Permis de conduire et vision

Des lunettes

Le 6 janvier 2015, le décret n ° 1604 du gouvernement de la Fédération de Russie du 29 décembre 2014 «Sur les listes de contre-indications médicales, d'indications médicales et de restrictions médicales à la conduite d'un véhicule» est entré en vigueur. À partir de ce moment, une séparation législative est apparue entre les conducteurs de véhicules (candidats à la conduite de véhicules) et les personnes employées au travail en tant que conducteur de véhicule.

Dans le premier cas, avec le passage du miel. la commission doit utiliser la liste des contre-indications médicales spécifiée dans le décret n ° 1604 du 29 décembre 2014. Dans le deuxième cas, pour les personnes employées au travail en tant que conducteur de véhicule, une liste des contre-indications figure à l'annexe 2 de l'arrêté du ministère de la Santé et du Développement social de la Fédération de Russie du 12.04.2011 N 302n.

L'explication officielle du ministère de la Santé de la Fédération de Russie est disponible à ce lien.

Vous trouverez ci-dessous des extraits des deux documents directement liés à l’organe de la vision. Le texte intégral des documents est disponible sur le site Web du système Garant.

Décret du gouvernement de la Fédération de Russie du 29 décembre 2014 n ° 1604 «Sur les listes de contre-indications médicales, d'indications médicales et de restrictions médicales à la conduite»

Nom de la maladie:
9. Achromatopsie - Code CIM-10 - N53.51
10. Cécité des deux yeux - Code CIM-10 - H54.0

Iii. Indications médicales pour la conduite d'un véhicule équipé d'un système de stationnement acoustique
15. Cécité d'un œil.

Iv. Indications médicales pour la conduite d'un véhicule utilisant un conducteur pour un véhicule de dispositifs médicaux pour la correction de la vue
16. Erreur de réfraction, qui réduit l'acuité visuelle à un niveau inférieur à celui autorisé, sous réserve d'une augmentation de l'acuité visuelle dans les verres ou les lentilles de contact jusqu'au niveau autorisé.

I. Restrictions médicales pour la conduite d'un véhicule des catégories “A” ou “M”, sous-catégories “A1” ou “B1” adaptée à la moto ou volant de type moto
1. L’acuité visuelle est inférieure à 0,6 dans le meilleur oeil et inférieure à 0,2 au pire, avec une correction tolérable avec 2 yeux ouverts, quel que soit le type de correction (lunettes, contact, intervention chirurgicale), le degré et le type d’amétropie ou la longueur de l’œil.
2. Cécité d’un œil avec une acuité visuelle inférieure à 0,8 avec une correction tolérable de l’œil, indépendamment du type de correction (spectacle, contact, intervention chirurgicale), du degré et du type d’amétropie ou de la longueur de l’œil.
3. Etat postopératoire sur la cornée de l'œil ou après d'autres opérations de réfraction pendant un mois en l'absence de complications, quels que soient le degré et le type d'amétropie initiale ou la longueur de l'oeil.
4. Maladie chronique des membranes des yeux, accompagnée d'une perte de vision importante, de modifications persistantes des paupières, y compris de leurs muqueuses, d'une parésie des muscles de la paupière, perturbant la vision ou limitant le mouvement du globe oculaire.
5. Diplopie persistante due à un strabisme de toute étiologie.
6. Nystagmus spontané avec déviation de la pupille de 70 degrés par rapport à la position médiane.
7. Limiter le champ de vision de plus de 20 degrés dans l’un des méridiens.

Ii. Restrictions d'ordre médical pour la conduite d'un véhicule des catégories "B" ou "BE", sous-catégorie "B1" (sauf pour les véhicules à motocyclette ou à volant de type motocyclette)
12. L'acuité visuelle est inférieure à 0,6 dans le meilleur œil et inférieure à 0,2 à l'œil le plus mauvais avec une correction tolérable avec 2 yeux ouverts, quel que soit le type de correction (lunettes, contact, chirurgie), le degré et le type d'amétropie ou la longueur de l'œil.
13. État après des opérations de réfraction sur la cornée de l'œil ou après d'autres opérations de réfraction pendant un mois en l'absence de complications, quels que soient le degré et le type d'amétropie initiale ou la longueur de l'oeil.
14. Maladie chronique des membranes des yeux, accompagnée d'une perte de vision importante, de modifications persistantes des paupières, y compris de leurs muqueuses, d'une parésie des muscles de la paupière, perturbant la vision ou limitant le mouvement du globe oculaire.
15. Diplopie persistante due à un strabisme de toute étiologie.
16. Nystagmus spontané avec déviation de la pupille de 70 degrés par rapport à la position médiane.
17. Limiter le champ de vision de plus de 20 degrés dans l’un des méridiens.

Iii. Restrictions médicales pour la conduite d'un véhicule des catégories "C" *, "CE", "D", "DE", "Tm" ou "Tb", sous-catégories "C1" *, "D1", "C1E" ou "DIE"
21. L’acuité visuelle est inférieure à 0,8% dans le meilleur oeil et inférieure à 0,4% dans le pire oeil, avec une correction tolérable avec 2 yeux ouverts ne dépassant pas 8 dptr pour un sur-équivalent dans le meilleur oeil, quel que soit le type d’amétropie ou le type de correction (lunettes, contact).
22. Cécité d'un œil, quelle que soit l'acuité visuelle de l'œil voyant.
23. État après des opérations de réfraction sur la cornée de l'œil ou après d'autres opérations de réfraction pendant un mois en l'absence de complications, quels que soient le degré et le type d'amétropie initiale ou la longueur de l'oeil.
24. Maladie chronique des membranes des yeux, accompagnée d'une perte de vision importante, de modifications persistantes des paupières, y compris de leurs muqueuses, d'une parésie des muscles de la paupière, perturbant la vision ou limitant le mouvement du globe oculaire.
25. Diplopie persistante due à un strabisme de toute étiologie.
26. Nystagmus spontané avec déviation de la pupille de 70 degrés par rapport à la position médiane.
27. Limiter le champ de vision de plus de 20 degrés dans l’un des méridiens.

La liste des contre-indications médicales dans lesquelles un citoyen de la Fédération de Russie employé au travail en tant que conducteur est interdit de conduire figure à l'annexe 2 de l'arrêté du ministère de la Santé et du Développement social de la Fédération de Russie du 12 avril 2011, n ° 302n.

Catégorie B.
1) Les contre-indications médicales énoncées aux paragraphes 3 à 25 du présent paragraphe du sous-paragraphe 28.1.
2) Diminution de l'acuité visuelle en dessous de 0,5 dans le meilleur oeil et de 0,2 dans le pire des yeux (avec correction).
3) Manque de vision dans un œil avec une acuité visuelle inférieure à 0,8 (sans correction) sur l'autre.
4) Pour les chauffeurs de taxi et les chauffeurs de véhicules de services opérationnels (ambulance, service d'incendie, police, service de secours, inspection des véhicules militaires), - acuité visuelle avec correction inférieure à 0,8 pour un œil, inférieure à 0,4 - pour un ami La correction autorisée pour la myopie et l'hypermétropie 8,0 D, y compris les lentilles de contact, l'astigmatisme - 3,0 D (la somme de la sphère et du cylindre ne doit pas dépasser 8,0 D). La différence dans la force des lentilles des deux yeux ne doit pas dépasser 3,0 D.

Selon le paragraphe 1, dans lequel figure le sous-paragraphe 28.1, une explication devrait être fournie. Dans le document de ce paragraphe n'existe pas. Le ministère de la Santé et du Développement social n'a publié aucune explication officielle. Pour cette raison, un vide juridique est apparu. La liste des contre-indications pour la catégorie B est inférieure à celle de la catégorie A.

Les médecins, dans leur pratique, lorsqu’ils procèdent à des examens médicaux, partent du fait que le document contient une erreur typographique et se lisent «sous-paragraphe 28.1» en tant que sous-paragraphe 27.1 (liste pour la catégorie A). D'un point de vue juridique, ce n'est pas correct. Cependant, c'est exactement ce qu'ils font partout. Ce qui suit est une liste des limitations de la clause 27.1.

Catégorie A
1) Acuité visuelle avec une correction inférieure à 0,6 dans le meilleur oeil, inférieure à 0,2 au pire. La correction autorisée pour la myopie et l'hypermétropie est de 8,0 D, lentilles de contact comprises, astigmatisme - 3,0 D (la somme de la sphère et du cylindre ne doit pas dépasser 8,0 D). La différence dans la force des lentilles des deux yeux ne doit pas dépasser 3,0 D.
2) Manque de vision dans un œil avec une acuité visuelle inférieure à 0,8 (sans correction) de l'autre.
3) Le scotome central est absolu ou relatif (avec un scotome et la présence de modifications de la fonction visuelle n'est pas inférieure aux valeurs spécifiées au paragraphe 1 de cette colonne de la sous-clause - admission sans restrictions).
4) Etat après les opérations réfractives sur la cornée (kératotomie, kératomileusis, kératocoagulation, kératoplastie réfractive). Ils sont autorisés à conduire une personne trois mois après l'opération, avec une acuité visuelle corrigée d'au moins 0,6 dans le meilleur des yeux et d'au moins 0,2 dans le pire des yeux.
5) La correction autorisée pour la myopie et l'hypermétropie est de 8,0 D, lentilles de contact comprises, astigmatisme - 3,0 D (la somme de la sphère et du cylindre ne doit pas dépasser 8,0 D). La différence de résistance des lentilles des deux yeux ne doit pas dépasser 3,0 D, en l'absence de complications et de réfraction initiale (avant l'opération) - de +8,0 à -8,0 D. S'il est impossible d'établir une réfraction préopératoire, les problèmes d'aptitude professionnelle sont résolus de manière positive avec une longueur d'essieu yeux de 21,5 à 27,0 mm.
6) Lentille artificielle, au moins dans un œil. Les conducteurs formés sont autorisés avec une acuité visuelle avec une correction d'au moins 0,6 dans le meilleur œil, pas moins de 0,2 dans le pire des yeux. La correction autorisée pour la myopie et l'hypermétropie est de 8,0 D, lentilles de contact comprises, astigmatisme - 3,0 D (la somme de la sphère et du cylindre ne doit pas dépasser 8,0 D). La différence dans la force des lentilles des deux yeux ne doit pas dépasser 3,0 D, le champ de vision normal et l’absence de complications dans les six mois suivant la chirurgie.
7) Maladies chroniques des membranes oculaires, accompagnées d'une altération importante de la vision, de modifications persistantes des paupières, y compris de leurs muqueuses, d'une parésie des paupières, d'un trouble de la vision ou d'une limitation des mouvements du globe oculaire (après un traitement chirurgical positif, l'admission est réalisée individuellement).
8) Traitement chronique et non susceptible de l'inflammation du sac lacrymal, ainsi que des larmoiements persistants et non traitables.
9) Strabisme paralytique et autres troubles du mouvement amical des yeux.
10) Diplopie persistante due à un strabisme de toute étiologie.
11) Nystagmus spontané lorsque les pupilles s'écartent de 70 ° de la position médiane.
12) Limiter le champ de vision de plus de 200 ° dans l’un des méridiens.
13) Violation de la perception des couleurs.
14) Maladies de la rétine et du nerf optique (rétinite pigmentaire, atrophie du nerf optique, décollement de la rétine, etc.).
15) glaucome

