Inflammation rétinienne

Les injections

Traduit du latin rétine signifie "rétine". La rétinite est une inflammation de la rétine. Cette maladie survient souvent à la suite d'une inflammation de la choroïde, une choroïde oculaire, aussi est-elle également appelée choriorétinite ou rétinochorioïdite. La rétinite a généralement une forme bilatérale.

Le tableau clinique de la rétinite est caractérisé par une perception déformée des formes, des tailles, des couleurs et d’autres attributs visuels du monde environnant. Les patients atteints de rétinite se plaignent d'un rétrécissement des limites du champ visuel et d'une détérioration de sa gravité. Dans les procédures de diagnostic sont utilisés périmétrie, visométrie, ophtalmoscopie, angiographie rétinienne, etc. La maladie est traitée en utilisant diverses méthodes de traitement.

Comme on le sait de l’anatomie, la membrane réticulaire de l’œil est une structure oculaire complexe, composée de photorécepteurs et responsable de l’organisation de la vision centrale et périphérique.

Les photorécepteurs-cônes fournissent une acuité visuelle et la capacité de distinguer les couleurs, les photorécepteurs-bâtons permettent à une personne de voir au crépuscule. Pour cette raison, la rétinite provoque principalement une violation de l'acuité visuelle.

Classification

À l'heure actuelle, selon l'étiologie, il existe des types de rétinite tels que

  • diabétique;
  • viral;
  • lépreux;
  • métastatique;
  • syphilitique;
  • septique;
  • ensoleillé
  • la toxoplasmose;
  • la tuberculose;

Distinction endogène

  • Rétinite progressant dans le contexte de la tuberculose, de la syphilis, de la brucellose, de la lèpre et d'autres maladies infectieuses;
  • Rétinite résultant de diverses maladies de l'appareil circulatoire - diabétique, leucémique, etc.
  • rétinite héréditaire;
  • rétinite d'origine obscure.

Les formes exogènes de rétinite incluent

En trouvant la rétinite est divisée en

Pourquoi la rétinite survient-elle?

La cause principale du développement de formes endogènes de rétinite doit être considérée comme une infection dans les vaisseaux de la rétine. Une situation similaire se présente en cas d’empoisonnement du corps, de maladie de tuberculose, de septicémie, de développement de tout foyer purulent. Par conséquent, la rétinite est souvent adjacente à la méningite, à la syphilis, à la pneumonie, à la typhoïde, à la brucellose, à la pyélonéphrite, au diabète sucré, à la leucémie, etc.

Les formes exogènes de rétinite sont causées par des lésions oculaires avec brûlures, des lésions de la rétine, des ulcères de la cornée et des radiations. L'origine relativement peu claire est également relativement rare.

La rétinite entraîne la destruction des bâtons et des cônes, les composants de la rétine se désintègrent, les remplaçant par des cicatrices, les cellules ganglionnaires sont détruites, des couches d'épithélium meurent. Les artères et les vaisseaux sanguins souffrent beaucoup. Une obstruction et une modification du diamètre des artères rétiniennes se produisent.

Rétinite - symptômes

L'inflammation de la rétine étant totalement indolore, un signe de détérioration de l'acuité visuelle ne peut être qu'un signe de rétinite. Si une inflammation survient dans la zone de la macula, la capacité à percevoir la couleur se détériore et la vision centrale en souffre.

La détérioration de la capacité de voir au crépuscule et le phénomène émergent de "vision tunnel", lorsque le patient cesse de voir une partie du monde extérieur en dehors de la zone centrale de la rétine, indiquent des dommages à la région périphérique de la rétine.

La rétinite provoque souvent des hémorragies du corps vitré et de la rétine, ainsi qu'une atrophie du nerf optique et du décollement de la rétine. En cas d'infection dans d'autres zones de l'œil, la panophtalmie, l'endophtalmie, l'uvéite et la névrite optique peuvent évoluer au point de provoquer une perte irréversible de la vue.

Diagnostic de la rétinite

Étant donné que cette pathologie initiale ne présente pas de symptômes distinctifs, seul un ophtalmologiste peut évaluer sans équivoque la présence de rétinite. Les médecins d'autres spécialités sont également invités à diagnostiquer une rétinite d'étiologie inconnue - endocrinologue, vénéréologue, spécialiste de la tuberculose, rhumatologue, etc.

