Nystagmus congénital chez les enfants

L'inflammation

Le nystagmus congénital chez l'enfant est provoqué par des facteurs intra-utérins d'influence négative sur le développement du tube neural du fœtus. C'est à dire Les conditions préalables sont posées dans les premiers stades de la grossesse. Cependant, l’activité de travail orageux, l’hypoxie prolongée lors de l’accouchement peuvent également provoquer un état similaire.

Le fait que ce soit - le nystagmus chez les enfants, ce qui provoque l'apparition de ses symptômes et comment un traitement peut être effectué, décrit dans le matériel proposé.

Nystagmus horizontal chez les enfants de moins d'un an

"Docteur, que faire - les yeux de notre enfant" courent "?! Avec une telle question, il est nécessaire de faire appel de toute urgence à un spécialiste, car les yeux "instables" sont le signe d’une maladie plutôt dangereuse appelée nystagmus.

Dans le cas du nystagmus, les yeux effectuent des mouvements rapides similaires aux oscillations du pendule.

Ne confondez pas le nystagmus horizontal chez les enfants et une tique nerveuse: oui, le processus est identique à celui de la tique, il est incontrôlé, mais la tique est une contraction involontaire d'un muscle individuel.

Ainsi, à l'âge d'un mois, le bébé commence à se concentrer sur les objets et les personnes qui l'entourent. Durant cette période, vous devez être extrêmement attentif au développement de la vision chez le nourrisson afin de ne pas rater l'apparition du nystagmus. Une miette ne peut ni comprendre ni expliquer ce qui ne va pas chez lui, et sa perception de l'image est en fait déformée par le nystagmus. Avec le nystagmus chez les enfants de moins d'un an, la tête est souvent étourdie et l'acuité visuelle commence à décliner, car l'image se contracte devant l'œil douloureux et il est impossible de fixer ou de focaliser les yeux.

Causes de nystagmus oculaire horizontal et vertical congénital chez un enfant

En règle générale, le nystagmus du globe oculaire chez l’enfant est congénital et peut également se développer à la suite de blessures, de maladies infectieuses, de lésions acquises du système nerveux central.

Dans les deux cas, le nystagmus se manifeste très tôt, jusqu'à l'âge de six mois.

Les causes du nystagmus horizontal chez les enfants de plus de six mois sont directement liées aux anomalies nerveuses ou aux maladies du système nerveux en général. Par exemple, les maladies de l'appareil vestibulaire, situées dans l'oreille interne et responsables de l'équilibre, de l'orientation dans l'espace, peuvent devenir la cause de contractions oculaires constantes.

Plus rarement, les causes du nystagmus vertical sont temporaires et lorsque le facteur de stimulation disparaît, le globe oculaire se contracte également. Par exemple, lorsque le corps tourne longtemps au même endroit ou que de l'eau pénètre dans l'oreille pendant le bain, parfois en réaction à certains médicaments.

Les yeux d'un enfant atteint de nystagmus peuvent effectuer divers mouvements. Premièrement, la nature même de ces «contractions» peut aller d’oscillations à des mouvements saccadés, voire des rotations.

Auparavant, on croyait que si le nystagmus horizontal est constant, il est presque impossible de traiter un enfant pour cela. De nos jours, il existe un moyen de sauver le bébé de ces mouvements oculaires oscillatoires.

Les méthodes modernes de traitement et les innovations chirurgicales permettent de «bloquer» le nystagmus horizontal congénital et d’améliorer considérablement l’acuité visuelle.

Symptômes de nystagmus horizontal oscillant et petit

Les parents doivent se rappeler que le nystagmus horizontal à petite échelle est un mouvement involontaire que le bébé ne peut pas contrôler. Ce problème ne peut pas passer par la vague d'une baguette magique - un traitement est nécessaire!

Par conséquent, il est urgent de contacter un spécialiste si les symptômes suivants apparaissent:

  • Vous remarquez que le bébé tient sa tête anormalement, l'inclinant sur le côté. Cette condition s'appelle l'œil tortikolis, et sa nature réside dans le fait que l'enfant trouve la position de la tête, ce qui aide à ne presque pas sentir les mouvements oscillatoires des yeux. L'enfant penche inconsciemment la tête, motivé par le désir d'accroître l'acuité visuelle.
  • Les yeux de l'enfant font les mêmes mouvements répétés, ou chaque œil est différent.
  • Les yeux bougent anormalement en rythme ou, comme un pendule, se balancent de droite à gauche, en diagonale, de haut en bas ou en rotation ou convergent vers le nez.
  • La vitesse de déplacement dans les deux yeux est identique ou différente.
  • L'enfant concentre à peine ses yeux sur le jouet.
  • La photosensibilité est accrue, l'enfant commence à pleurer, se frotte les yeux à la lumière vive.
  • Avec le nystagmus rotatoire horizontal, l’acuité visuelle est réduite, l’enfant plisse les yeux, se rapproche des objets pour les examiner.
  • Un enfant plus âgé peut se plaindre de "rides" dans les yeux, de turbidité, d'images floues, de vertiges fréquents.
  • Parfois, l'apparition d'une perte auditive et la maladresse, la lenteur due au déséquilibre.

Installation, nystagmus vertical et horizontal

Le nystagmus, apparu immédiatement après la naissance de l'enfant, est appelé congénital (génétique ou se manifeste à la suite d'un traumatisme à la naissance) et identifié à tout autre âge - acquis parce qu'il est associé à des maladies du système nerveux. Un type de trouble congénital est le nombre écrasant de tous les cas de nystagmus.

Selon l’évolution de la maladie, la nature du nystagmus est définie comme physiologique (il existe un facteur irritant du système nerveux) ou pathologique (résultant de diverses maladies ou pathologies du corps de l’enfant).

La forme physiologique du nystagmus est divisée en les états suivants:

  • La forme optocinétique - le globe oculaire "saute". Ce formulaire s'appelle également chemin de fer: imaginez que vous êtes debout sur le quai et qu'un train de voyageurs ou de marchandises se précipite devant vous. Lorsque vous essayez de le regarder, vos yeux font des mouvements spasmodiques d'un côté à l'autre. Les mêmes mouvements sont effectués par l'œil d'un enfant malade, mais pas dans le but d'examiner des objets se déplaçant rapidement ou un changement de paysage en dehors de la fenêtre du train, mais constamment.
  • Réglage du nystagmus - une contraction saccadée du globe oculaire est perceptible lorsque vous regardez de côté. Cela est dû à la faiblesse des muscles extérieurs de l'œil.
  • Forme vestibulaire - survient lors d'infections de l'oreille interne (dans laquelle se trouve l'appareil vestibulaire) ou à la suite de la précédente maladie de Ménière (maladie non inflammatoire qui augmente la quantité de lymphe circulant dans l'oreille interne).