Dans la section consacrée aux commissions médicales et à la vision de notre forum, vous pouvez poser des questions aux ophtalmologistes concernant la vision et l’adoption du conseil médical pour la conduite.

Obtenir un permis de conduire: restrictions de la vision

Lors du renouvellement ou de l'obtention de droits, le conducteur se rend à l'examen médical, qui, y compris un examen de la vue, et par conséquent à une visite chez l'ophtalmologiste est une condition nécessaire.

Au début de 2015, un nouveau décret gouvernemental sur les contre-indications médicales pour les conducteurs de véhicules a été adopté (adopté fin 2014). Dans le même temps, les restrictions imposées aux conducteurs ordinaires et aux professionnels ont commencé à différer au niveau législatif.

Considérez les limites spécifiques de la vision pour obtenir un permis de conduire pour différentes catégories, ainsi que la procédure de diagnostic elle-même et son contenu.

Commission médicale de la vue

Le contrôle comprend le diagnostic:

  • acuité visuelle;
  • perception des couleurs;
  • voir les largeurs;
  • maladies ophtalmiques.

Acuité visuelle

La vision est diagnostiquée selon un tableau spécial de Sivtsev ou Golovin. Si le conducteur utilise des lunettes ou des lentilles cornéennes, la vision est vérifiée directement à l'intérieur.

Restrictions du conducteur

Non-professionnels des catégories A et B (mode de transport moto et passagers):

  • la vision d'un bon œil n'est pas inférieure à 0,6; pour le second - pas moins de 0,2 (peu importe quel œil voit mieux);
  • si l'un des yeux est aveugle, l'autre doit avoir un niveau de vision qui ne soit pas inférieur à 0,8 avec correction.
  • au moins un mois après les opérations de réfraction oculaire.

Professionnels des catégories A et B et conducteurs des catégories C, D, E, Tm, Tb (camions, autobus, tramways et trolleybus de différents types):

  • la vision du premier œil n'est pas inférieure à 0,8; le second - 0,4 (et si les deux yeux sont ouverts, la vision doit être d'au moins 0,7);
  • les moyens correctifs ne peuvent être utilisés plus que plus ou moins 8,0 dioptries, et la différence entre les yeux ne peut être supérieure à 3,0 dioptries;
  • dans l'astigmatisme, la somme du cylindre et de la sphère ne doit pas dépasser 8,0 dioptries, et entre les yeux, 3,0 dioptries.
  • en cas de cécité d'un œil, l'autre devrait avoir une acuité visuelle d'au moins 0,8 sans correction.
  • l'absence de maladies oculaires chroniques qui gênent le fonctionnement normal de l'appareil visuel et ne peuvent pas être traitées: coupures aux paupières, diplopie, strabisme paralytique, paralysie du nerf optique, décollement de la rétine, glaucome, etc. )
  • absence de nystagmus spontané (position des globes oculaires à soixante-dix degrés de celle qui convient).

Niveau de perception des couleurs

Pour obtenir un certificat de permis de conduire, il est également nécessaire de se soumettre à un diagnostic de perception des couleurs. La perception de la couleur par le conducteur avant n'était pas la raison des restrictions. Mais plus tard, ils ont découvert que si le conducteur distinguait mal les couleurs du feu de signalisation, cela pouvait avoir des conséquences tragiques. Après cela, il a été interdit aux personnes ayant une perception des couleurs altérée de conduire de façon professionnelle un véhicule.

C'est important! Depuis 2012, l'interdiction a touché toutes les personnes souffrant d'une absence totale de perception des couleurs (achromatopsie) et ces personnes ont cessé de recevoir des droits (de toute catégorie).

La vérification de la perception des couleurs est effectuée à l'aide de tables polychromatiques de Rabkin:

Il est constitué de feuilles sur lesquelles sont représentés différents éléments, généralement des figures, de même luminosité, mais de couleur différente. Il semble au sujet avec des déviations que la photo est complètement de la même couleur, et une personne en bonne santé peut distinguer des éléments de différentes couleurs. Plus le nombre d'images détectées est incorrect, plus le niveau de l'anomalie est élevé. Le daltonisme est incurable et non corrigé.

Champ de vision

Pour obtenir un permis de conduire du candidat, vérifiez également la largeur de la révision. Il ne devrait pas être limité à plus de vingt degrés à la fois verticalement et horizontalement.

Outre la violation de la perception des couleurs, le rétrécissement de la révision ne peut pas être corrigé à l'aide de lentilles et de lunettes.

Autres obstacles et astuces

Quels autres facteurs peuvent faire obstacle à l'obtention de droits? Les candidats ont besoin d'un traitement chirurgical pour:

  • modifications persistantes des muqueuses des yeux et des muscles oculomoteurs;
  • pathologies du sac lacrymal;
  • diplopie (c.-à-d. bifurcation d'objets dans les yeux) due au strabisme;
  • décollement de la rétine;
  • atrophie du nerf optique;
  • glaucome

Vous devez également attendre au moins trois mois après une opération réussie des yeux!

Restrictions visuelles pour l'obtention d'un permis de conduire

Lors de la réception ou du remplacement d'un VU (permis de conduire), chaque conducteur doit se soumettre à un examen médical. Un ophtalmologiste fait partie des spécialistes étroits de cette commission et son examen est l’un des examens obligatoires pour obtenir un certificat médical. L’examen de l’ophtalmologiste vous permet d’identifier des problèmes visuels chez l’être humain. En cas de mauvaise vision, le conducteur sera autorisé à conduire le véhicule (véhicule) exclusivement avec des lunettes ou des lentilles de contact. Des violations plus graves des organes de la vue peuvent constituer une raison sérieuse de refuser de délivrer des identifiants automatiques.

Dans cet article, nous décrirons en détail à quoi exactement l’attention est portée lors du contrôle de l’acuité visuelle, ainsi que dans quels cas les problèmes de vision peuvent devenir un obstacle à l’obtention de la VU.

Vérifier avec un ophtalmologiste

L'ophtalmologiste examine le candidat à la conduite dans plusieurs directions à la fois, en étudiant des moments tels que:

  • Acuité visuelle;
  • Niveau de perception des couleurs;
  • Champs de vision.

Au cours de l’enquête, on peut constater certains écarts par rapport à la norme, mais ils ne constituent pas toujours une interdiction catégorique de contrôler la voiture.

Afin de bien comprendre quels critères existent à chaque étape d'un examen ophtalmologique, il convient de les examiner en détail.

Acuité visuelle

Immédiatement, je dois dire que les conducteurs qui utilisent des lunettes / lentilles au quotidien devraient absolument les emmener à un rendez-vous chez un ophtalmologiste (ils devront y être examinés).

Le diagnostic de l'acuité visuelle est généralement effectué au moyen d'un tableau standard (avec des lettres). Un résultat positif (en tenant compte de tous les moyens de correction de la vision) sont:

  • La catégorie «B» est supérieure à 0,6 pour les deux yeux ou «le meilleur», et également supérieure à 0,2 pour les yeux malvoyants;
  • Catégorie "C" - plus de 0,7 pour les deux yeux ou plus de 0,4 pour les malvoyants et 0,8 ou plus - pour les "meilleurs";
  • Conducteurs de passagers et transports spéciaux (cat. "B") - au moins 0,4 dans l'oeil faible et 0,8 dans le "meilleur" œil.

Séparément, il convient de noter que si une personne porte des lunettes / lentilles en permanence, la puissance optique ne doit pas dépasser les dioptries «+» ou «-» et la différence entre les lentilles droite et gauche ne doit pas dépasser 3 dioptries.

Dans le cas où un œil ne voit pas du tout ou est complètement absent, il ne peut conduire une voiture que si le deuxième œil a une netteté supérieure à 0,8 sans aucune correction et qu’aucun trouble du champ visuel n’est observé.

Perte de couleur altérée

L'étude de cet indicateur est réalisée sur la table de Rabkin.

Si auparavant, un tel écart par rapport à la norme, le daltonisme n'étant pas un indice important pour refuser de délivrer des droits, le niveau de perception des couleurs d'un candidat conducteur pourrait bien avoir un impact significatif sur la décision finale de la commission médicale.