Le diagnostic de la rétinite comprend divers tests spécialisés, notamment la définition de l'acuité visuelle, les champs visuels, la capacité à percevoir des couleurs différentes. L'état des structures oculaires est étudié à l'aide de la biomicroscopie, de la diaphanoscopie, de l'ophtalmoscopie, de l'angiographie et des OCT du fond d'œil. Un examen attentif des antécédents du patient nous permet de déterminer l'étiologie de la maladie actuelle.

La procédure de périmétrie permet d’établir la présence d’un rétrécissement des champs visuels. L'angiographie de contraste des vaisseaux rétiniens vous permet de suivre tous les changements qui se produisent avec les vaisseaux.

Grâce à des procédures de tomographie optique cohérente, des changements dans les structures rétiniennes sont détectés. L'état de la fonction de la rétine est évalué à l'aide d'électrorétinographie, de CFFF et d'un certain nombre de procédures de diagnostic.

Le type d’agent-agent est déterminé par ensemencement et ELISA.

De nombreuses informations sur la maladie peuvent donner une évaluation du fond d'œil. Chacune des formes de rétinite a ses propres caractéristiques uniques.

Ainsi, la rétinite tuberculeuse se caractérise par des lésions de la rétine avec la formation d’un grand nombre de foyers choriorétiniens.

L'évolution de la rétinite à toxoplasmes s'accompagne d'épisclérite et d'iridocyclite; l'examen du fond d'œil révèle des foyers inflammatoires.

Dans la rétinite au soleil, un scotome central positif se produit. Le réflexe maculaire disparaît, des foyers se forment dans la zone maculaire, faisant légèrement saillie dans le corps vitré.

La rétinite syphilitique évolue généralement avec une syphilis congénitale ou acquise. La maladie survient dans le contexte de la formation d'un œdème diffus de la rétine et du nerf du disque optique. Le corps vitré peut devenir trouble. Hémorragies fréquentes dans la rétine. Sur le fond de l’œil, de nombreux foyers d’atrophie pigmentée de la choroïde se forment.

Traitement de la rétinite

Tout d'abord, la principale maladie à l'origine du développement de la rétinite est traitée. Le traitement de toute forme de rétinite est recommandé dans les premiers stades de la maladie et uniquement dans les conditions d'une clinique ophtalmologique.

Le traitement de la rétinite commence généralement par un traitement conservateur. Des antibiotiques et des corticostéroïdes sont prescrits au patient. Il utilise en outre un métabolisme stimulant et des agents vasodilatateurs.

Si la rétinite a une étiologie virale, des médicaments antiviraux sont utilisés. Des types spécifiques de rétinite sont traités avec des médicaments qui suppriment certains types d’infection.

Prévisions

Le pronostic de la rétinite dans la plupart des cas n'est pas très positif. La rétinite étant à l'origine de la formation de bovins, c'est-à-dire de foyers de vision en tunnel, la fonction visuelle est presque toujours altérée et, en règle générale, elle n'est pas complètement rétablie. Les personnes souffrant de rétinite ont du mal à se retrouver dans des conditions de faible luminosité.

Prévention

Les mesures les plus efficaces et les plus simples pour la prévention de la rétinite - la détection de la maladie à un stade précoce, suivie de son traitement complet. En outre, vous devez protéger en permanence vos yeux contre les blessures, la poussière et les sources directes de rayons ultraviolets.

Téléphones

Heures de réception
(les jours ouvrables)
10h00 - 17h00

© Ophtalmologie Saint-Pétersbourg
Petersburg, quartier de Primorsky, st. Opticiens 54

Rétinite - inflammation de la rétine. Causes, symptômes, traitement

Rétinite - inflammation de la rétine. La rétinite peut se développer sur fond d'influences externes ou internes, se manifestant par diverses déficiences visuelles, notamment des modifications des champs visuels, des anomalies de la perception des couleurs.

Les méthodes de diagnostic incluent la périmétrie, l'ophtalmoscopie, l'angiographie du fond d'œil, etc.

Le traitement repose sur l'utilisation d'agents antibactériens, de glucocorticoïdes, d'antiviraux, de médicaments vasculaires et métaboliques.

La rétine est l’un des plus complexes dans la structure et le fonctionnement des structures de l’œil. Il est formé de photorécepteurs (cônes, baguettes), qui jouent un rôle crucial pour assurer une vision normale, à la fois centrale et périphérique.

