges chez l'adulte et chez l'enfant sont assez courantes. Ils peuvent être un signe de fatigue, de nuits blanches.

Cependant, bien souvent, les causes des paupières rouges chez l’enfant et l’adulte sont la blépharite (inflammation bilatérale des bords des paupières) et l’orge bien connue. La tendance au cours chronique est une caractéristique de ces pathologies. La maladie disparaît puis revient. Cela est dû au fait que l'une ou l'autre pathologie de l'œil ou d'autres organes et systèmes du corps humain constitue le facteur causatif.

Cela peut être une myopie, des maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, un statut allergique, du diabète, des infections chroniques, des invasions helminthiques, une anémie, ainsi que des maladies chroniques graves ou des infections récentes ayant affaibli le corps.

En l'absence de traitement adéquat, le processus inflammatoire passe naturellement des marges des paupières à la conjonctive. En conséquence, le symptôme «yeux rouges» est ajouté au symptôme «paupières rouges» - une blépharoconjonctivite chronique se produit, qui se caractérise par le même cours persistant.

Ainsi, si vous soupçonnez une blépharite chronique ou une récurrence d'orge, vous devriez consulter un médecin. Seul un examen approfondi fournira un traitement complet.

Causes, symptômes et traitement de la blépharite

La blépharite est l'une des maladies oculaires les plus courantes. Cette bilatérale, en règle générale, une inflammation chronique des bords des paupières. Les femmes souffrent de blépharite beaucoup plus souvent que les hommes. La maladie se développe généralement après 30 à 35 ans. Avec l'âge, le risque de blépharite augmente.

Les principaux symptômes de la blépharite sont les suivants: rougeur et épaississement des paupières, formation de croûtes sous lesquelles se forment souvent des ulcères. Les patients se plaignent de douleurs, de brûlures, de sensation de corps étranger dans les yeux, de lourdeur aux paupières, de fatigue oculaire, de dégradation du bien-être général.

La cause de l'inflammation chronique non spécifique des bords des paupières devient sa propre microflore. La cavité conjonctivale est normalement peuplée par une multitude de microorganismes qui ne nuisent pas à une personne. En présence de certains facteurs communs et / ou locaux, il est possible d'activer la microflore opportuniste et l'apparition d'une blépharite chronique.

Facteurs généraux contribuant à la survenue d'une blépharite:

  • affaiblissement général du corps après une maladie (anémie, carence en vitamines, mauvaises conditions d'hygiène et d'hygiène);
  • maladies toxiques et allergiques;
  • infections chroniques, infections fongiques, invasions helminthiques;
  • diabète sucré;
  • pathologies chroniques du tractus gastro-intestinal.

Facteurs locaux contribuant à la survenue d'une blépharite:

  • myopie, hyperopie ou astigmatisme non corrigé ou mal corrigé;
  • pathologie de l'organe de la vision de nature inflammatoire (conjonctivite, inflammation de la glande lacrymale, etc.).

Les formes de blépharite suivantes sont distinguées: squameuse, ulcéreuse, angulaire et méibomienne.

La blépharite squameuse, ou séborrhée, se caractérise par l’apparition d’écailles entre les cils (comme les pellicules), après l’élimination de la rougeur et du gonflement qui apparaissent sur la peau. Les symptômes de la blépharite de cette forme sont exprimés modérément. La maladie peut durer des années jusqu'à ce que le facteur qui l'a provoquée soit résolue. La blépharite squameuse est souvent compliquée par une conjonctivite.

En cas de blépharite ulcéreuse, l'érosion et les ulcères sont exposés lorsque les squames sont retirées des paupières. Lors du retrait des croûtes, les cils sont également retirés, tandis qu'un contenu purulente jaunâtre dépasse du follicule exposé. Les symptômes de l'inflammation dans la blépharite ulcéreuse sont plus prononcés. Après avoir souffert de blépharite ulcéreuse, de complications telles que la déformation cicatricielle et la torsion des paupières, une réduction du nombre et une croissance incorrecte des cils peuvent survenir.

La blépharite de Meibomius survient avec une lésion prédominante des glandes de Meibomius (glandes sébacées modifiées situées au bord des paupières). Lorsqu'elles sont vues de l'intérieur des bords des paupières, on voit des glandes dilatées, à partir desquelles un secret huileux est sécrété lorsqu'on les presse. L'hypersécrétion des glandes provoque l'apparition d'une conjonctivite.

Le traitement de la blépharite non spécifique causée par une flore conditionnellement pathogène est complexe et doit inclure le traitement de l'état pathologique qui a provoqué la blépharite (anémie, infestation de vers, maladie gastro-intestinale, diathèse chez l'enfant, diabète, etc.).

La forme angulaire de la blépharite est caractérisée par des coins rouges des yeux. La peau ici est gonflée, des suintements et de l’érosion sont souvent observés, et une partie mousseuse est libérée des coins de la fissure palpébrale sous l’effet de la pression. Souvent trouvé chez les adolescents.

La blépharite angulaire est causée par un microorganisme spécifique - Diplobacillus Morax-Axenfeld, d'où le traitement étiologique (visant la cause de la maladie): 1% de pommade au zinc. Médecin: ophtalmologiste.

La blépharite démodectique a également un agent pathogène spécifique - l’acarien Demodex, parasite dans les bulbes des cils. L'infection se produit par le biais de vêtements, d'articles d'hygiène et d'oreillers remplis de duvet et de plumes.

Les résidus d'acariens irritent le bord des paupières et provoquent une blépharite, souvent compliquée par une conjonctivite. Une blépharite démodécique se caractérise par un manchon sur les cils.

Si vous suspectez une blépharite démodécique, vous devez contacter un ophtalmologiste, qui vous prescrira le traitement approprié (préparations à base de métronidazole).

Causes, signes et traitement de l'orge

L'orge est une inflammation suppurée aiguë du follicule pileux des cils et / ou de la glande sébacée avoisinante. Appelé, généralement en or

. Plusieurs orges multiples indiquent des problèmes graves dans le corps: réduction

dans le contexte des maladies chroniques, du diabète, des maladies du tractus gastro-intestinal, des infections chroniques et des invasions helminthiques.

Si l'orge chez l'enfant se reproduit - vous devriez vérifier l'acuité visuelle. Très souvent, la cause de l’orge chez les enfants et les adultes est l’amétropie non corrigée (myopie). Cependant, chez un adulte, une telle complication est causée par une conjonctivite ou une blépharite, et chez un enfant, l'orge résulte d'un frottement banal de l'infection (chez les enfants myopes, les yeux se fatiguent rapidement et se frottent les mains).

La maladie commence par une rougeur et un gonflement dans une zone limitée et douloureuse de la paupière. Après 2-3 jours, un abcès se forme (la douleur est un peu réduite à ce moment-là), qui s'ouvre rapidement.

Chez l’enfant et l’adulte affaibli, l’orge peut se comporter comme une ébullition: un grand abcès se forme, après ouverture, laissant une cicatrice.

Bien sûr, l’orge peut être traitée avec des remèdes traditionnels. Cependant, il convient de rappeler que les complications d'une infection apparemment inoffensive peuvent être extrêmement graves - abcès (abcès) du siècle, méningite purulente (inflammation des gaines du cerveau) et même sepsie (infection du sang).

En outre, le traitement des remèdes traditionnels à base d'orge n'inclut pas de traitement étiotropique (élimination de la cause de la maladie) et la maladie réapparaîtra encore et encore. Par conséquent, dans le cas d'orge chez un enfant ou d'orge récurrent chez un adulte, il est impératif de contacter un ophtalmologiste.

