Strabisme chez les enfants: causes d'occurrence et méthodes de diagnostic

L'inflammation

Les jeunes parents sont toujours très préoccupés par le bon développement de l'enfant. C'est pourquoi, au moindre soupçon de pathologie possible, ils commencent à sonner l'alarme et à diriger l'enfant vers toutes sortes de médecins, mais ce n'est pas toujours correct.

Si les adultes remarquent le strabisme chez les enfants immédiatement après la naissance, de telles manifestations peuvent se produire en raison de la faiblesse des muscles des yeux. En règle générale, tous les enfants dépassent cette période sans confirmer le diagnostic.

La manifestation de symptômes de strabisme chez les enfants âgés de plus de deux ans n’est pas un bon signal, mais la maladie a une classification exhaustive. Il n’est donc pas utile de tirer des conclusions à la maison, car seule une personne spécialisée peut comprendre quelle méthode de traitement existante convient à votre enfant.

Étiologie de la maladie

Squint - c'est la position de l'oeil, dans laquelle l'axe visuel ne converge pas sur le sujet. Extérieurement, cela se manifeste par le fait que l'œil dévie d'un côté ou de l'autre (à droite ou à gauche, moins souvent vers le haut ou vers le bas, il existe également diverses options combinées).

Si l'oeil est amené au nez, le strabisme est appelé convergent (plus commun), et si à la tempe - divergent. Tondre peut un oeil ou les deux. Le plus souvent, les parents s’adressent à un ophtalmologiste pédiatrique, remarquant que les yeux de l’enfant ont l’air «faux».

Le strabisme n'est pas seulement un problème d'apparence. L’effet du strabisme est une conséquence des violations de la perception et de la conduite des informations visuelles dans l’ensemble du système visuel de l’enfant.

Lorsque le strabisme chez les enfants diminue l’acuité visuelle, les connexions entre les yeux droit et gauche sont rompues et le bon équilibre entre les muscles qui déplacent les yeux dans différentes directions. De plus, la capacité à entourer la perception visuelle est altérée.

À la naissance, l'enfant ne sait toujours pas regarder avec «deux yeux», la capacité de vision binoculaire se forme progressivement jusqu'à 4 ans. De plus, toute déviation de l’axe visuel par rapport au point de fixation doit être qualifiée de louche et ne doit en aucun cas être considérée comme une variante de la norme.

Ceci s'applique même à des cas apparemment peu esthétiques, tels que le strabisme avec un petit angle et le strabisme instable. Le strabisme le plus courant se développe chez les enfants hypermétropes - quand le bébé ne voit pas bien près des objets. Mais le strabisme peut également se développer chez les enfants astigmatisés.

Avec l’astigmatisme, certaines parties de l’image peuvent se concentrer sur la rétine, d’autres derrière ou devant celle-ci (il existe des cas plus complexes). En conséquence, l'enfant voit une image déformée. Une idée de cela peut être obtenue si vous regardez votre reflet dans une cuillère à thé ovale.

La même image déformée se forme pendant l’astigmatisme sur la rétine. Mais bien que l'image avec l'astigmatisme puisse être floue et indistincte, l'enfant n'est généralement pas conscient de cette distorsion, car le cerveau «corrige» sa perception.

La myopie peut se produire lorsque l'enfant ne voit pas bien les objets situés au loin. Avec le strabisme sur un œil qui cligne constamment des yeux, l’acuité visuelle diminue progressivement - l’amblyopie.

Cette complication est due au fait que le système visuel, afin d’éviter le chaos, bloque la transmission au cerveau de l’image d’un objet qui perçoit un œil qui louche. Un tel état entraîne une nouvelle déviation de cet œil, c'est-à-dire le strabisme augmente.

Le processus de perte de vision dépend de l'âge d'apparition de la pathologie. Si cela se produit dans la petite enfance, dans la première année de vie, la diminution de l'acuité visuelle peut être très, très rapide. Les causes du strabisme peuvent être:

  • prédisposition génétique lorsque le plus proche parent a une maladie (parents, oncles, tantes, etc.);
  • la présence de l'un ou l'autre défaut optique (défocalisation) de l'organe visuel de l'enfant, par exemple en cas d'hypermétropie chez l'enfant;
  • diverses intoxications (empoisonnements) du fœtus pendant la grossesse;
  • maladies infectieuses graves de l'enfant (par exemple, scarlatine, diphtérie, etc.);
  • maladies neurologiques.

En outre, la survenue d'un strabisme chez un enfant (sur la base de conditions préalables) peut être provoquée par une température élevée (supérieure à 38 ° C), un traumatisme physique ou mental.

Mécanisme de développement de la pathologie

Le strabisme le plus commun diagnostiqué chez les enfants âgés de 1 à 3 ans. Mais il existe des situations fréquentes où le strabisme peut se développer en 6 ans. Bien que la vision se forme à l’âge de 4 ans et que les enfants ne sachent toujours pas comment regarder directement, tout écart par rapport à la norme doit être qualifié de début de la maladie.

Cela aidera à corriger la vision sans perdre de temps. Après tout, plus les enfants sont âgés, plus il est difficile de traiter le strabisme chez les bébés.

Le strabisme chez les enfants entraîne une diminution de l'acuité visuelle, les connexions entre les deux yeux sont également rompues et l'équilibre des muscles responsables du mouvement des pommes n'est pas formé.

Il est nécessaire de consulter un médecin lorsque l'enfant commence à avoir une vision double (ce symptôme ne peut être identifié que chez les enfants plus âgés pouvant décrire ce qui se passe chez eux), un plissement des yeux apparaît, des yeux sont déviés vers le nez ou la tempe. Aussi, le strabisme est déterminé par la position en rotation ou inclinée de la tête.

Quel est le danger?

L'opinion selon laquelle le strabisme est un défaut purement esthétique est fausse. Sa présence indique une violation du fonctionnement de tous les départements de l'appareil visuel et conduit à de graves problèmes.

Lorsque le strabisme dans le cerveau reçoit deux images différentes, parce que chaque œil se concentre sur des objets différents. La fusion des images ne se produit pas, ainsi le système nerveux central ne perçoit pas l'image provenant de l'analyseur visuel de tonte pour éviter de doubler.

La totalité de la charge passe à un œil et les muscles du second s’atrophient progressivement, l’acuité visuelle diminuant. L'amblyopie se développe, dans laquelle la rétine et le cortex cérébral ne peuvent pas interagir normalement, de sorte que l'image n'est pas traitée.

Les problèmes de vision ont un impact très négatif sur le développement mental de l'enfant. Ils provoquent souvent l'isolement, un complexe d'infériorité, l'incertitude, l'agressivité, le négativisme.

Classification

Au moment de l'événement:

Par écart de stabilité:

Par implication oculaire:

  1. unilatéral (monolatéral),
  2. intermittent (alternant).

Par type de déviation:

  • convergent (l'oeil est dirigé vers le nez),
  • divergent (l'oeil est dirigé vers la tempe),
  • verticale (déviation de l'œil vers le haut ou le bas),
  • mixte

Le strabisme amical est également divisé en:

  1. accommodatif;
  2. partiellement accommodatif;
  3. accommodatif.