Les récepteurs de baguettes sont responsables de la vision crépusculaire et périphérique, et des cônes pour la clarté de l'image et la perception des couleurs. C'est-à-dire que dans les processus inflammatoires de la rétine, la fonction de vision dans ses diverses manifestations est perturbée.

La rétine de l'œil étant directement liée à la choroïde (réseau vasculaire), cette structure de l'œil est également impliquée dans le processus pathologique et la maladie acquiert le caractère de la choriorétinite.

Rétinite: causes de la maladie

Dans la plupart des cas, l'inflammation de la rétine résulte de la pénétration d'agents pathogènes dans les yeux avec du sang provenant d'autres organes.

Ainsi, la rétinite se développe souvent parallèlement à une exacerbation ou à un épisode primaire de pyélonéphrite, lorsqu'une personne est infectée par l'érysipèle, la tuberculose, la syphilis, une infection sanguine générale et également dans le contexte d'une méningite et d'une endocardite.

Dans ce cas, les agents responsables de la maladie sont des microbes spécifiques et non spécifiques - tréponème pâle, mycobactérie tuberculeuse, staphylocoques, streptocoques, etc.

Étiologie possible et virale de la maladie, mais ces cas sont beaucoup moins diagnostiqués. Parmi les virus, la rétinite peut provoquer des manifestations du VHS de type 1.2, du virus varicelle-zona, de la grippe, de la rougeole, des adénovirus et autres. Rarement, une rétinite se développe, accompagnant la brucellose, la mycoplasmose, la chlamydia et le typhus.

La rétinite survient souvent chez les personnes atteintes de diabète, de pathologies systémiques graves et de leucémie. Une infection oculaire directe par une bactérie pathogène en cas de lésion de la rétine, de brûlures ou de tout autre dommage, après une intervention chirurgicale, due à la perforation du défaut ulcératif de la cornée, est également possible.

L'étiologie de certaines rétinites reste inexpliquée. De plus, il existe une théorie de la susceptibilité héréditaire au développement de la maladie.

Types de rétinite

Par origine, les rétinites se différencient en exogènes et endogènes.

Parmi les rétinites exogènes (causées par des facteurs externes) émettent:

  • ensoleillé
  • traumatique;
  • postopératoire, etc.

De endogène (apparaissant sur le fond de l'influence interne) sont connus:

  • rétinite infectieuse (syphilitique, tuberculeuse, staphylococcique, lépreuse, virale, etc.);
  • rétinite associée à des maladies systémiques (leucémique, diabétique, etc.);
  • rétinite héréditaire (rétinopathie ou processus de dégénérescence de la rétine);
  • rétinite à causes inexpliquées (zona, exsudatif, etc.).

Sur la zone du processus pathologique, la rétinite peut être diffuse, disséminée, localement limitée (apparaît au milieu de la rétine ou entoure les vaisseaux).

Rétinite: pathogenèse

Après le développement du foyer inflammatoire, il se produit une violation de la structure des composants de la rétine et une pénétration ultérieure des lymphocytes (infiltration) de la zone touchée de la rétine et de la choroïde. L'inflammation active la formation de tissu cicatriciel.

La rétinite s'accompagne d'une dégénérescence graisseuse des ganglions nerveux, d'une nécrose des cellules nerveuses rétiniennes, de la désintégration de l'épithélium pigmentaire.

Les modifications pathologiques du réseau vasculaire sont représentées par une vascularite, une diminution de la lumière des vaisseaux, leur sténose et leur oblitération.

Souvent, lors de la rétinite, des zones d’hémorragie se forment dans la région de la rétine.

Symptômes de la rétinite

En règle générale, la rétinite ne provoque pas de douleur. Par conséquent, le patient ne peut détecter les signes de pathologie que par divers degrés de dégradation de la qualité de la vision. Si le foyer de l'inflammation s'est formé dans la région maculaire, la fonction de la vision centrale et la perception correcte de la gamme de couleurs de l'image sont modifiées.

Si l'inflammation s'est propagée à la périphérie de la rétine, une vision tunnel se développe, ce qui limite la vision sur les côtés et la vision crépusculaire est altérée.

Souvent, lors d'une rétinite, les objets doublent, les contours se déforment, des lampes de poche apparaissent, des étincelles se produisent devant ses yeux. À mesure que les processus inflammatoires s'atténuent dans la rétine et la choroïde, un tissu cicatriciel se forme, ce qui permet de réduire considérablement l'acuité visuelle.

