Gonflement du nerf optique

Les injections

Gonflement du nerf optique

L'œdème de la tête du nerf optique est une pathologie ophtalmologique (oculaire), reflétant une augmentation de la pression intracrânienne (PIC).

L'œdème survient chez les personnes de tous les groupes d'âge et ne dépend pas du sexe et de la région de résidence. La violation est diagnostiquée d'un ou deux côtés.

Le déclenchement de l'apparition de l'œdème de la tête du nerf optique est une augmentation de la pression liquidienne (LCR), qui s'accumule dans les cavités situées entre les os du crâne et le bulbe.

Par conséquent, les maladies telles que les processus tumoraux, les kystes de la moelle épinière et / ou du cerveau, les accidents vasculaires cérébraux, la suppuration, l'hydropisie à l'intérieur du crâne et conduisent à une perturbation des organes individuels du système visuel humain.

Parfois, la cause de la pathologie peut être une fusion incorrecte des os du crâne (craniosynostose). Parfois, l'œdème apparaît comme une complication au début d'une lésion cérébrale traumatique grave.

Certaines publications médicales mentionnent des faits lorsque la cause de la pathologie pourrait être due à certains types de parasites. Lors du diagnostic de méningite, d'encéphalite, de dystonie végéto-vasculaire, d'hypertension intracrânienne idiopathique, il faut tenir compte de l'état du fond de l'œil.

Symptômes de la maladie

Lors du diagnostic de la pathologie, vous devez vous rappeler que cela se manifeste:

  • maux de tête, augmentant leur intensité dans tout travail augmentant la pression à l'intérieur du crâne;
  • vomissements, indépendamment de la prise de nourriture;
  • des nausées;
  • détérioration de l'image visuelle - vision floue, scintillement.

Traitement de l'œdème du nerf optique

Gonflement de la tête du nerf optique

Le traitement de l'œdème du disque optique doit principalement viser à éradiquer la cause première de la maladie. Ne tardez pas avec le diagnostic et le traitement, car éradiquer la cause première de la pathologie est une guérison rapide, mais aussi sans conséquences graves.

Symptômes de gonflement du nerf optique, facteurs d'élimination et méthodes de traitement

Le gonflement du nerf optique est un phénomène pathologique qui se produit sur le fond des maladies accompagnées d'une augmentation de la pression intracrânienne.

La violation peut être unilatérale ou bilatérale. Des symptômes sévères de gonflement du nerf optique entraînent une défaillance des fonctions de l'analyseur. En l'absence d'assistance opportune, le patient peut subir une diminution de l'acuité visuelle.

Structure et fonction

Le nerf optique est un ensemble de fibres situées entre l'œil et le cerveau. Pour la perception visuelle, les centres responsables situés dans la région occipitale.

La fonction est de transmettre une impulsion contenant les informations perçues par l'analyseur oculaire aux centres cérébraux correspondants et de transporter l'impulsion de réponse reçue.

Les divisions du nerf sont présentées dans le tableau.

Les neurones visuels se nourrissent de l'artère ophtalmique. Elle, à son tour, provient de l'artère carotide. Des artères lacrymales et des vaisseaux rétiniens sont également impliqués.

Ainsi, la structure du nerf optique est complexe, raison pour laquelle il est considéré comme l'élément le plus important de l'analyseur visuel.

Symptômes de l'œdème

La pathologie procède sous une forme aiguë. En règle générale, un gonflement du nerf optique se produit lorsqu'il est exposé à un facteur provoquant. La période de la maladie va de quelques heures à 1 à 3 jours.

La violation se caractérise par un tableau clinique prononcé et intense. La plupart des patients déterminent la présence d'une lésion en raison de l'apparition de troubles visuels. Cependant, ils ne se produisent souvent pas au début de la formation de l'œdème, mais en sont une conséquence.

Le nombre de troubles visuels sur le fond de l'œdème comprend:

  • Image partagée
  • Diminuer la netteté de l'image
  • Incapacité de se concentrer sur un sujet particulier
  • L'apparition d'angles aveugles, des épidémies
  • Crises convulsives caractérisées par une nette diminution de la vision
  • Hypersensibilité à la lumière

Les symptômes peuvent apparaître dans un œil ou dans deux à la fois, ce qui indique la nature bilatérale de la pathologie. En outre, il peut exister d'autres signes associés à un œdème.

Ceux-ci incluent:

  • Mal de tête intense
  • Larmoiement
  • Nausée et vertiges
  • Somnolence
  • Changement de la pression artérielle

La douleur au niveau des yeux, caractéristique de certaines pathologies ophtalmiques, est absente. Il est également nécessaire de rappeler que l'apparition de tels symptômes n'indique pas toujours que la cause est une augmentation de la pression intracrânienne. Dans certains cas, l'œdème peut se développer dans le contexte d'autres phénomènes pathologiques.

Facteurs provocants

Les causes de l'œdème du nerf optique sont nombreuses. Le plus commun est l'augmentation de la pression à l'intérieur du crâne. La pression sur le nerf est le liquide céphalorachidien. Le désordre survient lors de maladies entraînant une augmentation importante du volume de LCR dans le crâne ou une perturbation du processus de son écoulement.

Les causes possibles de l'œdème nerveux incluent:

  • Gonflement du cerveau. La pathologie est caractérisée par une augmentation du volume cérébral due à une accumulation excessive de liquide dans les cellules. La maladie s'accompagne d'une augmentation de la pression intracrânienne, ce qui entraîne la formation d'un œdème du nerf optique.
  • Formation d'abcès intracrâniens. Sous abcès se réfère à la formation qui se produit sur le fond du processus inflammatoire dans les tissus. À l'intérieur, il contient du pus et des restes de cellules mortes associés à de la lymphe et du sang. La pathologie se produit principalement sur le fond des maladies infectieuses. Lorsque le centre de l'abcès augmente, la pression sur le nerf optique augmente, provoquant un gonflement.
  • Hémorragie. Avec des hémorragies à l'intérieur du crâne, une augmentation significative de la pression se produit. De ce fait, le tissu nerveux est endommagé, leur apport en sang est perturbé. La pathologie se produit principalement sur le fond des blessures, rarement dues à des maladies infectieuses, des accidents vasculaires cérébraux.
  • Pathologie infectieuse. L'encéphalite et la méningite sont des facteurs provocants. Ces maladies sont provoquées par une infection méningococcique des méninges. Les complications des maladies présentées incluent le gonflement du nerf optique.

Les maladies qui endommagent le nerf optique comprennent également les néoplasmes pathologiques du cerveau, l'intoxication chronique, en particulier dans le contexte d'insuffisance hépatique, les anomalies du développement congénitales, le glaucome.

Diagnostic d'œdème

En règle générale, le diagnostic ne pose pas de problèmes. L'œdème est détecté par l'examen de la vue. Dans ce cas, on utilise des gouttes dont l’action vise à dilater les pupilles, ce qui permet de mieux voir le fond de l’œil.

Le symptôme secondaire de la pathologie est une ICP accrue. Identifier une telle pathologie nécessite des diagnostics auxiliaires. Le premier est une ponction lombaire, qui permet d’obtenir un échantillon de liquide céphalo-rachidien pour une étude en laboratoire. Avec des symptômes de ICP élevés, la tomographie et les ultrasons du cerveau sont également prescrits.