Le strabisme d'hébergement apparaît le plus souvent à l'âge de 2,5-3 ans, quand l'enfant commence à examiner des objets, à dessiner. Chez les enfants affaiblis, la manifestation d'un strabisme dans la première année de vie est possible.

La raison principale est la présence de degrés moyens et élevés de myopie, d'hypermétropie, d'astigmatisme. Le port de lunettes correctrices ou de lentilles cornéennes, dans le contexte du traitement du matériel, aide à établir une position symétrique des yeux.

Le strabisme partiel accommodatif et non hébergé apparaît au cours de la première ou de la deuxième année de vie. Les anomalies de la réfraction chez les enfants ne sont pas la seule cause du développement du strabisme. La correction optique permanente ne conduit pas à une restauration complète de la position des globes oculaires et inclut une intervention chirurgicale dans le complexe de traitement.

Strabisme paralytique séparé, dont la principale caractéristique est la restriction ou l’absence de mouvements oculaires dans la direction du muscle affecté et, par conséquent - une violation de la vision binoculaire, une vision double.

Les causes de ce type de strabisme peuvent être causées par des lésions des nerfs correspondants ou par une altération de la morphologie et de la fonction des muscles. Ces changements peuvent être congénitaux ou résulter de maladies infectieuses ou de blessures.

Par strabisme, on entend un état caractérisé par la déviation alternée de l’un ou des deux yeux par rapport à l’axe central et par une déficience de la vision binoculaire. Quand une personne a un strabisme, ses yeux ne regardent pas dans une direction, mais dans des directions différentes.

En raison de cet état du système visuel, le regard ne peut pas se concentrer sur le sujet en question. Du strabisme vrai doit être distingué le strabisme caché et imaginaire.

Strabisme latent (hétérophorie)

Le strabisme caché est associé à une symétrie incomplète de l'activité des muscles de l'œil et se traduit par la déviation de l'un des yeux à un moment où une personne ne fixe pas l'œil sur un objet. Cela est particulièrement visible lorsqu'une personne réfléchit, abstraite de la réalité environnante.

Cela entraîne une fatigue visuelle, des maux de tête fréquents, etc. Dans ce cas, les lunettes prismatiques sont prescrites, elles recourent au centrage des lunettes correctrices conventionnelles, et parfois à un traitement chirurgical.

Strabisme imaginaire chez l'enfant

Un strabisme imaginaire apparaît en raison des particularités de la structure du globe oculaire: avec un grand angle entre la ligne visuelle et l'axe optique, une fausse impression est créée à propos de la présence de strabisme. Ce type de strabisme est dû au fait que la plupart des gens ont un angle entre les axes optique et visuel.

Lorsque cet angle est petit (entre 3-4 °), la position des yeux est parallèle. De plus, l’asymétrie du visage et des orbites permet de créer une impression de strabisme. Le strabisme imaginaire n'a pas besoin d'être corrigé.

Et dans le cas où la divergence entre les axes visuel et optique atteint une valeur plus grande (dans certains cas, jusqu’à 10 °), le centre de la cornée se déplace d’un côté ou de l’autre, ce qui a pour effet que l’empreinte est strabique. Mais dans ce cas, la vision binoculaire est préservée.

Les ophtalmologistes estiment que toutes les déviations de la vision binoculaire ne conduisent pas à une véritable déviation du globe oculaire par rapport à la position normale. Par conséquent, la pathologie est considérée comme un strabisme évident, nécessitant un traitement rapide.

Types de strabisme

Amical - le type de strabisme le plus courant. Il se caractérise par une déviation constante ou périodique de l'un des yeux par rapport au point focal. Tond souvent un œil (strabisme monolatéral), parfois les deux en alternance (en alternance).

En règle générale, avec le strabisme alternatif, l’acuité visuelle n’est pas perdue. Caché (hétérophorie) - est détecté lorsque l’œil est désactivé de l’acte visuel. Il suffit de couvrir l'œil ouvert avec un lambeau qui dévie vers le muscle avec un ton plus élevé.

Si l'amortisseur est retiré, l'œil revient à sa position normale. Dans le même temps, la vision binoculaire n'est pas altérée. Le strabisme imaginaire - crée l'apparence que les deux yeux tondent en même temps. Ce phénomène est dû à la forme du crâne et à la localisation des orbites.

Avec l’âge (et, en conséquence, un changement de la forme du visage), ce strabisme peut disparaître complètement. Le strabisme paralytique résulte d'un dysfonctionnement d'un ou de plusieurs muscles oculomoteurs, qui empêche le globe oculaire de se déplacer vers le muscle touché.

Le mouvement des yeux est remplacé par des mouvements (tours) de la tête. Ces mouvements ne sont pas tout à fait naturels et peuvent suggérer que tout ne va pas bien avec les yeux d'un bébé.

On peut dire de la présence de strabisme que l'enfant après un mouvement oculaire âgé de 2,5 à 3 ans n'est pas coordonné. C'est à cet âge que le développement de la maladie se produit le plus souvent, car les enfants commencent à explorer activement le monde extérieur, ce qui implique une tension visuelle.

Les nourrissons ont un regard défocalisé. Cela n'indique pas la présence de problèmes avec l'analyseur visuel, car les muscles oculaires ne commencent à travailler de concert que dans 2 à 4 mois. Si la situation ne s’est pas améliorée après cette période, il est important de consulter un médecin qualifié.

Le strabisme chez les enfants de moins d'un an peut être, s'il est congénital. Pour vérifier l'état de vision, il est important de procéder à un examen de routine lorsque le bébé atteint l'âge de 1 mois, 6 mois, 1 an, puis 1 à 2 fois par an, même s'il n'y a pas de problème.

Comment déterminer le strabisme chez un enfant de moins d'un an, l'ophtalmologiste sait Il effectue une série de tests de diagnostic pour distinguer les faux regards des vrais. Si le médecin détecte la présence de troubles oculomoteurs, le diagnostic est confirmé.

Mais dans certains cas, il diagnostique un strabisme imaginaire, dû à une asymétrie du visage. Dans cette situation, les analyseurs oculaires fonctionnent normalement mais, en raison de la forme différente des coupures oculaires, du degré d'ouverture des paupières, il semble que l'un ou les deux pupilles tondent.

C'est un défaut purement esthétique. En plus du faux et du vrai, il y a aussi un strabisme caché. Cela s'exprime par un développement insuffisant des muscles oculaires.

La particularité est que l'incohérence du travail des élèves est imperceptible lorsque l'enfant regarde avec deux yeux. Mais si vous en fermez un, le second commence à s'écarter.

Causes de

Le développement du strabisme s'explique par l'incohérence dans le travail des deux yeux, l'impossibilité de leur travail en commun. Le strabisme est congénital ou acquis tôt, il peut apparaître entre l'âge de 1,5 et 3-4 ans.

Le fait est qu’à cet âge la formation de structures plus subtiles du système visuel se poursuit et que se poursuit la phase finale de la formation de la vision binoculaire (c’est-à-dire en trois dimensions, stéréoscopique).

L'enfant grandit, commence à examiner les images, collectionne les pyramides et le designer, joue à des jeux éducatifs - le travail visuel apparaît et augmente progressivement en lui.