Les maladies les plus courantes des organes lacrymaux en tant que cause
yeux rouges Anatomie de l'oeil: la structure des organes lacrymaux

L’appareil lacrymal de l’œil fournit une déchirure au lavage de l’œil - un secret qui remplit une fonction protectrice importante (protège l’œil du dessèchement, possède des propriétés bactéricides, favorise la lixiviation des corps étrangers).

L'anatomie des organes lacrymaux de l'œil est assez complexe. La glande lacrymale est située dans une encoche spéciale de l'os frontal dans l'angle supérieur de l'orbite (orbite). La larme produite par la glande avec des battements constants des paupières est distillée dans le coin interne de l'œil, où les canalicules lacrymaux pénètrent dans le sac lacrymal au niveau des paupières supérieures et inférieures. Le sac lacrymal est situé sur la face interne de l'orbite, le bord aveugle vers le haut, sa partie inférieure est reliée à la cavité nasale par le canal nasal. Le muscle circulaire de l'œil adhère à la paroi du sac lacrymal: en se contractant, il aspire la déchirure à travers les canalicules lacrymaux dans le sac lacrymal.

Dacryadénite aiguë. Symptôme "paupière supérieure rouge"

La dacryadénite aiguë se développe souvent en tant que complication de processus infectieux aigus, tels que:

Le processus est généralement unilatéral (peut être bilatéral avec une parotidite). La maladie est très violente. Dans la région de la glande (dans le coin externe), la paupière supérieure est rouge, enflée et acquiert ensuite une forme en S caractéristique.

Le globe oculaire est déplacé vers le bas et vers l'intérieur, ce qui limite considérablement sa mobilité. Par conséquent, si vous regardez vers le haut et vers l'œil du patient, une vision double apparaît.

La maladie s’accompagne d’une forte détérioration de l’état général du patient: fièvre, maux de tête, perte d’appétit et sommeil.

La dacryadénite aiguë est parfois compliquée par la formation d’un abcès (ébullition), mais le plus souvent avec un traitement adéquat, l’infiltrat douloureux (consolidation des glandes) se dissout en 10 à 12 jours et permet un rétablissement complet.

Le traitement de la dacryadénite aiguë concerne principalement le traitement d’une maladie commune. Les médecins traitants sont donc un ophtalmologue et un thérapeute (pédiatre) et, dans le cas de la rougeole, des oreillons, la scarlatine ou une autre infection spécifique, un ophtalmologiste et un spécialiste des maladies infectieuses.

Yeux rouges dans le syndrome de Sjogren

Le syndrome de Sjogren est une maladie auto-immune, c'est-à-dire une pathologie provoquée par l'agression du système immunitaire humain contre les cellules de son propre organisme. Le plus souvent, dans le syndrome de Sjogren, les glandes lacrymales et salivaires sont touchées. Chez les femmes, cette pathologie est 10 à 25 fois plus fréquente que chez les hommes. La maladie commence son développement principalement à l'âge adulte (30 à 50 ans).

En raison d'une violation de la sécrétion de liquide lacrymal chez les patients présentant une inflammation chronique des membranes externes de l'œil - la conjonctive et la cornée.

Les patients s'inquiètent de la couleur rouge des yeux, de la douleur et des brûlures, de la sensation de corps étranger dans les yeux, des démangeaisons, de la photophobie. En pleurant, une larme ne ressort pas.

Reconnaître que la pathologie aidera d'autres signes du syndrome de Sjogren. Avec la défaite des glandes salivaires, on observe une sécheresse de la cavité buccale, une atrophie des papilles de la langue, une carie dentaire rapide et des caries cervicales. De plus, la douleur dans les articulations est caractéristique du syndrome de Sjogren. Un symptôme commun est une augmentation des ganglions lymphatiques, du foie ou de la rate.

Médecins traitants: rhumatologue et ophtalmologue.

Yeux rouges chez un enfant présentant une inflammation du sac lacrymal. Traitement de la dacryocystite
nouveau-nés

survient chez 5% des enfants de ce groupe d’âge. Cette condition est considérée comme une frontière entre la norme et la pathologie. L'inflammation du sac lacrymal chez le nouveau-né résulte de l'ouverture tardive de la partie osseuse du conduit nasal.

Une des caractéristiques de la dacryocystite est l’écoulement purulent des canaux lacrymaux dans les premières semaines de la vie d’un enfant. La rougeur de l'œil en cas d'inflammation du sac lacrymal n'est pas très prononcée. Cependant, en raison de ce symptôme, la dacryocystite du nouveau-né est souvent confondue avec la conjonctivite.

Le traitement de la dacryocystite du nouveau-né est prescrit par un ophtalmologiste. Dans certains cas, des méthodes d'investigation supplémentaires peuvent être nécessaires, et si une pathologie congénitale grave est confirmée, une intervention chirurgicale (restauration chirurgicale de la perméabilité du canal nasal) peut être nécessaire.

Toutefois, dans la plupart des cas, pour éliminer la pathologie, un massage régulier du sac lacrymal est suffisant, ce que les parents formés par le spécialiste effectuent de manière autonome à la maison.

Symptômes et traitement de la conjonctivite (blanc des yeux) Anatomie de l'oeil: conjonctive

Conjonctive - la membrane muqueuse de l'oeil, qui recouvre les paupières internes, passe au globe oculaire et l'aligne jusqu'à la cornée (la membrane qui recouvre l'iris de l'œil). Ainsi, lorsque l'œil est fermé, le sac conjonctival est formé - un espace étroit entre les paupières et l'œil, tapissé de membrane muqueuse.

Comme la conjonctive passe doucement d'un côté à la peau des paupières et de l'autre à la cornée, des processus inflammatoires peuvent se propager de la peau des paupières et de la cornée à la conjonctive (blépharoconjonctivite, kératoconjonctivite) et, inversement, la conjonctivite peut être compliquée par la blépharite et le koulissisme.

À travers les canalicules lacrymaux, la conjonctive se connecte au sac lacrymal et à la cavité nasale, ce qui crée des conditions préalables à l’interconnexion des pathologies des sinus et des maladies inflammatoires de l’œil.

La conjonctive a un réseau dense de vaisseaux sanguins, de sorte que les processus inflammatoires dans la membrane muqueuse de l'œil s'accompagnent d'une rougeur prononcée, qui diminue vers la cornée.

La principale fonction de la conjonctive est protectrice. La membrane muqueuse de l'œil contient de nombreuses glandes lacrymales supplémentaires, dont le secret a des propriétés bactéricides prononcées. Des clignotements fréquents contribuent au lessivage des corps étrangers. De plus, le liquide excrété facilite le mouvement des yeux.

Selon les statistiques, un patient sur quatre est admis en consultation externe.

traite pour la conjonctivite aiguë ou chronique. Ainsi, la conjonctivite est l’une des maladies les plus courantes en pratique ophtalmique.

Par facteur causatif, toute la conjonctivite peut être divisée en trois grands groupes: infectieux (bactérien, viral, fongique, chlamydia), allergique et dégénératif. Parfois conjonctivite isolée, causée par des maladies courantes (rougeole, varicelle, diphtérie, tuberculose) et une inflammation de la conjonctive résultant d'une exposition à des facteurs environnementaux défavorables (irritation mécanique ou chimique).

Récemment, le nombre de conjonctivites allergiques a particulièrement augmenté, selon l’OMS, environ 15% de la population mondiale en souffre.

Il existe également des conjonctivites aiguës et chroniques. La conjonctivite aiguë survient le plus souvent chez les enfants, moins souvent chez les personnes âgées et encore moins chez les personnes d'âge moyen. Les formes chroniques de cette maladie touchent souvent les personnes d'âge moyen et âgées.

