Causes de dilatation unilatérale et bilatérale de la pupille

La myopie

À tout moment, les yeux sont appelés «le miroir de l'âme», mais en médecine, ils sont également un indicateur de la santé. Remarquant des changements, la personne recherche les causes du phénomène. Parfois, ils sont tout à fait inoffensifs, normaux et, dans certains cas, doivent vraiment faire attention à leur santé.

Ces changements sont des pupilles dilatées, qui peuvent être à la fois la norme et la pathologie. Ils peuvent varier pour différentes raisons, mais si vous remarquez que les trous arc-en-ciel restent élargis pendant une longue période, vous devriez consulter un médecin. Le phénomène de l'expansion des élèves en médecine s'appelle la mydriase.

Mydriase physiologique

Qu'est-ce qu'un élève? C'est un trou rond situé au milieu de l'iris. Sa taille change sous l’influence de la lumière et de plusieurs autres facteurs. La dilatation et la contraction de ces trous sont effectuées par les muscles radial et circulaire, respectivement. Rarement quand ils sont dans le même état, ne se développent pas et ne se rétrécissent pas.

Ils répondent à des facteurs tels que:

  • Changement d'éclairage;
  • Activité accrue;
  • La douleur;
  • Bruits soudains.

Ce ne sont pas toutes les raisons pour lesquelles les pupilles peuvent être dilatées. Ce phénomène peut être observé lors d'explosions émotionnelles et même avec le changement d'humeur habituel.

Ils doublent presque dans l'obscurité absolue. Le cerveau humain à travers les élèves essaie de tirer le maximum d'informations de la réalité environnante afin de pouvoir s'orienter dans une situation donnée.

Des trous arc-en-ciel élargis peuvent être observés chez presque tous les jeunes enfants. Cela ne devrait pas être une raison pour des expériences. Le phénomène s'explique par les mêmes raisons: l'enfant souhaite en apprendre le plus possible sur le monde qui l'entoure. De plus, pour les enfants, c'est un moyen d'attirer l'attention de la mère. Cela se produit, bien sûr, à un niveau subconscient.

Lorsque la miette vieillit, ses trous arc-en-ciel vont se réduire. Il est important de rappeler que leur augmentation ne doit pas dépasser 1 mm par rapport à la norme. Sinon, recherchez ses causes doivent être partagées avec le médecin.

Toutes ces raisons sont la norme et sont appelées physiologiques en médecine. La norme peut être attribuée, et une réaction oculaire à certains médicaments. Si vous rencontrez un tel phénomène, consultez le médecin qui vous a prescrit le médicament pour savoir si cette réaction n’est pas pathologique.

En général, la norme est:

  1. Diamètre de la pupille de 3 mm en éclairage normal et à l’état calme;
  2. Le diamètre de la pupille est de 7 à 9 mm à la tombée de la nuit ou dans l'obscurité ou dans un état excité.

Rappelez-vous que avancés, ils peuvent être un symptôme de nombreuses maladies, il est donc important de faire attention à la durée de la réaction à divers facteurs. Normalement, les ouvertures irisées se rétrécissent assez rapidement avec la disparition de l'un ou l'autre facteur.

Mydriase pathologique

L'expansion des élèves n'est pas toujours la norme. Le premier signe de mydriase pathologique est le manque de réponse du trou arc-en-ciel à un facteur quelconque, en particulier la lumière. Cela signifie que quel que soit l'éclairage, il reste étendu et son diamètre reste presque inchangé. Il y a souvent une douleur dans les yeux sous une lumière normale ou vive.

Causes possibles de mydriase pathologique:

  • Lésion du nerf optique (partielle ou complète);
  • Blessure à la tête ou inflammation des yeux, autres maladies;
  • La perturbation du système nerveux dans son ensemble peut également affecter l'état de l'œil.
  • Épilepsie, accident vasculaire cérébral;
  • Empoisonnement, y compris les produits chimiques.

Les élèves peuvent se développer s'ils manquent de nutrition. Souvent, le phénomène est associé à une pathologie rétinienne. Dans des cas plus rares, le phénomène indique un problème de glande thyroïde, des baisses de pression.

Dans ce dernier cas, ce symptôme peut être accompagné de vertiges, de maux de tête, de nausées et même de vomissements. La raison peut être cachée dans des maladies plus graves - glaucome, tumeur au cerveau. Dans tous ces cas, les pupilles dilatées sont le signe de maladies qu'il ne faut pas soigner soi-même - vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un médecin.

Raisons psychologiques

Cette catégorie doit être distinguée séparément, car la plupart des facteurs de provocation qu’elle comprend ne sont pas pathologiques. Le système nerveux humain a un effet direct sur l'état des yeux, ainsi que sur l'état psychologique et émotionnel.

La mydriase peut être observée dans de tels cas:

  • Peur
  • Sentiment d'horreur, peur forte;
  • Être dans une situation extrême;
  • Attaques de colère, colère, agression.

Dans le corps humain, à de tels moments, l'adrénaline est libérée en grande quantité, c'est pourquoi les pupilles se dilatent.

Ce phénomène peut également être observé chez une personne immergée dans le travail. Il se concentre sur le processus et le résultat attendu, ce qui contribue également au développement de l'adrénaline. La tristesse peut aussi contribuer à ce phénomène.

La cause de la mydriase peut être la manifestation d'une personne d'un intérêt accru pour quelque chose ou quelqu'un. Au milieu du 20ème siècle, une étude a été menée et il a été révélé que chez les femmes, les élèves se dilatent lors de la visualisation d'images avec de jeunes enfants, la mère et l'enfant.

Chez les hommes et les femmes, les pupilles se dilatent à la vue d'images avec des représentants nus du sexe opposé. Vous saurez maintenant pourquoi votre visiteur a dilaté ses pupilles lorsqu'il communiquait avec vous - vous êtes probablement un interlocuteur intéressant pour lui, ou peut-être a-t-il un désir sexuel pour vous.

Signe de dépendance

La mydriase peut indiquer une intoxication à l'alcool, dans certains cas - abstinence (chez les gens ordinaires - gueule de bois). Mais le plus souvent sur cette base, il est possible d'identifier la toxicomanie. Elle est causée par des drogues telles que l’amphétamine, la marijuana, le LSD, l’ecstasy, la cocaïne, les réinjections et bien d’autres.

En règle générale, l'élève reste élargi après avoir été consommé pendant la journée, à quelques exceptions près. Par exemple, après avoir consommé de la cocaïne, la situation redevient normale au bout de 1,5 à 2 heures et la réplique - au bout de 2 jours.

Si vous remarquez chez une personne non pas l’un des signes suivants, mais plusieurs, vous pouvez le soupçonner d’utiliser des substances narcotiques:

  • Yeux rouges "en verre". La dernière caractéristique signifie que vous pouvez voir les reflets dans la lumière;
  • Lorsque la lumière les frappe, les yeux ne réagissent pratiquement pas en rétrécissant le trou arc-en-ciel;
  • En regardant dans la lumière, vous pouvez voir des vaisseaux rouges clairement marqués dans les yeux.