La conclusion ophtalmologique dépend en grande partie du degré de trouble de la perception des couleurs, mais parfois, même en cas de graves écarts par rapport à la norme, le médecin peut prendre une décision positive, mais avec une note appropriée dans le certificat et les droits.

Largeur du champ de vision (perspectives)

Selon les normes en vigueur, un rétrécissement du champ de vision de 20 ° est considéré comme le maximum admissible.

Une telle violation est rare et, à l'instar du daltonisme, ne peut être corrigée à l'aide de lentilles ou de lunettes. Le rétrécissement du champ visuel chez les humains est généralement le symptôme de maladies plus graves, qui sont elles-mêmes des contre-indications au contrôle de la TS.

Quelles maladies oculaires existent?

Il existe d'autres types de maladies oculaires qui peuvent empêcher une personne d'obtenir des droits. Parmi eux se trouvent:

  • décollement de la rétine,
  • glaucome
  • cataracte, etc.

Le verdict final dépend sans aucun doute de la gravité de la maladie, ce que seul un ophtalmologiste peut, lors d’un examen, juger de manière objective.

Il convient de noter que certaines personnes souffrant de graves problèmes oculaires ont recours à toutes sortes d’astuces pour obtenir l’identification automatique (par exemple, faux tests, aide à l’achat, etc.). Il ne sera pas superflu de rappeler à ces citoyens que de telles falsifications mettent en danger à la fois le conducteur malvoyant et les autres usagers de la route.

Pénalité pour non-respect des règles de conduite pour la vision

Lorsque le conducteur a une mauvaise vue, une marque spéciale est inscrite dans son certificat, puis dans la VU. Il spécifie les conditions dans lesquelles un conducteur spécifique est autorisé à contrôler le véhicule (port de lunettes / lentilles, etc.). Si une personne qui conduit ne remplit pas ces conditions, un inspecteur de voitures peut lui imposer une amende de 5 000 à 15 000 roubles, ainsi que l’empêcher de conduire (la base est le paragraphe 1 de l’article 12.7 du Code administratif).

Quelles sont les restrictions visuelles pour l'obtention d'un permis de conduire

Il existe un certain nombre de conditions, dont la détection par un ophtalmologiste conduit au refus d'émettre un avis positif pour la gestion du véhicule. Ceux-ci incluent:

  • une situation dans laquelle une personne âgée de moins de 3 mois s'est fait opérer des yeux;
  • changements majeurs dans les muqueuses des yeux et des paupières, entraînant une perte de vision, mais pouvant être rétablis par une intervention chirurgicale;
  • dysfonctionnement pathologique du sac lacrymal (dans ce cas, la chirurgie peut aider);
  • diplopie et, par conséquent, objets fendus;
  • décollement de la rétine;
  • atrophie du nerf optique;
  • glaucome (dépend en grande partie du stade auquel la maladie est au moment de l'enquête).

Après avoir décidé de prendre le volant, tout le monde devrait être sûr que sa vision est en ordre.

Si le candidat conducteur pense que l'accès au système de gestion du véhicule lui est refusé (pour des raisons de santé), il est conseillé de contacter un avocat pour résoudre le problème.

Appelez le numéro +7 (499) 455-12-39 (MSC et MO), le +7 (812) 426-14-93 (région de Saint-Pétersbourg et Léningrad) et le 8 (800) 500-27-29, poste 181 (général) et notre avtoyurist FREE répond à toutes vos questions.

Puis-je obtenir un permis de conduire malvoyant?

Votre permis de conduire est sur le point d'expirer et vous êtes horrifié de constater que vous devrez subir à nouveau un examen médical pour le remplacer.

Mais pendant plusieurs années, votre acuité visuelle a diminué et vous craignez que, pour cette raison, vous ne receviez pas de certificat?

Ne paniquez pas. Les restrictions sur la vision pour l'obtention d'un permis de conduire existent vraiment, mais comprenons dans l'ordre.

Peut-être que, dans votre cas, la situation est résolue et qu’il suffit de mettre des lunettes ou des lentilles pour que l’admission soit encore possible?!

Un examen ophtalmologique est indispensable.

Le diagnostic chez l’oculiste est une condition indispensable, sans laquelle vous ne serez pas admis à la conduite.

La réussite de l'examen médical de ce spécialiste est nécessaire à la fois pour le conducteur lui-même afin d'éviter toute situation d'urgence sur la route et pour les autres usagers de la route.

Si une personne a une mauvaise vue, alors, par exemple, elle peut ne pas voir une personne marcher ou un obstacle sur la route, ce qui peut provoquer un accident avec des conséquences diverses.

L'inspection chez l'oculiste est un point nécessaire, garantissant la sécurité routière. C'est pourquoi les médecins accordent une attention particulière à l'acuité visuelle des futurs automobilistes.

Comment obtenir un ophtalmologiste du côté droit avec une mauvaise vue?

Si une personne utilise des lentilles ou des lunettes, elle doit bien entendu être accompagnée de l'une ou de l'autre.

Après tout, si l’instrument ophtalmique lui avait été attribué plus tôt, il marchait constamment dans des lunettes ou des lentilles, puis l’oculiste vérifiera sa vue sur la base de ce qu’une personne voit dans des lunettes / lentilles, et non sans elles.

Le médecin évaluera à quel point le patient voit s’il doit changer de lunettes. Si le patient ne voit pas une ligne spécifique, même avec des lunettes (optoélectroniques), l’optométriste lui adressera une ordonnance pour une nouvelle optique et signera qu’il signera une liste de dérivation lorsque le patient viendra à lui avec de nouvelles lunettes.

Dans une carte médicale, le spécialiste doit indiquer dans quelles conditions il délivre un permis de visibilité pour un permis de conduire, c’est-à-dire qu’il fait une marque: lunettes, lentilles, sans eux.

Est-il possible d'obtenir des droits avec une mauvaise vue?

Certains automobilistes sur les forums partagent leurs secrets, comment se faire admettre, même avec une mauvaise vue. Mais tout de suite, nous voulons vous prévenir: cette vie de piratage ne passera peut-être pas.

Alors, ils conseillent de mémoriser dans l'ordre les lettres de la rangée du bas. Mais les ophtalmologues expérimentés sont difficiles à tromper. Dans les bureaux, il existe deux types de tableaux: alphabétique et graphique.

Le médecin peut d'abord vérifier l'acuité visuelle sur la table des lettres, puis vous demander de nommer dans quelle direction le cercle ne se ferme pas. Et puis, aucune astuce ne vous aidera.

Quelle devrait être la vision pour obtenir un permis de conduire?

Le droit de conduire un véhicule est délivré aux conducteurs dont les indicateurs de vision se situent dans la plage normale:

  • pour les conducteurs de la catégorie «B» (restriction: le conducteur peut conduire une voiture avec volant), l'acuité visuelle ne doit pas être inférieure à 0,6 unité dans un œil et à 0,2 unité dans l'autre;
  • pour les conducteurs de la catégorie «C» - pas moins de 0,8 unité par œil et 0,4 unité par autre.
  • pour les conducteurs des catégories A, A1 ou B2 avec une roue de type moto - pas moins de 0,6 sur l'un et de 0,2 sur l'autre. La cécité d'un œil est également autorisée, tandis que l'acuité visuelle du deuxième œil n'est pas inférieure à 0,8 unité.
  • En cas de cécité d'un œil, la gravité du deuxième ne doit pas être inférieure à 0,8 unité.
  • Si une personne n'a pas un œil qui avance (les deux yeux voient la même chose), la valeur admissible de la vue pour la conduite peut être de 0,7 unité pour les yeux droit et gauche.

En conséquence, la question: «Avec quel type de vision ne donnez-vous pas un permis de conduire?», Vous pouvez répondre comme suit: «À partir d’une vision aiguë, inférieure à la norme pour certaines catégories (voir ci-dessus).

Alors, avec quelle vision peut-on avoir raison? Si vous voyez la dixième ligne, vous serez admis sans aucun problème. Mais s'il y a des problèmes, l'acuité visuelle est réduite, le médecin prendra en compte la catégorie de votre conducteur et partira de là.

La force des lentilles ou des lunettes ne doit pas dépasser 8 dioptries. Et la différence entre les verres droit et gauche (lentille) ne doit pas dépasser 3 dioptries.

Test de daltonisme

En plus de vérifier l'acuité visuelle, les futurs conducteurs, ainsi que ceux qui modifient leurs droits, vérifient s'ils ont des problèmes de perception des couleurs.

Ceci est fait afin de comprendre si une personne ne confond pas les couleurs. Après tout, c'est très important. Et s'il passe au rouge, en le confondant avec le vert?!

Pour déterminer le daltonisme, les médecins utilisent une table spéciale Rabkin. Ils sont divisés en 3 types de susceptibilité:

  1. Trichromancie - personnes sans pathologie en termes de perception des couleurs.
  2. Protanopes - patients dont la perception des couleurs est perturbée dans le spectre rouge.
  3. Les deutéranopes sont ceux dont la perception des couleurs est perturbée dans le spectre vert.

Les personnes souffrant de daltonisme n’ont pas de permis de conduire dans notre pays.

Le test de perception des couleurs se déroule comme suit: on offre au patient des images avec des cercles multicolores.

Sur chacun d'eux, il devrait se concentrer et dire quelles figures géométriques ou quelles figures il peut voir. S'il ne voit pas les chiffres ou voit, mais pas tous, alors il a des problèmes.

Vérification Outlook

En plus de l'acuité visuelle et de la perception des couleurs, les perspectives sont également vérifiées. Si l’espace observé par les yeux est inférieur à 20 degrés, c’est-à-dire qu’il est étroit, cela signifie qu’il est interdit à une personne de conduire une voiture.

On observe souvent le rétrécissement des perspectives avec la cataracte, le décollement de la rétine, le glaucome.