Par conséquent, pendant cette période, il existe un risque de strabisme, qui augmente considérablement si l'enfant souffre d'hypermétropie ou d'anisométropie congénitale (autrement dit, la différence de réfraction entre l'œil droit et gauche), de pathologie neurologique (par exemple, paralysie cérébrale, syndrome de Down).

En revanche, tout stress corporel peut être un facteur provoquant l'apparition du strabisme chez les enfants: vaccination, maladie virale, peur ou choc, forte fièvre. Si les parents ne commencent pas le traitement de l'enfant à temps, le strabisme devient une pathologie fonctionnelle grave. Par exemple:

  • un enfant avec un strabisme ne peut pas fusionner les images des deux yeux en une seule image - le cerveau éteint l'œil qui louche de l'acte de vision;
  • un enfant avec un strabisme ne peut pas percevoir le volume spatial, c'est-à-dire Format 3D - le monde qu'il voit à plat.

Au total, environ 25 types de strabisme sont connus aujourd'hui en ophtalmologie, chacun nécessitant une approche thérapeutique particulière et individuelle. La tâche de l'ophtalmologiste pédiatrique est de déterminer le type de strabisme, la raison de son apparition chez l'enfant et de lui prescrire le traitement qui lui est nécessaire à ce moment précis.

Quand aller chez le docteur?

Parfois, en caressant les bébés pendant 3 à 4 mois, vous pouvez avoir l’impression que leurs yeux se tondent. En fait, il n’ya généralement aucun problème médical dans la plupart des cas similaires: la tonte se produit en raison des caractéristiques structurelles du crâne facial.

Cela prendra plusieurs mois et la trace ne restera pas de l'ancien "plissement". En attendant, pour calmer l’esprit des parents, il est utile de procéder à une série de tests spéciaux qui convaincront certainement les parents du bébé qu’il n’ya pas de problème.

On ne peut parler de vrai strabisme que lorsqu'un ophtalmologiste a révélé des troubles oculomoteurs chez un enfant. Et comme le strabisme chez les enfants peut être non seulement congénital, mais également acquis, les examens effectués par un ophtalmologiste doivent nécessairement être périodiques.

Même si visuellement, quand on regarde un bébé, on a l'impression d'un strabisme léger, mais les perturbations oculomotrices sont clairement absentes. Cet état n'est pas une pathologie. Il s'agit d'un faux strabisme et ne nécessite aucune mesure thérapeutique.

Montrez régulièrement votre enfant à un ophtalmologiste pédiatrique: des examens préventifs doivent être effectués tous les 2, 6 et 12 mois, une fois par an jusqu'à l'âge de 6 à 7 ans. Si une pathologie oculaire est détectée, un ophtalmologiste pédiatrique vous prescrira un calendrier de visites individualisé.

Diagnostics

Un ophtalmologiste pédiatrique aidera à déterminer la présence de la maladie. Pour vérifier l'état de l'analyseur visuel, il effectue:

  1. inspection visuelle;
  2. détermination de l'acuité visuelle;
  3. périmétrie - vous permet de déterminer le champ de vision;
  4. examen du fond d'œil;
  5. vérifier le volume du mouvement des yeux - est dans l'observation visuelle du mouvement de l'objet à gauche-droite, ainsi que de haut en bas;
  6. Test de couleur en quatre points - aide à déterminer avec deux ou un œil qu'un enfant voit.

Dans certains cas, tomographie additionnelle, échographie. Parfois, la consultation avec l'endocrinologue, le neurologue est nécessaire. Tout examen médical, y compris ophtalmologique, commence par la collecte d'informations anamnestiques.

Le degré apparent de strabisme dépend-il de la situation extérieure, l'enfant se plaint-il (s'il a l'âge approprié et est capable de formuler des sensations) de maux de tête, de vision double ou de vision floue, de vertiges, etc.

Des questions sur l'hérédité ophtalmologique, sur les blessures et les infections subies par un enfant, sur les traitements reçus à différents moments et sur son efficacité seront certainement entendues. En règle générale, la première consultation d’un ophtalmologiste est prévue à l’âge de 3 mois.

Après avoir recueilli l'anamnèse, le médecin procède à une inspection visuelle: examine les paupières, la largeur et la forme des fissures palpébrales, la position et la taille des globes oculaires. Il est nécessaire d'exclure une anomalie de la structure et / ou une transparence insuffisante de la cornée, des pupilles, du cristallin, du vitré, de la pathologie du fundus.

Le degré de strabisme est jugé par le déplacement du réflexe de lumière dans une direction ou une autre. La largeur standard de la pupille est de 3 à 3,5 millimètres; avec un strabisme convergent, le faisceau réfléchi est décalé vers le coin externe de l’œil, avec une divergence vers le coin interne, le faisceau vertical étant dirigé vers le haut ou le bas.

Mais pour les nourrissons, il est extrêmement difficile d’établir un diagnostic définitif et confirmé. La méthode de Hirschberg est la seule méthode disponible et plus ou moins fiable, sans compter l'observation directe du mouvement des globes oculaires et de la position des pupilles.

La mesure exacte des indices de réfraction est également inaccessible: des perturbations prononcées de l'acuité visuelle «proche» ou «éloignée» peuvent provoquer le développement d'un strabisme à l'avenir, cependant, chez l'enfant, une évaluation approximative de la réfraction n'est possible que de manière skiascopique.

En cas de doute ou de doute, l’ophtalmologiste recommandera certainement aux parents de surveiller de près l’évolution de la motilité oculaire au cours des prochaines semaines; consultation répétée est nommé à l'âge de 6 mois. Bien sûr, il ne faut pas négliger ces rendez-vous.

Chez un enfant de six mois, les mouvements oculaires sont généralement déjà parfaitement coordonnés et adaptés aux objets environnants, en mouvement et immobiles. On n'observe généralement plus de strabisme transitoire à cet âge.

Si des signes ou même des épisodes individuels de strabisme subsistent, un examen et une spécification plus précis des spécificités du strabisme (divergents, convergents, verticaux, amicaux ou paralytiques, indépendants ou accompagnés d'un défaut de réfraction, angles de déplacement du globe oculaire, etc.) sont nécessaires.

Principe de traitement

Traitez-le pendant longtemps et le traitement n'est pas facile. Il faut être patient à l'avance - la guérison prend plusieurs mois, voire plusieurs années. Tout d'abord, les enfants de un an et demi à deux ans se voient prescrire des lunettes à port constant. Afin de créer les conditions nécessaires au travail actif de l'œil qui louche, ils ont recours à un long arrêt du sain: ils le recouvrent d'une valve spéciale.

Pendant ce temps, l'œil louche est entraîné de toutes les manières - en brodant, en ramassant une petite mosaïque, en dessinant et en faisant d'autres exercices qui stimulent les processus visuels. Pour apprendre à l'œil qui louche correctement, sans l'aide de la vision latérale, à focaliser l'image des objets, il existe des dispositifs spéciaux.

En se dirigeant vers ce qu'on appelle le point jaune (c'est le centre, c'est la zone principale de la rétine), des faisceaux de lumière, ils excitent les récepteurs visuels, leur donnent tout le meilleur, travaillent en pleine force. Ainsi, petit à petit, la capacité de voir comme elle devrait être restaurée.