Le problème de la toxicomanie est aujourd'hui aigu, en particulier chez les jeunes et les adolescents.

Constatant que le comportement de votre proche a changé, il est devenu nerveux, irritable et vous observez souvent sa mydriase, il est donc logique de savoir s'il est devenu victime de dépendance.

Mydriase unilatérale

Un tel phénomène se produit également. Cela signifie qu'un élève d'une personne est élargi et l'autre pas, mais pourquoi cela se produit-il?

En médecine, la mydriase unilatérale est appelée anisocorie. Elle peut se manifester à tout âge et être à la fois congénitale et acquise.

Quant aux enfants, beaucoup d’entre eux naissent avec une anisocorie, mais avec le temps, ils se retirent. Dans de tels cas, cela peut être attribué aux caractéristiques physiologiques de l'organisme. Parfois, avec l’âge, cela ne passe pas, mais ne fait pas de mal. Si la maladie s'accompagne d'une détérioration de la vision et d'un bien-être général, l'aide d'un médecin est nécessaire.

Il existe également des situations inverses lorsqu'un bébé naît avec des trous arc-en-ciel identiques, mais au fil du temps, l'un d'eux devient plus large.

Cela peut être causé par une blessure, une infection, une encéphalite, une méningite, un anévrisme, une tumeur au cerveau.

Lorsqu'un élève est dilaté et que le second ne l'est pas, et ce phénomène s'accompagne de l'omission d'un siècle, les médecins peuvent suspecter le syndrome de Horner chez le patient. Il peut se manifester chez un enfant aussi bien que chez un adulte. L'ostéochondrose ou un traumatisme au cou, aux yeux, à la moelle épinière, au cerveau ou au nerf facial devient généralement son provocateur.

L'anisocorie peut se développer dans le contexte de la myopie, lésion du nerf optique, iridocyclite. Parfois, la maladie se manifeste après des opérations sur les yeux.

Si vous remarquez que vous, ou un proche, êtes atteint d'une mydriase ou d'une anisocorie pathologique, vous devez consulter un médecin car les événements peuvent indiquer la présence de maladies assez graves.

Et si les pupilles sont dilatées? Quelles pourraient être les raisons

La dilatation des pupilles peut être due à des causes naturelles ou peut être le symptôme d'une maladie qui survient chez des personnes de différents âges.

Les pupilles dilatées sont également appelées mydriasis, ce qui signifie pupille dilatée.

La pupille change de taille en raison de la contraction des muscles circulaires et radiaux. Le muscle circulaire est responsable du rétrécissement et le radial de son expansion.

Pupilles dilatées, causes naturelles:

  1. réaction à la lumière. Manifesté chez les personnes de tous âges. En l'absence d'autres symptômes de toute maladie, ne vous inquiétez pas;
  2. réaction aux gouttes oculaires. Certains traitements oculaires provoquent une dilatation des pupilles, mais la réaction s'estompe progressivement et aucun effet négatif ne se produit.
  3. réaction à l'obscurité;
  4. le stress;
  5. attirance pour le sexe opposé.

Les scientifiques au cours de l'étude ont constaté que les pupilles dilatées sont également une réaction à:

  1. femmes nues chez les hommes;
  2. les enfants chez les femmes.

Nous pouvons en conclure, à l’exclusion des raisons médicales chez l’homme, que les pupilles peuvent être dilatées quand elles voient ce qu’elles aiment.

Raisons médicales

Outre les raisons naturelles pour lesquelles les pupilles se dilatent?

Ils peuvent se développer en raison de l'apparition et du développement de pathologies et de maladies dans le corps humain.

Ces pathologies comprennent:

  1. anévrisme;
  2. dommages au nerf optique;
  3. l'apparition et le développement d'une tumeur au cerveau;
  4. augmentation de la pression oculaire causée par le glaucome;
  5. migraines prolongées et fréquentes;
  6. gonflement du ganglion lymphatique situé dans la partie supérieure de la poitrine;
  7. diabète sucré;
  8. la contusion;
  9. manque d'oxygène;
  10. traumatisme crânien;
  11. réaction au médicament;
  12. pression intracrânienne;
  13. intoxication du corps;
  14. l'épilepsie;
  15. les vers.

Dans la plupart des cas, on peut observer des pupilles larges avec consommation de drogue, manifestation de la maladie et blessure.

On sait que les pupilles peuvent grandir dans le noir, cela permet à une personne de mieux voir dans le noir. Cependant, si les pupilles ne se dilatent pas lorsqu'elles sont libérées, cela peut être un symptôme d'intoxication de l'organisme. Dans ce cas, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Syndrome d'Adie-Holmes

Syndrome d'Adie-Holmes ou autrement syndrome de pupille dilatée. Elle se caractérise par une paralysie des muscles oculaires, à la suite de quoi les yeux perdent leur sensibilité à la lumière.

Le symptôme principal du syndrome d'Adie-Holmes est la pupille dilatée, mais son diamètre peut être différent. Lorsqu'une personne atteinte de ce syndrome considère quelque chose de très près, l'élève se rétrécit puis se dilate immédiatement. Le syndrome de la vue chez Adie-Holmes a considérablement baissé.

Certains des facteurs qui provoquent son apparition:

  1. troubles métaboliques;
  2. noeud ciliaire endommagé. Cela provoque une violation de l'innervation du muscle ciliaire et du sphincter de l'iris. Pour cette raison, les pupilles sont dilatées et la myopie apparaît.
  3. l'avitaminose;
  4. maladies infectieuses.
  5. symptômes du syndrome d'Eyde-Holmes:
  6. la pupille n'est élargie que dans un œil;
  7. mauvaise réponse à la lumière, ou son absence complète.

Le syndrome est le plus souvent observé chez les femmes après 30 ans. Il est possible de restaurer la vision, qui est tombée en raison du développement du syndrome, et la réaction à la lumière peut être perdue sans possibilité de récupération.

Facteurs psychologiques


Le système nerveux a un effet direct sur les nerfs optiques, ainsi que sur la stabilité émotionnelle de la personne. En raison de l'instabilité émotionnelle, les hormones sont libérées dans le sang. Il en résulte une augmentation des élèves.

Raisons de l'expansion des élèves:

  • effrayer;
  • la peur
  • situation extrême;
  • crises d'agression;
  • la tristesse

Si de telles raisons ont été observées, il est impératif de consulter un médecin.

Il y a des cas où l'expansion est causée par des facteurs génétiques et s'accompagne de certains signes:

  • rougeur oculaire;
  • douleur et douleur dans les yeux;
  • distorsion de la vision en pleine lumière. Il peut y avoir des taches dans les yeux ou des flashs vifs;
  • acuité visuelle réduite.
  • une personne présentant ces symptômes est pratiquement aveugle dans le noir.