Si vous avez subi une opération de restauration de la vision, vous devez passer à nouveau par une commission médicale et obtenir les droits, mais sans la moindre marque concernant la conduite avec lentilles / lunettes.

Contre-indications médicales pour la vue des conducteurs: maladies des yeux

Il existe certaines maladies de l'organe de la vision dans lesquelles le conducteur peut refuser et ne pas signer la liste de contournement:

  • glaucome (selon la gravité et le stade);
  • décollement de la rétine;
  • maladie inflammatoire du sac lacrymal (après la chirurgie, l'admission est délivrée);
  • maladies du nerf optique;
  • objets fendus (diplopia);
  • changements pathologiques dans la membrane muqueuse et les muscles de la paupière, ce qui empêche une visibilité normale.

En outre, le conducteur peut ne pas être autorisé à admettre si 3 mois ne se sont pas écoulés depuis l'opération sur les yeux.

Pénalité pour conduite sans lunettes / lentilles en 2018

S'il est indiqué sur le permis de conduire qu'il doit conduire une voiture avec des lunettes ou des lentilles, mais qu'il conduit sans ces lunettes, il risque alors d'être puni.

En 2018, le fait de ne pas porter de lunettes ou de verres à ceux qui en ont pris connaissance est passible d'une amende de 5 000 à 15 000 roubles. Conduire sans moyen de correction de la vue est considéré comme conduite sans permis.

Fait intéressant: dans la législation de la Fédération de Russie, il n’ya pas d’article dans lequel il est question de conduite sans lunettes. Par conséquent, pour une telle violation, les conducteurs sont assimilés à la responsabilité, comme conduire sans permis. Par conséquent, de telles sommes importantes pour la conduite sans lunettes.

Mais gardez à l'esprit que si un agent de la circulation détecte une infraction et attrape le conducteur qui conduit sans lunettes, il encourra des frais supplémentaires. Après tout, sa voiture sera emmenée dans la surface de réparation.

À l'avenir, il devra payer de l'argent pour évacuer le véhicule et le stocker jusqu'à ce que la violation soit corrigée.

Dans certains cas, la sanction peut être évitée si le conducteur prouve à l'inspecteur qu'il n'a pas le temps de mettre ses lunettes mais qu'il est allongé à côté de lui.

Une vision imparfaite n'est pas toujours une pierre d'achoppement pour les conducteurs qui veulent bien faire les choses. À la question de nombreux membres du forum: «Quelle ligne devrait être considérée pour un accès sans entrave aux droits?» La réponse est sans équivoque: «La plus basse».

Mais même si votre vue n'est pas claire, vous pouvez être admis, car personne n'a annulé ses lentilles cornéennes ni ses lunettes.

Rappelez-vous que conduire sans moyen de correction augmente le danger sur la route. Alors pensez aux autres personnes, veillez à porter des lunettes / lentilles, non seulement pour éviter une amende, mais également pour un accident de la route.

Restriction de la vue pour l'obtention d'un permis de conduire

La voiture a depuis longtemps cessé d'être considérée comme un luxe. Transport personnel ont la plupart des familles. Pour pouvoir prendre le volant, vous devez atteindre un certain âge, suivre une formation et réussir parfaitement les examens dans une école de conduite. En plus du permis de conduire, le nouvel automobiliste doit réussir un examen physique obligatoire.

Ophtalmologiste - l'un des principaux spécialistes inclus dans l'examen médical. Après l'examen, le médecin émettra un document médical contenant des recommandations et des restrictions. Une mauvaise vision n'est pas une raison pour nier des droits. Avec des écarts mineurs par rapport à la norme, le conducteur ne sera autorisé à prendre le volant qu’avec des lentilles de contact ou des lunettes. Si le problème n’est pas résolu à l’aide d’objets optiques, c’est une raison de poids pour refuser d’obtenir un permis de conduire. La restriction pour les conducteurs à vue est conçue pour la sécurité des conducteurs, des personnes environnantes.

La procédure et les règles de l'examen médical chez l'ophtalmologiste

Clarté de la vue - l'un des indicateurs les plus importants, nécessaires pour obtenir les documents du conducteur, limitant la gravité des situations d'urgence. Dans le bureau de l'oculiste, la procédure d'examen est effectuée dans les domaines suivants:

  • perception des couleurs. Le point important est la rapidité avec laquelle le conducteur réagit pour changer les couleurs du feu. Vérifier la qualité de la perception de l'émission de lumière en utilisant le tableau Rabkin. La norme est les trichromancers. La violation de la perception d'une couleur quelconque ne peut être corrigée par l'optique, elle est considérée comme une limitation de la vision;
  • définition de l'acuité visuelle. L'étude sur le permis de conduire consiste à évaluer la capacité des organes de vision à percevoir de petits objets, à estimer la distance qui les sépare. Un candidat à l'obtention, à la mise à jour d'un permis de conduire, doit lire à une distance de plusieurs mètres la dixième ligne de lettres d'une affiche spéciale. L'acuité visuelle est évaluée alternativement dans les deux yeux. Dans le cas d'un écart par rapport à la norme, le déficit est corrigé par des lunettes, des lentilles, une marque de restriction est faite;
  • perspectives La réduction du champ visuel à 20 ° est autorisée. L'indicateur est déterminé en examinant la largeur maximale de la pupille. La maladie est rare et ne peut être ajustée. L'esprit rétréci est l'un des symptômes d'une pathologie grave, il garantit une limite de vision pour l'obtention du permis de conduire.

Si l'état du futur conducteur est jugé satisfaisant, un certificat lui est délivré, qui sera utilisé ultérieurement pour obtenir les droits.

Quelles sont les limitations visuelles pour obtenir un permis de conduire?

Les candidats sont autorisés à étudier dans une école de conduite avec l’obtention ultérieure d’un permis de conduire uniquement avec des indicateurs visuels normaux. Restrictions médicales pour les conducteurs de catégorie B:

  • pour un meilleur œil - 0,6 unité;
  • pour le pire - 0,2 unités.

Les conducteurs de transport en commun et les autobus de passagers doivent avoir une vision d'au moins 0,4 unité pour le pire des yeux. Pour la catégorie de permis de conduire, des exigences et des restrictions distinctes ne sont pas prévues. Un examen par un ophtalmologiste a lieu tous les 2 ans.

Vous pouvez obtenir un nouveau permis de conduire de catégorie C avec une vue d'au moins 0,7 unité. Des restrictions s'appliquent aux deux corps. En l'absence d'un œil, sa cécité complète, il est possible de devenir conducteur si l'organe de vision a une netteté de 0,8 unité sans perturber les perspectives, à l'aide de dispositifs correcteurs.

Les employés du ministère de la Santé ont mis au point, progressivement amélioré un programme spécial d'identification des limitations de la vision des conducteurs - le passage du conseil médical. Si les conditions suivantes sont détectées, l'ophtalmologiste ne signera pas l'examen physique du candidat à l'admission dans une école de conduite, en obtenant un permis de conduire:

  • la présence de maladies qui ont provoqué des modifications de la structure des muscles du siècle, de la membrane muqueuse;
  • pathologie du sac lacrymal - inflammation du canal nasal, écoulement purulent, larmoiement;
  • diplopie de l'oeil - objets fendus;
  • stades avancés du glaucome, lorsque l'état ne peut pas être stabilisé;
  • neuropathie optique, décollement de la rétine;
  • contraintes de temps. Cela a pris moins de 3 mois après la chirurgie des yeux.

Dans les cas ci-dessus, il n'est pas possible d'obtenir des droits.

Mark dans les droits de la conduite des restrictions à la vue

Permis de conduire - le document principal de l'automobiliste. Il confirme le droit de gérer le transport de passagers, l'autobus, les voitures de plusieurs tonnes et d'autres voitures sans menace pour eux-mêmes et les autres. Chaque permis de conduire a des signes distinctifs, marques des restrictions caractérisant la qualification, un état de santé du conducteur.

Si, au cours de l'examen médical, une déficience visuelle a été détectée, le permis de conduire doit porter la mention sur le port du port d'optique obligatoire. S'il y a un signe spécial sur les droits d'un automobiliste peut choisir son propre moyen de correction de la vue. Dans le nouveau permis de conduire, marquez la restriction «GCL». Si les droits sont marqués "Points sont nécessaires", la conduite du véhicule dans les lentilles n'est pas fournie.

Exigences de vision médicale pour les conducteurs

La présence de son certificat médical est une condition préalable à la délivrance des droits du conducteur. Les personnes souffrant de maladies attendent toujours avec horreur la procédure de recours à une commission médicale. Et cela est raisonnable, car il existe un certain nombre de diagnostics avec lesquels la conduite est interdite. Entre autres, il existe des restrictions sur la vision pour obtenir un permis de conduire. Toutefois, les conducteurs novices qui obtiennent les droits pour la première fois et les automobilistes expérimentés qui modifient les droits expirés ne devraient pas être contrariés à l’avance. Les exigences de vision médicale des conducteurs ne sont pas cruelles, mais raisonnables. À l'heure actuelle, beaucoup de personnes malvoyantes voyagent dans le pays. Comment ont-ils obtenu le droit convoité de conduire une voiture?

Commission médicale

Passer un examen médical avant d’obtenir ses droits est le devoir du conducteur. Sans un certificat avec les conclusions des médecins dans divers domaines d'un permis de conduire ne peut être obtenu. Vous ne pouvez passer un examen médical que dans une institution disposant d'une licence spéciale.

Un rapport médical sur l'absence de contre-indications à la gestion d'un véhicule de catégorie B doit être obtenu auprès de:

  • un ophtalmologue (oculiste);
  • narcologue;
  • psychiatre;
  • neuropathologiste;
  • gynécologue (pour les femmes);
  • le thérapeute.