Pour tous les types de conjonctivite, une lésion à prédominance bilatérale est caractéristique et les yeux peuvent être atteints alternativement et avec une gravité variable du processus inflammatoire.

Les patients se plaignent de douleurs aux yeux, de brûlures, de larmoiements, de sensation de corps étranger dans la conjonctive. La déficience visuelle n'est pas typique, mais il peut y avoir des plaintes de champ visuel flou, ce qui se produit en raison de la libération d'une grande quantité de secrets. Parfois, la photophobie rejoint. Les symptômes communs peuvent être exprimés: fièvre, maux de tête, malaises. A l'examen: l'oeil est rouge; on note les sécrétions de la conjonctive purulentes, mucopuruleuses ou muqueuses.

Traitement de la conjonctivite prescrite par un ophtalmologiste; dans le cas d'une infection spécifique (diphtérie, rubéole, rougeole, varicelle), l'infectiste; en cas de conjonctivite allergique, il est souvent nécessaire de consulter un allergologue. Consultez un ophtalmologiste et un thérapeute pour connaître les processus dystrophiques de la conjonctive.

Conjonctivite bactérienne. Symptôme: l'œil est rouge et festonné. Conjonctivite aiguë non spécifique. La conjonctivite aiguë non spécifique est généralement provoquée par la flore coccique (staphylocoque et streptocoque), moins fréquemment par E. coli et d'autres bactéries. Caractérisé par la saison automne-hiver.

La conjonctivite aiguë non spécifique commence soudainement. Le processus se produit généralement sur un œil, puis sur l'autre œil. En même temps, l'écoulement de la conjonctive change très rapidement de caractère muqueux à purulent.

En l'absence de traitement adéquat peut se transformer en une forme chronique.

Conjonctivite chronique non spécifique La conjonctivite chronique non spécifique peut être causée par des conditions environnementales défavorables (poussières, gaz, produits chimiques). Contribue également à l'activation de la flore pathogène locale diverses maladies chroniques du corps, l'avitaminose, l'anémie.

Chez l'adulte, la conjonctivite chronique non spécifique apparaît souvent comme une complication de la blépharite chronique, chez l'enfant, lors du passage d'un processus aigu à une forme chronique.

Dans la forme chronique, les symptômes de la conjonctivite sont légers, la maladie se poursuit avec des périodes de rémission et d'exacerbations.

Conjonctivite à pneumocoque Les enfants sont principalement malades. Dans les groupes d'enfants, la conjonctivite à pneumocoque peut devenir de nature épidémique.

Caractérisée par une évolution aiguë, une lésion bilatérale, pointe souvent des hémorragies dans la partie sclérale de la conjonctive (taches rouges sur l'œil), la formation de films blanchâtres sur la conjonctive, qui sont facilement éliminés. Le pronostic est favorable.

Conjonctivite à diphtérie Dans les cas où la vaccination préventive n'a pas été réalisée, la conjonctivite à diphtérie est extrêmement difficile. La maladie commence par une forte consolidation douloureuse et un gonflement des paupières. Ensuite, l'œdème se ramollit et des écoulements mucopuruleux, souvent sanguinolents, de la conjonctive apparaissent. La formation de films gris sale soudés étroitement au tissu sous-jacent est caractéristique. Avec la séparation forcée des films, la surface saigne.

La conjonctivite à diphtérie se caractérise par une transition du processus vers la cornée avec la formation d'un ulcère cornéen rampant, qui devient souvent pénétrant, entraînant une ride de l'œil.

Lors de la récupération sur le site des films, des cicatrices en forme d'étoile se forment, ce qui conduit souvent à des complications cicatricielles (simblefaron - adhérence de la membrane conjonctivale des paupières et du globe oculaire, torsion des paupières).

Chez les patients immunisés, la maladie survient généralement sous une forme lobaire légère (80% des cas de conjonctivite à diphtérie). Tous les symptômes sont plus légers. La formation de films, qui se séparent beaucoup plus facilement, et la surface exposée saigne en même temps légèrement. Lors de la guérison, les cicatrices ne sont pas formées.

La conjonctivite à diphtérie se déroule dans 8% des cas selon le type de conjonctivite aiguë non spécifique.

Conjonctivite gonococcique et néphrite néonatale, due à l'introduction de bactéries provenant des organes génitaux (par les mains, les articles d'hygiène, de la mère à l'enfant pendant l'accouchement).

Pour les aigus, lourd. La peau des paupières acquiert une teinte pourpre-bleuâtre. La conjonctive de la paupière se gonfle et se plie. Ecoulement sanguinolent, puis purulent. Le processus va souvent jusqu'à la cornée (15 à 40% des cas), et le développement et la perforation des ulcères de la cornée, entraînant une perte de l'œil, se produisent rapidement.

La conjonctivite gonococcique chez les nourrissons est extrêmement rare. Un trait caractéristique de cette maladie est qu’elle est plus difficile pour les enfants plus âgés que pour les nouveau-nés et plus difficile pour les adultes que pour les enfants. Un œil est généralement affecté.

Conjonctivite épidémique aiguë causée par un agent pathogène spécifique - bâton de Koch-Wicks. Principalement des enfants malades. En été-automne, des épidémies sont observées. Le principal mode de transmission est le contact (par les mains sales), éventuellement par l’eau (lavage dans le bassin commun). Les mouches jouent un rôle important dans la propagation de l'infection.

Caractérisée par un œdème conjonctival prononcé, la membrane muqueuse du globe oculaire est visible dans la fissure palpébrale sous la forme de deux triangles, faisant face à la base de la pupille. Des hémorragies multiples dans la partie inférieure de la conjonctive sont possibles (symptôme: taches rouges sur l'œil).

L'écoulement de la conjonctive est d'abord une membrane muqueuse rare (un symptôme caractéristique est l'incapacité à ouvrir l'œil le matin en raison du collage des cils), puis abondante et purulente. Parfois, des films facilement amovibles se forment. Le pronostic est globalement favorable, mais chez les enfants affaiblis, le passage du processus à la cornée est possible.

Conjonctivite Diplobacillaire (Angulaire) Appelée Par Morax-Axenfeld Diplobacillus. L'évolution chronique est caractéristique au départ.

Le processus est généralement bilatéral et localisé aux coins des yeux (symptôme: coin rouge des yeux). Pour cette pathologie, une décharge visqueuse muqueuse typiquement peu abondante, qui, formant un film à la surface de l'œil, altère la vision. Les bouchons en forme de cire s'accumulent dans les coins.

Une inflammation concomitante de la peau aux coins des yeux est caractéristique: elle devient rouge, devient humide et des fissures douloureuses peuvent se former.

Chlamydia conjonctivite (trachome) Chlamydia

- un type particulier de microorganisme présentant les propriétés des bactéries et

. Différents types de chlamydia causent deux maladies différentes:

et paratrachome (conjonctivite avec inclusions).

Trachome Le trachome est une conjonctivite chronique causée par des sérotypes spécifiques de chlamydia. En règle générale, les lésions oculaires sont bilatérales et se caractérisent par un long parcours par étapes avec le passage du processus à la cornée, ce qui entraîne sa vascularisation (formation du soi-disant pannus). Dans les derniers stades de la maladie, on observe des cicatrices conjonctivales caractéristiques et des cicatrices des paupières. Transmis par contact, la période d'incubation est d'environ deux semaines.

Selon l’OMS, le trachome est au premier rang des causes de cécité dans le monde. On le trouve dans des pays d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient. L'infection des Européens est possible lors de la visite de régions épidémiquement dangereuses.