Utilisation de substances tierces

En plus d'autres facteurs, l'alcool et les drogues affectent la croissance des élèves humains. Après leur utilisation, l'élève est dans un état d'expansion pendant au moins deux jours supplémentaires.

Outre le fait qu'une personne qui a pris de la drogue, ses pupilles sont dilatées, leur utilisation peut être reconnue par un certain nombre de signes:

  1. rougeur et brillance des yeux;
  2. manque de réponse à la lumière;
  3. vaisseaux clairement définis dans les yeux;
  4. apparence malsaine de la peau. Jaune pâle ou maladif;
  5. mauvaise coordination;
  6. changement de parole. Lent, accéléré ou trop clair.

Teenriasis chez les adolescents

Le plus souvent, les pupilles dilatées d'un adolescent sont dues à la consommation de drogues ou à la consommation d'alcool. Les parents doivent faire très attention et faire attention à la condition de l'enfant.

La consommation de drogue n’est pas aussi facile à reconnaître que la consommation d’alcool. La prise de drogues ne s'accompagne pas d'une odeur particulière, contrairement aux boissons alcoolisées.

En plus des pupilles dilatées, il y a des signes qui nécessitent une attention particulière:

  1. irritabilité ou faiblesse;
  2. sautes d'humeur sans raison apparente;
  3. l'insomnie;
  4. grande soif;
  5. apparence malsaine: cernes et perte de poids importante.

Cependant, il convient de rappeler que la présence de l'un de ces signes peut être un précurseur de la maladie. Par exemple, les vers sont accompagnés de cercles sous les yeux, d'insomnie, de perte de poids. En outre, une personne infectée a constamment dilaté ses pupilles.

Si un ou plusieurs signes apparaissent, il est préférable de réduire l'enfant à un spécialiste et de résoudre le problème avant qu'il ne soit trop tard.

Pupilles constamment dilatées

Si les pupilles sont constamment en expansion, cela peut être un signe de lésion des nerfs optiques et de perte de sensibilité des pupilles à la lumière. De plus, quand une personne regarde la lumière, la douleur dans les yeux commence.

Les personnes qui présentent ces symptômes doivent faire preuve de prudence dans l'obscurité, car elles peuvent difficilement voir dans l'obscurité. Il est conseillé de ne pas conduire la nuit.

Ce problème de vision est typique des adultes. Les enfants ont des yeux plus sensibles à la lumière.

Ne traitez pas l'apparence de tels symptômes sans soin. Il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin qui peut poser un diagnostic correct et prescrire un traitement jusqu'à ce que des lésions oculaires irréversibles se soient produites.

Pourquoi les pupilles se dilatent

Les organes de vision - le système est assez compliqué. Et il est directement connecté au système nerveux et au cerveau humain, qui traite les signaux entrants. La pupille réagit à ces signaux qui, selon les situations, peuvent se réduire ou s’étendre. C'est un processus naturel, mais parfois, il signale un certain nombre de problèmes dans le corps. Pourquoi les pupilles se dilatent-elles?

Pourquoi les pupilles se dilatent

Expansion des élèves en termes de physiologie

La pupille est un petit trou situé sur l'iris de l'œil humain et de la plupart des organismes vivants. Chez l'homme, il est rond, alors que chez d'autres vertébrés, il peut ressembler à une fente. À travers la pupille dans l’œil pénètrent les rayons de lumière qui, tombant sur la rétine, permettent à l’œil de voir l’image du monde.

L'élève n'a pas une taille constante - il est capable de se réduire ou de s'étendre en fonction de certaines circonstances et situations. Le système nerveux autonome est responsable de l'ajustement de sa largeur, tout cela se fait par réflexe. Mais dans tous les cas, le cerveau contrôle complètement le processus, même si cela n’a pas été remarqué par les humains.

Élève de l'oeil: fonctions et réflexe pupillaire

Habituellement, l'élève réagit à la quantité de lumière entrante. Ainsi, si l’éclairage intérieur est faible, l’ouverture pupillaire commence à s’étendre comme un diaphragme de caméra. Si une personne est placée dans une pièce bien éclairée, l’élève, au contraire, se réduira à une taille infime. Le processus d'expansion de l'élève s'appelle "mydriasis".

Note! Le taux de contraction de la taille de la pupille est suffisamment important et ne dure que 5 secondes, mais il passe d’un état étroit à un état développé plus longtemps - environ 5 minutes. Les fluctuations de diamètre peuvent se produire dans la plage de 1,1 à 8 mm.

Tableau Classification des types de mydriase.

Causes naturelles

L'expansion des pupilles a de nombreuses raisons naturelles, qui n'indiquent pas la présence d'anomalies dans le corps. Parmi eux se trouvent:

  • changer le degré d'éclairage. Lorsqu'une personne pénètre dans une pièce sombre, au début, elle distingue mal les objets, mais lorsque l'élève se dilate complètement, il est facile de discerner l'environnement. Bien sûr, nous ne parlons pas de nuit noire;
  • débit sanguin élevé, adrénaline. Par exemple, à cause de la peur, d'un choc violent, cette substance pénètre assez rapidement dans le sang et les pupilles à cause de cela peuvent se dilater.

Causes naturelles de la dilatation des pupilles

Note! Les élèves s’élargissent parfois et à la vue de quelque chose d’agréable. Par exemple, les femmes qui regardent des enfants ou les hommes qui contemplent des femmes nues peuvent avoir une mydriase.

Les élèves peuvent s’étendre à la vue de quelque chose d’agréable.

Dans toutes les situations ci-dessus, l'expansion de l'élève, ainsi que l'utilisation d'un certain nombre de médicaments, ne devrait pas susciter d'inquiétude. C'est normal

En signe de maladie

Cependant, la mydriase n'est pas toujours un signe dangereux. Il peut être noté comme l'un des symptômes de plusieurs maladies, par exemple:

  • des tumeurs à l'intérieur du crâne;
  • anévrisme aortique;
  • méningite;
  • hémorragie à l'intérieur du crâne due à une blessure à la tête;
  • blessures oculaires;
  • le glaucome;
  • encéphalite;
  • tumeurs d'un certain nombre de ganglions lymphatiques.

Il ressemble au virus de l'encéphalite à tiques

Aussi souvent mydriasis observée dans les migraines chroniques.

Note! Pendant l'anesthésie, le médecin peut remarquer un certain état des pupilles. Par exemple, avec une anesthésie profonde, ils ont tendance à se dilater et lorsque les poumons peuvent se rétrécir. Si les trous pupillaires deviennent petits alors que le patient est sous anesthésie intense, le médecin est alors averti que l'opération doit être annulée - une anomalie dans le corps n'est pas en ordre.

Les causes de la mydriase sont nombreuses.