Jusqu'en 2018, la liste des spécialistes était beaucoup plus longue. Maintenant, les tâches du thérapeute incluent la mise en place des conclusions d'un oto-rhino-laryngologiste et d'un dermatovénérologue, ainsi que la chirurgie.

En outre, l’analyse d’un pilote potentiel est fournie:

  • livraison d'urine pour déterminer la présence de drogues dans le corps;
  • don de sang pour déterminer le facteur Rh;
  • électrocardiogramme du coeur.

Le refus de se soumettre à des tests de laboratoire rend impossible l'obtention d'un certificat médical.

L'examen par un thérapeute est le processus le plus long dans le temps, car c'est lui qui publie la conclusion finale de la commission. Si vous rencontrez des difficultés pour émettre une conclusion, le thérapeute a le droit d’envoyer le conducteur pour un examen supplémentaire par un médecin.

Un certificat médical est délivré sur le résultat de l'examen médical.

La durée de validité de ce certificat varie:

  • dix ans - pour tous les conducteurs de véhicules personnels en excellente santé;
  • deux ans - si le travail d'une personne est lié au transport et à la conduite (pour les conducteurs);
  • un an pour les conducteurs ayant des problèmes de santé;
  • chaque fois avant un long voyage, les conducteurs des organisations doivent passer une commission.

Passage honnête et consciencieux de la commission médicale - un gage de sa propre sécurité et de celle des autres usagers de la route.

La nécessité d'un diagnostic par un ophtalmologiste

Vérifier auprès de l’ophtalmologiste est l’un des moyens les plus importants d’obtenir des droits. En raison de problèmes de vision, de nombreuses situations désagréables peuvent se produire et certaines d'entre elles peuvent avoir les conséquences les plus graves. Par exemple, vous ne pouvez pas considérer un panneau ou un signal d’avertissement, un obstacle sur la route ou même une personne. Cela peut être la cause du pire accident. Ainsi, vous devez accorder une attention particulière à l'examen effectué par un ophtalmologiste afin de vous protéger et de protéger les autres.

De nombreux conducteurs se posent la question suivante: que se passe-t-il si la vision permise pour un permis de conduire ne correspond pas à la mienne? Puis-je obtenir de l'aide dans ce cas?

Comme on dit, rien n’est impossible en ce monde. Il est nécessaire d'ouvrir n'importe quel forum sur ce sujet, car il y a des "experts". Parmi les indices et les secrets, vous trouverez beaucoup de personnes qui peuvent revendiquer le droit d'être qualifiées d'effet. Mais il faut comprendre que le médecin lui-même est une personne avec une éducation supérieure. Il n'est pas facile de piéger un homme qui a consacré sa vie à l'ophtalmologie avec des astuces peu coûteuses telles que la mémorisation de la table de contrôle. En outre, il est de plus en plus possible de trouver un cabinet d’ophtalmologiste doté d’un excellent équipement d’examen oculaire, qu’il pourra utiliser en cas de doute.

Réussir un examen par un ophtalmologiste est une étape cruciale, car le sort des autres usagers de la route dépend de la vision du futur conducteur. L'admission à vue d'un permis de conduire d'un médecin à vue est une sorte de garantie de conduite sans encombre.

Examen ophtalmologique

Si le candidat à l'obtention des droits a des problèmes de vue et qu'il porte des lunettes ou des lentilles de contact, vous devez vous présenter à la réception de l'oculiste avec cet appareil. La vérification de l'acuité visuelle est basée sur la façon dont une personne voit dans des lunettes, car elle y conduira une voiture.

Comment se déroule la procédure d'examen par un oculiste:

  • examen de l'acuité visuelle;
  • diagnostics de sensation de couleur;
  • la largeur de l'examen est révélée;
  • la présence ou l'absence de maladies ophtalmologiques est établie.

Chaque indicateur est important à sa manière, toute déviation peut jouer une blague cruelle avec le conducteur.

Acuité visuelle du conducteur

L'acuité visuelle est contrôlée par différentes méthodes:

  1. Diagnostic ophtalmologique de base - est réalisé à l'aide des tables de Sivtsev et Golovin. Le docteur soviétique Sivtsev Dmitry Aleksandrovich a développé le tableau suivant: douze lignes alternant des lettres de l’alphabet russe (b, i, k, m, n, w) de différentes tailles. Sur chaque ligne, il est indiqué la distance à partir de laquelle une lettre correspondante doit être visible pour une personne ayant une excellente vue. De l'autre côté de la ligne se trouve la désignation numérique de l'acuité visuelle. Un tableau similaire - Golovin - est vérifié sur le même principe, au lieu de lettres - cercles ouverts. Considérez la personne devrait côté avec lequel le cercle est interrompu. On croit que la table Golovin - une façon plus précise, car l'emplacement des lettres dans la table Sivtseva facile à mémoriser.
    La personne est située à cinq mètres de la table, en fermant alternativement chaque œil. La «considération» d'un signe ou d'une lettre, indiquée par le médecin, ne doit pas dépasser trois secondes.
    En passant le test de la vue, vous ne devez pas pincer l’œil avec votre main, ni plisser les yeux. Gardez le dos droit.
  2. Méthode réfractométrique - un équipement spécial est utilisé. Les progrès techniques ont eu un effet positif sur le travail des oculistes. Le principe de fonctionnement de l'appareil - la définition de la focalisation du faisceau de lumière sur la pupille. Au centre - vision normale, devant la rétine - myopie, derrière la rétine - on diagnostique une hypermétropie. Le résultat du test est analysé et formé dans le programme, après quoi il peut être imprimé.

En règle générale, la procédure de contrôle de la vue pour un permis de conduire est effectuée à l'aide de la première méthode. Le futur conducteur vient pour une inspection avec des lunettes ou des lentilles, le cas échéant. Le médecin vérifie si elles sont sélectionnées correctement.

Si la vision du conducteur est imparfaite, mais que ceci est facilement corrigé à l’aide d’instruments optiques, une note sera faite dans le certificat et dans les droits futurs.

Quelles sont les limitations visuelles proposées par le ministère de la Santé de Russie pour l'obtention de l'UEV:

  • Les catégories A, B - devraient contenir plus de 0,6 unité pour un œil et 0,2 pour l'autre œil;
  • Catégorie C - plus de 0,8 unité par œil et 0,4 - de l'autre;
  • l'absence de vision dans un œil est autorisée à 0,8 dans le second;
  • avec la même vision dans les deux yeux - un indicateur non inférieur à 0,7 unités.

Avec vue, ne convient pas à ces restrictions, vous ne pouvez pas obtenir un permis de conduire.

Perception des couleurs

Ce type d'inspection est appelé test de daltonisme. La sensibilité aux couleurs est également très importante lorsque vous conduisez une voiture. Confondre couleurs au volant est une erreur impardonnable, car les feux de signalisation, la couleur des panneaux et des marquages ​​routiers revêtent une grande importance. Bien sûr, de nombreux technologues et scientifiques travaillent déjà sur cette question: par exemple, un feu de signalisation avec un caractère différent a été inventé.

Pour déterminer le degré de perception des couleurs, on utilise des tables développées par le scientifique Rabkin. Ces tableaux sont des images multicolores où les chiffres ou les chiffres sont mis en évidence. Une personne qui n'a pas de problèmes pour déterminer la couleur, il n'est pas difficile de les considérer.

Le degré et la nature du daltonisme divise les personnes en plusieurs types:

  1. Aucune anomalie dans la détermination de la couleur.
  2. La perception des couleurs est perturbée dans le spectre rouge.
  3. Violations dans le spectre vert.
  4. Daltonien.

Les daltoniens en Russie ne donnent pas de permis de conduire.

Largeur de visualisation

La largeur du champ de vision dépend de la capacité de la personne à naviguer dans l'espace. Plus l'angle est grand, plus une personne perçoit et analyse les informations.

La procédure est réalisée en utilisant une périmétrie informatique sans lunettes et sans lentilles, si le patient les porte. Chaque œil est vérifié individuellement. Une personne fixe l'œil à un certain point central, tandis que des signaux lumineux apparaissent sur les côtés. Fixant un tel signal, vous devez appuyer sur un bouton de la télécommande. Cette procédure est répétée plusieurs fois pour plus de certitude, car une personne peut ne pas réagir, appuyer sur un bouton, cligner des yeux, etc.

Le résultat est traité instantanément et une impression avec des indicateurs précis est publiée.

L'angle de vision total de deux yeux chez une personne moyenne est de 190 degrés.

Toute déviation par rapport à un nombre donné est une source de préoccupation pour le patient lui-même. Tout d'abord, il est nécessaire de rechercher les causes, car elles peuvent être dangereuses pour la santé (présence d'hémorragies, de tumeurs). De nombreuses causes fondamentales sont éliminées par des moyens utilisables, c'est-à-dire que l'angle de vision est un problème réparable.

Maladies oculaires

Une fois clarifiés, quels devraient être la vision, la perception des couleurs et l'angle de vision pour obtenir la VU, il reste à exclure la présence de maladies des yeux.

L'interdiction de recevoir de l'UEV touche une personne atteinte des maladies suivantes:

  1. Le glaucome est une maladie chronique. Lorsque cela se produit, l'augmentation de la pression intraoculaire et des dommages au nerf optique.
  2. Astigmatisme - la structure optique est cassée de manière à ce qu'une personne n’ait pas de clarté dans l’image.
  3. Maladies du nerf optique et du décollement de la rétine.
  4. Maladies du sac lacrymal, accompagnées d'inflammation. Étant donné que cette maladie est traitée chirurgicalement, il est possible, après traitement, d’obtenir l’approbation d’un oculiste.
  5. Diplopia - vision double. La personne voit l'image comme une image dupliquée avec un léger décalage les uns par rapport aux autres.