Paratrahoma Au cours des dernières années, le nombre de conjonctivites à Chlamydia dans les pays développés a augmenté. Aujourd'hui, ils représentent 15 à 30% de toutes les lésions infectieuses de la membrane muqueuse de l'œil. Cette augmentation de l'incidence est associée à la prévalence d'infections génitales à Chlamydia.

Les femmes souffrent 2 à 3 fois plus souvent. La maladie survient généralement à un jeune âge (20-30 ans). Le processus est souvent à sens unique.

Séparément, la conjonctivite à Chlamydia des nouveau-nés est isolée, ce qui représente aujourd'hui 40% de toutes les conjonctivites développées chez les enfants au cours des premières semaines de vie. L'infection se produit lors du passage de l'enfant dans le canal génital d'une mère infectée.

Une des caractéristiques de la conjonctivite à chlamydia est la formation de follicules (nodules) sur la conjonctive et la participation de la cornée au processus. Cependant, contrairement au trachome, le pronostic du paratrahome est favorable.

Conjonctivite virale. Symptôme: oeil rouge et fièvre

Contrairement aux bactéries et aux chlamydes, avec la conjonctivite virale, la réaction générale de l'organisme est généralement exprimée. Un autre signe caractéristique de la pathologie virale est le gonflement des ganglions lymphatiques.

Le plus souvent, la conjonctivite virale commence par des symptômes catarrhales et des symptômes courants (fièvre, malaise, maux de tête, etc.).

L'incidence de la conjonctivite virale est souvent la nature des épidémies.

Conjonctivite adénovirale Selon le type d'agent pathogène, la conjonctivite adénovirale peut survenir sous la forme d'une fièvre pharyngoconjonctivale ou d'une kératoconjonctivite épidémique.

Une triade de symptômes est caractéristique de la fièvre pharyngoconjonctivale: forte fièvre, pharyngite (inflammation aiguë du pharynx) et conjonctivite folliculaire bénigne (contrairement au trachome, les nodules guérissent avec une infection à adénovirus sans cicatrice). Cette pathologie n'est pas de nature épidémiologique.

Kératoconjonctivite épidémique - infection nosocomiale très contagieuse (très contagieuse). Il s'agit d'une maladie chronique à stadification définie (on note d'abord un malaise général, puis une conjonctivite et enfin, après une période brillante, une lésion de la cornée). Le processus est bilatéral et les deux yeux ne sont pas atteints simultanément et avec une intensité différente (l'inflammation du deuxième œil est plus facile). Les infiltrations dans la cornée peuvent persister pendant des mois. Cependant, les prévisions sont généralement favorables.

Conjonctivite hémorragique épidémique Cette maladie se caractérise par une période d'incubation ultracourte (12 à 48 heures) et une contagiosité élevée qui se propage donc comme une épidémie ressemblant à la foudre.

Caractérisé par l'apparition aiguë, une lésion bilatérale, des hémorragies multiples dans la conjonctive, ainsi que des taches jaunes sur la membrane muqueuse de l'œil. La prévision est favorable.

Conjonctivite herpétique La conjonctivite herpétique est causée par le virus de l'herpès et peut se présenter sous des formes très différentes. Caractérisé par un processus unilatéral, l'apparition de lésions herpétiques sur la peau des paupières et de la conjonctive, et une atteinte de la cornée.

Conjonctivite dans les infections infantiles. Symptôme yeux rouges pour la rougeole, la rubéole, la coqueluche,
varicelle

Le symptôme des yeux rouges dans la rougeole est un signe précoce caractéristique de cette maladie, qui a une valeur diagnostique importante. En règle générale, les symptômes de l'inflammation conjonctivale apparaissent le deuxième jour de la maladie, même avant

. Un autre symptôme précoce de la rougeole, une éruption cutanée sur la membrane muqueuse des joues (tache de Belikov-Filatov), ​​peut aider au diagnostic différentiel.

La conjonctivite pour la rougeole a tendance à se propager à la cornée de l'œil. Dès le début, la photophobie et la compression douloureuse des paupières sont présentes. Une érosion mineure se produit sur la cornée, la membrane muqueuse de l'œil est gonflée, rouge vif.

Le pronostic de la conjonctivite pour la rougeole est généralement favorable, mais au cours de la période de récupération, dans le contexte d’une diminution de la résistance du corps, diverses complications ophtalmologiques peuvent se développer, telles que des récurrences persistantes de l’orge et de l’ulcère cornéen.

La conjonctivite avec la rubéole se produit dans le contexte de la clinique élargie de la maladie et se poursuit généralement sous une forme bénigne.

Symptôme des yeux rouges avec la coqueluche en raison d'hémorragies conjonctivales se produisant avec des épisodes de toux sévère. Dans certains cas, cette fonctionnalité a une valeur de diagnostic.

La conjonctivite avec la varicelle s'accompagne d'une éruption cutanée de pustules caractéristiques de la varicelle sur la peau, de la muqueuse des paupières et de la conjonctive de l'œil, après l'ouverture desquelles se forment des ulcères superficiels. Flux subaiguë. Indique une forme grave de varicelle, mais le pronostic est favorable. Très rarement, chez les enfants affaiblis, le processus de transition à la cornée et à la muqueuse interne de l'œil est possible.

Conjonctivite allergique. Symptôme: l'oeil est rouge et pique

L'augmentation annuelle de l'incidence de la conjonctivite allergique est enregistrée, ce qui est principalement dû à la situation écologique défavorable du monde moderne.

La conjonctivite allergique est une réaction à une irritation provoquée par un allergène spécifique. Elle se manifeste par un gonflement inflammatoire des paupières et de la conjonctive, des démangeaisons et l'apparition de nodules-follicules sur la conjonctive. Parfois, la cornée est impliquée dans le processus, ce qui entraîne une déficience visuelle.

Il se produit généralement chez les personnes sujettes aux réactions allergiques.

Dermatoconjonctivite allergique médicamenteuse Se produit à la suite d'un traitement oculaire avec des médicaments hautement allergènes (antibiotiques, sulfamides, vitamines, etc.). Symptômes typiques: lésions combinées de la peau des paupières et de la conjonctive, œdème, démangeaisons importantes, urticaire, fièvre.

Conjonctivite allergique dans la pollinose La pollinose est une maladie allergique saisonnière associée à la floraison de certaines plantes.

La conjonctivite avec la pollinose peut survenir dans les formes aiguës et chroniques.

Pour la forme aiguë est caractérisée par un début inhabituellement rapide et rapide. En même temps, l'œdème conjonctival est si prononcé que la cornée se noie littéralement dans la muqueuse inflammatoire de l'œil. Assez souvent, il y a transition de l'inflammation à la cornée.

Cependant, un cours chronique plus typique avec une sévérité modérée de l'inflammation de la conjonctive.

En règle générale, tous les autres symptômes de la pollinose sont présents: gonflement de la muqueuse nasale et du nez qui coule, malaise général.

Printemps Qatar Printemps Qatar se produit en raison de la sensibilité accrue au rayonnement ultraviolet. Le plus souvent, les enfants âgés de 3 à 7 ans, principalement des garçons, sont malades.

La maladie est persistante, chronique. La caractéristique la plus caractéristique est la croissance papillaire de la conjonctive du cartilage de la paupière supérieure. Dans les cas graves, la cornée est impliquée dans le processus, avec le développement possible d'ulcères de la cornée.