En raison de l'action du médicament

Il est généralement admis que l’utilisation d’un certain nombre de stupéfiants entraîne une ouverture pupillaire dilatée chez l’homme. Et une telle opinion ne s'est pas produite sur un sol vide. Un certain nombre de substances peuvent causer la mydriase - il s’agit généralement de drogues hallucinogènes. Parfois, les pupilles se dilatent et avec l'utilisation d'une certaine dose d'alcool.

La raison de l'expansion des élèves peut être la drogue

Des substances telles que l'ecstasy, la morphine, la cocaïne, l'héroïne, l'amphétamine, le LSD et d'autres peuvent entraîner une dilatation des pupilles. Cependant, dans ce cas, le trou pupillaire sera aussi sombre que possible et deviendra très photosensible. Parfois, l'effet de ces substances est observé pendant la journée, souvent l'orifice pupillaire reste élargi même après que le médicament a complètement quitté le corps.

Mais, en voyant une personne dont les pupilles sont dilatées, vous ne devriez pas immédiatement la qualifier de toxicomane - il se peut qu’il ait été examiné dans une clinique d’ophtalmologie, où il a été enterré à l’attrine, ce qui dilate les pupilles, ou souffre d’une maladie.

Mydriase permanente

En règle générale, les ouvertures pupillaires dilatées en permanence signalent que le nerf optique est endommagé chez une personne et que l'œil ne peut tout simplement pas réagir à une modification de l'éclairage. En conséquence, le patient ressent une douleur intense, mais voit beaucoup plus mal dans le noir. Dans ce cas, il est important de contacter immédiatement un optométriste pour connaître les raisons pour lesquelles les élèves ne contractent pas.

Attention! Il est recommandé de ne pas conduire avec des ouvertures pupillaires dilatées.

Avec l'expansion des élèves de la conduite devrait refuser

Les principales causes de mydriase permanente:

  • l'encéphalite est une maladie spéciale, avec des problèmes du système nerveux à la suite d'une inflammation du cerveau;
  • Le botulisme est une maladie caractérisée par la présence d'une toxine botulique spéciale dans le corps humain. Il pénètre dans le système nerveux par la circulation sanguine de l'intestin. Cette substance peut être présente dans le poisson, les produits en conserve et les produits à base de viande. Cependant, le botulisme a aussi une diplopie, un arrêt respiratoire, une incapacité à avaler quelque chose;
  • la méningite est une maladie grave du cerveau causée par une infection spécifique;
  • le gonflement du cerveau mène au coma et, dans cet état, le patient présente une mydriase permanente et aucune réaction de la pupille aux stimuli lumineux.

Note! La mydriase survient souvent chez ceux qui sont dans un état psychologique grave.

Les états mentaux graves sont une autre cause possible.

Si la mydriase est notée pendant une longue période, mais que les pupilles peuvent encore réagir à la lumière, les causes possibles suivantes de leur état peuvent être mentionnées:

  • contusion cérébrale. Dans ce cas, une partie de son tissu est blessée. Parfois, cette maladie est caractérisée par une perte de conscience, des mouvements chaotiques des pupilles, etc.
  • la schizophrénie. Dans ce cas, une personne ne peut souvent pas naviguer indépendamment dans l'espace ni dans le temps, son comportement est accompagné d'agression, de psychose, etc.
  • prééclampsie des femmes enceintes. Habituellement observé dans la seconde moitié de la grossesse. Accompagné par un gonflement des jambes, l'apparition de protéines dans l'urine, des crampes, des maux de tête, etc. Ainsi, le corps de la femme peut réagir au développement à l'intérieur du bébé;
  • l'hyperthyroïdie. Une maladie de la glande thyroïde, en raison de laquelle elle produit activement des doses excessives d’hormones.

Maladies de la glande thyroïde

Séparément, il convient de mentionner une maladie telle que le syndrome d'Adie-Holmes. On parle aussi de syndrome de pupille dilatée. Cette paralysie des fibres musculaires, en raison de laquelle les yeux ne peuvent pas répondre aux changements de niveaux de lumière. Dans le même temps, une personne peut remarquer une diminution de l'élève en considérant quelque chose devant lui, mais dès que la vision est focalisée, l'élève se dilate à nouveau. Ce syndrome peut être dû à des problèmes métaboliques, à un certain nombre de maladies infectieuses, à des lésions du nodule ciliaire, etc. Il est généralement observé chez les femmes de plus de 30 ans. Malheureusement, dans la plupart des cas, il est impossible de corriger la photosensibilité.

Comment élargir ou réduire les pupilles?

Étape 1. Afin d’élargir volontairement l’élève, vous pouvez vous imaginer dans une pièce sombre. Les scientifiques ont découvert qu'en réfléchissant à quelque chose, une personne est vraiment capable de forcer l'élève à se développer de manière indépendante.

Imaginez-vous dans une pièce sombre.

Étape 2. Vous pouvez d’abord essayer de vous concentrer sur un objet éloigné, puis vous forcer à le défocaliser, en regardant au loin. On se sent comme les yeux devraient se détendre, mais le sentiment d'une image divisée ne devrait pas être.

Focus sur un sujet distant

Étape 3. La pupille réagit à la lumière. Parfois, pour l’agrandir, il suffit de tourner le visage dans un coin plus sombre de la pièce.

Tourner au coin sombre

Étape 4. Vous pouvez essayer de vous faire peur en présentant quelque chose d’effrayant et d’excitant. Lorsque l'adrénaline pénètre dans le sang, les pupilles se dilatent.

Imaginez quelque chose d'effrayant

Étape 5. Si vous entrez certaines gouttes dans les yeux (le plus souvent des antihistaminiques), vous pouvez également noter l’élargissement des pupilles.

Utilisez des gouttes pour les yeux

Méthodes d'élargissement rapide des élèves

Vidéo - Diagnostic en tant qu'élève

L'élève lui-même n'est pas capable de réduire ou d'élargir. Les muscles oculaires sont toujours responsables de ces processus. Et si, pour une raison quelconque, l'élève ne peut pas réagir à la lumière et que l'état ne disparaît pas, rendez-vous chez le médecin: il sera en mesure d'identifier avec précision la cause principale de ce syndrome et de vous dire quoi faire.

Pourquoi un enfant ou un adulte peut-il avoir des pupilles dilatées? Causes communes et leur explication

Le diamètre de la pupille d'un adulte dans des conditions normales peut varier de 3,1 à 3,5 millimètres.

Mais même son augmentation ou sa contraction notable ne signifiera pas nécessairement une déficience visuelle.

Il y a toujours de nombreux facteurs qui influent sur le changement d'un tel indicateur, mais parfois l'expansion et la contraction sont des signes de conditions pathologiques.

Seul un spécialiste peut déterminer avec précision la cause de ce phénomène et, si le changement de taille des pupilles est accompagné de symptômes douloureux supplémentaires, il est impossible de le faire sans consulter un spécialiste.