Procédures thérapeutiques

Le traitement médicamenteux de l'œdème du nerf optique vise à résoudre 2 tâches principales: l'élimination des symptômes et le traitement d'une maladie provoquante.

Des anti-inflammatoires sont utilisés dans le traitement, ainsi que des agents qui aident à rétablir l’approvisionnement en sang normal du nerf optique. Un traitement supplémentaire est prescrit en fonction de la maladie provoquante.

L'administration de diurétiques est indiquée en cas d'augmentation de la pression intracrânienne. Ces médicaments sont nécessaires pour réduire la quantité de liquide dans le corps, améliorant ainsi l'écoulement du liquide céphalo-rachidien. Dans les lésions infectieuses, des agents antiviraux ou antibactériens sont utilisés, ainsi que des médicaments nootropes.

À des fins thérapeutiques, la physiothérapie peut être prescrite. Une méthode populaire est le massage thérapeutique. L'acupuncture, la physiothérapie, les procédures à l'eau, l'électrophorèse avec l'utilisation de préparations spéciales sont également utilisés.

Ainsi, le traitement de l'œdème est un processus complexe qui vise principalement à éliminer le facteur provoquant.

Directives de prévention

Il n’existe pas de mesures préventives spécifiques pour éliminer le risque d’œdème. Cela est dû au fait que la pathologie décrite a une étiologie multifactorielle.

En prévention pour réduire le risque de prescrire de telles mesures:

  • Exclusion de facteurs traumatiques
  • Élimination de la charge de stress sur le système nerveux
  • Conformité au mode du jour
  • Surveiller la charge sur les organes de vision
  • Refus de mauvaises habitudes
  • Traitement en temps opportun des pathologies concomitantes
  • Entraînement physique thérapeutique et gymnastique pour renforcer les muscles oculaires
  • Réception de produits enrichis en vitamine A

En outre, une méthode de prévention active consiste en une visite régulière aux examens médicaux, à l'hygiène, au respect du contrôle de la pression artérielle.

L'œdème du nerf optique est un trouble fréquent qui se produit lorsqu'il existe une pression excessive sur le nerf en raison de l'augmentation de la pression intracrânienne ou d'autres pathologies associées. La pathologie conduit à la formation de déficiences visuelles, ainsi que de symptômes communs nécessitant un traitement rapide.

Symptômes et causes de gonflement du nerf optique

L'œdème du nerf optique est un gonflement, un gonflement des fibres, accompagné d'une inflammation. L'œdème peut être unilatéral, mais l'œdème bilatéral est plus courant et affecte non seulement le nerf optique, mais aussi le tronc.

Évolution clinique de la maladie

Au début, la maladie est presque asymptomatique. Avec le développement ultérieur de la maladie, la visibilité devient floue, l'augmentation de l'angle mort (tâche sur la rétine insensible à la lumière), le gonflement et la rougeur du disque marginal sur le fond de l'oeil.

La forme négligée de l'œdème du nerf optique entraîne une perturbation de la perception des couleurs, un œdème de toute la circonférence du disque oculaire, le développement d'hémorragies veineuses (saignements). À l'avenir, l'œdème progressif réduit l'acuité visuelle et conduit à l'apparition d'un scotome (tache aveugle) dans le champ de vision. Le résultat final peut être une cécité complète.

Symptômes de l'œdème

Les symptômes principaux de l'apparition de l'œdème sont des maux de tête et une vision floue, une perception terne des couleurs et des nuances. Cela est suivi de l’incapacité de voir pendant un certain temps (assombrissement de la vision) une certaine partie du champ visuel vaciller dans les yeux, ce qui s’accompagne d’une détérioration de l’état général.

Causes de l'œdème

Le gonflement de la tête du nerf optique est une conséquence d'une pression intracrânienne élevée. En raison d'un déséquilibre, la microcirculation des tissus du fluide dans le nerf optique et les fluides périneuraux est perturbée. Pour cette raison, la maladie est souvent appelée œdème périneural.

Le manque d'attention appropriée au problème conduit à l'apparition d'une atrophie du disque et, par conséquent, à une perte complète de la vision.

L'augmentation de la pression intracrânienne est due à divers processus survenant dans le corps.

Maladies du cerveau

Les causes les plus courantes d’augmentation de la pression intracrânienne sont les pathologies cérébrales:

  • Tumeurs malignes et bénignes;
  • Apparition de saignements internes;
  • Lésion cérébrale traumatique;
  • Abcès purulents dans l’espace du crâne;
  • Gonflement du cerveau;
  • Concentration de liquide céphalo-rachidien dans le crâne ou l'hydrocéphalie.
  • La craniosynostose (maladie congénitale) est également à l'origine du développement de poches du disque du nerf optique.
  • Épissage incorrect de l'os du crâne après une blessure.

Les infections

L'inflammation et le gonflement de la tête du nerf optique résultent souvent du développement d'infections telles que la méningite et l'encéphalite dans l'espace crânien.

Maladies des organes internes

L'œdème du disque optique de l'œil peut être la conséquence d'un accident vasculaire cérébral, du développement d'une hypertension ou d'une insuffisance rénale. Des maladies graves telles que la sarcoïdose, le lymphome et la leucémie provoquent également cette affection. Dans ce cas, l'œdème sera accompagné de changements caractéristiques pour chaque maladie spécifique.

Maladies oculaires

Le glaucome et la névrite optique peuvent également causer un gonflement du nerf optique.

Diagnostic d'œdème

Lors de la manifestation des premiers signes de gonflement du disque optique, vous devez immédiatement consulter un ophtalmologiste. Vous devrez peut-être recourir à un neurologue ou à un neurochirurgien dans le futur. Un diagnostic opportun et un traitement approprié peuvent guérir avec succès plus de 95% des cas.

Afin de poser un diagnostic correct, le patient sera soumis à une ophtalmoscopie, ce qui permettra à l'ophtalmologiste d'examiner le fond du patient. Pour ce faire, un rayon de lumière est envoyé à la rétine et des gouttes oculaires spéciales sont utilisées comme catalyseur pour l'expansion des pupilles.

En outre, l’ophtalmologiste prescrira:

  • IRM (imagerie par résonance magnétique)
  • CT scan (tomodensitométrie) du cerveau.

Si le cas est difficile à diagnostiquer, le patient est référé à la ponction du liquide céphalo-rachidien. Une biopsie cérébrale peut être nécessaire pour exclure une tumeur cérébrale.

Traitement

Dans le traitement de l'œdème du nerf optique, le traitement doit viser à réduire la pression intracrânienne, ainsi qu'à identifier et à traiter la cause sous-jacente des poches.

Les plus efficaces sont les activités suivantes:

  1. Pour réduire l'inflammation, si elle provoque une hypertension intracrânienne, prenez un traitement non durable à base de corticostéroïdes (prednisolone, méthylprednisolone). Ils ne sont utilisés que sur ordonnance.
  2. Perdre du poids, même pas lourd, peut apporter un résultat positif.
  3. Utilisez des médicaments diurétiques qui normalisent l'équilibre du liquide céphalorachidien. L'acétazolamide aide jusqu'à 2000 mg / jour, ou un diurétique tel que le furosémide.
  4. Sous sa forme avancée, aux derniers stades de développement de l'œdème du disque oculaire, le seul moyen d'en sortir est l'intervention chirurgicale, qui comprend la fenestration du disque optique ou le contournement par la méthode de la lumbopérione.