Si, après un an de port de lunettes, le strabisme ne se corrige pas, une opération est nécessaire. Il est recommandé aux enfants âgés de 3 à 5 ans après avoir maîtrisé les exercices de combinaison et de fusion d'images. L’essence du traitement chirurgical est réduite au raccourcissement ou à l’allongement des muscles oculaires.

En cas de fort écart par rapport à la norme, plusieurs opérations peuvent être nécessaires - l’œil doit progressivement s’habituer à son nouvel état. Cependant, la restauration de la position symétrique des yeux ne signifie pas le retour de la vision binoculaire.

Après les opérations, des exercices sont nécessaires pour aider les yeux à travailler à deux, dans la même équipe. Il faut dire qu'avec les formes sévères de strabisme, surtout si l'œil se faufile ou se lève, même l'opération peut ne pas rendre la vision binoculaire - seulement pour éliminer le défaut d'aspect.

Traitement chez les enfants

Le traitement du strabisme chez les enfants nécessite un traitement immédiat. Elle doit être effectuée sous la supervision d'un spécialiste - un ophtalmologue. Il déterminera la cause du strabisme et sélectionnera la meilleure option de traitement.

Il est nécessaire de se préparer immédiatement au fait qu'il faudra beaucoup de temps pour remédier à la situation - jusqu'à deux ans. Squint est traité en plusieurs étapes différentes. Et il n'y a pas d'autres options.

Après tout, chacun d'eux résout certaines tâches consistant à traiter les enfants de la pathologie visuelle et à restaurer leur vision dans son intégralité. Lunettes souvent prescrites, qui doivent être portées en permanence. Après 3 semaines de port de lunettes, vous pouvez passer à la première étape du traitement - le pléoptique.

Il existe une option dans laquelle la procédure est instillée dans une solution pour les yeux saine, prescrite par un médecin. Parallèlement à cette jeune patiente, des lunettes avec un très fort verre sur l'œil douloureux sont prescrites. La prochaine étape du traitement est l'occlusion directe.

Ici, il est important de retirer complètement les yeux sains du travail, de sorte qu'un pansement soit placé sur le verre des lunettes. Parfois, un pansement est appliqué directement sur l'œil. À la suite de ce traitement, l'œil qui voit pire devrait commencer à travailler.

La méthode occlusive peut être prescrite en ce qui concerne la vigilance de l’enfant, c’est-à-dire soit pendant toute la journée, soit pendant quelques heures à un coup. En fonction de la négligence de la situation, le traitement avec une méthode occlusive peut durer jusqu'à un an.

Après cela, l'éblouissement rétinien local est utilisé. Cette méthode est réalisée à l'aide de divers outils et appareils, tels que des lasers et des lampes flash. Lorsque l'acuité visuelle s'améliore, ils suivent un traitement orthoptique.

Dans cette partie du traitement, l'objectif est d'apprendre aux yeux à fusionner les images de deux yeux en un seul objet. Parfois, non seulement les oculaires sont utilisés pour le traitement, mais aussi les technologies informatiques. La dernière étape du traitement est diploptic.

Il travaille sur la conclusion de la formation d'images fantômes dans ses yeux, ce qui lui permet de restaurer la vision binoculaire. Cependant, cette méthode est réalisée uniquement sous un certain angle de strabisme. Il ne devrait pas y avoir plus de 7 degrés.

Si la méthode par étapes n'a pas aidé, utilisez une méthode chirurgicale pour le traitement du strabisme chez les enfants. Mais la décision de l'opération ne peut être prise que par un médecin. Choisissez habituellement une option parmi les 3 disponibles:

  • chirurgie pour affaiblir les muscles;
  • des chirurgies;
  • opérations qui modifient la direction d'action des muscles de l'œil.

Traitements non traditionnels

Pour les enfants, ce sera une agréable surprise de pouvoir traiter le strabisme avec du chocolat, ce qui nécessitera un chocolat noir: noir, sans addition de lait ni de garnitures diverses. Le médicament peut être considéré comme du chocolat, qui contient beaucoup de cacao dans sa composition.

Mais le sucre ne devrait pas dépasser 40%. En outre, il convient de garder à l’esprit que le traitement au chocolat ne convient que pour les bébés qui n’ont pas été allergiques à ce type de friandises. Pour corriger la vision, il suffit de donner au bébé une heure après les 2 premiers repas de 4 tranches de la dalle.

De plus, il est très simple de préparer une décoction à partir de celle-ci. Il suffit de prendre quelques baies et de verser de l'eau bouillante dessus. Besoin d'insister dans les 5-6 heures. Après cela, il vous suffit de filtrer et de mettre une cuillerée de miel dans le bouillon. Assez pour boire le 1er verre de bouillon avant chaque repas.

Vous devez d'abord consulter un spécialiste. Les feuilles de chou pures sont une méthode connue pour le traitement du strabisme. En plus, c'est complètement sûr. Vous devez prendre quelques feuilles, les faire bouillir dans de l'eau jusqu'à ce qu'elles soient bouillies et les transformer en bouillie.

Il est nécessaire de boire 3-4 fois par jour. Alternativement, vous pouvez également boire ce gruau avec de l'eau, dans laquelle le chou a été cuit. Il peut également être utilisé pour traiter les feuilles de cassis, les aiguilles de pin, le trèfle et la racine de calame.

Pour cela, vous avez besoin d'un verre d'eau bouillante et de 10 g d'aneth. Il reste à brasser de l'aneth, refroidir, filtrer et peut être utilisé. Enterrer un tel médicament trois fois par jour. Alternativement, vous pouvez l'utiliser comme une lotion. Vous pouvez faire des gouttes de pomme, d'oignon, de miel.

Il est important de commencer les procédures incluses dans le complexe "traitement du strabisme chez un enfant" devrait consulter votre médecin. Et non seulement avec un ophtalmologue, mais aussi avec un pédiatre. En réalité, le traitement à base de plantes est une méthode efficace, mais il peut être très nocif pour les enfants.

Il existe des cas où les bébés développent une allergie aux infusions aux herbes. La même chose s'applique si vous voulez traiter avec des médicaments à base de miel. Après tout, il est considéré comme un allergène assez puissant, réaction à laquelle les enfants donnent très souvent.

Thérapie à domicile

Il est possible de compléter la médecine officielle avec des remèdes à la maison. Par exemple, une gymnastique spéciale pour les yeux ne sera pas superflue. Pour obtenir l'effet souhaité, vous devez respecter un certain nombre de conditions. Vous ne pouvez le faire que si l'enfant n'est pas fatigué.

Pour compléter tous les exercices, 20 à 25 minutes sont allouées selon plusieurs approches. Le jour des cours, vous devez passer jusqu'à 2 heures. Tout est déterminé par combien les yeux d'un enfant tondent. Les exercices qui doivent être effectués pour corriger la vision sont assez simples.

L'un d'eux est comme suit. L'enfant doit tendre la ficelle à travers les trous préparés dans la plaque en plastique. Il ne doit pas y avoir moins de 10 ouvertures de ce type, mais leur forme peut être très diverse: triangles, carrés, cercles, etc.

Pour le traitement du strabisme, vous pouvez utiliser du papier ordinaire. Sur un morceau de papier pour dessiner les cellules. Ensuite, dans chaque cellule, il est nécessaire de placer différentes figures - un astérisque, des maisons, un papillon, une balle et autres. Les chiffres doivent être répétés deux à deux. La tâche de l’enfant est de trouver la même chose et de rayer.