Elèves élargis chez l'homme: quel est ce phénomène?

À travers ce trou, la lumière pénètre dans la rétine de l’œil et, en fonction de son intensité et de sa luminosité, la pupille peut changer de diamètre pour protéger la rétine des brûlures.

Le muscle radial est responsable de l'expansion de la pupille et le muscle circulaire (ou ciliaire) est responsable de la contraction.

En règle générale, des écarts de quelques dixièmes de millimètre dans la taille des pupilles sont normaux et divers facteurs externes et internes peuvent contribuer à cet effet (des changements des conditions d'éclairage aux changements d'humeur).

L'expansion pathologique de l'élève s'appelle la mydriase et peut être observée dans certaines maladies de nature ophtalmologique et générale.

En outre, cette condition peut être appelée artificiellement à l'aide de solutions spéciales pour l'instillation - mydriatique.

Causes communes du phénomène

  • réaction à l'intensité ou à l'absence d'éclairage;
  • réaction aux mydriatiques;
  • le stress;
  • excitation sexuelle.

Si ce symptôme est observé en l'absence de tels facteurs, vous devez consulter un ophtalmologiste, qui peut demander des tests supplémentaires à d'autres spécialistes.

Cela est dû au risque d'effet mydriatique dans les anévrismes, les tumeurs au cerveau, les infections à helminthes, le diabète, l'intoxication des blessures au corps et à la tête.

Causes de la dilatation des pupilles chez les enfants et les adolescents

Au cours de l'enfance et de l'adolescence, les organes de la vision réagissent de manière plus sensible à l'intensité de l'éclairage, ce qui permet aux élèves de se développer même pendant la journée lorsqu'un enfant entre dans la pièce par la rue.

Les maladies oculaires ne peuvent parler que dans les cas de dilatation constante des pupilles. Habituellement, dans l'enfance, ce trouble est typique non seulement des pathologies ophtalmologiques, mais également des maladies d'étiologie névralgique.

Si les pupilles sont constamment dilatées

Les pupilles dilatées périodiquement sont un phénomène normal: les organes de la vision s'adaptent ainsi aux conditions environnantes.

Mais si cet élément est constamment dans un état anormalement élargi, cela peut indiquer les troubles suivants, pouvant survenir chez les adultes et les enfants:

  • méningite et encéphalite (maladies inflammatoires du cerveau);
  • pathologie du nerf optique;
  • le botulisme (avec cette maladie, il se produit une intoxication de l'organisme, à la suite de laquelle les muscles radiaux et circulaires peuvent être paralysés);
  • violations graves du contexte émotionnel;
  • des blessures à la tête et des ecchymoses qui endommagent le cerveau;
  • la schizophrénie;
  • l'hyperthyroïdie (une des maladies de la glande thyroïde);
  • prééclampsie pendant la grossesse.

Ce symptôme peut être observé dans le syndrome d'Adie-Holmes, qui est une paralysie des muscles oculaires.

L'expansion de la pupille d'un oeil

Parfois, la mydriase n'affecte qu'un seul des organes de la vision. Cette violation est appelée mydriase ou anisocorie unilatérale et peut se manifester à tout âge.

Cette pathologie dans un œil est acquise ou congénitale et, dans le second cas, de nombreux patients présentent une anisocorie au fil du temps.

Sur la photo, vous pouvez voir la différence entre un élève de taille normale avec cette lumière et un élève étendu.

Mais même si les pupilles restent de tailles différentes, cela n’affectera pas la qualité de la vision.

Les raisons d'une telle violation unilatérale peuvent être:

  • la myopie;
  • diverses blessures oculaires;
  • iridocyclite;
  • encéphalite;
  • méningite;
  • lésions du nerf optique;
  • tumeurs bénignes et malignes dans le cerveau.

Moins communément, un tel trouble est causé par des lésions du nerf facial, des blessures à la nuque et des ostéochondroses.

Pourquoi les pupilles du nouveau-né peuvent-elles être dilatées?

  • toute situation stressante;
  • troubles endocriniens;
  • maladie rénale;
  • lésions cérébrales traumatiques;
  • infections oculaires;
  • dystonie vasculaire végétative.

Lorsqu'un état de mydriase est détecté chez le nouveau-né, un diagnostic approfondi est immédiatement réalisé pour identifier le glaucome congénital, car l'expansion de l'élève à cet âge indique souvent le développement de cette pathologie.

Gouttes pour dilater et contraindre les pupilles

Dans certains cas, l’élargissement des pupilles est requis intentionnellement - il peut être nécessaire de réaliser certaines procédures de diagnostic (par exemple, pour l’ophtalmoscopie, au cours de laquelle le fond de l’œil est examiné).

À des fins thérapeutiques, les mydriatiques sont instillés avec des spasmes d’hébergement. Dans de tels cas, les médicaments contribuent à bloquer les muscles oculaires responsables de la contraction et de l’expansion de la pupille et se trouvent dans un état «libre».

Auparavant, avec de tels objectifs utilisait un seul médicament - l'atropine.

Il a eu un assez grand nombre d'effets secondaires que le patient a dû supporter faute de moyens alternatifs.

Mais maintenant, il existe des analogues plus doux de ces gouttes:

  • le midracil;
  • cyclopentolate;
  • tropicamide;
  • l'homatropine;
  • la scopolamine.

De telles solutions ophtalmiques sont utilisées non seulement pour le diagnostic, mais sont des agents thérapeutiques utilisés pour l'iridocyclite et l'iritis.

Dans de tels cas, ces gouttes aident à soulager l’irritation de l’iris et réduisent le risque de formation d’adhésions dans les tissus affectés.

En outre, ces médicaments peuvent être prescrits pour une activité excessive du système sympathique: dans de telles situations, les élèves réagissent plus vivement aux stimuli externes.

Parfois, le fait que l'élève ne se rétrécisse pas assez rapidement pour se rendre dans les zones sombres ne se rétrécisse pas assez rapidement, de sorte que la personne s'adapte plus longtemps à l'obscurité.

Ces médicaments comprennent:

  • phosphacol;
  • la pilocarpine;
  • la physostigmine;
  • acéclidine;
  • la prozérine;
  • carbacholine.

De tels médicaments ne sont également pas recommandés pour choisir et utiliser vous-même: l'utilisation de ces fonds doit être convenue avec l'ophtalmologiste.

Expansion et contraction des pupilles à la lumière et dans l'obscurité

La seule raison naturelle pour laquelle les élèves s’agrandissent ou se contractent est le changement de niveau de luminosité.

Le flux de lumière réfléchie par les objets environnants passe à travers la pupille. Si ce flux est trop petit, une telle ouverture augmente, de sorte que le plus de lumière possible tombe sur la rétine. Par conséquent, les pupilles dans le noir s’agrandissent toujours.

Symptôme lié à l'usage de drogues

Distinguer séparément l'évolution de la taille des élèves dans l'utilisation de drogues et de substances psychotropes.