Conjonctivite dégénérative. Syndrome de l'oeil sec

Parmi les maladies inflammatoires de la conjonctive causées par des processus dégénératifs, les plus courantes

syndrome de sécheresse oculaire

. Cela se produit à la suite d'une altération de la production du liquide lacrymal et du fonctionnement normal du film lacrymal superficiel sur la membrane muqueuse de l'œil.

Ce syndrome est particulièrement fréquent chez les personnes d'âge moyen et chez les personnes âgées. Chez les personnes de moins de 40 ans, le syndrome de l'œil sec peut être causé par divers facteurs environnementaux défavorables (rayonnement électromagnétique provenant d'appareils de bureau, exposition à l'air conditionné, dégagement de poussière ou de fumée). La chirurgie oculaire, l'abus de maquillage et le port de lentilles cornéennes ont un effet néfaste sur le film lacrymal.

Le syndrome de l'oeil sec est caractérisé par une lésion combinée de la conjonctive et de la cornée, entraînant souvent des érosions et des ulcères de la cornée.

Les patients se plaignent de brûlures et de sécheresse oculaire, d'une faible tolérance au vent et à la fumée et d'un écoulement visqueux de la conjonctive. Toute instillation de drogue dans l'œil provoque une gêne.

Un diagnostic différentiel avec le syndrome de Sjogren est nécessaire, dans lequel on observe également des lésions des glandes salivaires et des arthralgies.

Yeux rouges pour les lésions de la cornée. Symptômes de kératite

La cornée, comme le verre au-dessus du cadran, recouvre la pupille et l'iris de l'œil, protégeant ainsi les membranes internes des effets indésirables. En outre, la cornée est impliquée dans la réfraction de la lumière dans le système optique de l'œil. Par conséquent, dans les processus inflammatoires de la cornée, la perte de vision se produit naturellement.

Le syndrome des yeux rouges avec kératite implique l'injection dite péricornéenne. Si, au cours de l'inflammation de la conjonctive, la rougeur perd de son intensité vers l'iris, l'injection péricornéenne entraîne au contraire une coloration pathologique localisée dans la région de transition de la conjonctive à la cornée. En outre, l’injection péricornéenne a une teinte pourpre, elle est plus profonde et il est impossible de distinguer les vaisseaux élargis individuels.

Étant donné que l'inflammation de la conjonctive et de la cornée est souvent associée à une kératoconjonctivite, il existe souvent une injection mixte conjonctivale et péricornéenne.

En outre, la kératite est caractérisée par le syndrome dit de la cornée: larmoiement, photophobie et blépharospasme (compression douloureuse des paupières).

Lorsque des symptômes de kératite, tels qu'une injection péricornéenne, un syndrome cornéen et une vision réduite, apparaissent, il est urgent de consulter un ophtalmologiste, car l'inflammation cornéenne est menacée par une diminution persistante de la vision jusqu'à la cécité.

ATTENTION! Les informations publiées sur notre site Web sont des références ou sont populaires et sont communiquées à un large cercle de lecteurs. La prescription de médicaments ne doit être effectuée que par un spécialiste qualifié, en fonction des antécédents médicaux et des résultats du diagnostic.

À l’époque moderne, les maladies infectieuses des yeux sont assez courantes. Ils diffèrent par leurs symptômes et leur évolution clinique, mais, en règle générale, ils sont dus au motif le plus courant: le non-respect des règles d'hygiène personnelle. Bien qu'il existe d'autres facteurs qui causent ce symptôme. Mais dans cet article, nous examinons les causes d'origine infectieuse.

Quels symptômes de maladie

Les écoulements purulents des yeux et la rougeur des paupières, de la conjonctive et du blanc des yeux sont à l’origine de nombreuses maladies oculaires infectieuses.

La conjonctivite est répandue parmi eux et peut être à la fois bactérienne et virale. Certaines personnes allergiques peuvent présenter une conjonctivite allergique lorsqu'elles entrent en contact avec des allergènes.

En raison de la mise en œuvre de mesures préventives ne sont pas particulièrement fréquents tels dangereux pour les maladies des yeux comme le gonoblène, ou le trachome causé par le gonocoque et la chlamydia, respectivement. Le danger de ces maladies est élevé, car dans un état de négligence, elles peuvent conduire à la cécité.

La conjonctivite est une maladie inflammatoire de la membrane muqueuse de l'œil, qui s'appelle par ailleurs la conjonctive. En règle générale, cette maladie est causée par une infection, des réactions allergiques ou une irritation des yeux par des produits chimiques.

La conjonctivite est divisée en:

  • Infectieux. Il est généralement causé par des virus ou des bactéries. Les causes de la conjonctivite virale sont les adénovirus et le virus de l’herpès. Il peut également se manifester lors de maladies respiratoires aiguës survenant pendant la saison froide (par exemple, le rhume, la grippe). La conjonctivite bactérienne provoque des streptocoques, des staphylocoques, des pneumocoques et des gonocoques. La conjonctivite infectieuse est généralement infectieuse et est transmise à une autre personne lorsque les règles d'hygiène personnelle ne sont pas suivies. Dans ce cas, il est souhaitable d'hospitaliser le patient afin de protéger les autres de l'infection. L'agent pathogène est généralement transporté par des mains sales ou transmis par une serviette, des mouchoirs, des oreillers, ainsi que des gouttes pour les yeux et des pommades, qui sont utilisés par le patient. Il y a des cas d'infection par des gouttelettes aéroportées.
  • Allergique. Elle est causée par divers allergènes de poussière, de poils d’animaux et de pollen. Ce type de conjonctivite peut être accompagné de rhume des foins, de dermatite atopique, de rhinite allergique, d’asthme bronchique et d’autres maladies allergiques.
  • Chronique. Se produit à la suite d'une exposition prolongée à la conjonctive des substances irritantes pour les yeux (microparticules de poussière ou de fumée, impuretés chimiques dans l'air), du béribéri, de troubles métaboliques, de lésions chroniques du nez et des canaux lacrymaux, de l'amétropie.

Comme les symptômes de la conjonctivite apparaissent généralement:

  • œdème des paupières et de la conjonctive;
  • hyperémie conjonctivale;
  • la photophobie;
  • rougeur du blanc de l'oeil et de la conjonctive;
  • larmoiement;
  • sensation de couper et d’obstruer;
  • agglutination des paupières, en raison de l'accumulation d'exsudat pendant la nuit, de l'impossibilité d'ouvrir l'œil à cause de cela;
  • hémorragies dans le globe oculaire;
  • la formation de petits ulcères sur le bord des paupières.

En règle générale, la conjonctivite virale se manifeste soudainement, généralement 7 à 10 jours après l’introduction du virus dans la conjonctive. Lui aussi peut être accompagné de maux de tête, de fièvre, de ganglions lymphatiques parotidiens augmentés et douloureux. Dans certains cas, des dépôts purulents peuvent apparaître dans les yeux.

Ce type de conjonctivite est provoqué par une bactérie pyogène (gonocoque, streptocoque, staphylocoque), ainsi que par une bactérie gram-négative (Pseudomonas aeruginosa, Klebsiella, Proteus, intestin ou bacille de la diphtérie).

Le plus souvent, les enfants souffrent de conjonctivite purulente, car ils ont la mauvaise habitude de se frotter les yeux avec les mains sales. En outre, l'infection peut survenir par contact avec une personne ou un animal infecté. Un rôle majeur dans l'apparition de la maladie est une diminution du statut immunitaire.

Pour diagnostiquer la maladie et identifier l'agent responsable, une étude en laboratoire de l'écoulement des yeux du patient est réalisée.