Il est également important de déterminer correctement la nature du mouvement. Ils peuvent ressembler aux mouvements d’un pendule, à intervalles égaux; saccadé, rythmé (avec des intervalles lents et rapides); mixte (quand on regarde devant soi - mouvements oscillatoires et vers les côtés - saccadés).

Même le mouvement du globe oculaire est pris en compte: nystagmus petit (jusqu'à 5 °), moyen - (de 5 à 15 °), large (plus de 15 °).

Dans le cas de l'uniformité des mouvements oculaires effectués au cours du nystagmus, on l'appelle associé, et si ce n'est pas pareil, on parle de dissocié. Si le nystagmus vertical n'apparaît que dans un œil, il est appelé monoculaire.

Comme mentionné ci-dessus, le principal problème du nystagmus à installation horizontale est une violation de la perception visuelle de l’enfant. Si le nystagmus congénital, l’acuité visuelle diminue de 0,3 à 0,1 dioptrie. Les vibrations oculaires de petit calibre rendent la capacité de voir légèrement supérieure à celle de gros calibre.

Dans le sens du mouvement des globes oculaires révèlent:

  • nystagmus horizontal - mouvement synchrone des globes oculaires horizontalement (droite-gauche);
  • nystagmus en rotation - les globes oculaires se déplacent en cercle;
  • nystagmus diagonal - les globes oculaires se déplacent en diagonale;
  • nystagmus vertical - les globes oculaires montent et descendent.

Nystagmus pathologique est divisé en:

  • fixation - elle est causée par diverses pathologies de l'œil, conduisant à la cécité ou à l'amblyopie;
  • périphérique - se produit sur le fond des maladies de l'oreille interne;
  • central - se développe en raison d'infections, de blessures, de tumeurs au cerveau.

Le fourré de tout se produit est congénital, nystagmus de fixation, les autres formes sont beaucoup moins fréquentes.

Causes de nystagmus vertical congénital chez un enfant

Les causes du nystagmus peuvent être associées à divers troubles du système nerveux central. Le nystagmus du nourrisson est congénital et si, au bout d'un mois, à partir du moment où le bébé arrive, ses yeux ne se focalisent pas, le problème est probablement lié à des infections aiguës au cours du développement du fœtus ou à une blessure à l'accouchement.

Les causes du nystagmus acquis sont le résultat d’anomalies héréditaires (maladie de Leber - mort totale et partielle du nerf optique) ou d’une altération du pouvoir de réfraction de l’œil (myopie, astigmatisme, cataractes, maladies de la rétine). L'albinisme est une autre maladie génétique à l'origine du nystagmus vertical. Il se manifeste clairement à l'extérieur, car les cheveux, la peau et l'iris d'un enfant albinos sont pratiquement dépourvus de pigment colorant. Pour cette raison, la rétine et le nerf optique lui-même, qui n'est pas protégé des rayons lumineux, souffrent beaucoup, provoquant un nystagmus.

Chez les bébés âgés de trois mois à un an et demi, il existe un spasme nodulateur (contractions involontaires, hochement de tête), contre lequel un nystagmus peut se développer. La cause du nystagmus chez un enfant est généralement une maladie ou une tumeur au cerveau.

Le nystagmus acquis est également associé à des maladies de l'oreille interne, pouvant être provoquées par des blessures, parfois des tumeurs, la maladie de Ménière. Toutes ces causes entraînent une grave irritation de l'appareil vestibulaire. Dans ce cas, le nystagmus se manifeste par la déviation des yeux loin de l'oreille affectée. Les blessures à la tête (touchant les centres du cortex cérébral responsables du roulage avec les yeux), mais aussi les maladies infectieuses aiguës affectant le cerveau, en particulier l'encéphalite ou la méningite, sont dangereuses pour le bébé.

Pour exclure les causes de nystagmus congénital devrait être au stade de la planification de la grossesse, prenez des médicaments spéciaux, suivez les recommandations du médecin.

Diagnostic du nystagmus

Des mouvements constants et incontrôlés des globes oculaires sont visibles à l'œil nu. Les parents peuvent ainsi identifier eux-mêmes les principaux symptômes de la maladie. Mais pour déterminer la cause de la maladie ne peut être diplômé qu'après un examen approfondi.

En outre, l'enfant pour le diagnostic de nystagmus doit passer un examen par un neurologue.

L'examen traditionnel effectué par un ophtalmologiste comprend une évaluation de l'acuité visuelle (tests utilisant des tableaux), mais pour identifier correctement la cause du développement du nystagmus et son type, un diagnostic précis est nécessaire:

  • Etudes électrophysiologiques (potentiels évoqués visuels).
  • Électroencéphalographie (EEG).
  • L'électrorétinographie est une étude sûre de la rétine de l'œil dans laquelle une lentille spéciale avec une électrode est placée dans l'œil d'un enfant (après avoir instillé un anesthésique local) et une deuxième électrode est fixée à l'arrière de la tête. Il est nécessaire, sans clignoter, de regarder l'écran des stimuli lumineux et le programme enregistre déjà les impulsions reçues sous forme de graphique.
  • Tomographie optique cohérente de l'oreille - nécessaire pour des images détaillées. rétine, étude de ses structures, détection de pathologies.
  • Imagerie par résonance magnétique - étude indolore visant à obtenir des images haute résolution du cerveau, de l'orbite et de l'oreille interne.
  • Echo EG - Echoencéphalographie, examen échographique sans douleur des structures cérébrales pendant quinze minutes. On demandera à l'enfant de s'allonger et de petits capteurs seront installés sur le cuir chevelu, après avoir été lubrifiés avec du gel.
  • La tomodensitométrie est nécessaire au diagnostic des maladies du cerveau, telles que les tumeurs ou les blessures à la tête. Contrairement à l'IRM, la tomodensitométrie est basée sur les rayons X. Il existe donc certaines exigences et limites. Enfants en âge préscolaire, cette procédure est effectuée dans un sommeil de drogue, car ils ne peuvent pas rester immobile pendant une longue période.

Avec le diagnostic de nystagmus ne peut pas être lent, car avec la croissance de l'enfant et l'acuité visuelle diminue, surtout rapidement, il se produit chez les jeunes enfants.

Traitement du nystagmus congénital chez l'enfant

Plus récemment, l'élimination du nystagmus congénital a été jugée difficile à réaliser. Mais les développements modernes dans le domaine de la microchirurgie des yeux ont résolu ce problème avec succès.

Comme il s'agit toujours d'une conséquence d'une autre maladie, un système de traitement du nystagmus chez les enfants a été créé, capable de «bloquer» les contractions involontaires des globes oculaires et d'accroître l'acuité visuelle.

Le nystagmus "bloquant" se produit à l'aide d'une intervention chirurgicale. Cette technique s'est avérée efficace dans 75% des cas!