Vous pouvez utiliser le haut de la musique pour le traitement. Il se retourne et l'enfant tente en ce moment d'examiner les figures dans les moindres détails et de les décrire.

Intervention chirurgicale

La chirurgie du strabisme vous permet de vous débarrasser de ses manifestations externes. Mais pas toujours revient l'occasion de bien voir. Chaque œil chez une personne ayant une vision normale reçoit des images légèrement différentes que le cerveau combine en un.

Pour qu'une personne puisse voir une image, pas deux, l'opération ne suffit pas. Le cerveau n'est pas habitué à un tel travail. Par conséquent, pour restaurer la vision binoculaire (volumétrique), des exercices spéciaux sont nécessaires pendant une longue période.

Par exemple, dans la branche Cheboksary de l'IRTC «Microchirurgie des yeux», cette tâche est résolue par la stimulation de la vision complexe. Cependant, même l'effet cosmétique est un résultat très important de la chirurgie.

La plupart des adultes et des enfants atteints de strabisme souffrent de traumatismes psychologiques permanents en raison de leur apparence inhabituelle. L'opération permet à la personne de retrouver l'apparence habituelle, ce qui résout de nombreux problèmes.

L'opération est-elle dangereuse?

La chirurgie moderne est devenue précise et à faible impact. Notamment par le biais de la modélisation mathématique des opérations futures et des technologies à ondes radio. L’utilisation des technologies à ondes radio garantit une réduction du nombre de blessures au maximum et une réduction de la période de réhabilitation.

Si le chirurgien ophtalmologiste pédiatrique applique une modélisation mathématique de l'opération, sa précision est presque garantie et il peut montrer le résultat prévu de l'opération aux parents du bébé avant que la date de l'opération ne soit déterminée.

Mais pour restaurer les fonctions visuelles perdues et réhabiliter pleinement l'enfant, une seule intervention, même si l'opération est extrêmement efficace, ne suffit pas - il faut un traitement thérapeutique à part entière.

Le refus d'effectuer un traitement complexe peut avoir des conséquences irréversibles - même après l'opération, après un certain temps et sans traitement approprié, l'œil peut recommencer à tondre. Il est important que les parents comprennent que la solution à toute pathologie oculaire doit être abordée de manière globale.

Y compris pour plisser les yeux. Ne tardez pas au début du traitement - commencez la correction rapidement. Dans ce cas, le succès sera garanti et le résultat du traitement sera stable pendant toute la vie!

Examens ophtalmologiques d'enfants de moins d'un an

La première inspection du nouveau-né est souhaitable immédiatement après la naissance. Cependant, les maternités ne procèdent pas à un examen ophtalmologique de tous les bébés sans exception. Un néonatologiste d'une maternité ou un pédiatre local peuvent attribuer le bébé au groupe à risque. On lui prescrira alors une consultation auprès d'un optométriste à la maternité ou immédiatement après la sortie.

Le groupe à risque comprend les enfants héréditaires chargés de maladies des yeux (si les parents en ont), les nouveau-nés prématurés, les enfants nés d'accouchements pathologiques, ainsi que les enfants dont les parents ont de mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme).

Un examen complémentaire de l'ophtalmologiste est nécessaire pour un bébé âgé de 2 mois et demi et d'un an. À ces dates, tous les bébés sont référés à l'ophtalmologiste. Un traitement complet du strabisme, comprenant un traitement conservateur et un traitement chirurgical, ne peut être instauré qu’après un examen approfondi.

Le spécialiste déterminera la présence ou l'absence de l'hypermétropie de l'enfant, la netteté et la nature de la vision, l'angle du strabisme et, si nécessaire, vous adressera à d'autres spécialistes, par exemple un neurologue pour enfants.

Cependant, porter des lunettes ne suffit pas. Il est très important d'apprendre à l'enfant à combiner des images des yeux droit et gauche en une seule image. Ceci est réalisé grâce à un traitement matériel complexe, effectué par des cours plusieurs fois par an.

Il convient de noter en particulier que le succès du traitement du strabisme chez les enfants dépend des tactiques de traitement individuel correctement choisies. Un traitement complexe implique souvent l'utilisation d'avantages à la fois conservateurs et, dans la plupart des cas, chirurgicaux.

Dans ce cas, l'opération n'a pas besoin d'être traitée comme une alternative au traitement conservateur. Les cours sont dispensés sur des appareils spéciaux dans une clinique pour enfants et durent de deux à trois semaines plusieurs fois par an. À l'école, un enfant avec un strabisme devrait être réhabilité autant que possible.

Avec le traitement conservateur, des techniques sont utilisées pour améliorer l'état fonctionnel du cortex visuel, faire fonctionner les cellules visuelles du cortex de manière normale et ainsi assurer une perception visuelle correcte et claire.

Si vous traitez le problème du complexe de strabisme, la guérison se produit dans 97% des cas. Grâce à une maladie guérie à point nommé, un enfant peut étudier normalement, se débarrasser des problèmes psychologiques dus à des défauts de la vue et par la suite se livrer à une activité favorite.

Prévention

Tout ce qui est bon pour le corps l'est également pour les yeux: air frais, soleil, bonne nutrition, jeux, même, bonne humeur (les yeux sont la partie du cerveau qui transforme les informations reçues de millions de cellules photosensibles en images du monde réel. ).

Les maladies infectieuses contribuent beaucoup au développement du strabisme. Il est difficile de s'en protéger, mais il est important de se rappeler qu'à l'heure actuelle, les yeux ont plus que jamais besoin d'un traitement doux et délicat. Et bien sûr, la base des bases est un ophtalmologiste.

Les oculistes doivent régulièrement examiner les enfants: ils sont les seuls à pouvoir comprendre ce qui se passe dans leurs yeux, dans quel état ils se trouvent, s’ils ont besoin d’aide et à les aider.

Causes et traitement du strabisme chez les enfants

Chez les nourrissons, les yeux sont souvent très mignons. Et rien de terrible dans ceci - à première vue. Pas seulement ça - ça touche les parents. Cependant, cela prend plusieurs mois, l’enfant grandit et ses yeux continuent de tondre, ce qui ne peut que prévenir les adultes. Avec suspicion de strabisme, les parents se tournent plus souvent vers les ophtalmologistes. Ceci est la raison la plus populaire pour une visite imprévue à un oculiste pédiatrique. Vous apprendrez les causes et le traitement du strabisme chez les enfants en lisant cet article.

Qu'est ce que c'est

La maladie, qui est communément appelée strabisme, a des noms assez compliqués en médecine - strabisme ou hétérotropie. Il s'agit d'une pathologie des organes de la vision, dans laquelle les axes visuels ne peuvent pas être dirigés vers le sujet en question. Les yeux avec des cornées disposées différemment ne peuvent pas être focalisés au même point spatial.

Assez souvent, le strabisme se retrouve chez les nouveau-nés et les enfants au cours des six premiers mois de la vie. Cependant, dans la plupart des cas, ce strabisme est de nature physiologique et disparaît de lui-même en quelques mois. Souvent, la maladie est détectée pour la première fois à l’âge de 2,5 à 3 ans, le travail des analyseurs visuels étant alors activement formé chez l’enfant.