La conjonctivite bactérienne est causée par un certain groupe de bactéries. Dans la plupart des cas, les agents causatifs sont:

  • Staphylococcus aureus (Staphylococcus aureus);
  • Pneumocoque (Streptococcus pneumoniae);
  • Infection hémophilique (Haemophilus);
  • Gonocoque (Neisseria gonorrhoeae);
  • bactéries du genre des champignons.

Chaque personne a une petite quantité de bactéries toujours présentes sur le bord des paupières ou des cils. Mais ils n'inflamment pas la conjonctive en raison des propriétés antibactériennes du liquide lacrymal. Par conséquent, la conjonctivite bactérienne survient le plus souvent en raison du non-respect des normes sanitaires et hygiéniques, alors que le nombre de bactéries augmente rapidement. Les nouveau-nés peuvent être infectés par une conjonctivite bactérienne lors du passage du canal utérin, puisqu'un grand nombre de femmes ont une infection à gonocoque ou à chlamydia.

La maladie survient généralement sous une forme aiguë.

Les deux yeux s'enflamment habituellement, l'un après l'autre. La conjonctivite bactérienne peut se présenter sous trois formes:

  • Foudre rapide. En règle générale, a une apparition rapide et des symptômes prononcés. La période d'incubation est de 1-2 jours. Le patient peut éprouver des pertes purulentes abondantes. Le traitement doit commencer dès que possible pour éviter les lésions cornéennes et la survenue de complications.
  • Épicé La période d'incubation est de 10 jours. Les symptômes de la conjonctivite aiguë ne sont pas aussi brillants. Le patient apparaît d'abord des pertes claires, qui sont ensuite remplacées par purulent. Oedème des paupières, rougeur des yeux, sévérité du réseau vasculaire augmentant progressivement avec le temps.
  • Chronique. En règle générale, cette forme de la maladie se manifeste au contact de la conjonctive de l'agent pathogène de Staphylococcus aureus (Staphylococcus aureus). La conjonctivite chronique est généralement très difficile à traiter et nécessite un traitement antibiotique à long terme, car les micro-organismes acquièrent une résistance stable au médicament avec le temps.

La conjonctivite à gonocoque est une maladie oculaire assez grave causée par le gonocoque de Neisser.

La maladie s'appelle également gonoblnenya. Si elle n'est pas traitée, l'infection peut se propager dans le corps et entraîner le développement de maladies telles que les poursuites, la myosite, l'endocardite et autres. Le danger de la maladie se manifeste également par l’apparition de complications graves et de lésions cornéennes en l’absence de traitement, pouvant ultérieurement conduire à la formation d’un œil rugueux, à une diminution significative de l’acuité visuelle, à une atrophie du globe oculaire, à la cécité et parfois à la mort de l’œil.

Le diagnostic est généralement posé par un médecin après l’examen en laboratoire du frottis prélevé sur la conjonctive du patient. Cependant, le diagnostic ne pose généralement pas de problèmes sans recherche bactériologique. En plus des symptômes habituels de la conjonctivite, chez les gonoblènes, il peut aussi y avoir des symptômes généraux:

  • état fébrile;
  • dommages aux articulations et aux muscles;
  • anomalies cardiaques.

La conjonctivite épidémique se développe à la suite de la pénétration de bâtons de Koch-Weeks dans le corps humain. En règle générale, la source d'infection est une mouche ou une personne atteinte de cette maladie.

La maladie a un début aigu. La période d'incubation de la maladie varie de plusieurs heures à 3-4 jours. D'abord, la maladie se propage à un œil, puis au second.

Quand un patient atteint de conjonctivite épidémique le matin est difficile d'ouvrir les yeux, car les paupières sont collées ensemble avec du mucus séché. En outre, des symptômes, un œdème et une hyperhémie légère des paupières, des hémorragies mineures sous la conjonctive, une augmentation et une sensibilité des ganglions lymphatiques près de l'oreille et dans la région sous-mandibulaire se manifestent. En même temps, un malaise général, des maux de tête et de la fièvre peuvent survenir.

Après 7 jours, il peut y avoir un processus inflammatoire supplémentaire dans la cornée de l'œil. Il s'accompagne d'une sensation de contamination oculaire, de larmoiement, de photophobie. En raison de l'inflammation, des opacités ponctuelles apparaissent sur la cornée et une sensation d'acuité visuelle diminuée.

Le trachome est une infection oculaire assez chronique. Le trachome est généralement causé par la chlamydia (Chlamydia trachomatis). La maladie est dangereuse car sans traitement approprié, elle conduit à la cécité. Dans les temps modernes, cette maladie survient assez rarement.

L’agent causal de la maladie est généralement transmis par les mains, les vêtements et les articles d’hygiène infectés par les sécrétions purulentes du patient. Dans certains cas, la maladie est transmise par les mouches.

La période d'incubation de la maladie est de 8 à 16 jours. Les deux yeux souffrent généralement. Le stade précoce de la maladie se manifeste par une rougeur de la conjonctive. Aux stades avancés de la maladie, des cicatrices se forment sur la conjonctive, une opacité de la cornée se produit et les paupières tournent.

Les stades cliniques du trachome sont divisés en:

  • trachome présumé, sans symptômes cliniques apparents;
  • pretrahoma;
  • trachome préfolliculaire (apparition d’une infiltration conjonctivale et d’une hyperhémie);
  • Stade 1 (inflammation avec formation de gros follicules);
  • Stade 2 (collapsus des follicules et leur fusion, formation de cicatrice);
  • Stade 3 (processus progressif de cicatrisation de la conjonctive);
  • Étape 4 (processus de cicatrisation complet).

La dacryocystite est une maladie caractérisée par une lésion inflammatoire du sac lacrymal.

La maladie survient en raison de la stagnation du liquide lacrymal dans le sac lacrymal en présence d'une infection. La stagnation des fluides est généralement due à un écoulement altéré, qui relie le sac lacrymal à la cavité nasale.

Le processus inflammatoire de l'appareil lacrymal peut survenir chez les nouveau-nés en tant que trouble congénital. Chez l'adulte, l'apparition de la maladie peut être due à un œdème des tissus adjacents au canal lacrymal. Ceci est accompagné d'infections respiratoires, d'une inflammation chronique de la muqueuse nasale et des sinus et de leurs blessures traumatiques.

La dacryocystite est divisée en les types suivants:

Les symptômes suivants apparaissent dans la dacryocystite:

  • larmoiement abondant;
  • gonflement dans le sac lacrymal;
  • excrétion de la sécrétion mucopurulente du canal lacrymal;
  • hyperhémie du caroncule lacrymal, de la conjonctive, des paupières et des plis lunaires;
  • ectasie du sac lacrymal dans la forme chronique de la maladie;
  • développement d'une blépharite, d'une conjonctivite, d'une kératite ou d'un ulcère cornéen purulent dans la forme chronique de la maladie;
  • rétrécissement de la fissure palpébrale dans la forme aiguë de la maladie;
  • manifestations de frissons, fièvre, maux de tête dans la forme aiguë de la maladie.

Si la maladie n'est pas traitée, il est probable que la fistule externe ou interne se développera par la suite. En outre, l'apparition de la cellulite de l'orbite. Une attention particulière doit être portée au traitement de la dacryocystite chez le nouveau-né.

Il s'agit d'une maladie des yeux caractérisée par un gonflement de la paupière. La maladie est due à une infection des follicules des cils.

Dans la terminologie médicale, la maladie s'appelle Gordeolum.

  • En plein air C'est le type d'orge le plus répandu. Il est localisé sur la surface externe de la paupière. Ressemble à un abcès.
  • Intérieur Manifesté à la surface interne de la paupière. Se produit en raison de l'infection des glandes de Meibomius.