Les complications de la rétinite peuvent être un hémophtalme (débordement de sang dans la rétine, le corps vitré) et même un décollement de la rétine. La défaite du nerf optique peut provoquer une atrophie de ses branches.

La propagation des particules infectieuses entraîne le développement d'uvéites, d'endophtalmies, de panophtalmies, très dangereux en raison du risque élevé de perte de vision.

Diagnostic de la rétinite

Les principales méthodes de diagnostic sont les examens de la vue, les tests d'acuité visuelle standard, la visiométrie, un test de couleur permettant de déterminer les champs visuels, ainsi que les tests de couleur, la périmétrie par ordinateur, l'ophtalmoscopie, la biomicroscopie et la diaphanoscopie.

De plus, des examens radiographiques, tomodensitométriques ou IRM des structures oculaires peuvent être nécessaires.

L'examen du fond d'œil joue un rôle important. Ainsi, avec la rétinite à tuberculose, il existe une lésion rétinienne disséminée et la présence d’une multitude de foyers choriorétiniens.

Si la rétinite est causée par un agent causal de la syphilis, de petites zones alternées (sombre et claire), des poches de la rétine et des vaisseaux atrophiés sous la forme d'une pigmentation tachetée sont visualisés sur les bords du fundus.

La rétinite due à une toxoplasmose se développe avec l'implication rapide d'autres parties de l'œil et s'accompagne souvent d'épisclérite, d'iridocyclite. À l'extérieur, le foyer de l'inflammation ressemble à une tache lâche de couleur jaune, verdâtre.

Au cours du diagnostic, la rétinite solaire est détectée sous forme de taches jaune pâle avec une lunette grisâtre, qui finira par se transformer en zones rouge vif.

Au cours de l'examen, le patient doit vérifier l'exactitude des champs visuels. Avec la rétinite, on détecte des «points aveugles» (scotomes), ainsi qu'un fort rétrécissement des champs visuels. L'évaluation de la propagation de la pathologie sur le maillage vasculaire de la rétine permet la mise en œuvre d'une angiographie avec contraste.

Ainsi, la dilatation, la sténose des vaisseaux, la modification de leur taille et le phénomène d'oblitération sont détectés. Les modifications de la structure de la rétine aident à détecter l'IRM optique. L'électrorétinographie est capable de vérifier la sécurité du fonctionnement de la rétine.

À partir des méthodes de recherche en laboratoire, les analyses sont effectuées par ELISA, PCR, écoulement oculaire, ainsi que par un test sanguin de stérilité afin de déterminer l'agent causal exact de la maladie.

Si la maladie est provoquée par des pathologies systémiques, un diagnostic approprié est réalisé avec la participation d'un rhumatologue, d'un diabétologue, d'un endocrinologue, d'un hématologue, etc.

Traitement de la rétinite

Le choix du traitement est dû à un type de rétinite et à un diagnostic précis de son agent pathogène. Sur la base des données disponibles, le traitement de la toxicomanie peut inclure:

  1. médicaments antibactériens sous forme de gouttes, comprimés;
  2. glucocorticoïdes locaux (gels, gouttes, pommades);
  3. médicaments antiviraux (instillation, injection, administration orale d'interféron, d'acyclovir, etc.);
  4. médicaments antituberculeux spécifiques et autres médicaments.

En outre, des fonds sont affectés à la stabilisation de l'état des vaisseaux sanguins, à l'amélioration du trophisme tissulaire, aux antispasmodiques, aux vitamines et aux médicaments métaboliques, afin d'accélérer la régénération tissulaire.

Avec une complication de l'hémophtalmie rétinite, opérer une chirurgie pour enlever le corps vitré (vitrectomie). Le décollement de la rétine nécessitera une coagulation laser d'urgence.

Pronostic, prévention de la rétinite

En règle générale, la maladie entraîne une détérioration de la fonction visuelle de gravité variable. Presque aucun patient ne récupère à 100% de sa vision.

Les mesures de prévention de la pathologie consistent en la prévention des complications de la maladie sous-jacente et en son traitement ou son adaptation rapide.

Les mesures préventives comprennent également la réduction du risque de blessure aux yeux, ainsi que la réduction des effets nocifs de la lumière du soleil en portant des lunettes à filtres UV.