Normalement, les axes visuels doivent être parallèles. Les deux yeux doivent regarder un point. Avec le strabisme, une image irrégulière se forme et le cerveau de l'enfant "s'habitue" progressivement à percevoir l'image d'un seul œil, dont l'axe n'est pas courbé. Si vous ne fournissez pas à l'enfant des soins médicaux rapides, le second œil commencera à perdre de l'acuité visuelle.

Le strabisme accompagne souvent les maladies des yeux. Le plus souvent, il survient en même temps qu'un diagnostic d'hyperopie ou d'astigmatisme. Moins souvent - avec la myopie.

Le strabisme n'est pas seulement un défaut externe, un défaut esthétique, une maladie affecte le travail de tous les organes de la vision et du centre visuel.

Les causes

Chez les nouveau-nés (en particulier les prématurés), le strabisme est causé par la faiblesse des muscles oculaires et du nerf optique. Parfois, un tel défaut est presque imperceptible, et parfois il attire immédiatement le regard. Avec la croissance active de toutes les parties des analyseurs visuels, le strabisme physiologique disparaît. Cela se produit généralement près de six mois ou un peu plus tard.

Cela ne signifie pas que les parents d'un bébé de six mois qui se tond les yeux doivent sonner l'alarme et se rendre chez le médecin. Bien sûr, cela vaut la peine de consulter un médecin, mais seulement pour s’assurer que l’enfant n’a pas d’autres pathologies de la vision. Si le bébé voit bien, le strabisme continue d'être considéré comme physiologique jusqu'à ce qu'il atteigne l'année.

Le strabisme, qui persiste à un degré ou à un autre après un an, n'est pas considéré comme la norme et appartient aux troubles pathologiques. Les causes du strabisme pathologique peuvent être nombreuses:

  • Prédisposition génétique. Si les proches parents de l'enfant ou ses parents ont un strabisme ou ont eu dans l'enfance.
  • Autres maladies des organes de la vision. Dans ce cas, le strabisme est une complication supplémentaire.
  • Maladies neurologiques. Dans ce cas, on peut parler de dysfonctionnement de l'activité du cerveau en général et du sous-cortex en particulier.
  • Blessures au crâne, y compris génériques. En règle générale, ce strabisme résulte de problèmes acquis du système nerveux central.
  • Facteurs congénitaux. Celles-ci incluent les malformations intra-utérines des organes de la vision, qui pourraient être formées à la suite de maladies infectieuses de la mère ou d’erreurs génétiques, ainsi que des effets de l’hypoxie fœtale.
  • Influence externe négative. Ces causes incluent le stress grave, la nervosité, les traumatismes psychologiques et l'intoxication par des substances toxiques, des produits chimiques ou des maladies infectieuses aiguës graves (rougeole, diphtérie et autres).

Il n'y a pas de raisons universelles pour expliquer l'apparition d'une pathologie chez un enfant en particulier. Habituellement, il s’agit d’un complexe associant divers facteurs, héréditaires et individuels.

C'est pourquoi le strabisme chez chaque enfant est considéré individuellement par le médecin. Le traitement de cette maladie est également purement individuel.

Symptômes et signes

Les signes de strabisme peuvent être visibles à l'œil nu et peuvent être cachés. Tondre peut un oeil ou les deux. Les yeux peuvent converger vers le nez ou être "flottants". Chez les enfants au nez large, les parents peuvent suspecter un strabisme, mais en réalité, il peut ne pas y avoir de pathologie. Seules les caractéristiques anatomiques de la structure du visage de l’enfant créeront une telle illusion. En se développant (au cours de la première année de vie), ce phénomène disparaît.

Les symptômes du strabisme ressemblent généralement à ceci:

  1. dans une lumière vive, l'enfant commence à "tondre" plus fort;
  2. le bébé ne peut pas se concentrer sur l'objet de sorte que les pupilles bougent de manière synchrone et soient dans la même position par rapport aux coins des yeux;
  3. pour regarder un objet avec un œil qui louche, l'enfant doit tourner la tête selon un angle inhabituel;
  4. lors de la marche à quatre pattes, le bébé trébuche sur des objets, surtout s'ils sont situés du côté de l'œil qui louche.

Les enfants âgés de plus d'un an peuvent avoir des maux de tête et une fatigue fréquente. La vision en strabisme ne permet pas de voir l’image nette, elle peut être floue ou double.

Les enfants atteints de strabisme ont souvent une sensibilité accrue à la lumière.

Le strabisme peut être congénital et acquis. Les médecins parlent de pathologie congénitale lorsque des signes évidents de maladie sont visibles immédiatement après la naissance des miettes (ou surviennent au cours des six premiers mois).

Habituellement, la pathologie se développe horizontalement. Si vous tracez mentalement une ligne droite entre les pupilles par le nez, vous découvrirez clairement le mécanisme à l'origine d'une telle violation de la fonction visuelle. Si les yeux de l'enfant ont tendance à se tendre l'un contre l'autre en ligne droite, on parle alors de strabisme convergent. S'ils tendent dans des directions différentes en ligne droite, il s'agit alors d'un strabisme divergent.

Moins fréquemment, la pathologie se développe verticalement. Dans ce cas, un ou les deux organes de la vision peuvent s’écarter vers le haut ou vers le bas. Un tel mouvement «ascendant» vertical est appelé hypertropie et hypotropie descendante.

Monoculaire

Si un seul œil dévie de l’axe visuel normal, il s’agit d’un trouble monoculaire. Grâce à cela, la vision de l'œil qui louche est réduite dans la plupart des cas, et parfois, l'œil cesse généralement de participer au processus de recherche et de reconnaissance des images. Le cerveau "lit" les informations d'un seul œil en bonne santé, et le second "l'éteint" comme inutile.

Une telle pathologie est assez difficile à traiter et il n’est pas toujours possible de rendre les fonctions à l’œil affecté. Cependant, il est presque toujours possible de ramener l'œil lui-même dans sa position normale, éliminant ainsi un défaut esthétique.

En alternance

Un strabisme alternatif est un diagnostic qui est posé si les deux yeux sont fauchés, mais pas simultanément, mais à leur tour. L’organe de vision droit ou gauche peut modifier l’axe horizontalement et verticalement, mais l’angle et la magnitude de la déviation par rapport à la ligne sont toujours approximativement les mêmes. Une telle affection est plus facile à traiter, car les deux yeux participent au processus de perception des images du monde environnant, bien que de manière alternée, ce qui signifie que leurs fonctions ne sont pas perdues.

Paralytique

Selon les raisons qui ont déclenché la formation de strabisme, il existe deux types principaux de strabisme: le paralytique et le sympathique. Quand paralytique, comme son nom l'indique, se produit la paralysie d'un ou plusieurs muscles responsables de la mobilité des yeux. L'immobilité peut être le résultat de violations du cerveau, d'activité nerveuse.

Sympa

Le strabisme commun est la forme de pathologie la plus simple et la plus répandue, caractéristique de l’enfance. Les globes oculaires conservent toute la gamme de mouvements, il n’ya aucun signe de paralysie ni de parésie, les deux yeux voient et participent activement, l’image de l’enfant n’est ni floue ni double. Tondre le œil peut voir un peu pire.