Trucs et astuces

Après avoir traité l'œdème du nerf optique, il est recommandé d'examiner le patient au moins une fois tous les 4 à 6 mois. Cela empêchera tout changement possible dans les fonctions visuelles du nerf, corrigera la perception des couleurs et l'acuité visuelle.

Lorsque vous reprenez des modifications d’arrière-plan, vous devez immédiatement consulter un médecin, la réapparition de l’œdème est plus dangereuse et progresse beaucoup plus rapidement.

Œdème du nerf

Le gonflement des fibres nerveuses à la jonction avec l'œil est appelé œdème du nerf optique. Il s’agit d’une maladie ophtalmologique qui se manifeste par une augmentation de la pression intracrânienne. La raison principale est considérée comme étant la présence de formations dans la cavité crânienne. Dans 98% des cas, la maladie est observée simultanément sur les deux organes. Le processus est douloureux, il y a une nette détérioration de la vision. Déterminer le diagnostic attribué à la méthode de recherche instrumentale. Le traitement dépend de la cause première.

La défaite d'un seul œil est diagnostiquée très rarement. Dans ce cas, il s’agit du syndrome de Fester-Kennedy, d’une part, l’atrophie complète du nerf est totale.

Causes possibles

Le gonflement du nerf optique se produit dans le contexte des processus pathologiques existants. Telles sont souvent les maladies inflammatoires dans le domaine de l'ophtalmologie et des maladies systémiques du système nerveux. La défaite des nerfs optiques est due à l'augmentation de leur volume, ceci est possible avec une pression croissante à l'intérieur du crâne. Par conséquent, les conditions pouvant déclencher ce processus comptent parmi les principales causes.

En premier lieu, les tumeurs bénignes et malignes. Ils occupent environ 70% des cas. Les premières procédures de diagnostic visent donc précisément à déterminer leur présence. Le gonflement de la tête du nerf optique au cours de ce processus est dû à la compression des fibres par le corps étranger. Plus sa taille est grande et sa localisation proche, plus la situation est difficile. En même temps, l'oncologie peut se développer non seulement dans la cavité crânienne, mais également dans la région de la moelle épinière. Dans ce cas, l'œdème des nerfs occipitaux est diagnostiqué. Les conditions suivantes peuvent aussi le provoquer:

Cette pathologie se développe souvent chez les personnes atteintes du syndrome hydrocéphalique.

  • saignement intracrânien;
  • formation d'abcès dans la cavité crânienne;
  • la présence de dépôts purulents;
  • l'hydrocéphalie;
  • méningite et encéphalite;
  • hypertension intracrânienne de type idiopathique;
  • syndrome d'Arnold Chiari héréditaire;
  • lésion cérébrale traumatique.

Symptômes de la maladie

L'œdème du nerf optique est considéré comme une maladie ophtalmologique. Cependant, en raison de la nature des structures affectées, il présente des signes lumineux non caractéristiques. Aux premiers stades de la vision reste normale, parfois une opacification est possible. Ensuite, les problèmes de perception des couleurs commencent et la netteté commence à diminuer. Avec le développement actif du processus, les symptômes suivants sont observés:

  • mal de tête sévère, aggravé par une tension accrue;
  • nausées et vomissements, indépendamment de la nourriture;
  • vaciller devant les yeux;
  • détérioration de la santé.
Sans soins appropriés, le patient devient progressivement et irrévocablement aveugle.

L'œdème périneural du nerf est considéré comme la forme la plus dangereuse. Quand on observe une atrophie active des tissus du système nerveux. La mort des tissus augmente le niveau de toxicité, entraînant un risque d'inflammation interne. La vision du patient disparaît et il est impossible de la restaurer. Cette situation se développe si le traitement approprié n'est pas effectué à temps.

Diagnostics

Tout d'abord, l'ophtalmologiste examine le fond de l'œil avec une lampe à fente et vérifie le niveau de vision. De telles études permettent d'exclure d'éventuelles maladies ophtalmologiques et de voir les violations visuellement à travers l'ophtalmoscope. Souvent, le médecin prescrit des gouttes spéciales pour dilater les pupilles. En cas de suspicion de gonflement de la tête du nerf optique, une consultation supplémentaire avec un neuropathologiste et un neurochirurgien est organisée. Pour confirmer le diagnostic, plusieurs méthodes de recherche instrumentale sont utilisées:

  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • échographie des organes visuels;
  • radiographie;
  • tomographie des organes crâniens;
  • biomicroscopie.

Dans les cas les plus difficiles, lorsque les informations de recherche sont insuffisantes, une biopsie du liquide céphalo-rachidien est prescrite. Cette méthode vous permet de déterminer avec précision la nature de l’éducation.

Traitement de la maladie

La thérapie est prescrite lorsque la cause exacte du processus est établie. Avant cela, il ne faut rien faire pour ne pas aggraver le développement de la maladie. Si le disque optique est un œdème causé par la présence d'un néoplasme, une intervention chirurgicale est prescrite avec élimination ultérieure de la tumeur. Cette méthode est également utilisée dans le cas d'abcès purulent. Le schéma thérapeutique dépend toujours de la cause de la maladie:

  • Les maladies de nature inflammatoire - sont éliminées avec l'aide de corticostéroïdes ou d'antibactériens.
  • La présence d’une réaction allergique aggrave la situation et des antihistaminiques sont prescrits.
  • Accumulation de liquide en excès dans le corps. Les diurétiques sont utilisés pour son élimination.

Pour le traitement, les médicaments locaux sont utilisés sous forme de gouttes et de pommades, ainsi que d’injections. Le traitement a lieu en permanence sous la surveillance de plusieurs médecins en même temps. Les remèdes populaires peuvent supprimer le gonflement, mais ils ne sont autorisés qu'avec l'autorisation du médecin en phase d'amélioration. La myrtille, l'aloe vera, les aiguilles de pin et l'aubépine ont des propriétés curatives. Ces fonds ne sont utilisés qu'à titre complémentaire, ils ne sont pas en mesure de guérir la maladie eux-mêmes.

Comment l'œdème du nerf optique est-il manifesté et traité?

L'œdème du nerf optique est une maladie des yeux résultant de la pression intracrânienne. Cela peut arriver à n'importe qui: cet état ne dépend pas du sexe, de l'âge et du lieu de résidence. Des anomalies peuvent apparaître sur un ou les deux côtés des yeux. L'élément déclencheur du développement de l'œdème du nerf optique est la croissance de la pression liquidienne (LCR). Il s'accumule dans les espaces vides situés entre les formations osseuses du crâne et de la moelle.

Parfois, les raisons de cette circonstance résident dans la mauvaise fusion des os du crâne. Dans certains cas, cet œdème se développe après une lésion cérébrale traumatique à son stade initial en tant que complication.