Mais pour le traitement du nystagmus congénital, la chirurgie ne suffit pas: il faut améliorer l’acuité visuelle, aider l’enfant à voir le monde sans tremblement, sans hésitation. Ici vient à l'aide d'un traitement thérapeutique, qui vous permet d'augmenter l'acuité visuelle de l'enfant à des niveaux presque normaux. Cette technique alternative a déjà fait ses preuves, montrant un résultat stable. L'essentiel est de diagnostiquer la maladie à temps et de commencer le plus tôt possible un traitement complexe moderne, qui comprend une intervention chirurgicale, un traitement thérapeutique et une correction au moyen de lunettes.

Traitement chirurgical du nystagmus horizontal

Pourquoi est-il préférable de commencer le traitement avec une intervention chirurgicale, une intervention chirurgicale lorsque le nystagmus? Parce que l'opération est le seul moyen de "bloquer" les mouvements oscillatoires des yeux.

Les interventions chirurgicales traditionnelles pour le traitement du nystagmus horizontal ont toujours comporté des opérations nécessitant l'affaiblissement ou le renforcement des muscles de l'œil afin de réduire la fréquence d'oscillation de l'œil. Mais ces opérations n'ont pas toujours été couronnées de succès dans les cas de nystagmus congénital chez les enfants.

Nous avions besoin d'une technique qui aiderait les enfants et les technologies modernes du 21ème siècle ont contribué à son développement réussi. Les technologies «sans contact» introduites au cours de la dernière décennie (chirurgie à haute fréquence par ondes radio) ont permis aux chirurgiens de minimiser le niveau de traumatisme pendant l'opération (afin de préserver l'intégrité des vaisseaux sanguins, des faisceaux nerveux, des tissus intraoculaires). C'est une belle réussite!

Aujourd'hui, pour le traitement du nystagmus, on utilise les développements les plus récents, les plus sûrs et les plus précis: la modélisation mathématique de la chirurgie («STRABO») et la chirurgie à haute fréquence par ondes radio.

Ils aident à guérir différents types de nystagmus en réduisant la fréquence des mouvements oscillatoires dans la position directe de l'œil. Grâce à ces développements, plus de scalpels et de ciseaux ne sont plus utilisés pendant l'opération, la période de rééducation est réduite et la modélisation mathématique donne la plus grande précision de calcul.

Pour réduire la fréquence d'oscillation des yeux et corriger la position non naturelle de la tête, ainsi que pour restaurer les fonctions visuelles des yeux malades, diverses opérations uniques sont effectuées à l'aide de nouvelles méthodes, dont le choix est fonction du type et de la cause du nystagmus chez un patient donné.

Dans 75% des cas, il est possible de bloquer le nystagmus en une seule opération.

Le but d'une intervention chirurgicale dans le nystagmus est de bloquer les mouvements oscillatoires des yeux en position de regard direct. Mais en même temps, il est important de conserver toute la gamme des mouvements oculaires dans des directions différentes.

Il existe de nombreux types d'opérations utilisées dans le nystagmus. L'une d'entre elles est une opération du faden (les muscles oculomoteurs ne sont pas greffés, ils ne sont pas raccourcis, mais ils sont comme suturés avec une suture spéciale sur la sclérotique de l'œil afin qu'elle soit «contiguë»).

Nous devrions également noter qu'il est impossible d'éliminer le nystagmus par les méthodes conventionnelles traditionnelles de chirurgie oculaire. La qualification spéciale de l'ophtalmologiste est très importante - il doit être capable de travailler avec le nystagmus. Pour cela, le médecin doit suivre une formation spéciale à la chirurgie de cette pathologie particulière.

Maintenant, dans le traitement du nystagmus, on utilise une méthode peu traumatique de chirurgie par ondes radioélectriques, qui permet aux tissus oculaires de guérir rapidement; après l'intervention, l'enfant peut être retiré de l'hôpital de l'hôpital le lendemain.

De telles opérations sont parfaitement sûres pour un petit enfant et très efficaces. L'approche chirurgicale est au premier plan, mais ce n'est pas la seule méthode de traitement. Pour obtenir un résultat durable et améliorer l’acuité visuelle, il est nécessaire d’avoir un effet complexe combinant chirurgie et traitement thérapeutique. Ce n’est qu’alors qu’il est possible de restaurer la vision binoculaire et stéréoscopique.

Traitement thérapeutique du nystagmus

Après la chirurgie, il est nécessaire de suivre un traitement thérapeutique contre le nystagmus, qui contribuera à améliorer l’acuité visuelle et à assurer une fixation claire des objets par les yeux. Le traitement thérapeutique est toujours strictement individuel et dépend des paramètres anatomiques personnels de l'enfant.

Dans le traitement du nystagmus (ainsi que de la myopie progressive, des maladies de la rétine ou du nerf optique), par exemple, une procédure physiothérapeutique telle que l'électrophorèse est utilisée. Cette méthode indolore est bien tolérée même par les très jeunes enfants, car le médicament n’est pas injecté avec une seringue, mais pénètre à travers la peau intacte de la paupière directement dans l’œil à l’aide du courant. Sur les paupières fermées, ils ont mis du coton imbibé de drogue, et sur le dessus, un tampon spécial au-dessus duquel une petite électrode est attachée. La procédure dure de dix à vingt minutes. Vous avez besoin de 10 à 15 séances.

Le nystagmus est souvent associé à un strabisme. Pour restaurer la fusion primaire des images prises des deux yeux dans une seule image dans la tête, le dispositif «Synoptophor» est utilisé. À propos, “L'amélioration de la vue, et l'élimination du strabisme lui-même, et de nombreux autres effets qui ne sont pas liés aux capacités de cet appareil sont attribués au“ Synoptophoofor ”. Ces fonctions ne sont tout simplement pas intégrées à l'appareil, aussi ne faites pas les promesses de remédier à tous les problèmes de vision avec cet appareil. Il a une spécialisation très étroite - la restauration de la fusion primaire. C'est une technique plutôt ancienne. pour obtenir au moins le résultat moyen doit être appliqué très longtemps.

Maintenant, une technologie plus efficace a été développée, qui permet de restaurer la vision avec deux yeux, même dans les cas les plus négligés: ce sont des "lunettes" stroboscopiques ou oscillantes. Les cours avec cet appareil aboutissent très vite à un résultat positif. Pendant 10 à 15 jours, l’acuité visuelle de l’enfant a déjà considérablement augmenté.

Par traitement conservateur du nystagmus, on peut attribuer une correction de la vision associée à un nystagmus, une hypermétropie, une myopie ou un astigmatisme - à l’aide de lunettes ou de lentilles de contact.

En ce qui concerne la prévention de la maladie, dans le nystagmus congénital, aucune mesure de sauvetage, à l'exception d'un traitement rapide chez le médecin, n'existe pas.

Recommandations aux parents, si l'enfant présente une pathologie du nystagmus: peut-il être guéri?