Un tel signe apparaît du fait que tous les médicaments contiennent des préparations mydriatiques ou miotiques.

Et par la taille inhabituelle de l'élève pour un certain niveau d'éclairage, vous pouvez même déterminer les médicaments que la personne a utilisés.

En particulier, l'expansion non naturelle de l'élève parle de l'utilisation de substances analogues à l'atropine, de psychostimulants et de haschisch.

Vidéo utile

De cette vidéo, vous apprendrez des faits étonnants sur les yeux:

Ce symptôme n'appartient pas au groupe des signes primaires de pathologies ophtalmiques.

Le changement adaptatif chez l'élève est normal à tout âge.

Mais si un tel phénomène est observé dans des conditions inhabituelles (par exemple, la pupille est dilatée à la lumière vive), un ophtalmologiste doit être examiné pour déterminer la cause principale d'un tel trouble.

Élèves élargis

Les yeux sont souvent appelés le miroir de l'âme et, pour les médecins, ils sont également un indicateur de la santé. Les pupilles larges peuvent susciter l’intérêt et attirer l’œil. Dans certains cas, cela peut indiquer la présence de diverses pathologies dans le corps.

La pupille est un cercle noir situé au centre de l'œil. En raison du changement de diamètre de la pupille, l'iris peut réguler la quantité de lumière qui doit atteindre la rétine. Lors de la mesure du diamètre de la pupille, le niveau d’éclairage est pris en compte.

Dans l'obscurité, il se dilate et en pleine lumière, le cercle noir est réduit au maximum. Dans le même temps, dans l'obscurité absolue, ils ont presque doublé. Ainsi, le cerveau avec l'aide des élèves essaie d'obtenir le maximum d'informations sur son environnement. Si, quel que soit le niveau de lumière, les pupilles sont toujours dilatées, c'est une raison sérieuse de consulter un spécialiste.

Pourquoi ça se pose?

Causes physiologiques

Les facteurs suivants affectent le diamètre du cercle noir de l'iris:

  • changement d'éclairage. Notre œil est conçu de manière à protéger la rétine des facteurs environnementaux agressifs, notamment le rayonnement ultraviolet;
  • augmentation de l'activité physique;
  • sensations douloureuses;
  • éclat émotionnel. Agression, colère, colère - tout cela provoque une crise d'adrénaline, à laquelle les élèves ne peuvent s'empêcher de réagir. Une personne peut ressentir une situation similaire lorsqu'elle est effrayée au moment où elle est entièrement concentrée sur un processus. Les émotions négatives ne causent pas toujours la mydriase. La libération d'endorphines due à des émotions positives provoque également une modification du diamètre des pupilles.
  • certains médicaments: atropine, adrénaline, gomatropine, skopalamine;
  • sent.

L'intérêt accru pour quelque chose est un autre facteur provocateur de la mydriase. Une fois réalisée une étude, il est apparu clairement que chez les femmes, les pupilles étaient dilatées lors de la visualisation d’illustrations avec de jeunes enfants, et chez les hommes, une condition similaire était observée lors de la visualisation de femmes nues.

En outre, la consommation excessive de boissons alcoolisées, la prise de drogues psychotropes et narcotiques peuvent provoquer une mydriase.

Pourquoi l'enfant a-t-il une mydriase? Les élèves d'un enfant au cours des premiers mois de sa vie sont presque toujours élargis et cela ne devrait pas être une cause d'inquiétude. Les nouveau-nés connaissent le monde qui les entoure. Cela peut également se produire au niveau subconscient, lorsque le bébé veut attirer l'attention de la mère.

Causes pathologiques

Pas toujours la mydriase due à des facteurs physiologiques. Malheureusement, une modification du diamètre de la pupille peut indiquer toutes sortes d'anomalies dans le corps:

  • dommages au nerf optique;
  • blessures à la tête ou aux yeux;
  • processus inflammatoires;
  • accident vasculaire cérébral;
  • l'épilepsie;
  • baisse de la pression artérielle;
  • troubles endocriniens;
  • maladies ophtalmiques;
  • les néoplasmes;
  • anévrisme de l'artère;
  • manque d'oxygène;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • troubles du système nerveux;
  • intoxication.

Les problèmes psychiatriques peuvent également causer la mydriase chez l'homme. Horreur, forte peur, conditions extrêmes - tout cela peut modifier le diamètre de la pupille.

Si vous remarquez les signes suivants chez une personne, cela signifie probablement que les substances narcotiques sont la cause de la mydriase:

  • yeux rouges avec des reflets dans la lumière, ou alors ils sont appelés "yeux de verre";
  • dans une lumière vive, les pupilles ne rétrécissent pratiquement pas;
  • perte de poids;
  • cernes sous les yeux;
  • soif et bouche sèche;
  • les vaisseaux rouges sont clairement marqués dans les yeux.

Si la mydriase est accompagnée d'un mal de tête, cela peut être le signe d'une condition semblable à la migraine. Dans ce cas, un élève est plus grand que l'autre et la douleur n'est observée que d'une partie de la tête.

Si la maladie a été provoquée par un traumatisme cranio-cérébral, à l'exception de la mydriase, les patients se plaignent de tels symptômes:

  • des vertiges;
  • maux de tête;
  • mauvaise coordination;
  • nausées et vomissements.

Les problèmes de thyroïde sont une autre raison pour laquelle les élèves commencent à grandir. Dans ce cas, les symptômes suivants apparaissent: pouls rapide, panique, anxiété, manque de sommeil, irritabilité, augmentation de l'appétit. Ces signes suggèrent une production excessive d'hormones thyroïdiennes.

Si la mydriase est accompagnée d'hyperémie, cela peut être un signe de glaucome (augmentation de la pression intra-oculaire). Parallèlement à cela, il y a des douleurs et des yeux brouillés. Si vous ne traitez pas le glaucome à temps et que vous n'en supprimez pas la cause, vous pouvez perdre complètement la vue.

Le fait que la mydriase ne soit pas causée par des causes pathologiques peut être compris par les caractéristiques suivantes:

  • les pupilles réagissent aux changements de lumière: lorsque la direction de la lumière brillante se contracte;
  • il n'est pas difficile pour une personne de gonfler ses joues, de faire un sourire ou de fermer les yeux, alors que toutes les actions seront symétriques;
  • il n'y aura pas de douleur, de rougeur et de larmoiement;
  • pas de nausée et de vomissements;
  • la sensibilité des membres est préservée;
  • la température corporelle est normale.

Expansion d'un élève

Les experts appellent cet état anisocorie. S'il y a une réaction à la lumière, la différence est mieux visible dans l'obscurité, et il n'y a pas de vision double, vision floue, photophobie, alors l'anisocorie est physiologique. Parallèlement à cela, si des gouttelettes dilatant la pupille sont instillées dans l'œil, la différence disparaîtra.