Comme les symptômes en cas d'orge se produisent:

  • la douleur
  • rougeur et gonflement de la paupière;
  • larmoiement;
  • sensation de corps étranger dans les yeux;

L'orge est généralement causée par une infection à staphylocoques. En outre, la blépharite (inflammation des bords des paupières) peut contribuer à l'apparition de l'orge.

Pour le traitement de chaque type de maladie, appliquez des méthodes et des médicaments individuels. Le traitement des maladies des yeux doit être effectué sous la surveillance d'un ophtalmologiste. Ignorer le traitement entraîne généralement de très graves conséquences.

Le traitement de tout type de conjonctivite est effectué par un ophtalmologiste. Lors du traitement du patient et de tous ceux qui l'entourent, il est nécessaire de se laver soigneusement les mains et de suivre les règles d'hygiène personnelle afin d'éviter toute infection ultérieure. Le traitement est prescrit en fonction du type de maladie.

Le traitement est fait à l'aide de médicaments à usage local - gouttes et pommades antivirales, interférons. Souvent, dans le traitement de la conjonctivite virale prescrits gouttes "ophthalmoferon". Pour soulager les symptômes de la conjonctivite, des compresses chaudes, des larmes artificielles sont utilisées. Cela soulage généralement le patient et réduit l'inconfort.

Le rétablissement de l’immunité du patient est également important, car la conjonctivite virale survient très souvent quand elle est affaiblie. Pour ce faire, vous devez également utiliser des complexes multivitaminiques, des oligo-éléments, divers médicaments afin de renforcer le système immunitaire d'origine végétale.

La conjonctivite virale ne peut jamais être ignorée, elle nécessite un traitement immédiat, car elle peut ultérieurement causer de graves complications. Si la conjonctivite virale n'est pas traitée, l'inflammation des muqueuses des yeux peut alors capturer les tissus restants du globe oculaire et, surtout, la cornée. Ceci est lourd avec la formation de taches blanches sur la cornée, ce qui conduira plus tard à la formation d'une cataracte et à la cécité. Enlever ces taches peut être très long et fastidieux.

Si la conjonctivite est causée par une bactérie, on prescrit généralement au patient des gouttes ou des pommades, notamment des antibiotiques bactéricides.

Pendant la journée, il est recommandé au patient d'utiliser des médicaments sous forme de gouttes oculaires, car ils ne réduisent pas l'acuité visuelle, contrairement aux pommades. Les préparations à base de pommades sont utilisées de préférence au coucher afin que la surface de l'œil reste en contact prolongé avec des antibiotiques.

En règle générale, la conjonctivite bactérienne présente les mêmes symptômes que les viraux. Un médecin doit donc commencer par poser un diagnostic différentiel. Pour ce faire, gratter ou frotter la conjonctive de l'œil pour déterminer l'infection.

Pour le traitement de la conjonctivite bactérienne, les antibiotiques fluoroquinolones sont couramment utilisés. Ce type d'antibiotique est utilisé si l'infection à Chlamydia et à gonocoque n'est pas détectée. Dans certains cas, les microorganismes peuvent maintenir une résistance élevée à l’antibiotique, ce qui a pour conséquence que l’ophtalmologiste procède à une culture bactériologique et à la sensibilité aux antibiotiques et prescrit un autre médicament plus efficace.

Traitement de gonoblène et général et local. De fortes doses de sulfamides et d’antibiotiques sont généralement prescrites (par exemple, la ceftriaxone, la ciprofloxacine, la bacitracine), ainsi que de l’okacil, des gouttes pour les yeux à base de phloxal ou de pénicilline, une pommade pour les yeux à la gentamicine. En outre, le médecin prescrit un collyre avec une solution d'acide borique.

Avant de traiter ce type de conjonctivite, il est impératif de déterminer quelle est la source de la réaction allergique. Une fois que l'allergène responsable de la maladie est identifié et éliminé, il est nécessaire que le patient fasse une compresse froide sur le contour des yeux et instille une préparation à base de larmes artificielles afin de soulager les symptômes désagréables. S'il est impossible d'exclure le contact avec l'allergène ou dans les cas graves de l'évolution de la maladie, l'ophtalmologiste peut prescrire des anti-inflammatoires ou des antihistaminiques non stéroïdiens.

Plus tôt le traitement du trachome est commencé, moins la cornée et la conjonctive seront intenses. En règle générale, la présence d'un grand nombre de cicatrices formées au cours d'une longue évolution de la maladie peut entraîner une courbure du cartilage, une torsion des paupières et une mauvaise position des cils.

Le traitement consiste généralement à prescrire des pommades et des solutions à base d'antibiotiques (érythromycine, tétracycline, olétretrine), de médicaments antibactériens (sulfapiridazine sodique, etazol) et d'autres médicaments.

Dans les formes sévères de la maladie, lorsque la déformation des paupières et l'opacité cornéenne se manifestent, une intervention chirurgicale est possible. Si la maladie n'est pas guérie, le développement d'un ulcère cornéen purulent, du trichiasis et du syndrome de l'œil sec est possible.

Avant de traiter la dacryocystite, l’infiltration est adoucie. Pour cela, on administre au patient une thérapie vitaminique systémique et une thérapie UHF. En outre, un abcès est ouvert si le patient a une fluctuation. La plaie est drainée et lavée avec des antiseptiques (furatsiline, dioksidine, peroxyde d'hydrogène). Des gouttes antibactériennes (chloramphénicol, gentamicine, sulfacyl-sodium, miramistin) sont instillées dans les yeux ou une pommade (érythromycine, tétracycline, phloxal) est appliquée. En outre, il est nécessaire de mener un traitement antibactérien systémique avec des médicaments à large spectre (céphalosporines, aminoglycosides, pénicillines).

Pour le traitement de l'orge, il est nécessaire de faire des compresses chaudes au niveau des yeux. Ils doivent être effectués 3 à 4 fois par jour jusqu'à ce que la condition de l'œil s'améliore considérablement. Les compresses de thé ou de thé à la camomille sont également efficaces.

Dans le cas d'un traitement médicamenteux de l'orge, le médecin vous prescrit des pommades ou des gouttes à base de sulfonamide. Dans les cas graves, l'orge est extraite par chirurgie. Ceci est fait si elle devient grande ou si son traitement est inefficace.

Le patient doit se rappeler qu'il ne doit pas se soigner lui-même et qu'il est souhaitable qu'il consulte un médecin. En aucun cas, l'orge ne doit être extraite, car cela peut contribuer au développement de l'infection. De plus, les filles et les femmes devraient s'abstenir de se maquiller pendant le traitement.

Conseils de prévention

Pour éviter les maladies oculaires inflammatoires, vous devez avant tout respecter les règles d'hygiène personnelle. Ne touchez jamais les yeux avec les mains sales. La propreté est la garantie de la santé de vos yeux.

Les personnes qui portent des lentilles cornéennes doivent respecter les normes d'hygiène avec rigueur, car leurs mains sont en contact direct avec la membrane muqueuse de l'œil. Les mains doivent être bien lavées, avec l'utilisation obligatoire de savon.

Si le processus inflammatoire de la conjonctive de l'œil est apparu, il n'est pas recommandé de le commencer et de le traiter avec des remèdes populaires, car il comporte de graves complications sous la forme de lésions de la cornée. L'élimination de ces complications peut prendre un certain temps - des mois, voire des années.

Pour prévenir le gonoblène du nouveau-né, les femmes enceintes pendant la grossesse doivent faire l’objet d’un examen approfondi de la présence d’une infection à gonocoque et d’un traitement rapide. Immédiatement après la naissance, le nouveau-né est instillé dans le sac conjonctival par une goutte de solution de sulfacyle de sodium afin de prévenir la maladie.