Le nystagmus est une pathologie complexe, qui se traduit par des oscillations spontanées des globes oculaires. Les personnes atteintes de la maladie ne sont pas en mesure de contrôler ces mouvements.

La maladie se manifeste sous la forme d'un regard en permanence, une personne perd la capacité de fixer des objets visuels. Le nystagmus est souvent accompagné de strabisme et de myopie.

La manifestation du nystagmus chez les enfants

Le nystagmus chez les nouveau-nés ne devient pas immédiatement perceptible. Jusqu'à 3 mois, les enfants n'ont pas la capacité de garder la vue sur les objets, l'acuité visuelle est réduite.

Mais si, après avoir atteint l'âge de 3-4 mois, les yeux du bébé s'égarent et qu'il n'y a pas de fixation sur les objets, il y a lieu de s'inquiéter.

Parallèlement au regard errant, une photosensibilité accrue indique l'évolution du nystagmus chez le nouveau-né. Sous l'influence de la lumière vive chez le nourrisson, il y a une déchirure abondante.

Après un an, la pathologie se manifeste chez l'enfant par des mouvements spontanés du globe oculaire et une diminution de l'acuité visuelle. L'enfant se plaint de vertiges et de nausées. Chez les enfants âgés de plus d'un an, atteints de nystagmus, il y a une sensation de mouvement des objets environnants. La coordination dans l'espace est perturbée - les enfants se distinguent par une démarche incertaine, inclinant souvent la tête sur les côtés. Souvent, l'audition s'empire.

Diagnostic de la maladie

Pour confirmer le diagnostic, l'enfant organisera un examen complet. Au stade initial, un examen objectif est effectué, où ils révèlent des mouvements incontrôlables des globes oculaires.

Chez les nourrissons âgés de plus de 3 mois, le nystagmus est déterminé visuellement à l'aide d'un hochet lumineux. Un neurologue conduit un jouet devant l'enfant sur le côté, évaluant son regard et la nature du déplacement des globes oculaires.

Des informations fiables lors de l'examen de l'enfant permettent le diagnostic instrumental:

  • L'électronistagmographie est une méthode extrêmement précise pour enregistrer et enregistrer les mouvements oculaires involontaires.
  • La visométrie est une méthode d'évaluation de l'acuité visuelle. Dans le diagnostic du nystagmus est utilisé chez les enfants de 2 ans et plus.
  • Examen de la rétine (OCT) - évaluation de l'état des tissus de la rétine et des yeux.
  • La tomodensitométrie cérébrale est une méthode permettant de détecter des tumeurs ou des signes de luxation dans les structures cérébrales.

C'est important! De plus, lors de l'examen d'un enfant suspect de nystagmus, une consultation avec un oto-rhino-laryngologiste est organisée pour évaluer le fonctionnement des organes de l'audition et de l'équilibre.

Traitement

Le traitement conservateur du nystagmus chez un enfant est indiqué si la cause de la maladie est un trouble du travail de l'appareil vestibulaire, un dysfonctionnement du système nerveux central.

Des médicaments

Le traitement médicamenteux est auxiliaire et dirigé:

  • Améliorer l'apport sanguin au tissu oculaire;
  • Pour prévenir une baisse de l'acuité visuelle.

Les vasodilatateurs constituent le principal groupe de médicaments utilisés dans le traitement de la maladie chez les enfants. Leur réception aide à renforcer l'activité des processus métaboliques dans les tissus de l'œil et à les saturer en glucose et en oxygène. Pour les enfants de vasodilatateurs, prescrire Cavinton ou Vinpocetine à des doses en fonction de l'âge.

Photo 1. Le médicament Cavinton Comfort, 30 comprimés de 10 mg, du fabricant "Gedeon Richter".

Les complexes multivitaminés font partie de la thérapie conservatrice. La réception de multivitamines vise à maintenir une acuité visuelle optimale et à renforcer le corps tout entier, en particulier les médicaments à concentration accrue en vitamines A, B1 et C.

Méthodes thérapeutiques sur les appareils

Des méthodes thérapeutiques de correction du nystagmus sont incluses dans le traitement complexe. Le but de leur utilisation est d'améliorer la vision et l'accommodation de l'œil, d'éliminer l'amblyopie. Ils comprennent:

  • exercices spéciaux pour les yeux;
  • stimulation des organes de la vue avec des tests de couleurs et de fréquences de contraste (tâches du jeu sur l'ordinateur "Crosses", "Zebra", "Spider").

Dans la correction du nystagmus des enfants, le traitement du matériel sur un monobinoscope a fait ses preuves. Son essence se résume à l'exposition à la rétine par rayonnement laser. Les voyants de l'appareil sont particulièrement efficaces grâce à un filtre rouge. Cette procédure stimule le centre de la rétine, réduit la fréquence des oscillations involontaires de l'œil.

Photo 2. Traitement du nystagmus chez un garçon avec un appareil monobinoscope. Passe généralement plusieurs cours avec des pauses.

Le traitement des appareils sur un monobinoscope dure 10 à 15 jours, en tenant compte de l'âge de l'enfant et du type de nystagmus. Il y a une pause obligatoire entre les cours - au moins un mois. La nécessité d'un deuxième traitement est déterminée par le médecin.

À l'aide! Le traitement par appareil du nystagmus fait partie des méthodes sûres modernes, mais les enfants de moins de 3 ou 4 ans ne recommandent pas l'utilisation du monobinoscope.

Causes du nystagmus chez un nouveau-né

IMPORTANT À SAVOIR! Un moyen efficace de restaurer la vision sans chirurgie ni médecin, recommandé par nos lecteurs! Lire plus loin.

Le nystagmus est une maladie caractérisée par des oscillations spontanées des globes oculaires. De tels mouvements sont hors du contrôle du cerveau ou du nerf optique. L'effet d'une apparence en cours d'exécution est créé et l'enfant ne peut pas réparer les objets visuels. Le nystagmus chez le nouveau-né se manifeste avec le temps. Après tout, après la naissance, les bébés ont une basse vision et les yeux sont errants. Ce n'est qu'après le premier mois de la vie qu'un enfant apprend à se fixer sur des objets. Si l'apparence n'est pas clairement définie, les médecins peuvent poser un diagnostic préliminaire - nystagmus. À 3 mois, la maladie est confirmée et on observe jusqu'à un an. Après tout, une telle déviation est dans la plupart des cas considérée comme temporaire et peut disparaître d'elle-même si aucune pathologie n’est identifiée.