Distorsion de la perception des couleurs à la suite d'une inflammation de la rétine

La rétinite est une maladie inflammatoire de la rétine de l'appareil visuel, provoquée par la dérive hématogène des microbes et de leurs toxines provenant des foyers d'infection situés hors de l'œil.

Types de maladie

La rétinite a un assez grand nombre de variations. Il existe plusieurs types de classification des maladies.

Selon la forme de l'inflammation, la rétinite est divisée en aiguë et chronique.

Pour des raisons d'occurrence sur:

  • diabétique;
  • héréditaire;
  • rétinite pigmentaire;
  • viral;
  • syphilitique;
  • rétinite à cytomégalovirus.

Si le processus affecte la choroïde de l'œil (choroïde), la rétinite se manifeste par une choriorétinite.

Avant le traitement, il est nécessaire de déterminer avec précision le type de survenue et la localisation de la maladie afin de prescrire l'effet correct du médicament. Par conséquent, dès le premier signe, contactez votre médecin immédiatement.

Les causes

Il est important de comprendre que la rétine est l'une des parties les plus complexes de l'œil en termes de structure et de fonctionnement. Et, par conséquent, la rétinite est une maladie complexe, il y a donc de nombreuses raisons à son apparition.

Le plus souvent, le processus inflammatoire est activé par des microbes agressifs qui tombent de l'extérieur sur la rétine ou de foyers d'infection focale. Par conséquent, la pathologie se développe souvent en arrière-plan:

La rétinite se manifeste également dans les cas de diabète, de leucémie, de lésions cornéennes et de globes oculaires.

La maladie peut se développer dans la période postopératoire. Il convient de noter que de nombreux médecins ont avancé une théorie sur l’existence d’une rétinite héréditaire, mais il n’existe pratiquement aucune donnée confirmée officiellement à ce sujet. Malheureusement, l'inflammation de la rétine est un processus mal compris, car la rétine possède un système complexe d'organisation et de structure.

Les symptômes

Il est important de noter que l'inflammation de la rétine se produit sans douleur. Le facteur principal est une nette diminution de la vision.

Il y a beaucoup d'effets secondaires qui indiquent l'apparition de la maladie:

  • ce qu'on appelle la cécité nocturne, à savoir la détérioration de l'adaptation de l'appareil visuel à la perception d'objets dans une pièce sombre;
  • violation de la perception de l'échelle de couleurs du monde environnant;
  • syndrome de vision en tunnel - certaines zones de l’espace vous échappent;
  • rougeur du globe oculaire causée par une hémorragie rétinienne;
  • distorsion de la perception de la taille des objets et de la distance qui les sépare;
  • images floues;
  • photopsie (chez l'homme, les moucherons ou la foudre) - l'apparition de points lumineux, non dus à des facteurs externes.

Si vous ne traitez pas la rétinite, avec le temps, le développement de problèmes beaucoup plus graves est possible. Par exemple, dommages au nerf optique et perte totale de la vision.

La rétinite chez l'enfant est très dangereuse car son œil ne fait que se former et il est très sensible aux processus irréversibles. Il est important de comprendre que le plus souvent, la maladie se développe avec des dommages physiques à l'appareil visuel.

À l’ancienne génération, cela n’est pas moins dangereux, car cela peut entraîner le développement de maladies tout aussi graves.

Diagnostic de la maladie

Si vous remarquez des symptômes de rétinite, contactez immédiatement un spécialiste qui vous indiquera un plan d'action complémentaire pour éliminer la maladie. Ainsi, par exemple, vous pouvez être affecté:

  • Échographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • autres techniques de diagnostic.

Traitement

La rétinite ne peut être guérie à la maison, en utilisant des recettes de la médecine traditionnelle. Non seulement ce traitement ne produira aucun effet, mais vous pourrez également aggraver la situation. Le traitement de cette maladie repose entièrement sur les résultats du diagnostic.

Le plan de traitement le plus courant comprend des antibiotiques associés à des complexes de vitamines. Ils incluent également souvent des médicaments qui améliorent le métabolisme de tous les processus de l'appareil visuel et le tonus général du globe oculaire. En cas de douleur, les médicaments prescrits sont appelés antispasmodiques. Si la maladie est causée par un microbe hostile, prescrire des médicaments conçus pour éliminer le microorganisme. Le patient est souvent envoyé en électrophorèse. Mais plus important encore: les charges physiques sont contre-indiquées pour le patient.