Très rarement, la cause de l'œdème devient les parasites présents dans le corps humain. Le fond de l'oeil est contrôlé dans un cas obligatoire dans des maladies telles que la méningite, l'encéphalite, le TRI, l'hypertension intracrânienne idiopathique.

Dispositif de nerf optique

Le nerf optique commence à partir du disque formé par les fibres sensorielles de la rétine de l'œil. Ces fibres reçoivent des informations sur la perception de la couleur et de la lumière.

Après cela, les informations traitées pénètrent dans le nerf optique par le nerf optique, puis dans le lobe occipital. C'est là que les signaux de visualisation sont codés, reconnus et envoyés vers d'autres parties du cerveau, où la perception consciente des données est déjà en cours.

Le moi a 4 départements:

  • intraoculaire;
  • intra-orbitaire;
  • intratubulaire;
  • intracrânien.

La tête du nerf optique a une taille de 1 mm de diamètre. Si une personne est en bonne santé, la couleur du nerf optique est rose pâle. La longueur de la partie orbitale du disque est de 3 cm.

À travers le canal osseux, le nerf pénètre dans le cerveau. La section suivante du nerf optique est formée avec une longueur de 3,5 à 5,5 cm, avant l'intersection (chiasma) des nerfs optiques.

Manifestations symptomatiques

L'œdème du nerf optique en phase initiale présente les symptômes suivants:

  1. L'apparition de vomissements et de nausées.
  2. Douleurs dans la tête qui se produisent lorsque vous toussez, éternuez, retenez votre respiration, faites de l'exercice et autres actions susceptibles d'augmenter la pression intracrânienne.
  3. La vue se détériore: vision double, vision trouble ou floue, scintillement.

Lorsque le liquide céphalo-rachidien (fluide) appuie sur le fond de l'œil, il se produit un gonflement du nerf optique. Il se forme dans l'espace situé entre les os du crâne et de la moelle.

Atrophie possible du disque optique. Le plus souvent, il apparaît lorsqu'il n'y a pas d'intervention médicale appropriée. Dans ce cas, cette circonstance menace la perte complète de la vision.

La pression dans le crâne peut augmenter en raison de certaines circonstances:

  • maladies du cerveau;
  • maladies de la moelle épinière;
  • processus intracrâniens.

Pour que la vision soit restaurée et que le nerf optique reprenne son cours normal, il est nécessaire de suivre toutes les recommandations du médecin.

Étiologie du phénomène

En règle générale, l'œdème se produit à l'arrière-plan de diverses pathologies à traiter. Le plus souvent, les raisons sont les suivantes:

  1. Saignements
  2. Un abcès (l'apparition de pus qui s'accumule dans de petits espaces du crâne) et l'apparition d'un processus néoplasique au niveau du cerveau, de la moelle épinière, des vertèbres. Le plus souvent, dans ce cas, une lésion bilatérale du nerf optique est établie.
  3. Hydrocéphalie - une accumulation de liquide céphalo-rachidien se produit dans les cavités du crâne.
  4. Traumatisme cérébral.
  5. Infections du parcours intracrânien.
  6. Insuffisance de souffle.
  7. Abaisser la pression artérielle.
  8. De grandes quantités de vitamine A dans le corps.
  9. L'anémie
  10. Leucémie
  11. Emphysème pulmonaire.
  12. Inflammation du nerf optique. À ce stade, des maladies telles que la papillite et la névrite rétrobulbaire peuvent être diagnostiquées. En conséquence, diverses irrégularités apparaissent dans l'œil.
  13. Neuropathie - elle apparaît à la suite de troubles circulatoires, tels que l’athérosclérose. Et cela conduit à la défaite des fibres nerveuses.
  14. Empoisonnement - ils affectent également les terminaisons nerveuses. L'intoxication au méthanol est très forte. Cela peut arriver si une personne le mélange avec de l'alcool éthylique. En outre, certains médicaments peuvent également provoquer un gonflement du nerf optique, par exemple des médicaments contenant de la quinine.

Mais le plus souvent, le nerf optique se gonfle à la suite de diverses formations dans le crâne lui-même. Parmi les patients examinés présentant ce problème, des tumeurs ont été retrouvées chez 67% des patients de la boîte crânienne, bénins et malins. Grâce à leur détection précoce et à leur traitement rapide, l'activité normale du nerf optique est progressivement rétablie. Par conséquent, il vaut la peine de se battre avec une tumeur au cerveau.

Méthodes de diagnostic de l'œdème du nerf optique

Initialement, le patient est examiné avec un ophtalmoscope. Avec l'aide de celui-ci, la rétine et le fond de l'œil sont examinés. Un optométriste peut introduire des gouttes ophtalmiques spéciales provoquant une dilatation de la pupille. Cela permet une étude détaillée du fond d'œil.

Parfois, la maladie est diagnostiquée avec difficulté. Dans ce cas, une ponction est faite dans la moelle épinière. Après cela, le liquide céphalo-rachidien obtenu à partir de là est soigneusement examiné.

Avec des symptômes de disque congestif du nerf optique, le patient est soumis à un examen par un neuropathologiste ou un neurochirurgien. Dans ce cas, la maladie sera détectée plus rapidement et le traitement sera plus efficace.

L'hyperplasie intracrânienne est diagnostiquée à l'aide d'une IRM ou d'une tomodensitométrie. Il est utile de savoir que l'inflammation du nerf optique se forme dans le contexte de la maladie sous-jacente; par conséquent, il est d'abord nécessaire de la diagnostiquer. Dans ce cas, les méthodes de recherche varieront en fonction du type de pathologie.

Principes de traitement

Pour restaurer le travail du nerf optique, il est nécessaire de traiter la maladie primaire. Ne négligez pas les symptômes de la pathologie: dès les premières manifestations, vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir un diagnostic. Si la maladie principale est éliminée, l'œdème nerveux passera plus rapidement sans entraîner de complications graves.

La tête du nerf optique est traitée avec des médicaments diurétiques. Le plus souvent, ils sont pris avant le petit déjeuner ou après des compte-gouttes avec des solutions médicamenteuses. Ces fonds visent à éliminer le fluide corporel accumulé. Cela soulagera à son tour le gonflement de la tête du nerf optique.

Dans le cas où l'œdème se forme sur le fond de l'inflammation, les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

  1. Corticostéroïdes.
  2. Antibiotiques.
  3. Antihistaminiques.
  4. Dans certains cas, une opération est indiquée.

Le médecin dira combien de temps la réparation nerveuse durera. Tout dépendra de la gravité et de la durée de cet état.

Trucs et astuces

Lorsque le traitement est terminé et que l’activité du nerf optique est normalisée, le médecin recommande au patient de ne pas tout laisser en l’état. Il est nécessaire de constamment subir un examen.

Il est nécessaire de consulter un médecin une fois tous les 4 à 6 mois. Tout cela ne permettra pas de modifier le travail du nerf optique. En outre, il faudra du temps pour normaliser la perception de la lumière et rétablir l'acuité visuelle.

Ne pas permettre le re-développement de l'œdème. Dans ce cas, la maladie commencera à progresser rapidement et son élimination sera beaucoup plus difficile.

Mesures préventives

Il n'existe actuellement aucune mesure préventive spécifique pour éviter le développement de l'œdème du nerf optique. Mais si vous protégez votre tête contre diverses blessures et que vous éliminez rapidement les infections et l'inflammation, ce problème ne se posera pas.