Causes du nystagmus

Le plus souvent, ce type de maladie oculaire est diagnostiqué chaque année lors du premier examen de routine dans une clinique pour enfants. C'est à cet âge que les oscillations involontaires du globe oculaire et l'incapacité de se concentrer sur le sujet ou l'objet sont considérées comme pathologiques. Les facteurs suivants provoquent le nystagmus chez les enfants:

  • prédisposition héréditaire de l'enfant;
  • troubles congénitaux du système nerveux ou leur apparence dus à des blessures à la naissance;
  • la myopie;
  • blessures à la tête;
  • contracter une infection dans l'oreille et, par conséquent, sa maladie;
  • recevoir de la future mère des médicaments interdits pendant la période de portage;
  • consommation de drogues et d’alcool par les parents avant la conception et pendant toute la durée de la grossesse par la mère.

Chez l'adulte, la maladie peut être provoquée par le stress, la tension nerveuse. Il est donc très important de procéder à un examen dès les premiers symptômes, non seulement par un oculiste, mais également par un neuropathologiste.

Quels sont les types de nystagmus et comment se manifeste-t-il?

En ophtalmologie, on distingue ces types de maladies oculaires:

  • Nystagmus horizontal. Sous cette forme, les yeux bougent de droite à gauche;
  • Vertical. Dans ce cas, les yeux se déplacent alternativement du bas vers le haut et du dos;
  • Pendule. Déplacement des yeux avec la même amplitude dans toutes les directions;
  • Dissocié. Les yeux bougent dans des directions différentes.

Une autre classification du nystagmus le divise en acquis et congénital. L'acquisition est plus fréquente chez les adultes. Chez les enfants, la maladie a une forme congénitale. L'enfant en première année ne pourra pas expliquer ce qui le gêne. Les parents devraient eux-mêmes surveiller de près les miettes. Les signes de nystagmus congénital, outre le regard éphémère, sont une augmentation de la photosensibilité et une diminution du niveau de vision.

En outre, la maladie de l'appareil visuel se manifeste par de tels symptômes:

  • vertiges persistants;
  • accès de nausée;
  • déficience auditive;
  • manque de coordination dans l’espace et sens du mouvement des objets autour.

La manifestation de tous les signes de la maladie dépend du stade du nystagmus. Par exemple, si la maladie est au tout début de son développement, elle n’est pas du tout perceptible pour les autres. Avec l'immovabilité de l'oeil il n'y a pas de vibrations N'apparaissent qu'avec un enlèvement puissant des yeux de l'enfant du côté gauche ou du côté droit. Le degré moyen de la maladie est caractérisé par les mouvements déjà visibles des globes oculaires lorsque le bébé regarde droit. Dans la forme la plus sévère, des fluctuations se produisent même pendant la lente avance sur le côté.

Avec le nystagmus congénital chez le nouveau-né, des fluctuations sont observées au cours du deuxième mois de la vie. Les mouvements involontaires et les pauvres concentrés sur un sujet pendant un an maximum sont la norme. Mais il est nécessaire de consulter un spécialiste afin de ne pas rater une possible pathologie causant la maladie.

Comment le nystagmus est-il diagnostiqué?

Pour garantir l'exactitude de la maladie et en exclure d'autres, le patient doit subir un examen complet. Le diagnostic est posé par un neurologue après les études suivantes.

  • l'amplitude de rotation du globe oculaire;
  • examen rétinien complet;
  • IRM du cerveau.

De plus, il est nécessaire de vérifier l'acuité visuelle chez l'ophtalmologiste et de le consulter. Si nécessaire, l'enfant est envoyé pour examen chez l'oto-rhino-laryngologiste.

Pour traiter les yeux sans chirurgie, nos lecteurs utilisent avec succès la méthode éprouvée. Après l'avoir soigneusement étudié, nous avons décidé de l'offrir à votre attention. Lire la suite

Comment traite-t-on le nystagmus?

En règle générale, le traitement du nystagmus chez les enfants est un ensemble complexe de longues procédures visant également à éliminer la pathologie et la maladie responsables des maladies des yeux.

Les points ne sont écrits que pour les enfants dont le nystagmus a causé la myopie ou l'hypermétropie. La médecine moderne conduit la thérapie à l'aide de dispositifs spéciaux dont l'action vise à stimuler le niveau de vision du bébé. Ce cours a lieu deux fois par an et dure trois semaines. Au cours de l'opération, le médecin réduit au minimum l'amplitude des oscillations de l'œil.

Tout au long du traitement, l'enfant est inscrit dans une institution spéciale à partir du moment où la maladie est détectée jusqu'à l'âge de 15 ans. Pendant longtemps, les médecins tentent de maximiser leur vision et de réduire l’amplitude de la rotation des yeux. Un traitement efficace a lieu plus tôt. Par conséquent, il est important d'identifier le nystagmus dès son apparition.

Le développement d'une maladie oculaire en une autre, la myopie, est un phénomène courant. Cela se produit à un moment où la miette est en train d'apprendre à garder la vue sur des objets individuels.

Prévention du nystagmus chez les enfants

Il est assez difficile de sauver le bébé d'une telle maladie des yeux. Mais dans les forces parentales à temps pour traiter les maladies des voies respiratoires supérieures, ainsi que pour prévenir le développement de maladies graves de tout le corps de l'enfant. Essayez aussi souvent que possible d'examiner le cerveau de l'enfant et son système nerveux, afin de ne pas manquer la formation d'une pathologie.

Si, à cause de la déficience visuelle, des lunettes ont été attribuées au bébé, assurez-vous de les acheter et laissez-les porter, trouvez les mots qui conviennent, dites-nous à quel point c'est important. Plus important encore, apprenez à votre enfant à ne pas hésiter à porter des lunettes pour éviter les complexes. Si, toutefois, ne respectez pas cette recommandation du médecin, un nystagmus apparaîtra bientôt chez le bébé.

Nystagmus congénital chez le nouveau-né est presque impossible à prévenir. Assurer pleinement le bébé des blessures pendant l'accouchement et des infections est impossible. Mais une femme est capable de réduire considérablement le risque de développer une pathologie si elle veille sur sa santé pendant la poursuite de sa progéniture, en essayant de renforcer constamment son immunité.

Le nystagmus peut blesser un enfant pour certaines raisons. Cela ne le rend pas faible, son développement physique ne traîne pas derrière ses pairs. Simplement, l'enfant devra subir certaines procédures et, si nécessaire, porter des lunettes pour corriger sa vision.

En secret

  • Incroyablement... Vous pouvez guérir vos yeux sans chirurgie!
  • Cette fois.
  • Sans aller chez le médecin!
  • Ce sont deux.
  • Moins d'un mois!
  • Ce sont trois.

Suivez le lien et découvrez comment nos abonnés le font!

Façons de traiter le nystagmus chez les adultes et les enfants

Les maladies du système visuel sont dangereuses non seulement pour la perte de vision, mais aussi parce qu'elles signalent souvent une perturbation grave du corps. La vision est souvent altérée dans les maladies du cerveau et le nystagmus ne fait pas exception. Le nystagmus est une pathologie des organes de la vision qui provoque des contractions constantes et incontrôlables des globes oculaires, ce qui entraîne une forte diminution de l’acuité visuelle.