Une augmentation de la pupille droite ou gauche avec une réaction normale à la lumière peut indiquer la présence de telles maladies:

  • paralysie du nerf oculomoteur;
  • la migraine;
  • anévrisme aortique;
  • iridocyclite - inflammation de l'iris;
  • glaucome

Vous pouvez développer les élèves à la maison par ces méthodes:

  • allez dans une pièce sombre et réveillez-vous là pendant environ dix minutes;
  • regarde celui que tu aimes ou imagines-le;
  • Regarder un film d'horreur pour faire peur.

Que faire lors de l'élargissement de l'élève?

Si les symptômes suivants apparaissent, appelez immédiatement l’ambulance:

  • des nausées et des vomissements;
  • maux de tête et vertiges;
  • somnolence;
  • comportement inapproprié;
  • visage asymétrique;
  • altération de l'activité motrice et de la sensibilité.

Un spécialiste expérimenté sait quoi faire. Même s'il vous semble que la mydriase est dans votre cas un indicateur de la norme, inscrivez-vous auprès d'un ophtalmologiste, laissez-le confirmer vos hypothèses.

Résumé

La mydriase est une affection dans laquelle les pupilles des yeux se dilatent. Un tel changement peut avoir des causes physiologiques, mais une personne avec un grand élève a parfois besoin d'un examen sérieux. Les causes de la mydriase sont très dangereuses. Par exemple, le glaucome, les tumeurs cérébrales, les anévrismes de l'aorte peuvent provoquer son apparition.

La mydriase peut apparaître de deux côtés, mais si un élève a augmenté, il est préférable de consulter un ophtalmologiste afin d'éviter le développement de troubles dangereux. Les médicaments peuvent également provoquer une dilatation des pupilles, raison pour laquelle l’automédication est inacceptable. Un spécialiste vous répondra après l'examen pour savoir comment éliminer la mydriase dans votre cas particulier.

Causes des pupilles dilatées chez un enfant

Les élèves élargis d'un enfant alarment et alarment à juste titre les parents. Pourquoi cela se passe-t-il, tout est en ordre chez le bébé - les questions prioritaires posées par les parents.

Qu'est ce que c'est

Dans le langage professionnel des professionnels de la santé, la dilatation des pupilles est appelée mydriase. Ce phénomène n’est pas considéré comme une maladie, mais l’élargissement des pupilles peut être considéré comme un symptôme. Indiquer un tel symptôme peut être une norme absolue ou une pathologie existante. La capacité de l'élève à se dilater et à se contracter grâce au travail des muscles de l'œil et du même nerf. Tout le monde sait que la lumière vive provoque un spasme et que la pupille se rétrécit par réflexe. Le manque de lumière, le crépuscule, le crépuscule, au contraire, contribuent à l'expansion de la pupille - ainsi, l'œil «s'adapte» à l'environnement humain, crée les meilleures conditions pour que davantage de rayons lumineux atteignent la rétine.

La pupille est essentiellement une porte d’entrée pour les rayons lumineux et l’ampleur de ces «portes» dépend de la réaction du système nerveux, ou plutôt des fibres de la troisième paire de nerfs crâniens. Si les pupilles d'un enfant se dilatent en réponse à une diminution de la lumière, il n'y a rien d'anormal ou de douloureux à ce sujet. Nature donc conçue. Les parents commencent généralement à sonner l'alarme lorsque les pupilles du bébé sont constamment dilatées, quelles que soient les conditions d'éclairage de l'enfant. Même un tel phénomène peut trouver des explications tout à fait normales qui n’ont rien à voir avec des maladies.

La mydriase n'est pas toujours pathologique et nécessite un traitement.

Raisons

La base de l’expansion de la pupille est toujours la réaction du nerf oculomoteur à un certain irritant - externe ou interne. Des causes naturelles et physiologiques provoquent généralement une mydriase uniforme bilatérale, c'est-à-dire que les deux pupilles sont dilatées de la même manière. Il est possible de distinguer un tel processus physiologique d’une maladie ou d’un état pathologique par la réaction des yeux de l’enfant à la lumière. Si les pupilles ne réagissent pas à la lumière vive en se rétrécissant, il est fort probable qu'il s'agisse d'une pathologie. Les principales causes de la mydriase doivent être considérées.

Physiologique

L'augmentation du diamètre des pupilles chez le nouveau-né et le nourrisson ne devrait pas causer d'inquiétude chez les parents, car la fonction visuelle se forme encore chez le bébé. Après la naissance, bébé voit le monde comme des points flous d'intensité variable. Un bébé nouveau-né et âgé d'un mois a une tâche importante: apprendre à se concentrer sur le sujet. Il essaie de maîtriser cette compétence le plus rapidement possible. Parce qu'il s'intéresse déjà à ce qui se passe autour de lui, il apprend à reconnaître et à percevoir les couleurs.

Les organes de vision du bébé sont soumis à une pression énorme. L'expansion de la pupille dans ce cas est considérée comme une réaction normale du système nerveux autonome aux stimuli de l'extérieur et aux processus internes de formation qui se déroulent à un rythme rapide. Si la mydriase infantile dure jusqu'à 3 mois, alors il n'y a rien de pathologique dans ce phénomène.

L’élargissement des élèves chez les enfants plus âgés peut être lié au fait que, dans la chambre de l’enfant, les parents ont soigneusement créé une faible lumière sourde qui ne «frappe» pas les yeux. Si, en même temps, l’enfant marche un peu à l’air frais, souvent dans des conditions de faible luminosité, il charge la vision en regardant des dessins animés, jouant à l’ordinateur, il n’ya donc rien d’étonnant à ce que la mydriase commence à devenir quasi permanente. Les yeux s'adaptent simplement aux conditions extérieures de l'existence humaine.

Il est à noter que changer le mode de vie d'un tel enfant, les promenades fréquentes, les sports actifs, réduire le temps passé à la télévision et à l'écran d'ordinateur, ramène le diamètre de la pupille de l'enfant à la normale, mais pas immédiatement, mais progressivement.

De la même manière que l'habitude d'expansion constante de l'élève s'est développée.

Les hormones peuvent affecter la taille de la pupille. Par exemple, dans un état de stress grave, de peur, de joie, d'anxiété accrue, un enfant dans le corps commence à produire différentes hormones et l'élève réagit immédiatement aux changements du fond hormonal par expansion. Ainsi, très souvent, les parents commencent à remarquer des pupilles constamment dilatées chez les enfants âgés de 3 à 7 ans. Dans le premier cas, le stress est probablement associé au début de la fréquentation de la maternelle et, dans le second, aux charges et aux tensions associées au début de la scolarité et à la croissance du fardeau émotionnel.

Les élèves d'un enfant confronté à des conflits familiaux, à des désaccords avec des pairs préoccupés et passionnés depuis longtemps, par exemple en raison d'examens à venir ou de compétitions importantes, peuvent être constamment prolongés.