Prévisions

Le plus souvent, à la suite d'une rétinite mal traitée, la vision se dégrade, son segment de couleur. Par conséquent, plus tôt le patient commence à traiter la maladie, plus le risque de guérison complète est élevé, sans entraîner d'effets secondaires. Pour prévenir toute nouvelle maladie, le patient doit subir un examen médical complet et suivre toutes les recommandations du médecin. Après le traitement, vous devez protéger vos yeux de la lumière directe du soleil. Également pour la période de récupération prescrit cours de vitamines qui soutiennent l'appareil visuel et empêchent le développement de la pathologie.

La rétinite - ce n'est pas effrayant, si le temps de prendre des mesures appropriées. Soyez attentif à votre corps et prenez-en soin.

Causes de développement, méthodes modernes de diagnostic et de traitement de la rétinite

Une inflammation rétinienne isolée en ophtalmologie est assez rare. Comme on le sait, la rétine est étroitement liée à la choroïde et les deux structures ont un apport sanguin commun. De ce fait, le processus pathologique implique généralement non seulement la rétine, mais également la choroïde, située sous celle-ci. L'inflammation combinée de la rétine et de la choroïde en médecine s'appelle choriorétinite.

Raisons

L'inflammation rétinienne est une réaction de défense qui se développe en réponse à la pénétration de microorganismes pathogènes. Le plus souvent, les agents responsables de l'infection sont des bactéries, moins souvent des virus, des champignons et des protozoaires.

La rétinite endogène se développe souvent chez les personnes atteintes de leucémie, de diabète, de maladies auto-immunes et de maladies exogènes pouvant être le résultat de blessures, de brûlures et des effets nocifs des rayonnements ionisants.

Les agents pathogènes les plus courants de la rétinite:

  • strepto-, staphylo-, pneumocoques;
  • les méningocoques;
  • toxoplasme;
  • la chlamydia;
  • mycoplasme;
  • bactéries du genre Brucella;
  • Mycobacterium tuberculosis;
  • tréponème pâle;
  • les actinomycètes;
  • types d'herpès simplex 1 et 2;
  • les adénovirus;
  • cytomégalovirus (CMV);
  • virus de la grippe, rougeole, varicelle.

La rétinite pigmentaire est une maladie héréditaire. La cause de son développement est un défaut des gènes responsables du fonctionnement normal de la rétine. La maladie survient chez des personnes dont les parents ont également souffert de cette pathologie ou qui en sont les porteurs.

La rétinite pigmentaire est caractérisée par le dépôt de pigment sous forme de corps osseux. Contrairement aux autres rétinites, la maladie ne peut presque pas être soignée et entraîne une perte progressive de la vue.

En fonction de la cause du développement, la rétinite est divisée en endogène et exogène. Les premiers sont dus à des processus inflammatoires, à des troubles métaboliques ou endocriniens du corps humain. Ces derniers se développent sous l’influence de facteurs provocateurs externes.

La taille du foyer inflammatoire de la rétinite est divisée en deux catégories: localisée, commune et disséminée. Selon l'emplacement, il peut être central, paracentral, périphérique. Dans la rétinite centrale, la macula est touchée, dans les zones périphériques, les zones les plus éloignées de la rétine.

Exogène

Il existe deux types de rétinite exogène:

  • Ensoleillé Se développer en raison de l'exposition à la rétine de rayonnements nocifs, par exemple, après l'observation d'une éclipse solaire sans lunettes de protection. On pense que ces rétinites résultent de réactions photochimiques se produisant dans la rétine et l'épithélium pigmentaire. Ils se caractérisent par l'apparition d'un scotome central - une grande tache noire ou colorée devant les yeux.
  • Traumatique. Formé à la suite de contusions et de plaies pénétrantes. Se développent parfois chez des individus présentant un ulcère cornéen perforé. L'infection dans ce cas est introduit dans l'œil de l'environnement externe.