Causes du nystagmus

Les mouvements oculaires oscillatoires peuvent être pathologiques et physiologiques. Si vous vous concentrez sur le sujet et bougez, l'élève bougera de manière à rester concentré. Les mouvements involontaires de l'élève indiquent la présence d'une pathologie.

Le nystagmus congénital se manifeste le plus souvent au cours des 2-3 mois de la vie d’un bébé, bien qu’il soit né à 15-20 semaines de développement fœtal. Un enfant sur dix aujourd'hui est né avec cette violation.

Causes du nystagmus:

  • blessures oculaires;
  • changements dégénératifs dans la rétine;
  • pathologie cérébrale;
  • inflammation dans l'oreille interne;
  • cataracte congénitale (opacification de la lentille);
  • prédisposition génétique et maladies héréditaires;
  • mauvaise vue;
  • maladies du système nerveux central;
  • encéphalite;
  • accident vasculaire cérébral;
  • sclérose en plaques;
  • La maladie de Ménière;
  • intoxication médicamenteuse.

Le nystagmus survient souvent chez les adolescents en raison d’une réduction significative de l’acuité visuelle.

Classification de la pathologie

Le nystagmus pathologique se développe dans le contexte de diverses maladies et pathologies, et le physiologique est provoqué par une irritation du système nerveux.

Types de nystagmus pathologiques:

  • ophtalmique, lorsque la pathologie survient à un âge précoce et est causée par des troubles acquis ou congénitaux de la fonction visuelle, ou associée à des anomalies congénitales de l'appareil visuel;
  • neurogène (central), lorsque la déviation est associée à une lésion de l'élément vestibulaire du système oculomoteur.

Variétés de nystagmus sur la nature des mouvements:

  1. En forme de poussée Défaut lent et mouvements de rivetage plus rapides. Les fluctuations ont des vitesses différentes.
  2. Ondulaire (pendule). Oscillations égales en magnitude à la phase.
  3. Mixte Comprend des signes des deux types de nystagmus.

Le plus souvent, le nystagmus a une orientation horizontale.

Classification du nystagmus par la magnitude des fluctuations:

  • gros calibre (plus de 15 degrés);
  • calibre moyen (5-15 degrés);
  • petit calibre (jusqu'à 5 degrés).

Dans la direction du mouvement, le nystagmus est divisé en types suivants:

  • vertical;
  • horizontal;
  • vertical;
  • rotationnel.

Formes de nystagmus:

  1. Physiologique. Les mouvements saccadés d'oscillation, qui sont déclenchés par un changement de pression dans les noyaux vestibulaires.
  2. Latent. Mouvements oscillatoires qui fermaient les paupières. Ce type de nystagmus est souvent le résultat d'un surmenage et d'une augmentation de la pression intra-oculaire.
  3. L'installation Les mouvements saccadés qui se produisent lors de l'enlèvement de la pupille sur le côté.
  4. Déséquilibre moteur du nystagmus. Les mouvements incluent toutes les caractéristiques énumérées. Il se produit avec un ton faible des muscles obliques des globes oculaires.
  5. Vestibulaire. Les mouvements saccadés qui se produisent lorsqu'il y a une infection de l'oreille interne et de la maladie de Ménière.
  6. Nystagmus optocinétique. Les mouvements brusques des globes oculaires.
  7. Nystagmus privation sensorielle. Cette forme de nystagmus se manifeste par une forte altération de la fonction visuelle. Il y a des vibrations verticales et horizontales. Dans le processus de développement de la pathologie, la vision est grandement altérée. La privation sensorielle du nystagmus est due à un défaut grave de la vision centrale, apparu très tôt. Souvent, cette forme est diagnostiquée chez les enfants à partir de deux ans.
  8. Nystagmus de retour. Cette forme de pathologie provoque des mouvements oculaires oscillatoires qui les propagent dans des directions opposées. La cause la plus commune est une tumeur parasellaire, qui provoque également une hémianopsie (cécité dans la moitié du champ visuel). Symptomatologie du nystagmus alternatif: photophobie (la cornée cesse de percevoir les rayons du soleil) et rotation de la tête, permettant de réduire la fatigue oculaire.

L'ophtalmologiste est capable de déterminer la présence de nystagmus même avec un examen approfondi. Pour clarifier le diagnostic a eu recours à l'électrorétinogramme.

Le nystagmus n'indique pas toujours la présence de pathologies. Parfois, les personnes ayant une vision normale développent un nystagmus optocinétique. C'est une réaction oculaire normale au mouvement des objets. Le nystagmus du labyrinthe commence soudainement contre l'arrière-plan d'un muscle de l'œil débordé. Il est à noter que cette forme se manifeste exclusivement par des mouvements horizontaux.

Nystagmus avec albinisme

L'albinisme est une maladie génétique qui provoque le manque de mélanine dans le corps humain. C'est le pigment responsable de la couleur de la peau, des cheveux et de l'iris. Le mécanisme de développement est en violation de la formation de mélanine à partir de tyrosine.

Avec l'albinisme, le système visuel souffre énormément. Chez les patients, une photophobie peut se développer, l'iris peut s'atrophier, la couleur du fond d'œil se modifie, le schéma vasculaire de la choroïde apparaît (choroïde). L'acuité visuelle diminue également en raison d'une hypoplasie ou d'une aplasie de la tache jaune.

Le nystagmus dans l'albinisme est un phénomène très courant. Le traitement est effectué sur le même principe que la correction du nystagmus congénital. On prescrit au patient des systèmes optiques blindés contre la lumière ou perforés, ainsi que des lentilles de contact sombres à centre transparent.

Le danger du nystagmus chez les nourrissons et les jeunes enfants

Le nystagmus est généralement associé à des anomalies du système nerveux central. La forme congénitale est observée chez les nouveau-nés, elle est causée par des troubles du développement. Souvent, la maladie est diagnostiquée chez des bébés atteints de pathologies génétiques (albinisme, maladie de Leber, etc.).

Le nystagmus acquis est dans la plupart des cas associé à une atrophie du nerf optique et à des pathologies réfractives (myopie, hypermétropie, astigmatisme).

À l'âge de 3-4 semaines, le bébé apprend à se concentrer. S'il n'y a pas de fixation et que des mouvements oscillatoires des élèves sont visibles, il est urgent de contacter un ophtalmologiste.

Vous devez toujours être attentif à votre enfant, car les enfants ne peuvent pas se plaindre de l'inconfort. À un âge plus avancé, les patients remarquent des vertiges, un sentiment d’instabilité et une vision déformée du monde.

Le nystagmus peut être déterminé par la position non naturelle de la tête (œil de toricolis). Le patient tourne inconsciemment la tête pour que les mouvements oscillatoires diminuent ou disparaissent. Avec le nystagmus, vous pouvez vraiment arrêter le défaut dans une certaine position de la tête.