L’attitude attentive des adultes face aux problèmes des enfants et des adolescents aidera, à temps, à trouver les facteurs de stress et à les éliminer.

Pathologique

La dilatation pupillaire est accompagnée de nombreuses conditions pathologiques. Ainsi, par la réaction de l'élève, les médecins peuvent juger de l'apparition d'un état de choc en cas de douleur intense ou de perte de sang importante. Les gens dans le coma ont toujours des pupilles dilatées. Les affections moins graves, qui sont également accompagnées de mydriase, sont les suivantes.

  • Prendre certains médicaments, ainsi que des drogues et de l'alcool;
  • Maladies infectieuses associées à une intoxication;
  • Processus inflammatoires dans les membranes du cerveau (méningite, encéphalite et autres);
  • Lésion cérébrale traumatique;
  • Empoisonnement;
  • Problèmes de métabolisme (dans le diabète sucré et plusieurs autres pathologies chroniques);
  • Blessures oculaires;
  • Maladies visuelles (glaucome);
  • Dystonie végétative;
  • L'épilepsie;
  • Haute pression intracrânienne, hydrocéphalie;
  • Processus tumoraux, formation du cerveau.

Les causes les plus courantes doivent être décrites plus en détail.

États de choc

Un choc peut survenir non seulement à la suite d'une douleur intense qu'un enfant pourrait ressentir au moment de la blessure, mais également à la suite d'une réaction allergique grave, d'une surdose de médicaments, d'une perte de sang importante. Dans toutes ces conditions, l'expansion de la pupille est provoquée par deux hormones "d'urgence" - l'adrénaline et le cortisol. Ils commencent à être produits en grande quantité afin de traduire le corps en «mode économique» en cas d'urgence. Les vaisseaux sanguins se contractent, le débit sanguin ralentit, tous les systèmes fonctionnent de manière lente et douce dans des conditions "d'économie d'énergie".

Les pupilles dilatées redeviennent normales une fois que l’aide médicale nécessaire a été fournie à l’enfant et que le milieu hormonal commence à se stabiliser.

Traumatisme cérébral

Les commotions cérébrales, ainsi que les contusions et les hématomes, sont le plus souvent accompagnés de mydriase. Elle est asymétriquement inégale - un élève est plus grand que l'autre, les pupilles gauche et droite réagissent différemment au test à la lumière. Cela devient possible à la suite d'un traumatisme (compression, état paralytique) des nerfs crâniens, centre du cerveau qui régule l'activité du nerf oculomoteur. La dilatation pupillaire est un signe diagnostique important des lésions à la tête et au cerveau. Les symptômes supplémentaires peuvent être différents - de l'apparition de nausées et de maux de tête à un état convulsif, une perte de conscience. L'enfant a nécessairement besoin de soins médicaux qualifiés.

Épilepsie et augmentation de la pression intracrânienne

Une crise d'épilepsie, semblable à une hypertension intracrânienne, perturbe le fonctionnement de la troisième paire de nerfs crâniens. Le diamètre de la pupille cesse donc simplement d'être réglé. La mydriase accompagne une attaque en cas d'épilepsie, souvent accompagnée d'un état convulsif généralisé. Lorsque la pression à l'intérieur du crâne augmente, la pression exercée sur les nerfs crâniens est prolongée et systématique, de sorte que le diamètre élargi de la pupille peut constituer un symptôme suffisamment long pour l'enfant.

Poisons et toxines

Le Botox est le poison le plus dangereux pouvant causer la paralysie des muscles des yeux et des nerfs, mais également des muscles du système respiratoire. Il peut pénétrer dans le corps d'un enfant avec de la viande ou du poisson en conserve de mauvaise qualité, contenant des produits à base de saucisse. De nombreux poisons chimiques qu'un enfant peut prendre par erreur, après avoir atteint le stock de produits ménagers laissés sans surveillance, provoquent également une dilatation de la pupille et ce n'est qu'un des symptômes de l'intoxication. L'alcool et les drogues ont un effet modéré sur les nerfs crâniens - marijuana, cocaïne, mélanges synthétiques. Sous l'influence de ces substances, le cerveau cesse de réguler les processus d'inhibition et d'excitation du système nerveux, ce qui entraîne une mydriase temporaire.

Une attention particulière de la part des parents nécessite souvent des pupilles dilatées chez les adolescents. Si l'état mydriatique est accompagné d'une inadéquation, d'un comportement étrange, de réactions inhabituelles à des choses ordinaires, il convient de réfléchir à la question de savoir si l'enfant prend de la drogue.

Des médicaments

Pour provoquer l'expansion des pupilles chez un enfant peut recevoir des médicaments tels que des barbituriques, des antispasmodiques, parfois des médicaments hormonaux. Par exemple, la prednisolone, qui peut être recommandée pour le traitement d'une réaction allergique grave et d'autres maux, rend le corps plus sensible à l'adrénaline, laquelle à son tour dilate les pupilles. L'empoisonnement avec ces médicaments se manifeste non seulement par des pupilles dilatées pathologiquement sans réaction à la lumière, mais également par d'autres symptômes - confusion mentale, perte de conscience, convulsions, chute de pression artérielle et vomissements. Vous ne pouvez pas attendre, vous devez fournir une assistance d'urgence et appeler une ambulance.

Recommandations de Dr. Komarovsky

Dans la plupart des cas, les parents ont tendance à exagérer un peu le problème des pupilles dilatées, estime le pédiatre célèbre Evgueni Komarovsky. Mais il vaut mieux de cette façon que d’omettre et d’ignorer les symptômes des conditions pathologiques. Vous ne devez pas essayer de trouver la cause d'élèves constamment dilatés ou élargis de manière asymétrique chez un enfant. Il vaut mieux être examiné. Cela devrait commencer par une visite chez un oculiste et un neurologue.

Souvent, pour confirmer les soupçons ou les soupçons du médecin, ils prescrivent une IRM du cerveau ou un électroencéphalogramme, ainsi qu'un test sanguin général et biochimique permettant de déterminer la concentration de certaines hormones. Selon les résultats de l’enquête, si le médecin indique qu’aucune pathologie n’a été découverte, les parents doivent accepter ce fait. En fin de compte, la taille des élèves d'un enfant peut être une caractéristique individuelle de son apparence. Mais cette pensée devrait au moins toucher les parents lorsque l’enfant a déjà été examiné par des spécialistes.

En Savoir Plus Sur La Vision

Choisissez une solution pour les lentilles de contact

Les personnes qui portent des lentilles cornéennes savent à quel point il est important de choisir la bonne solution pour les nettoyer, les désinfecter et les stocker....

Gouttes Derinat Pour Les Yeux

Le collyre Derinat est un médicament appartenant au groupe des immunostimulants. Le médicament supprime la réponse inflammatoire de l'appareil visuel et accélère les processus de régénération des tissus endommagés....