Si le médecin vous a prescrit un traitement pour une certaine maladie, ne vous arrêtez pas à mi-chemin, mettez la question au fond, même s'il vous semble que la maladie a reculé. Le cours de thérapie est conçu pour un temps spécifique.

Si vous avez des problèmes de vision ou de pression intracrânienne, passez-les tous les ans. Consultez un ophtalmologiste et un ophtalmologiste, même si la vue est revenue à la normale.

En cas de gonflement du nerf optique, la cécité partielle se développe très rapidement et le traitement de la maladie doit donc être instauré rapidement. Sinon, une personne peut être complètement aveugle.

Causes et traitement d'un disque de nerf optique congestif

L'apparition d'une tête congestive du nerf optique (ZDZN) est associée à un œdème des tissus locaux, qui se produit dans le contexte de maladies des méninges et des structures avoisinantes. Dans ce cas, la principale cause du développement de ce trouble est considérée comme une hypertension intracrânienne. L'évolution du processus pathologique provoque des maux de tête et d'autres symptômes prononcés. En raison de l'œdème des fibres du nerf optique, les vaisseaux rétiniens sont fortement dilatés. En cas de détection d'un disque de nerf optique stagnant, le traitement vise à réduire la pression intra-oculaire, pour laquelle un traitement médicamenteux est utilisé.

La structure du nerf optique et l'évolution de la maladie

Le disque du nerf optique est une nuance rose pâle. Avec le gonflement, la couleur de ces tissus change. Un tel phénomène en ophtalmologie chez le disque optique est diagnostiqué à l'aide d'un appareil spécial (ophtalmoscope).

Le nerf optique va du disque aux méninges. Ce sont ces fibres qui transmettent des informations sur ce qu'une personne voit. Ensuite, les données entrantes sont traitées par la région sous-corticale du cerveau, puis par les lobes occipitaux.

Selon l'emplacement du nerf optique, il est divisé en plusieurs parties:

  • intraoculaire;
  • intra-orbitaire;
  • intratubulaire;
  • intracrânien.

Toutes les parties du nerf optique convergent dans le canal osseux. Ici, les tissus pénètrent dans le cerveau. La taille du disque du nerf optique est normalement de 3 cm.

La nature des symptômes causés par l'œdème ZDZN est déterminée par la localisation du processus pathologique. Dans le même temps, dans tous les cas, en raison de la pression que subit le tissu discal lors de l'hypertension, la qualité de la vision diminue.

ZDZN est un ou bilatéral. C'est-à-dire que les tissus du nerf optique émanant d'un ou de deux yeux gonflent. La première option est caractérisée par des symptômes bénins. Avec l’œdème bilatéral, le processus pathologique progresse rapidement: les premiers signes d’une altération de la fonction visuelle sont constatés après plusieurs heures ou plusieurs jours.

Causes de l'œdème

Quels que soient les symptômes du disque de nerf optique stagnant, les causes du développement du processus pathologique sont dues à une pression intracrânienne accrue. Il se développe en raison d'un déséquilibre des fluides dans le crâne. Dans le contexte de l'accumulation de liquide céphalo-rachidien dans la région du nerf optique, une atrophie du disque se développe avec le temps, entraînant une cécité complète.

Les causes possibles de l'œdème périneural du nerf optique comprennent les maladies du cerveau:

  • tumeurs de nature bénigne et maligne;
  • saignement intracrânien;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • suppuration des tissus à l'intérieur du crâne;
  • gonflement du cerveau;
  • accumulation de liquide céphalo-rachidien à l'intérieur du crâne (hydrocéphalie);
  • craniosynostose (anomalie congénitale);
  • épissage incorrect des tissus du crâne (après une blessure ou à la suite d'un traumatisme à la naissance).

Une infection du cerveau à l'origine d'une méningite et d'une encéphalite entraîne la stagnation de la tête du nerf optique. Aussi ZDNZ souvent diagnostiqué sur le fond des pathologies suivantes:

  • insuffisance rénale;
  • l'hypertension;
  • accident vasculaire cérébral;
  • un lymphome;
  • la sarcoïdose;
  • leucémie.

Le groupe à risque de développer un œdème du nerf ophtalmique comprend les personnes souffrant de maladies des yeux. ZDNZ se développe souvent sur le fond du glaucome.

L'inflammation du nerf optique est l'une des causes de l'œdème discal. Cette pathologie survient dans le contexte de diverses maladies, notamment l'athérosclérose. Fibres nerveuses enflammées en raison d'une microcirculation altérée. Des effets similaires provoquent une intoxication toxique du corps. Et le plus dangereux est l'effet de l'éthanol.

Le traitement du gonflement du nerf optique est choisi en fonction des raisons qui l’ont provoqué.

Stades de développement du disque optique stagnant

Le développement de l'œdème du disque optique passe par 5 étapes, bien que certains chercheurs distinguent 3 étapes. Cette gradation est basée sur la nature des modifications de la structure des tissus intracrâniens.

L'œdème périneural se développe durant les étapes suivantes:

  • initiale;
  • prononcé;
  • prononcé;
  • prématuré;
  • terminal

La stagnation des disques du nerf optique au stade initial est caractérisée par des dommages mineurs. Le premier à gonfler le tissu, situé en haut et en bas. Ensuite, le processus pathologique se propage du côté nasal. Au fil du temps, le gonflement capture toute la zone du disque, y compris l'entonnoir vasculaire. À ce stade de développement, il existe de légères varices.

Dans la deuxième étape, le disque présente une empreinte qui se caractérise par une augmentation de sa taille. A ce stade, les artères se rétrécissent et les veines se dilatent. Le disque est flou à un stade prononcé. De petites hémorragies dans la rétine dues à l'intégrité des capillaires sont également possibles.

Au fur et à mesure que le processus pathologique progresse, l'intensité des symptômes généraux de stagnation augmente. Pendant cette période, la taille du disque augmente considérablement par rapport à la norme. Les tissus locaux deviennent rouges en raison d'une circulation sanguine veineuse altérée. Les vaisseaux ne sont pratiquement pas visibles dans l'ophtalmoscope en raison de la prolifération du disque. Le nombre d'hémorragies à un stade prononcé augmente.

Cette étape est caractérisée par l'apparition de lésions blanchâtres dans la structure de l'œil. Ce symptôme se produit dans le contexte de l'apparition de la dégénérescence des tissus.

Ayant atteint le stade pré-terminal, le processus pathologique provoque une atrophie du nerf optique. Le disque prend une teinte grisâtre. L'œdème diminue à ce stade. Dans le même temps, les hémorragies et les foyers blancs disparaissent. Les tissus œdémateux sont localisés principalement le long des limites du disque.

Au stade terminal, l'atrophie du nerf optique est reprise, ce qui explique la décoloration. Le disque optique devient gris pâle et ses contours perdent leurs contours antérieurs. Le nombre d'artères dans la dernière étape est réduit, mais le nombre et l'état des veines restent presque inchangés. La prolifération des tissus gliaux et conjonctifs n'est pas exclue.