Ayant trouvé cette position, une personne commence à voir mieux, car l'acuité visuelle augmente sans mouvement.

Nystagmus lors de la prise de médicaments

Parfois, l'utilisation de certains médicaments provoque un nystagmus. Un phénomène similaire est observé dans le traitement de fortes doses de barbituriques, de phénothiazines, de tranquillisants et d'anticonvulsivants. Dans ce cas, le nystagmus est souvent associé à des vertiges, une dysarthrie et une ataxie. Les symptômes s'aggraveront avec une intoxication grave.

Si le patient remarque les symptômes du nystagmus pendant le traitement avec les substances indiquées, il convient de déterminer leur concentration dans le sang. Naturellement, tous les médicaments qui provoquent une violation sont annulés, dans des cas extrêmes, réduisent le dosage.

Diagnostic du nystagmus

Vous pouvez remarquer les principaux symptômes du nystagmus. Les mouvements oculaires incontrôlés sont prononcés, de sorte que les parents peuvent remarquer un défaut, même chez un jeune enfant. Mais seul le médecin peut déterminer la cause exacte de la pathologie.

Le diagnostic opportun du nystagmus aide à prévenir les complications et la détérioration grave de la fonction visuelle. Pour poser un diagnostic, le médecin peut vous prescrire des tests électrophysiologiques. La tomographie optique cohérente permet de prendre un instantané de la rétine et de l'utiliser pour déterminer les modifications de la structure des cellules et des couches.

Souvent, si l'on soupçonne un nystagmus, des études génétiques sont prescrites. De plus, on devrait subir une IRM et une TDM du cerveau, Echo EG et EEG.

Vous ne pouvez pas hésiter avec le diagnostic des déviations, si nous parlons d'un enfant. La pathologie va certainement s'aggraver au cours du processus de croissance du bébé, mais le nystagmus se développe plus rapidement chez les jeunes enfants. Pour cette raison, de nombreux enfants atteints de nystagmus congénital ont une très mauvaise vue.

Principes de traitement du nystagmus chez les enfants et les adultes

Lorsque le nystagmus est nécessaire pour maximiser l’acuité visuelle, une approche intégrée est donc nécessaire. On prescrit au patient une correction chirurgicale, des lunettes et un traitement médicamenteux.

Si le nystagmus est la cause d'un albinisme, d'une dystrophie rétinienne ou d'une atrophie partielle du nerf optique, le patient a besoin de filtres de lumière de protection colorés qui augmentent l'acuité visuelle. Les filtres de lumière sont neutres, jaunes, orange et marron. Ils sont sélectionnés en fonction du degré de perte de vision.

Les médicaments pour le nystagmus aident à améliorer la nutrition des tissus du globe oculaire. Pour ces fins, prescrire des vasodilatateurs et des vitamines.

Correction chirurgicale du nystagmus

Lorsque le fonctionnement du nystagmus vous permet de bloquer ou de réduire le mouvement oscillatoire directement. Cela est nécessaire pour que le patient ne tourne pas la tête et que la vision ne diminue pas. L'opération dans ce cas est le seul moyen de bloquer le mouvement.

Il est recommandé de commencer le traitement du nystagmus en commençant par l'opération, car il établit les bases de la rééducation. Les technologies et méthodes modernes permettent de préserver l’intégrité des vaisseaux et des nerfs du globe oculaire. La technique d'intervention dépendra du type de pathologie. Un diagnostic complet est donc très important.

Le traitement chirurgical permet d'affaiblir le mouvement involontaire des yeux. En cas de nystagmus saccadé, l'opération permet de déplacer la zone dans laquelle l'acuité visuelle est la plus élevée vers la position médiane. Cette zone s'appelle la «zone de repos».

Pour obtenir cet effet, le médecin affaiblit les muscles forts du côté de la phase lente du nystagmus et renforce les muscles du côté du rapide. Il est donc possible de redresser la tête, de réduire la fréquence des mouvements et d’améliorer l’acuité visuelle.

Habituellement, l'opération est réalisée en deux étapes. Le premier implique la résection des muscles du côté de la phase lente, et si le nystagmus s'affaiblit, le second n'est pas effectué. Si l'effet n'est pas observé, effectuez une résection bilatérale du côté de la phase rapide.

Correction optique du nystagmus

Lorsque le nystagmus est amélioré, la fonction visuelle ne peut être obtenue que par une correction optique de la vision de près et de loin. L'attribution de points dans le nystagmus est effectuée conformément aux règles généralement acceptées. L'essentiel est de vérifier soigneusement le système visuel et de clarifier la puissance des lentilles (en particulier le composant astigmatique).

Parfois, des lunettes sont prescrites séparément aux patients pour un travail rapproché, lorsque les conditions d'hébergement s'affaiblissent fortement. Dans de tels cas, des lentilles + 1-2 dioptries sont ajoutés à la correction de la vision de loin. Cela aide à améliorer les performances visuelles. Dans les cas où la correction des lunettes ne donne pas de résultats, essayez des lentilles de contact.

Thérapie pléoptique du nystagmus

Souvent, lorsque le nystagmus est perturbé dans l'accommodation et développe une amblyopie (syndrome de l'oeil paresseux), il est alors présenté au patient des exercices pour l'entraîner. Le traitement pléoptique comprend la stimulation de la zone centrale de la rétine à l’aide d’un monobinoscope, de tests de la couleur et de la fréquence de contraste. Parfois également prescrit des exercices binoculaires et une thérapie diploptique, qui aident à réduire l'amplitude du nystagmus.

Souvent, chez les patients atteints de nystagmus, détecter une amblyopie. La thérapie pléoptique aide à corriger cette condition (techniques qui aident à stimuler la macula - la zone la plus sensible de la rétine).

En l'absence d'albinisme et de dégénérescence maculaire, des méthodes de stimulation générale ou locale de la rétine par la lumière d'Avetisov sont utilisées. Lorsque vous combinez le nystagmus au strabisme ou à l'abmliopie, il est logique d'utiliser la méthode de l'occlusion.

Pleoptika signifie la répétition systématique du cours tous les six mois. Parfois, ces procédures sont combinées avec une optique laser. L'effet optimal sur le nystagmus et l'amblyopie est à prévoir avec une stimulation simultanée des canaux visuels, responsables de la luminosité, du contraste, de la couleur et de la fréquence de la perception. Pour ce faire, utilisez des programmes informatiques (EUE-R).

Les exercices de Pleoptic contribuent également au fait que la vision binoculaire est souvent altérée chez les patients atteints de nystagmus et la thérapie aide à le stabiliser. Les filtres de couleur seront utiles, car le nystagmus est souvent accompagné de diverses pathologies oculaires. Ils sont de trois types, mais avec cette pathologie, leur combinaison est recommandée.