Le strabisme amical peut être accommodatif et non accommodant, ainsi que partiel. La pathologie de l'hébergement apparaît généralement dans la petite enfance - jusqu'à un an ou deux ou trois ans. Habituellement, il est associé à une myopie élevée ou significative, à une vision à long terme et à l'astigmatisme. Traiter un tel trouble de la vue «enfantin» est généralement assez simple - porter des lunettes, prescrites par un médecin, et des séances de thérapie par le matériel.

Une déficience visuelle partielle ou non accommodante apparaît également à un âge précoce. Cependant, la myopie, l'hypermétropie ne seront pas les principales et seules raisons du développement d'un strabisme de ce type. Les méthodes chirurgicales sont souvent choisies pour le traitement.

Le strabisme chez les enfants est permanent et impermanent. On trouve souvent des divergences non constantes, par exemple chez les nourrissons, et cela ne cause pas de grandes inquiétudes chez les spécialistes. La divergence constante est presque toujours la cause des anomalies congénitales du développement des analyseurs visuels et nécessite un traitement sérieux.

Caché

Le strabisme caché est difficile à reconnaître. Avec lui, l'enfant voit normalement, avec deux yeux parfaitement positionnés et qui ne sont déviés nulle part. Mais il est nécessaire de "désactiver" un œil de la perception d'images visuelles (par exemple, fermez-le avec une main), car il commence immédiatement à "flotter" horizontalement (à droite ou à gauche de l'arête du nez) ou vertical (de haut en bas). Déterminer cette pathologie nécessite des techniques et des dispositifs ophtalmiques spéciaux.

Imaginaire

Le strabisme imaginaire survient en raison de caractéristiques tout à fait normales du développement des yeux chez l'un ou l'autre enfant. Si l'axe optique et la ligne visuelle ne coïncident pas et que cet écart est mesuré sous un angle plutôt grand, un léger faux strabisme peut se produire. Avec cela, la vision n'est pas perturbée, ils voient les deux yeux, l'image n'est pas déformée.

Le prétendu strabisme n'a pas besoin de correction ni de traitement. Les cas dans lesquels un enfant commence à tondre un peu en raison de certaines caractéristiques structurelles de l'œil, mais également du visage, par exemple en raison de la taille des orbites, des yeux coupés ou du large pont du nez, peuvent être attribués à un faux strabisme.

Traitement

Il est possible de corriger un tel défaut visuel dans presque tous les cas. L'essentiel est que les parents contactent rapidement un ophtalmologiste, sans retarder une visite chez le médecin. Si, après six mois de l'année, le strabisme chez un bébé n'est pas passé, il est nécessaire de commencer le traitement.

Il n’est pas nécessaire d’avoir peur du traitement, dans la plupart des cas, il est possible de se passer de la chirurgie. L'intervention chirurgicale est prescrite uniquement lorsque toutes les autres méthodes échouent.

La médecine moderne offre de nombreuses façons de corriger le strabisme. Cela inclut le traitement du matériel, la physiothérapie et une gymnastique spéciale pour renforcer les muscles oculorotateurs et le nerf optique.

Le programme de traitement est prescrit strictement individuellement - en tenant compte de toutes les circonstances et raisons qui ont conduit au développement du strabisme. Cependant, chaque plan thérapeutique comprend les points clés et les étapes à suivre pour que la correction d’un défaut d’organe visuel soit couronnée de succès:

  • La première étape. Comprend le traitement de l'amblyopie. À ce stade, l’objectif est d’améliorer la vue, d’augmenter la netteté, de ramener les valeurs de netteté à la norme. Pour ce faire, utilisez généralement la méthode consistant à porter des lunettes avec un objectif scellé. Afin de ne pas effrayer l'enfant avec un tel dispositif médical, vous pouvez utiliser des sceaux spéciaux pour enfants (occlusions). En même temps, plusieurs traitements sont prescrits.

Le strabisme lui-même à ce stade ne passe pas, mais la vision est généralement nettement améliorée.

  • La deuxième étape. Inclut les procédures visant à rétablir la synchronisation, la communication entre deux yeux. Pour ce faire, utilisez des dispositifs et appareils spéciaux, ainsi que des programmes informatiques correctifs.
  • La troisième étape. Elle consiste à rétablir l'équilibre musculaire normal entre les organes de la vue. À ce stade, un traitement chirurgical peut être prescrit si les dommages musculaires sont suffisamment prononcés. Cependant, dans la pratique des enfants, il est souvent possible d'utiliser des techniques que les parents peuvent pratiquer à la maison: gymnastique, exercice pour les yeux et procédures proposées par les salles de physiothérapie des polycliniques.
  • Quatrième étape. Au stade final du traitement, les médecins tenteront de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour rétablir pleinement la vision stéréoscopique de l'enfant. A ce stade, en règle générale, les yeux sont déjà symétriques, occupent la position correcte, la vision peut être améliorée, l'enfant peut voir clairement sans lunettes.

Sur la base d'une telle séquence, le médecin sélectionnera individuellement un programme pour la correction.

Après 2 ou 3 années de traitement selon le schéma prescrit, le médecin sera en mesure de déterminer si l’enfant a réussi à guérir - ou si on lui montre une opération chirurgicale.

Vous trouverez ci-dessous plus de détails sur certaines méthodes modernes de traitement du strabisme.

Matériel informatique

Le traitement par appareillage accompagne pratiquement toutes les étapes du traitement du strabisme, en commençant par le premier, visant à améliorer la vision, et en terminant par le dernier - le développement de la vision stéréoscopique. Pour remédier au problème, il existe une liste suffisamment étendue de dispositifs dans lesquels l'enfant peut travailler à la clinique ou à la maison - si les parents ont la possibilité d'acheter un tel équipement:

  • L'appareil "Ambliokor". Utilisé pour améliorer la vision. C'est un système de surveillance et de détection qui capture les impulsions nerveuses pendant le travail des organes de la vision. L'enfant regarde simplement un film ou un dessin animé et les capteurs forment une image complète de ce qui se passe dans ses analyseurs visuels. Des programmes vidéo spéciaux permettent d’envoyer des impulsions «correctes» au cerveau et de restaurer la fonction visuelle au niveau le plus subtil (nerveux).
  • L'appareil "Sinoptofor". Il s'agit d'un appareil ophtalmologique qui permet à un enfant de visualiser des parties d'images (bidimensionnelles et tridimensionnelles) et de les combiner. Ceci est nécessaire pour le développement de la vision binoculaire. Les exercices sur un tel appareil entraînent bien les muscles des yeux. Dans chaque œil, l’enfant ne reçoit que des parties de l’image, tente de les combiner et constituera une correction efficace du strabisme à l’une des phases finales du traitement.
  • Ambliopanorama. C'est un simulateur avec lequel vous pouvez commencer à traiter le strabisme, même chez les nourrissons, car aucun effort n'est requis de la part de l'enfant. Il lui suffit de regarder un disque avec des champs éblouissants, de porter des lunettes prescrites par un médecin avec des verres correcteurs et d’essayer d’examiner des objets. De temps en temps, il y aura ce qu'on appelle un éblouissement de la rétine. Le simulateur est très utile dans la phase initiale du traitement du strabisme.
  • L'appareil "ruisselle". Cette unité peut très bien aider au stade de la formation des muscles des yeux et de l’apprentissage du contrôle de l’accommodation. L'enfant devra garder une trace de ses yeux à mesure qu'il s'approche et s'éloigne, et faire divers mouvements avec ses yeux, car les points lumineux clignoteront dans différentes directions du champ.