Symptômes de la maladie

Au cours des six premiers mois suivant l'apparition de l'œdème, le processus pathologique est asymptomatique. Dans de rares cas, des poches d’éblouissement apparaissent. Il est également possible que la vision et la perception des couleurs floues soient temporaires et que les silhouettes de personnes et d'objets deviennent floues. Dans le même temps, les symptômes caractéristiques d’une augmentation de la pression intracrânienne sont perturbés:

  • maux de tête, dont l'intensité survient pendant la toux, le matin ou sous d'autres charges;
  • des accès de nausée, se transformant en vomissements;
  • vision double ou scintillement dans les yeux.

Les symptômes de l'œdème du nerf optique au stade initial du développement de la ZDH sont diagnostiqués au cours d'un examen ophtalmologique, qui montre la présence d'hémorragies mineures sur la rétine autour du disque. La réaction à la lumière reste inchangée.

L'apparition du mamelon stagnant du nerf optique est constatée au stade de développement de l'atrophie des tissus locaux. De ce fait, des angles morts (scotomes) se produisent. Dans les cas avancés, le patient cesse de voir de grands secteurs. De plus, une perte de vision périphérique est possible.

Diagnostics

En cas de signes de disque optique stagnant, il est nécessaire de contacter un ophtalmologiste. Sans traitement rapide, le processus pathologique provoque la cécité d'un ou des deux yeux.

Le diagnostic ZDZN est réalisé à l'aide d'un ophtalmoscope. L'appareil vous permet de prendre en compte l'état du fond d'œil et d'identifier les tissus enflés. Avant le début de la procédure, des gouttes spéciales sont introduites dans les organes de la vision afin d’élargir la pupille. Après cela, un faisceau de lumière dirigé est envoyé à la rétine de l'œil.

Pour différencier le disque optique stagnant associé aux maladies du cerveau, on utilise l'IRM et le scanner. Si nécessaire, un examen du liquide céphalo-rachidien, qui permet de déterminer les causes du développement de ZDZN. Dans certains cas, une biopsie du tissu cérébral est utilisée.

Méthodes de traitement de l'œdème

Le traitement du disque de nerf optique stagnant repose sur les procédures dont l'action vise à éliminer la cause fondamentale du développement du processus pathologique. En particulier, des méthodes sont utilisées pour éliminer une augmentation de la pression intracrânienne. Pour ce faire, le traitement de l’œdème du nerf optique est souvent complété par une intervention chirurgicale.

Les opérations sont effectuées si le ZDZN a été provoqué par des tumeurs cérébrales de toute nature. Au cours de la procédure, le tissu envahi est excisé. Toujours dans le cadre de l'intervention chirurgicale, un trou est parfois percé dans le crâne, ce qui permet de normaliser temporairement la pression.

Lorsque la papille du nerf optique est gonflée, les corticostéroïdes sont indiqués: "méthylprednisolone" ou "prednisone". Pour arrêter le processus pathologique, des préparations hormonales sont utilisées sous forme de comprimés ou de solutions.

Des diurétiques sont prescrits: "furosémide", "acétazolamide" et autres pour éliminer la stagnation d'alcool dans le crâne. Ces médicaments sont également utilisés sous forme de comprimés ou de solution intraveineuse. Avec l'aide de médicaments diurétiques, l'élimination de l'excès de liquide du corps est accélérée, éliminant ainsi le gonflement du nerf optique.

En cas d'infection du tissu cérébral, des préparations antibactériennes à spectre d'action large ou étroit sont utilisées. En plus de ces médicaments, des antihistaminiques sont utilisés pour éliminer l’œdème.

En cas de disque optique stagnant, une nutrition est recommandée, visant à réduire le poids corporel. Cette approche permet souvent de réduire la pression intracrânienne et d'atténuer l'état du patient.

Dans les cas avancés, la gaine du nerf optique est fenestrée (pontage). Dans le cadre de cette procédure, le chirurgien crée dans les tissus entourant le disque des ouvertures à travers lesquelles le liquide en excès sort. De plus, plusieurs shunts sont installés pour assurer la décharge du liquide céphalo-rachidien de la moelle épinière en direction de la cavité abdominale.

Une intervention chirurgicale de ce type est principalement utilisée pour les tumeurs bénignes du crâne.

Mesures préventives

Il est assez difficile d'empêcher l'apparition d'un œdème de la tête du nerf optique, car le processus pathologique se développe dans le contexte de nombreuses maladies et troubles, y compris ceux qui ne peuvent pas être empêchés. Pour prévenir la stagnation dans le cerveau, il est recommandé de prendre des mesures opportunes pour supprimer l’activité de la microflore bactérienne et des parasites, quel que soit le lieu où ils se trouvent.

Lors du traitement de pathologies inflammatoires, il est recommandé de respecter scrupuleusement les prescriptions médicales et d'éviter une surdose de médicaments. C'est particulièrement le cas lorsque des médicaments antibactériens sont utilisés dans le traitement. Il est également important de ne pas interrompre le traitement avant la période prescrite, même si les symptômes de la maladie ne sont pas gênants pendant plusieurs jours.

Aux fins du diagnostic précoce de l'œdème, il est recommandé de subir un examen ophtalmologique tous les 6 ou 12 mois. La congestion du nerf optique survient soudainement et, au début du développement, elle ne provoque pas de symptômes prononcés.

Bien qu'il n'existe pas de méthodes spécifiques pour la prévention de ce trouble, les mesures décrites ci-dessus aident à réduire le risque de ZDZN.

La maladie se développe sur le fond de l'augmentation de la pression intracrânienne, ce qui conduit à une infection, une inflammation et d'autres maladies. Lorsque ZDZN montre l'utilisation de corticostéroïdes et de médicaments diurétiques. Dans les cas avancés, le traitement des anomalies est effectué à l'aide d'une intervention chirurgicale en shuntant les nerfs optiques affectés.

Qu'est-ce que le gonflement du nerf optique et quelles sont ses causes?

Le nerf optique dans certaines pathologies est sujet à un désordre tel que l'œdème.

Cela se produit généralement à la jonction du nerf avec le globe oculaire.

La principale raison de l'apparition d'une maladie aussi douloureuse est l'augmentation de la pression intracrânienne, à laquelle ce type de pincement se produit.

Qu'est-ce qu'un œdème?

Cependant, chez le nouveau-né, cette pathologie ne peut pas être, car en raison de la mobilité des os du crâne à cet âge, il n'y a toujours pas de pression intracrânienne.

Le tissu nerveux lui-même est un élément qui transmet des informations des centres visuels de l'œil au cerveau.

Si le liquide intracérébral (liquide céphalo-rachidien) commence à s'accumuler dans la zone où il se produit, la pression commence à monter.

Il y a une compression de la zone, qui perd la capacité d'accomplir ses fonctions, entraînant une détérioration de la qualité de la vision.

Types de pathologie

Cette pathologie peut être à la fois unilatérale et bilatérale.

Dans le premier cas, la pathologie affecte le tissu d'un seul œil et les symptômes sont si faibles que les spécialistes risquent de ne pas remarquer le gonflement, même pendant le diagnostic.

L'œdème bilatéral affecte les fibres nerveuses des yeux gauche et droit.