Selon que la maladie figure ou non sur la liste des maladies inacceptables, quelle vision et quelle largeur de contrôle le conducteur devrait avoir, la question d'un œil positif sur le certificat médical est résolue.

Si l'acuité visuelle implique une personne portant des lunettes et que cela est indiqué dans le certificat médical, alors la marque correspondante sera sur le permis de conduire.

Conduire une voiture sans lunettes est impossible, et comme cette infraction ne figure pas dans les lois, la peine encourue équivaut à une conduite sans droit.

En plus de l’amende, un tel trajet entraîne des dépenses supplémentaires, car en cas de détection, la voiture sera amenée à la fourrière. Par conséquent, vous devez payer pour la dépanneuse qui a amené la voiture sur place et pour la surface de réparation elle-même.

Conduite sans lunettes ni lentilles - risque accru sur la route.

Exigences relatives à l'état de vue lors de l'obtention du permis de conduire - procédure de vérification et limitations éventuelles

Si vous envisagez d’obtenir les droits ou si vous souhaitez prolonger les droits existants, vous devez passer un examen médical.

Un ophtalmologue fait partie des spécialistes qui doivent se rendre dans un lieu particulier. Des informations sur les restrictions à vue pour l'obtention d'un permis de conduire sont nécessaires afin de comprendre à quel point vos chances de prendre le volant sont réelles.

Qu'est-ce qu'une limite de vision pour les conducteurs?

Lors du passage de l'examen médical, le candidat à la conduite peut trouver une contre-indication à la conduite, un témoignage ou une restriction de la vision.

Dans le premier cas, nous parlons de la présence d'une maladie (condition) qui ne permet en aucun cas de conduire un véhicule (TS) (par exemple, cécité des deux yeux, daltonisme, etc.). Dans ce cas, le certificat de passage du candidat à la conduite n'est pas délivré.

Les indications indiquent qu'une personne peut contrôler le véhicule, à condition qu'il soit équipé en plus ou que le conducteur utilise un équipement spécial (par exemple, des lentilles ou des lunettes).

Contrairement aux deux premiers termes, la restriction est une «phrase» plus douce. Il réglemente les stades autorisés de la maladie, ce qui ne permet pas le contrôle du TS de différentes catégories. Cela signifie qu'en cas de détection de restrictions, vous ne pouvez pas prendre le volant d'une voiture particulière, mais il n'est pas interdit de conduire un véhicule d'une autre catégorie (autorisée).

Le cadre réglementaire pour vérifier les yeux des conducteurs. Qu'est-ce que l'admission réglementée à la gestion du véhicule?

Le 6 janvier 2015, le décret n ° 1604 du gouvernement de la Fédération de Russie du 29 décembre 2014 «Sur les listes de contre-indications médicales, d'indications et de restrictions à la gestion du TS» (n ° 1604-PP) est entré en vigueur.

À partir de ce moment, une distinction juridique est apparue entre les conducteurs professionnels et ceux qui utilisent le véhicule à des fins personnelles.

Pour la première catégorie, une liste de contre-indications figure à l'annexe 2 de l'arrêté du ministère de la Santé et du Développement social de la Fédération de Russie du 12.04.2011 n ° 302n (art. 27. "Gestion des stations de traitement au sol").

Pour les autres catégories de conducteurs, les contre-indications médicales mentionnées dans le numéro 1604-PP étaient utilisées.

Regardez la vidéo sur les abréviations dans la liste des contre-indications à la conduite:

Un test de vision est-il requis des conducteurs?

Vérifier l'état des yeux est une condition nécessaire pour obtenir des droits. Par conséquent, une visite chez un ophtalmologiste est obligatoire pour chaque conducteur. La fréquence de vérification dépend de la catégorie du véhicule.

Ainsi, conformément à la loi n ° 196-FZ du 10 décembre 1995 sur la sécurité routière, les conducteurs de voitures particulières ne devraient être examinés par un ophtalmologiste qu’après réception et renouvellement d’un permis de conduire (VU).

Toutefois, les conducteurs professionnels doivent passer une commission lors de l’admission au travail, puis tous les deux ans pendant toute la durée de l’emploi. Et comme les examens de la vue sont inclus dans la liste des examens obligatoires, le diagnostic ophtalmologique, dans ce cas, est effectué plus fréquemment.

C'est important! Les conducteurs impliqués dans le transport de marchandises dangereuses et les passagers doivent également consulter le médecin après chaque vol. Si les résultats sont décevants, cela peut entraîner la suspension de la VU.

Où procéder à un examen de la vue des conducteurs. Qui peut le mener et émettre un avis

Il est possible de faire un diagnostic de la vision dans différentes institutions, conformément à la clause 3 (par. 1) de l'annexe n ° 1 à l'arrêté du ministère de la Santé n ° 344n (de 2015). Mais il faut garder à l'esprit que, très probablement, vous devrez consulter un psychiatre et un narcologue séparément, car ces spécialistes ne peuvent être visités dans aucun dispensaire.

La différence entre les établissements médicaux réside dans leur emplacement, la rapidité avec laquelle ils reçoivent de l'aide, leur coût d'inspection.

Donc, vous pouvez être examiné par un ophtalmologiste:

  • En auto-école, après la fin du cours. Ce service est fourni par de nombreux établissements d’enseignement. Un certain jour, tous les experts réunis, y compris l’ophtalmologiste et le candidat conducteur, peuvent être testés en toute sécurité.
  • Dans la clinique du lieu d’inscription ou de résidence. Dans ce dernier cas, vous avez besoin d’un rattachement officiel à l’institution.
  • Dans un centre médical privé, avoir le droit de participer à de tels examens.

La principale condition est que l’établissement dispose d’une licence lui permettant d’effectuer des examens préventifs. Sinon, le certificat ne sera pas valide.

L'examen est mené par un ophtalmologiste dûment qualifié. Selon les dernières modifications, il est responsable, comme les autres spécialistes effectuant un examen physique, de la procédure de diagnostic et de la conclusion relative à l’aptitude du conducteur à la maîtrise de la conduite.

Quel équipement devrait être utilisé lors de l'examen de la vue des conducteurs. La certification

Des appareils laser et informatiques sont utilisés pour l'examen, ce qui permet de diagnostiquer une déficience visuelle dès les premières étapes. De plus, l'inspection est effectuée sans contact avec les yeux, ce qui évite les risques d'infections et réduit le temps nécessaire au diagnostic.

Pour l'examen ophtalmologique est utilisé:

  • Autoréfractomètre - un appareil qui détecte l'astigmatisme, la myopie et l'hypermétropie.
  • Topographe cornéen par ordinateur - examine l'état de la rétine.
  • Tonomètre sans contact, mesurant la pression intraoculaire, sans toucher l'organe de la vision.

Chaque appareil utilisé doit avoir des documents confirmant sa conformité aux réglementations en vigueur. Familiarisation avec eux avant le diagnostic est votre droit.

Comment se préparer à l'enquête. Quels documents sont requis

Une préparation spéciale pour ce type d'enquête n'est pas requise. Vous devez:

  • Fournir des informations complètes sur les problèmes de vision existants (le cas échéant).
  • Rappelez-vous à quelle fréquence et dans quelle situation ils se présentent - dès le matin même ou après un long travail à l'ordinateur.
  • Informez-vous de la présence d'une prédisposition à une déficience visuelle (par exemple, génétique).
  • Avertissez le médecin du passage de toute procédure médicale (par exemple, correction de la vue).

Ainsi, vous avez uniquement besoin d'informations sur la présence / l'absence de problèmes oculaires.

C'est important! Il n'est pas nécessaire d'apporter des documents spéciaux pour réussir un examen chez un ophtalmologiste. Mais s'il y a une déficience visuelle, vous devez saisir votre carte médicale.

La présence de la maladie - quand attendre avec l'enquête

Il n'y a pas de contre-indications à l'examen ophtalmologique, leur conduite régulière vous permet d'avoir des informations à jour sur l'état de vos yeux.

Mais lorsqu'il s'agit d'obtenir des droits, il est parfois préférable de choisir un moment différent pour l'examen de la vue. Nous parlons de la présence de maladies qui ne permettront pas un diagnostic fiable.

Des maladies similaires sont divisées en deux groupes:

  1. Temporaire Si la chirurgie oculaire a été pratiquée il y a moins d'un mois, un traitement ophtalmologique est réalisé ou la maladie chronique s'aggrave.
  2. Jetable - qui peut être guéri. L'iridocyclite, la conjonctivite et d'autres maladies de nature infectieuse ou inflammatoire font partie des traitements qui peuvent s'en débarrasser rapidement.

En outre, n'allez pas chez un ophtalmologiste en période de fatigue oculaire accrue. Une telle condition peut entraîner une augmentation de la photosensibilité, une diminution de l’acuité visuelle et d’autres conséquences désagréables qui affecteront le résultat de l’examen.

Dans tous ces cas, il est conseillé de reporter la visite à un ophtalmologiste jusqu'au moment où les yeux redeviennent normaux.

C'est important! Avant de diagnostiquer la vue, il est préférable de ne pas regarder la télévision pendant longtemps, de travailler sur un PC ou de lire en basse lumière.

Comment vérifier la vision des conducteurs

Avant de commencer le test, le médecin mène une conversation obligatoire afin d'obtenir des informations complètes sur votre état de la vision et votre état de santé général. Il est nécessaire de parler des maladies courantes, précédemment transférées, des problèmes ophtalmologiques héréditaires, des facteurs de risque liés à l'activité professionnelle, des allergies (le cas échéant) et des préparations médicales.

Il faut garder à l'esprit que parmi les effets secondaires des médicaments peut être un effet sur l'état des yeux. Examen de la vue est effectuée de manière exhaustive. C’est pourquoi il est important de choisir le lieu où vous allez procéder: le niveau de qualification du médecin et la qualité du matériel sont essentiels pour obtenir un résultat fiable.