Artérite temporale: symptômes, causes et méthodes de traitement efficaces.

Méthodes de traitement de la conjonctivite bactérienne chez les enfants, vous apprendrez dans cet article.

Carnaval lentilles colorées:

Afin d’éviter l’apparition de maladies oculaires infectieuses, lorsqu’on observe des symptômes tels que les yeux rouges, il est nécessaire de respecter les règles d’hygiène personnelle et d’éviter tout contact avec des personnes infectées. Dans ce scénario, vous évitez la possibilité de vous infecter avec la conjonctivite et ne devenez pas un colporteur de la maladie. En cas d'apparition d'une maladie, il est nécessaire de procéder dès que possible à un traitement médicamenteux avec un ophtalmologiste qualifié.

La conjonctivite est une maladie caractérisée par la présence d'un processus inflammatoire de la conjonctive de l'œil. Cette maladie a un autre nom qui reflète les principaux symptômes - yeux rouges ou yeux roses.

Les raisons peuvent être des virus (transmission aéroportée), des bactéries (lors de l'accouchement de mère en enfant, à travers les mains sales d'une personne malade). Le contact avec le chlore, les produits chimiques ménagers en nageant dans la piscine ou à la maison peut également provoquer une inflammation. La conjonctivite allergique peut survenir lorsque le corps réagit au pollen ou à d'autres irritants. Les personnes qui portent des lentilles cornéennes souffrent également de cette maladie désagréable.

Symptômes de conjonctivite

Ce n’est pas pour rien que cette maladie s’appelle œil rouge, c’est le symptôme visuel le plus important de sa manifestation, avec une rougeur observée dans la protéine du globe oculaire ou sur la paupière interne. Dans les yeux, il y a une sensation de crampes, de larmoiements, de photophobie. Après le sommeil, une épaisse croûte jaune purulente apparaît sur les cils et sur l’œil lui-même, un film similaire de couleur blanche ou verte peut apparaître. Le gonflement autour de l'œil douloureux devient perceptible, la vision devient floue. Si l'écoulement purulent de l'œil est abondant, alors l'agent responsable de la maladie est une bactérie et non un écoulement purulent et maigre suggère que l'agent responsable est un virus. La manifestation de la conjonctivite virale est généralement précédée par une augmentation de la température corporelle, des lésions des voies respiratoires supérieures, une augmentation du volume des ganglions lymphatiques. En règle générale, cette forme de maladie commence par un œil mais s'étend rapidement au deuxième.

Le diagnostic par le médecin est effectué sur un examen visuel, les plaintes du patient. En outre, l’ophtalmologiste soulève un certain nombre de questions qui aident à détecter un agent pathogène possible. Pour des informations plus fiables, un examen bactériologique des écoulements purulents, des raclages conjonctivaux et des frottis est effectué.

Traitement de la conjonctivite

En fonction de l'agent pathogène, un traitement approprié est prescrit.

1. La conjonctivite virale doit être traitée avec des gouttes pour les yeux ou des médicaments antiviraux. Mais, tout rendez-vous devrait être fait que par un médecin.

2. La forme bactérienne de la maladie peut être traitée avec des antibiotiques. L'ophtalmologiste peut vous prescrire d'enterrer des gouttes pour les yeux, de poser une pommade ou de prendre des pilules pour la paupière. Une amélioration peut survenir en quelques jours, c'est-à-dire que les rougeurs, l'enflure disparaissent, les démangeaisons, la douleur disparaissent et que de nombreux patients arrêtent le traitement de manière arbitraire. Mais cela ne devrait en aucun cas être fait, car un antibiotique, quelle que soit sa forme (pilules, pommade ou gouttes) doit être pris pendant au moins une semaine et le médecin en question donnera des recommandations plus précises. Pourquoi est-il dangereux de s’arrêter à mi-chemin de la guérison? Le fait est que pendant ces quelques jours, la bactérie n’est pas détruite, elle ne fait que perdre de sa force, et si l’approvisionnement en antibiotiques est interrompu, le pathogène se renforce et la maladie perdure, tandis que la sensibilité à un groupe spécifique d’antibiotiques est considérablement réduite.

3. Le moyen le plus simple de se débarrasser de la conjonctivite, causée par une substance chimique présente dans les yeux. Dans ce cas, il ne s'agit pas d'une infection et parmi les symptômes, il n'y a pas de pertes purulentes. Le traitement consiste à rincer les yeux à l'eau courante. La vérité est que vous devez faire très attention si un agent acide ou alcalin pénètre dans vos yeux, alors vous devriez immédiatement consulter un médecin.

4. La conjonctivite allergique survient en cas d'exposition à un allergène. Son traitement consiste à supprimer l'attaque allergique et à supprimer la source de l'allergie.

Le traitement de la conjonctivite chez les enfants ne peut pas être fait indépendamment, en achetant à la pharmacie des gouttes, des onguents sur la recommandation des pharmaciens, amies ou conseillers de forums en ligne. Le médecin effectuera l'examen nécessaire et, sur cette base, vous prescrira un médicament. En cours de route, avec un traitement médical, vous devez vous rincer toutes les deux heures avec une décoction de camomille.

Médecine populaire contre la conjonctivite

Des rinçages fréquents des yeux à l'aide d'une décoction d'herbes telles que la camomille, l'ortie, le zhivokost. L'utilisation de la pommade au calendula (vendue dans toutes les pharmacies) aide à soulager l'inflammation: appliquez-la avant le coucher pour les paupières. Aloès indispensable et bien connu. Le jus de ses feuilles est enfoui dans les yeux et une décoction est préparée pour les compresses et les lavages à partir des feuilles séchées. Le thé à base de fruits secs de myrtilles a un effet bénéfique sur le corps dans son ensemble et sur les organes de la vision, en particulier.

Prévention de la conjonctivite

1. Hygiène: se laver les mains fréquemment, surtout après avoir marché dans la rue, avoir été en contact avec des animaux, avoir utilisé les toilettes.

2. Évitez le stress fréquent, la surtension.

3. Si vous devez travailler beaucoup à l'ordinateur, vous devez prendre de courtes pauses pour que vos yeux puissent se reposer.

4. L'utilisation de drogues, de tisanes pour augmenter les défenses de l'organisme.

5. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des articles de toilette d’étrangers ni de donner vos effets personnels à une personne.

En Savoir Plus Sur La Vision

Si l'orge n'est pas absorbée et non ouverte?

Le plus souvent, l'orge passe assez rapidement, mais le processus de maturation et de dissection est parfois retardé.Causes du cours prolongé d'orgeIl y a plusieurs raisons pour lesquelles cette maladie ne disparaît pas, mais donne également le risque de complications graves:...

Blueberry Forte avec lutéine de Evalar: mode d'emploi

Blueberry Forte avec lutéine est un médicament prescrit comme additif au régime alimentaire de base. Particulièrement utile pour ceux qui passent beaucoup de temps devant leur ordinateur à lire....

Gouttes oculaires pour améliorer la vision dans l'hypermétropie

Après quarante-cinq à cinquante ans, de nombreuses personnes ont une hypermétropie (presbytie des yeux). Avec cette maladie des yeux, il devient très difficile de lire des lettres minuscules ou de distinguer de petits objets proches....

Port de lentilles de contact mensuelles: sélection compétente et recommandations aux utilisateurs

Les lentilles de contact pouvant être portées sans retrait pendant 30 jours constituent un produit innovant qui ouvre un niveau de liberté totalement inédit pour les utilisateurs ayant des problèmes de vision....