Le traitement des appareils peut être effectué à la clinique et à la maison.

En règle générale, un enfant au stade initial se voit prescrire 3 à 4 cours, chacun comprenant au moins 10 séances. Aux stades suivants du traitement par strabisme, la durée et la faisabilité des cours de traitement par le matériel informatique sont déterminées par le médecin.

En raison de l’émergence d’un grand nombre de cliniques privées et de services ophtalmologiques offrant un traitement payant au matériel informatique - mais ils n’examinent pratiquement pas l’enfant, de nombreux examens négatifs ont paru sur ce traitement. Les parents affirment que les procédures et la formation n’ont pas aidé l’enfant.

Cela prouve une fois de plus que toute thérapie doit être prescrite par le médecin traitant. S'il constate que l'ampleur et la nature des lésions oculaires sont telles que le traitement du matériel informatique ne suffit pas, il choisira certainement d'autres méthodes pour l'enfant.

Gymnastique des yeux et exercices

Dans certains cas, avec un léger strabisme d'origine non paralytique, des exercices spéciaux aident au stade du renforcement des muscles oculomoteurs. C’est un traitement qui ne nécessite pas d’énormes dépenses, mais qui exige le respect strict et obligatoire du principe de la formation systématique.

La gymnastique avec un enfant est mieux faite le jour, le jour. Les exercices sont mieux effectués avec des lunettes. La gymnastique doit être quotidienne, il est souhaitable de répéter une série d'exercices avec l'enfant 2 à 4 fois par jour. La durée de chaque leçon est de 15 à 20 minutes.

Il est impossible d'expliquer l'essence de la gymnastique aux plus petits patients. Il est donc recommandé de jouer simplement avec eux - balles mobiles, cubes lumineux et autres objets se trouvant devant eux, liant l'un ou l'autre œil.

Pour les enfants plus âgés, l’occlusion ou le pansement oculaire n’est souhaitable que si le strabisme est monoculaire. Les enfants de plus de 3 ans sont invités à rechercher chaque jour des différences dans les images. Aujourd'hui, sur Internet, les parents peuvent imprimer de nombreuses tâches de ce type sur une imprimante couleur et les proposer à leur enfant. Pour commencer, il est recommandé de prendre des photos simples avec un petit nombre de différences, mais la complexité du puzzle devrait augmenter progressivement.

Pour les enfants de la maternelle avec un strabisme, il est utile chaque jour de résoudre des énigmes de labyrinthe. Ce sont des dessins. Le gamin est invité à prendre un crayon et à tenir le lapin à la carotte, le chien à la cabine ou le pirate au navire. Ces images peuvent également être téléchargées sur Internet et imprimées.

La gymnastique pour les yeux dans le traitement du strabisme est très utile au stade de la formation de la vision stéréoscopique. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des programmes prêts à l'emploi compilés par le professeur Shvedov ou un médecin spécialiste en psychologie, un guérisseur non conventionnel, Norbekov. Cependant, il est absolument impossible de choisir une technique par vous-même. Des exercices mal choisis et mal utilisés peuvent entraîner une perte de vision.

Toute gymnastique doit être discutée avec le médecin.

Un ophtalmologiste va leur montrer et leur apprendre à faire la plupart des exercices qui conviennent à un enfant en particulier.

Méthode chirurgicale

Il est nécessaire de faire appel à des chirurgiens lorsque le traitement conservateur n’a pas été couronné de succès, lorsqu’il est nécessaire de rétablir la position normale de l’œil, du moins sur le plan esthétique, ainsi qu’au stade du traitement, lorsqu’il est nécessaire de renforcer les muscles responsables des mouvements oculaires.

Il n’existe pas beaucoup d’options d’intervention dans le strabisme: chirurgicalement, elles renforcent le muscle faible et mal tenu du globe oculaire, ou le relâchent s’il bloque de manière stable l’œil dans une mauvaise position.

Aujourd'hui, la plupart de ces opérations sont effectuées à l'aide de systèmes laser. Il s'agit d'une méthode sans effusion de sang et sans danger qui vous permet de quitter la chambre d'hôpital le lendemain et de rentrer chez vous dans un environnement familier et adapté aux enfants.

Les petits enfants sont opérés sous anesthésie générale.

Les garçons et les filles plus âgés - sous anesthésie locale. L'intervention chirurgicale la plus efficace est considérée à l'âge de 4 à 6 ans et, à cet âge, la correction à l'aide de techniques opératoires donne les meilleurs résultats.

Pendant la période de rééducation, il est interdit aux enfants de nager (pendant un mois). Presque au même moment, l’interdiction des autres sports se prolonge. Après l'opération, pendant plusieurs semaines, vous ne pouvez plus vous frotter les yeux avec les mains ni laver votre visage avec de l'eau, dont la qualité et la pureté suscitent de grands doutes.

De retour dans l'équipe des enfants (à la maternelle ou à l'école), un enfant après une telle opération peut seulement 2-3 semaines après sa sortie. Pendant le croissant, toutes les prescriptions doivent être soigneusement observées, y compris l'instillation quotidienne d'antibiotiques ou d'autres produits anti-inflammatoires pour les yeux dans les yeux.

Prévention

Les mesures préventives qui aideront à protéger l’enfant du strabisme ne peuvent être remises à plus tard. Ils devraient commencer le même jour, lorsque l’enfant a été ramené à la maison de la maternité. Vous devez faire ce qui suit:

  • Vous devez vous assurer que la pièce dans laquelle le bébé va vivre est bien éclairée et qu'il y a suffisamment de lumière artificielle le soir.
  • Ne suspendez pas les jouets dans un berceau ou une poussette trop près du visage du bébé. La distance entre les yeux doit être au moins de 40 à 50 cm Une autre erreur parentale importante conduisant souvent au développement du strabisme est un simple jouet lumineux suspendu devant l'enfant au centre. Il est préférable de suspendre deux jouets - droit et gauche, afin que le bébé puisse passer son regard de l'un à l'autre, entraînant ainsi les muscles oculiatoires.
  • Les petits jouets ne conviennent pas aux bébés, pas seulement parce qu'il peut s'étouffer avec eux. Il essaiera certainement de les examiner et, pour cela, il devra ramener ses yeux sur l'arête du nez, se pencher à plat sur le jouet ou l'amener trop près de son visage. Pour les yeux de telles expériences, les expériences ne sont pas utiles.
  • Trop tôt, l’apprentissage, l’écriture et la lecture (jusqu’à 4 ans) peuvent également conduire au développement d’un strabisme, l’appareil visuel non formé étant très fatigué lors de cours exigeant une concentration et une concentration maximales.
  • Si un enfant est atteint de la grippe, de la scarlatine ou d’une autre infection, vous ne devez ni le lire, ni dessiner, ni faire des points de croix. Au cours de ces maladies, le risque de complications provenant des organes et systèmes les plus divers du corps humain augmente.

En Savoir Plus Sur La Vision