Ainsi, pour obtenir une image complète de l'état de l'appareil oculaire, il est vérifié:

  • L'acuité visuelle, dont dépend principalement le taux de réaction du conducteur.
  • Le niveau de perception des couleurs pour éliminer le daltonisme.
  • Largeur de la vision - l'état de la vision latérale est crucial pour contrôler la situation sur la route.

Considérez la procédure d’examen pour chaque critère.

Acuité visuelle pour l'obtention de droits

Le diagnostic de l'acuité visuelle pour obtenir un PE est réalisé à l'aide d'un tableau spécial de Sivtsev ou de Golovin. Il y a des lettres de différentes tailles - plus la ligne est basse, plus la lettre est petite.

Le patient est assis devant la table à une distance de 5 m et appelle les lettres indiquées par le médecin. Chaque œil est vérifié séparément.

L’inspection est considérée comme réussie si vous pouviez lire la dixième ligne sur laquelle figurent les chiffres les plus petits. Mais même si vous ne pouviez voir que la 9ème ou la 8ème ligne, ce n'est pas non plus un résultat négatif.

Si vous voulez soudainement tromper le médecin et que vous apprenez la table entière avant de la visiter, n'oubliez pas qu'en plus des lettres, il existe divers cercles sur la table qui ne convergent pas dans des directions différentes. Vous devrez peut-être aussi indiquer quel côté de la figure est à moitié ouvert, et cette partie du tableau est déjà difficile à apprendre.

C'est important! Si vous utilisez des dispositifs correcteurs (lunettes ou lentilles), une inspection est effectuée. Ignorer cette nuance n'en vaut pas la peine. Après tout, la tâche n'est pas de prouver que vous avez une vision parfaite, mais bien de conclure que vous ne représentez pas un danger sur la route.

Niveau de perception des couleurs

Je pense que vous ne devriez pas écrire encore une fois à quel point cet indicateur est important. Après tout, si vous ne faites pas la distinction entre les couleurs du feu, il est évident que cela créera une urgence.

Cette direction d’inspection est effectuée à l’aide de la table Rabkin. Il est constitué de feuilles sur lesquelles sont représentés divers éléments (figures ou formes géométriques).

En l'absence de déviations, le sujet peut distinguer les figures représentées. Et pour une personne souffrant d'une violation de la perception des couleurs, il semble que le tableau complet soit de la même couleur. Moins il y a d'éléments reconnus, plus le niveau d'anomalie est élevé et plus les chances d'obtenir des droits sont faibles.

À propos, depuis 2012, l’achromatopsie (la forme la plus grave de daltonisme) est devenue la base du refus de délivrer les droits de toutes les catégories. Et les conducteurs professionnels ont cessé de recevoir l'autorisation de contrôler le véhicule en présence de signes graves de perception des couleurs perturbée.

Largeur d'horizon

L'indicateur pour ce critère doit être d'au moins 20 degrés. La vision latérale est contrôlée par un équipement spécial - le résultat sous le chiffre défini constitue la base du refus de délivrance des droits.

Cette violation n'est pas corrigée par des lunettes ou des lentilles et ne se prête pas au traitement. Mais il est assez rare et indique la présence d'autres maladies graves, qui seraient en elles-mêmes à la base du refus de délivrer un certificat.

C'est important! Si même la largeur de vos perspectives est normale, mais que vous portez des lunettes, n'oubliez pas de choisir une monture sans larges arches. Sinon, votre vue de côté sera beaucoup plus basse.

Maladies ophtalmologiques: avec qui pouvons-nous espérer recevoir des droits?

Que votre droit soit refusé ou que le médecin impose une restriction à la gestion du véhicule dépend du type de maladie oculaire et de sa gravité. Ainsi, en cas de myopie (myopie) ou d'hypermétropie (hypermétropie), la conduite n'est autorisée que dans des dispositifs de correction (lentilles ou lunettes).

Mais la législation définit également les maladies pour lesquelles on ne donne pas de VP. Selon la clause 27.1 de l'appendice n ° 2 à la commande n ° 302n, cela comprend:

  • Cataracte - opacification du cristallin à un degré ou à un autre, conduisant à une déficience visuelle.
  • Décollement de la rétine, que ce soit sur un œil ou sur les deux.
  • Type paralytique Strabismus.
  • Glaucome - pathologie résultant d’une augmentation de la pression intraoculaire.
  • Diplopia, caractérisée par la division de l'image visible.
  • L'atrophie des terminaisons nerveuses est une déficience visuelle irréversible.
  • Dommages à la membrane muqueuse des principaux muscles du siècle, affectant le niveau de vision.
  • Pathologie du sac lacrymal, reflétant l'état général des yeux.
  • La présence d'implants, par exemple, une lentille artificielle dans un œil.

Certaines de ces maladies sont traitables. Par conséquent, il est possible que le médecin vous conseille de subir une intervention chirurgicale et revienne pour un examen. Dans ce cas, il faut se rappeler qu'une deuxième inspection est possible au plus tôt un mois après la chirurgie.

Vision permise pour le conducteur d'obtenir un permis de conduire

Pour pouvoir prendre le volant, il est nécessaire que l'état des yeux corresponde aux paramètres suivants:

  • Pour les conducteurs des catégories A et B qui utilisent le véhicule à des fins personnelles, le niveau de vision ne doit pas être inférieur à 0,8. De plus, si les yeux sont diagnostiqués avec des degrés de netteté différents, le minimum est de 0,6 pour le bien et de 0,2 pour le second.
  • Pour les conducteurs professionnels de toutes les catégories, la vision doit être au moins égale à 0,7 si les deux yeux voient la même chose. Sinon, la netteté d'un œil devrait être d'au moins 0,8, l'autre d'au moins 0,4.
  • Si un œil ne fonctionne pas ou est absent, la netteté du deuxième doit être au moins égale à 0,8 (sans correction).
  • La différence entre les yeux ne doit pas dépasser 3 dioptries.
  • S'il y a des lunettes ou des lentilles, leur puissance optique ne doit pas dépasser 8 dioptries.

Quels résultats d'un examen de la vue peuvent servir de base pour imposer des restrictions à l'obtention d'un permis de conduire?

Si le niveau de vision ne rentre pas dans ces montures, le conducteur est soumis à des restrictions - il ne peut contrôler le véhicule que dans des lentilles ou des lunettes (à condition que le taux admissible soit atteint avec des lentilles d'au plus 8 dioptries).

Si une maladie ophtalmologique est détectée chez le sujet, une restriction lui est également imposée, il ne peut prendre le volant qu'après avoir été traité et avoir passé une commission à plusieurs reprises.

Avec quel type de vision ne donne pas de droits - une liste de restrictions et de contre-indications pour différentes catégories de droits

Les exigences pour les conducteurs varient en fonction de la catégorie de droits. Lors d'un examen par un ophtalmologiste, seul le respect de la catégorie indiquée sur la carte de plastique ou le certificat de formation sera pris en compte (si les droits sont émis pour la première fois).

Par conséquent, il est important de savoir quelles sont les restrictions à la gestion du véhicule pour une catégorie de conduite donnée. Pour plus de clarté, les informations présentées dans le tableau.

Conditions requises pour les pilotes de catégorie B - caractéristiques

Selon le paragraphe 27.3 de l'annexe n ° 2 de l'ordonnance n ° 302n, l'interdiction de conduire imposée aux conducteurs de la catégorie «B» repose sur des contre-indications indiquées aux paragraphes 3-25. 28. L'incident est que ce paragraphe n'est pas dans le document. Dans le même temps, le ministère de la Santé et du Développement social n’a fourni aucune explication officielle.

Ainsi, un vide juridique s’est créé et la liste des contre-indications pour la catégorie «B», spécifiée au paragraphe 27.3, s’est avérée bien inférieure à celle de la catégorie A.

En pratique, les médecins partent du fait que l'Ordre est une faute de frappe et des paragraphes. 28.1 devrait être lu comme des paragraphes. 27.1, qui réglemente les contre-indications pour la catégorie A. D'un point de vue juridique, c'est faux, mais c'est la réalité.

C'est important! Il existe également une nuance pour les chauffeurs de taxi et les services d'urgence. L'acuité visuelle ne doit pas être inférieure à 0,8 dans un œil et à 04 dans l'autre (si le niveau est différent). La taille maximale des dioptries pour la correction avec des lunettes ou des lentilles est de -8, la différence entre les deux organes de la vision n’excédant pas 3 dioptries.

Puis-je obtenir un permis de conduire malvoyant?

Avoir le droit de conduire le véhicule n'a pas nécessairement une vision à 100%. Il suffira de corriger le niveau de netteté à l'aide de lentilles et de lunettes (à condition de ne pas utiliser plus de 8 dioptries jusqu'à ce que les paramètres requis soient atteints).

Si le refus d'obtenir un certificat est une maladie qui ne peut être résolue que de manière chirurgicale, la décision de délivrer un certificat après une chirurgie est prise non par un ophtalmologiste séparé, mais par un conseil.

Vous ne pouvez ajuster que le niveau d’acuité visuelle, qui peut être corrigé. Les paramètres restants de l'examen ophtalmologique des droits ne peuvent pas être modifiés. Par conséquent, vous ne pouvez pas compter sur WU si votre perception des couleurs est perturbée ou si vos perspectives sont trop petites.

Comment les résultats de l'enquête sont-ils enregistrés?

Un rapport médical sur les résultats de l'enquête est rempli dans le formulaire N 003-B / y. Les informations sur le patient et la date de délivrance du certificat sont entrées dans le document.

Le résultat de l'enquête est fixé en soulignant les lignes correspondantes confirmant la présence ou non d'une contre-indication au contrôle du véhicule.