La maladie est aiguë, avec des symptômes prononcés et peut évoluer en quelques heures à peine, mais il faut en moyenne 1 à 3 jours pour développer un œdème du disque.

Les symptômes

  • vision double dans les yeux;
  • le flou des objets en question;
  • l'apparence de brumisation et de clignotement devant le regard;
  • maux de tête qui se produisent pendant toute activité physique;
  • nausées et vomissements.

Ces signes peuvent être définis comme spécifiques à de nombreuses maladies ophtalmologiques. Il est donc nécessaire de poser un diagnostic afin de confirmer le diagnostic.

Raisons

Les raisons du développement de cette pathologie peuvent servir de nombreuses maladies qui ont un impact direct sur lui:

  • craniosynostose (difformité frauduleuse des os crâniens);
  • toute maladie oncologique dans la région du cerveau;
  • l'hydrocéphalie;
  • saignement interne et gonflement du cerveau;
  • abcès à l'intérieur du crâne, accompagnés de la séparation du pus;
  • maladies infectieuses du cerveau pouvant se propager au nerf optique (encéphalite, méningite);
  • glaucome

Parfois, un trouble similaire se développe dans le contexte d'insuffisance rénale, d'hypertension, de lymphome, de leucémie ou d'accident vasculaire cérébral.

Diagnostics

Le diagnostic initial de ce symptôme est effectué visuellement lors de l'examen du fond d'œil à l'ophtalmoscope.

S'il est difficile de déterminer visuellement la présence de la maladie, la composition du liquide céphalo-rachidien peut devenir un signe indirect.

Pour cela, une ponction vertébrale est effectuée. Confirmez que le diagnostic peut être un scanner ou une IRM supplémentaire.

Traitement

La boursouflure du nerf optique en tant que tel n'est pas traitée.

Toutes les mesures thérapeutiques (et parfois chirurgicales) visent à abaisser le niveau de pression intraoculaire.

Tout d'abord, des médicaments à base de corticostéroïdes (méthylprednisolone ou prednisone) sont prescrits à ce patient.

Pour rétablir l'équilibre du liquide céphalo-rachidien et la fluidité dans le corps, on prescrit généralement des diurétiques - furosémide ou acétazolamide.

Dans ce cas, une fentération de la coque du disque optique ou une dérivation est effectuée.

Dans le premier cas, plusieurs trous sont pratiqués dans les tissus entourant le disque, à travers lesquels le liquide intracérébral s'écoulera.

Le shunt est effectué par la méthode de lumboperione.

À l'aide d'un système de shunts, la moelle épinière est connectée à la cavité abdominale pour permettre l'écoulement du liquide en excès.

Fondamentalement, cette méthode est justifiée si le gonflement de la tête du nerf optique est associé au développement de croissances bénignes.

Prévention

La prévention, qui permettra de réduire les risques d’œdème du nerf optique, implique le traitement rapide des maladies des yeux, la prévention de toute blessure à la tête ou aux organes de la vision et l’hygiène personnelle.

Par conséquent, il est important de terminer le traitement jusqu'au bout, même s'il semble au patient qu'il s'est complètement débarrassé du problème.

Vidéo utile

Cette vidéo décrit la structure et les fonctions du nerf optique et de sa tête:

La nausée du nerf optique menace en premier lieu les personnes atteintes de cataracte, car cette maladie augmente la pression intracrânienne et intraoculaire.

L'œdème lui-même est facilement éliminé si vous connaissez la cause de son développement, ce qui nécessite de se débarrasser de la maladie sous-jacente.

Gonflement de la tête du nerf optique

Maladie des yeux

Description générale

Le gonflement de la tête du nerf optique (H47.1) est un gonflement des fibres nerveuses du nerf optique (MN) dû à une augmentation de la pression intracrânienne. Cette condition est généralement bilatérale. L'œdème unilatéral du disque est extrêmement rare en présence d'une simple atrophie du nerf optique dans un œil, puis un syndrome de Fester-Kennedy se développe.

Causes du développement du disque optique stagnant: tumeurs cérébrales, accidents vasculaires cérébraux, hypertension intracrânienne bénigne, méningite. Un œdème chronique des disques des nerfs optiques se développe dans certaines maladies courantes (évolution de l'hypertension artérielle maligne, insuffisance rénale). Outre l'œdème des disques du fond d'œil, il existe des modifications vasculaires et rétiniennes caractéristiques de cette maladie.

Tableau clinique

L'œdème initial est caractérisé par une acuité visuelle normale, une vision floue périodique, un œdème marginal du disque le long des pôles du fond d'œil, une tension modérée des veines et un manque de foyer.

Avec un œdème grave du disque, la vision reste normale, il peut y avoir un trouble de la couleur, un œdème du disque sur toute la circonférence avec la saisie de l'excavation, sur le disque et sur les rangées d'hémorragies veineuses, l'étoile peut battre sur le disque et sur les rangées de l'œil. La progression de l'œdème entraîne une diminution de l'acuité visuelle, l'apparition de bovins dans le champ de vision. L'enflure de la tête du nerf optique est une situation d'urgence. L'IRM urgente du cerveau est montrée.

Avec un long cycle de ZN sur disque congestif sans traitement, une atrophie secondaire des nerfs optiques se développe.

Diagnostics

Visométrie, ophtalmoscopie, périmétrie, tonométrie, IRM cérébrale, consultation d'un neurologue, d'un neurochirurgien.

Traitement de l'œdème du nerf optique

Le traitement dépend de la cause: il est prescrit uniquement après confirmation du diagnostic par un médecin spécialiste.

Recommandations

Les consultations d'un ophtalmologiste, neuro-ophtalmologue, neurochirurgien, neurologue, cardiologue sont recommandées.

Symptômes de l'œdème du nerf optique

Les maladies du système nerveux concernent l’ensemble du corps, y compris la vision. L'une de ces pathologies est un disque de nerf optique stagnant et se produit d'un côté comme de l'autre. La pathologie se développe en raison d'une pression accrue dans la boîte crânienne, conséquence d'une tumeur, d'une blessure à la tête et d'autres causes. Le disque dans ce cas représente le point d'entrée dans le globe oculaire de tous les nerfs et vaisseaux sanguins.

En cas d'apparition des premiers symptômes d'une maladie telle que l'enflure du nerf optique, le patient doit consulter immédiatement un médecin. Le spécialiste devra diagnostiquer, éliminer les faux diagnostics et trouver le véritable facteur qui a influencé le développement de la maladie.

Causes de la maladie

L'œdème de la tête du nerf optique peut déclencher divers facteurs, parmi lesquels les plus courants sont les suivants:

  • Maladie oncologique localisée dans la moelle épinière ou le cerveau;
  • Hydrocéphalie (œdème cérébral);
  • Blessure à la tête;
  • Hématome dû à un coup à la tête;
  • Augmentation de la pression intracrânienne d'origine inconnue;
  • Une tumeur qui n'est pas une tumeur, telle qu'un kyste;
  • Violation de la relation entre les sinus et le séchoir à cheveux jugulaire interne du cerveau.