Si le bébé est diagnostiqué avec le nystagmus, ne désespérez pas. Beaucoup de personnes vivent totalement avec une déficience visuelle si elles grandissaient dans un environnement calme et étaient éduquées de manière à ne pas succomber aux complexes. Il est donc très important de soutenir l’enfant et de lui assurer une existence confortable.

Qu'est-ce que le nystagmus chez les enfants? Symptômes et traitement

Le nystagmus chez les enfants est une maladie grave diagnostiquée par les ophtalmologistes. Il se caractérise par une pathologie de la fixation du globe oculaire. En conséquence, les mouvements oculaires deviennent spontanés et fluctuants. À l'extérieur, la pathologie peut être vue à partir de l'aspect continu. Les causes de la maladie, ainsi que ses formes sont différentes. La maladie nécessite un traitement obligatoire, car elle s'accompagne d'une violation de l'acuité visuelle et d'autres troubles graves.

Qu'est-ce que le nystagmus?

Le nystagmus est un mouvement répétitif, incontrôlé et rapide des globes oculaires. L'apparition de nystagmus est possible dans deux cas: en tant que phénomène physiologique et en tant que condition résultant d'une pathologie. Dans la première variante, le nystagmus peut survenir chez une personne en bonne santé tout en observant un sujet qui bouge rapidement. Dans le second cas, une violation de la fixation du globe oculaire devient un signe de diverses maladies.

Causes de la pathologie

Les causes de la maladie peuvent être divers facteurs. Parmi eux se trouvent:

  • prédisposition héréditaire;
  • la présence de signes d'albinisme, c'est-à-dire une violation de la pigmentation dans le corps;
  • le développement de la myopie ou l'hypermétropie;
  • la présence de processus dégénératifs dans la rétine;
  • développement de l'astigmatisme;
  • la présence d'un cancer;
  • développement de l'AVC;
  • processus atrophiques affectant le nerf optique;
  • effet stressant
  • les pathologies du système nerveux résultant d'atteintes congénitales ou acquises à la naissance;
  • blessures à la tête;
  • l'apparition de maladies infectieuses de l'oreille;
  • usage de drogues interdites pendant l'accouchement;
  • l'utilisation par la future mère de substances narcotiques et alcoolisées (cause fréquente de l'apparition du nystagmus congénital).

Variétés de la maladie

Il existe plusieurs types de maladie, dont la division est due à la zone touchée. Selon la direction du mouvement, on peut distinguer les formes de nystagmus suivantes:

  • diagonale;
  • rotationnel
  • oscillatoire
  • vertical
  • horizontal

Lorsque séparés par type de mouvement, des formes telles que:

  • saccadé;
  • pendule;
  • mixte

De plus, le nystagmus peut être physiologique et pathologique. La première variante se développe chez une personne en bonne santé sous l'influence de divers facteurs irritants qui affectent le système nerveux. La deuxième option est observée dans le développement du processus pathologique à la suite d'une blessure ou de l'apparition de la maladie.

Et aussi la pathologie arrive:

  • congénitale, lorsque le nystagmus se développe chez le nouveau-né;
  • acquis lorsque le nystagmus survient chez un enfant présentant une lésion du système nerveux central ou périphérique.

Procédures de diagnostic

Pour que le diagnostic de nystagmus soit considéré comme complet, un examen complet est nécessaire. Cela comprend la réalisation:

  1. Examen ophtalmologique au cours duquel le médecin évalue toutes les manifestations de la maladie.
  2. Vérifie l'acuité visuelle. Il peut être réalisé avec et sans lunettes, avec une position différente de la tête.
  3. Vérifier l'état du fundus, la présence de pathologies de la rétine et du nerf optique. Mais tout l'appareil oculomoteur est également vérifié.
  4. Vérifie le support optique de l'oeil;
  5. Test des potentiels évoqués visuels.
  6. Électrorétinogrammes.

En plus des procédures de diagnostic de base, l'ophtalmologiste conseille un neurologue et un examen de l'otolaryngologue. Cela est nécessaire pour déterminer la cause de la pathologie. En tant que diagnostic supplémentaire sont:

  • étude électrophysiologique - électroencéphalogramme;
  • écho-encéphalographie;
  • imagerie par résonance magnétique du cerveau.

Événements médicaux

Le traitement du nystagmus chez les enfants repose sur deux principes: la complexité et la durée. De plus, il repose sur l'élimination de la raison principale: le traitement de la maladie sous-jacente. Comme méthodes de traitement utilisées:

  1. Correction de la vue optique. Pour ce faire, sélectionnez les points appropriés. En cas de détection d’un albinisme ou d’observation de processus dystrophiques, utilisez des lunettes à filtres spéciaux.
  2. Intervention chirurgicale. Nécessaire pour minimiser l'amplitude de mouvement des globes oculaires. Les opérations sont effectuées sur le système musculaire. Pendant l'opération, le médecin traitant renforce la partie faible des muscles. De ce fait, les manifestations de la pathologie sont réduites et la mauvaise position de la tête est également corrigée.
  3. Thérapie Plénoptique. Il est nécessaire de restaurer l'amblyopie et les capacités d'adaptation de l'œil. Le traitement plénoptique comprend les procédures nécessaires pour activer les fonctions de la rétine et effectuer des exercices spéciaux pour les yeux. Cette méthode de thérapie comprend: la mise en lumière sur un monobinoscope à travers un filtre rouge; stimulation de divers tests, parmi lesquels les exercices informatiques les plus courants.
  1. Thérapie diplomatique et exercices binoculaires. Cette méthode permet d’augmenter le niveau de vision et de réduire l’amplitude du nystagmus.
  2. Traitement médicamenteux. Au cours de son utilisation de médicaments qui améliorent l'apport en nutriments du tissu oculaire. Ceux-ci incluent: les vasodilatateurs et les complexes multivitaminés.

Le nystagmus chez les enfants nécessite l’enregistrement obligatoire d’un enfant jusqu’à l’âge de 15 ans. L'élimination des principales manifestations de la pathologie est associée à des périodes de croissance active. C’est à ce moment que l’amplitude du mouvement du globe oculaire peut être réduite de la manière la plus efficace et que l’acuité visuelle peut être augmentée. Par conséquent, le traitement du processus pathologique doit commencer le plus tôt possible.

Le nystagmus est une pathologie grave qui altère considérablement la qualité de la vie et nécessite une intervention médicale obligatoire. La prévention de la pathologie congénitale implique une attitude prudente à l’égard du processus de grossesse de la future mère. Guérir le nystagmus signifie non seulement éliminer les défauts cosmétiques, mais aussi éliminer ou réduire la cause de la pathologie. C'est pourquoi le diagnostic et l'examen opportuns des jeunes enfants jouent un rôle important.

En Savoir Plus Sur La Vision