Les catégories pour lesquelles une inspection est effectuée sont également notées, les autres sont marquées d’un «Z». Dans les lignes concernant les restrictions et les contre-indications, les paramètres sélectionnés sont marqués d'un «V», puis un sceau est placé (dans le coin inférieur droit).

La conclusion émise est consignée dans le registre des rapports médicaux émis sur la présence (absence) des conducteurs du véhicule (candidats, conducteurs du véhicule) de contre-indications, d’indications ou de restrictions à la gestion du véhicule.

La conclusion adressée au conducteur est transmise au service de la police de la circulation avec le reste de la documentation pour l’obtention des droits.

Est-il possible de contester les résultats de l'enquête

Si vous n'êtes pas d'accord avec le diagnostic et le refus d'admission à la direction du véhicule, vous avez le droit de faire appel de la décision médicale.

Cela se fait devant les tribunaux, mais vous devez d'abord recueillir des preuves de l'illégalité des actes de l'ophtalmologiste. Pour ce faire, vous devez vous soumettre à un nouvel examen d'un spécialiste et obtenir un rapport médical.

Ensuite, vous devez vous adresser à la Magistrates Court du lieu de votre enregistrement avec une demande d'indemnisation à laquelle sont joints les deux diagnostics.

Responsabilité des examens de la vue des conducteurs de contrefaçon

En cas d'enregistrement et d'utilisation d'un faux certificat, la sanction sera supportée par les deux parties à la fraude: le médecin et le conducteur.

Pour la présentation d'un tel document, le conducteur s'expose à une sanction pénale en vertu du paragraphe 3 de l'art. 327 du code pénal:

  • Une amende pouvant aller jusqu'à 80 000 roubles, ou un montant correspondant à un salaire ou à un autre revenu, pour une période allant jusqu'à six mois.
  • Travail obligatoire - jusqu'à 480 heures.
  • Travail correctionnel - jusqu'à 24 mois.
  • L'arrestation - jusqu'à six mois.

Quant au médecin, selon la partie 1 de l'art. 327 du Code pénal, il est passible d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à deux ans, d'un travail forcé allant jusqu'à 24 mois ou d'une arrestation pouvant aller jusqu'à six mois.

C'est important! En falsifiant un certificat, vous pouvez non seulement encourir des sanctions pénales, mais également nuire à la vie et à la santé des usagers de la route.

Combien coûte le test de vision pour les conducteurs. Est-il possible de passer le test gratuitement?

En vertu du paragraphe 2 de l'article 23 de la loi fédérale N 196-FZ du 10 décembre 1995 sur la sécurité routière, un examen médical est effectué aux frais du conducteur.

Examen ophtalmologique peut coûter de 200 à 1000 roubles. Le coût des services varie en fonction de la région et du statut de la clinique. Les conducteurs professionnels, pour lesquels le service est payé par l'employeur, peuvent passer l'inspection gratuitement.

À quelle fréquence avez-vous besoin de mener une enquête?

Selon la loi, le conducteur doit diagnostiquer la vision dans deux cas:

  • À la réception des droits, dans l’ordre des dossiers médicaux généraux.
  • Lors de l'extension des droits, lorsque le pilote les restaure après la date d'expiration.

Il s'avère que la loi exige un diagnostic ophtalmologique au maximum une fois tous les 10 ans (s'il s'agit de conducteurs d'une voiture personnelle).

Mais il faut comprendre qu'un tel laps de temps ne permet pas d'avoir des informations pertinentes sur l'état des organes de la vision. Ceci s'explique par les facteurs suivants:

  • Les conditions idéales pour un examen ophtalmologique ne fournissent pas une image fiable de l'état des yeux. Après tout, le conducteur sur la route est confronté à différentes conditions: brouillard, lumière directe du soleil, crépuscule, etc., lorsque les yeux doivent s’adapter à une situation particulière.
  • Le niveau de vision n'est pas statique. Compte tenu du mode de vie moderne, l'état de l'appareil oculaire peut se détériorer à tout moment (en raison de l'utilisation fréquente de gadgets, du manque de mesures de prévention, de l'âge, etc.).
  • Un diagnostic précoce augmente les chances de guérison complète. Par exemple, l’apparence d’une cataracte n’est ressentie comme malade que lorsque la lentille devient trouble pour la vue. Et avec un diagnostic opportun, le problème est détecté au tout début de la maladie. Cela signifie qu'il existe une possibilité de traitement sans intervention chirurgicale, alors que cela est inévitable à un stade ultérieur.

Compte tenu du degré d’importance d’une bonne vision sur la route, il est conseillé de se soumettre à un examen ophtalmologique de manière rapide et qualitative, et pas seulement avant d’obtenir les droits.

Cela vaut la peine de consulter un médecin au moins une fois par an, car de nombreux facteurs, notamment l'âge, affectent l'état des yeux. Un traitement opportun réduit non seulement le risque d'accident, mais contribue également à éviter la privation de droits pour des raisons de santé.

Regardez la vidéo sur l'importance des examens de la vue réguliers:

Résumons

Un examen de la vue par un ophtalmologiste est essentiel pour la sécurité routière. Les caractéristiques de la procédure sont les suivantes:

  • Une restriction de vision signifie que le conducteur ne peut pas contrôler une catégorie particulière de véhicule, mais n'implique pas une interdiction absolue de conduire.
  • La distinction légale entre les conducteurs professionnels et ceux qui utilisent le véhicule à des fins personnelles est en vigueur depuis 2015.
  • Vous pouvez passer un examen de la vue dans les polycliniques d’Etat et municipales, ainsi que dans les centres privés. La principale condition est la disponibilité d'une licence certifiant le droit de procéder à des examens médicaux.
  • Pour les examens ophtalmologiques, on utilise du matériel laser et informatique doté des certificats appropriés.
  • La préparation préliminaire et la collecte de documents n'est pas requise. Si vous avez des problèmes de vision, vous n'avez besoin que d'un passeport personnel et d'une carte médicale.
  • En présence de maladies oculaires temporaires ou pouvant être éliminées, une visite chez le médecin doit être différée jusqu'au rétablissement.
  • L'inspection est complète, le conducteur vérifie l'acuité visuelle, le niveau de perception des couleurs et les perspectives.
  • Les maladies pour lesquelles le contrôle du véhicule n'est pas autorisé sont définies dans l'annexe n ° 2 à la commande n ° 302n. Si le traitement peut être corrigé, il est possible de répéter l'examen médical, dont la décision quant aux résultats ne sera pas prise par un médecin individuel, mais par une consultation.
  • Si le niveau de vision ne rentre pas dans le cadre établi, le conducteur est soumis à des restrictions: il ne peut contrôler le véhicule que dans des lentilles ou des lunettes (à condition que la norme soit atteinte avec des lentilles de 8 dioptries maximum).
  • Si une maladie ophtalmologique est détectée chez le sujet, une restriction lui est également imposée, il ne peut prendre le volant qu'après avoir été traité et avoir passé une commission à plusieurs reprises.
  • Pour les conducteurs de la catégorie "B", il existe une caractéristique dans la définition des contre-indications. La clause les réglementant n'est pas spécifiée dans l'ordonnance et est donc déterminée sur la base de contre-indications à la catégorie A.
  • Un rapport médical sur les résultats de l'enquête est rempli dans le formulaire N 003-B / y.
  • En cas de désaccord sur les résultats de l'examen, vous pouvez faire appel de l'avis du médecin devant le tribunal.
  • En effet, un faux certificat menace le châtiment criminel du conducteur, qui l’a utilisé, et du médecin qui a délivré le document.
  • L’examen ophtalmologique est effectué aux frais du conducteur, le coût dépend de la région et du statut de la clinique.

Conclusion

L'examen de la vue pour l'obtention de droits est l'un des paramètres clés pour l'admission à la gestion d'un véhicule. Les restrictions visuelles ne sont pas établies pour compliquer la procédure d'obtention de l'UEV, mais pour assurer la sécurité sur les routes. Par conséquent, vous ne devez pas être rusé et rechercher des échappatoires pour tirer frauduleusement la conclusion nécessaire.

Ceci conclut l’analyse des caractéristiques de l’examen de la vue pour obtenir des droits. Si vous avez des questions ou des commentaires, attendez-les dans les commentaires. Je suis également heureux de lire votre expérience personnelle avec ce spécialiste. N'oubliez pas de partager le lien avec vos amis et de vous abonner aux mises à jour du blog pour ne rien manquer d'intéressant. A bientôt!

En Savoir Plus Sur La Vision

La naftizine peut-elle couler dans les yeux?

Naphthyzinum est un médicament à action vasoconstrictrice. L'ophtalmologie l'utilise sous forme de solution aqueuse à 0,05%. Appliquez-le pour éliminer le gonflement de la conjonctive, il peut également provoquer une dilatation des pupilles et est efficace pour réduire les symptômes d'irritation des yeux (élimine la sensation de gêne, soulage les rougeurs des yeux et aide au larmoiement)....

Comment supprimer les cercles jaunes autour des yeux?

Pour les femmes, l'apparition de cercles autour des yeux est presque un désastre. La vue devient inesthétique. Extérieurement, vous commencez à avoir l'air fatigué, d'autres commencent à penser qu'il y a des problèmes de santé....

Points noirs et points dans les yeux

Si un point noir apparaît dans l’œil, ce qui ne disparaît pas pendant une longue période, le bien-être d’une personne s’est considérablement détérioré, il est temps de consulter un médecin....

Une personne a-t-elle une vraie couleur d'yeux rouges?

L'œil humain est constitué de l'organe principal - le globe oculaire, ainsi que des appendices auxiliaires. L'enveloppe est imprégnée d'une multitude de vaisseaux sanguins et est divisée en trois parties: la partie antérieure, l'iris, le milieu et la partie postérieure, où la concentration de fibres nerveuses et de vaisseaux est observée....