Le problème se manifeste par le fait que sur le nerf optique, il se produit un œdème et que les veines et vaisseaux rétiniens se dilatent dans les régions péripapillaires et papillaires. Un problème peut survenir à tout âge chez les femmes et les hommes. L'intensité des manifestations de stagnation du disque dans le nerf optique est proportionnelle à la force de pression dans le crâne. S'il n'y a pas d'hypertension, l'indicateur principal est la formation de compression de certaines parties du cerveau. L'intensité des manifestations de la maladie dépendra de la distance entre la tumeur et les sinus.

Symptômes de pathologie

L'œdème du disque nerveux optique grandit avec le temps et se développe dans le corps vitré du globe oculaire et de la rétine. En raison de ce développement du processus pathologique, l'angle mort augmente (la région est insensible à la lumière). Seul un ophtalmologiste peut le voir pendant un examen.

L'acuité visuelle persiste généralement longtemps, mais les patients ont souvent des maux de tête. Lorsqu'un tel symptôme survient, le médecin envoie le patient à un examen du fond du globe oculaire. Parfois, la pathologie se manifeste par une diminution temporaire de l’acuité visuelle, jusqu’à la cécité. Un tel signe est dû à un fort spasme des vaisseaux sanguins, à travers lequel le nerf optique se nourrit. La force de la manifestation dépendra de nombreuses raisons, par exemple en raison de l’endommagement du disque. En règle générale, ces attaques sont répétées plus d'une fois et en une heure, elles peuvent être observées jusqu'à 3-4.

En raison du fait que le disque stagnant du nerf optique est généralement accompagné de veines dilatées, le patient saigne souvent. Sa localisation principale sera autour du point de sortie des vaisseaux sanguins du globe oculaire et de la partie de la rétine qui passe à proximité.

Si le disque optique stagnant est accompagné d'une hémorragie grave, cela indique une altération importante de la circulation sanguine dans le globe oculaire. Parfois, ce symptôme survient à un stade précoce du développement de la pathologie. Dans une telle situation, la raison est cachée dans un engouement marqué pour la pression à l'intérieur du crâne. Ce problème est dû aux facteurs suivants:

  • Renflement de la paroi de l'artère (anévrisme);
  • Tumeur maligne;
  • Effets toxiques sur les vaisseaux cérébraux.

L'œdème de la tête du nerf optique a des conséquences car, au fil du temps, les vaisseaux sanguins se dilatent et des zones blanchâtres apparaissent, ce qui réduit l'acuité visuelle. Fondamentalement, ce processus se produit à l'endroit où se trouve le tissu le plus oedémateux.

Les symptômes de la maladie à différentes périodes

Le disque optique stagnant a plusieurs stades de développement et la période initiale est caractérisée par les symptômes suivants:

  • Le pouls des veines disparaît (dans 20% des cas);
  • Les disques germent dans le corps vitré;
  • La partie de la rétine adjacente à un disque gonfle.

La vision chez les patients reste claire et aucun inconfort ne se produit. Pour la prochaine étape, ce symptôme est particulier:

  • La tache aveugle grossit;
  • Le patient commence à voir l'œil endommagé s'aggraver;
  • Gonflement augmente;
  • Les disques ont des bords flous;
  • Dans les veines, la circulation sanguine se détériore et la stagnation du sang commence.
  • Des zones blanchâtres sont formées.

La période suivante est appelée chronique et se manifeste par de tels symptômes:

  • Des shunts apparaissent sur le corps du disque.
  • L'acuité visuelle diminue périodiquement et revient 10 à 20 minutes plus tard;
  • Le disque est progressivement bombé.

À ce stade, la maladie ne présente aucun symptôme tel que des zones blanchâtres et des hémorragies. La période la plus dangereuse est considérée comme une atrophie secondaire et se manifeste par de tels signes:

  • La bordure du disque ne peut pas être clairement vue, mais des vaisseaux de couleur grise sont visibles sur eux;
  • L'acuité visuelle diminue considérablement.

Traiter l'œdème du nerf optique devrait être dès les premiers symptômes, sinon vous risquez de perdre complètement la vue.

Diagnostic de la maladie

L'œdème du nerf optique est considéré comme une maladie plutôt dangereuse et, pour le diagnostic, il est nécessaire d'exclure dans un premier temps les maladies du crâne pouvant entraîner une pression. Les diagnostics sont effectués par un ophtalmologiste, qui doit procéder à un examen et interroger le patient. Si le médecin soupçonne la présence d'une pathologie, une IRM ou une tomodensitométrie du cerveau sera nécessaire. En établissant un diagnostic précis, le spécialiste pourra prescrire un traitement au patient.

Lors du diagnostic, la tâche principale consiste à différencier le disque pseudo-congestif dans lequel le nerf optique entre du stagnant, car il s’agit d’une anomalie congénitale. Un tel écart est associé à une structure irrégulière souvent associée à la réfraction (réfraction des rayons).

Cours de thérapie

Vous devez d’abord éliminer la cause de la pathologie, mais vous ne devez pas oublier de maintenir une bonne nutrition des nerfs dans le globe oculaire. Les médecins prescrivent pour ce médicament des médicaments spéciaux qui améliorent la circulation sanguine dans les vaisseaux, par exemple le Sermion ou le Mexidone.

Si une éducation dans le cerveau est détectée, le patient subira une opération chirurgicale pour l'enlever. Après une telle opération, le processus de guérison dépend de la gravité des dommages causés par la tumeur.

Si le traitement a été effectué de manière opportune, l'œdème du nerf optique disparaît au bout de 3 à 4 semaines. En cas de complications, la durée du traitement peut aller de 2 à 3 mois à un an. Après la fin du traitement, le patient devra consulter un médecin au moins 2 fois par an pour un examen.

Le disque stagnant à travers lequel passent le nerf optique et les vaisseaux sanguins est une partie très importante du globe oculaire. S'il commence à gonfler, un traitement urgent doit alors être instauré. Le problème n'est souvent pas indépendant, mais résulte seulement d'un autre processus pathologique apparu dans la boîte crânienne. Il est donc important de trouver le coupable à temps et de l'éliminer.

En Savoir Plus Sur La Vision

Se sentir "sable dans les yeux" - causes et traitement

La sensation de «sable dans les yeux» est l’une des plaintes les plus fréquentes à la réception des ophtalmologistes (souvent après des tentatives infructueuses pour régler ce problème par eux-mêmes - en utilisant des gouttes pour les yeux, des lavages de thé ou de camomille, etc.)....

Glaucome oculaire - qu'est-ce que c'est: causes, diagnostic opportun, traitement

Le glaucome, de quoi s'agit-il - d'une maladie ou d'un changement d'âge? Ceci est une violation du fonctionnement normal de l'appareil visuel avec la perte de certains champs de vision, jusqu'à sa perte totale due à des violations de l'écoulement de fluide intraoculaire....

Traitement des yeux pour la myopie

Myopie - le fléau de la civilisation moderne. Plus la technologie du pays est avancée, plus les adultes et les enfants deviennent myopes.Un travail visuel intense avec un ordinateur ou des papiers impose une charge importante aux muscles responsables du changement de courbure de la lentille....

Examen de la vue d'enfants sur la table Orlova

Le tableau bien connu de Sivtsev ne convient pas pour vérifier l’acuité visuelle des jeunes enfants qui ne connaissent pas l’alphabet et qui ne savent pas lire....