Endogène

Parmi les rétinites endogènes distinguent:

  • Infectieux spécifique. Développer chez les patients atteints de tuberculose, syphilis, chlamydia, toxoplasmose, brucellose. La rétinite à cytomégalovirus, causée par un cytomégalovirus, est souvent détectée chez les personnes immunodéprimées (par exemple, les personnes infectées par le VIH).
  • Métastatique. Se produire en raison de l'introduction de bactéries (souvent des streptocoques) provenant de foyers d'infection chroniques dans le corps. Habituellement trouvé chez les personnes atteintes de maladies chroniques récurrentes du coeur, du foie, des reins, des articulations (rhumatismes, glomérulonéphrite, etc.).
  • Septique Apparaissent dans la septicémie (infection sanguine générale). Développer en raison de la pénétration de l'infection à travers les parois des capillaires de la rétine et de la choroïde.
  • Causée par des maladies du sang et des troubles métaboliques, on trouve souvent cette choriorétinite chez les personnes atteintes de diabète, de maladies du sang, de troubles métaboliques. Dans ce cas, nous parlons de rétinite leucémique diabétique, pseudoalbuminurique.
  • Rétinite avec étiologie incertaine Dans certains cas, les médecins ne peuvent déterminer la cause de la pathologie. Cela se produit généralement avec un zona et une rétinite exsudative.

Les symptômes

La rétine de l'œil est complètement dépourvue de terminaisons nerveuses sensibles; par conséquent, avec son inflammation, une personne ne ressent jamais de douleur. Pour cette raison, le patient ne remarque pas toujours les symptômes de la rétinite. Les signes de la maladie dépendent directement de la localisation du foyer inflammatoire sur le fond utérin.

Symptômes d'inflammation rétinienne:

  • Perte de vision sévère. Observé avec une rétinite centrale affectant la macula - l'endroit où se trouvent les cônes. Étant donné que cette région de la rétine est responsable de l’acuité visuelle, la personne commence à voir mal quand elle est endommagée.
  • Difficultés liées à la distinction des couleurs, à la distorsion de la perception visuelle et à l'apparition d'un gros point en face de l'œil affecté. Ces symptômes sont également observés dans la région centrale du foyer inflammatoire.
  • Photopsies - étincelles, éclairs, éclairs de lumière devant vos yeux. Apparaissent en raison d'une irritation de la rétine. Il existe une rétinite centrale et une rétinite périphérique.
  • Défauts visibles ou rétrécissement des champs visuels. La localisation du bétail correspond à la localisation du foyer pathologique sur le fond. Ces phénomènes sont caractéristiques de la choriorétinite périphérique.
  • La rétinite pigmentaire se manifeste par un rétrécissement graduel des champs de vision. Initialement, une personne ne remarque aucun symptôme mais note plus tard des difficultés à distinguer les objets situés à la périphérie. Au fil du temps, le patient développe la vision dite tunnel, à cause de ce qu'il voit le monde comme à travers un tuyau. La rétinite pigmentaire est caractérisée par une progression lente. Une personne perd sa vision progressivement, sur plusieurs décennies.

Quel médecin consulter avec une inflammation de la rétine?

En cas de rétinite, le traitement est effectué par un ophtalmologiste. Cependant, les personnes atteintes de cette pathologie nécessitent généralement des consultations et d’autres spécialistes. En cas de suspicion de tuberculose, les patients sont dirigés vers un phthisiologue, pour une toxoplasmose, la syphilis ou la chlamydia - vers un dermatovénéréologue.

Les personnes atteintes de diabète ont besoin de l'aide d'un endocrinologue. Pour les autres maladies systémiques, les patients sont empoisonnés par des spécialistes chargés de leur diagnostic et de leur traitement.

Diagnostics

L’examen d’un patient suspect de rétinite comprend les examens ophtalmologiques classiques. Le patient est contrôlé pour la netteté et les champs visuels, la pression intraoculaire est mesurée et une lampe à fente est inspectée. Ensuite, il instille des gouttes qui dilatent la pupille (Cyclomed, Tropicamide) et examinent le fond de l'œil.

Au cours de l'ophtalmoscopie, le médecin peut voir tout changement dans la rétine. Un spécialiste expérimenté peut poser un diagnostic après avoir examiné le fond d'œil. Si nécessaire, le patient est soumis à une tomographie par cohérence optique (OCT) et à une angiographie à fluorescence. Pour identifier la cause de la maladie, une personne doit passer des tests supplémentaires et consulter d'autres spécialistes.

Traitement

Les antibiotiques ou les médicaments antiviraux sont principalement utilisés pour traiter l'inflammation rétinienne. Les médicaments sont choisis en fonction de l'agent causal de l'infection. Pour la rétinite syphilitique, tuberculeuse ou autre, le patient doit suivre une antibiothérapie prolongée. Dans ce cas, l'ophtalmologiste, en collaboration avec d'autres spécialistes, traite la maladie.

Les corticostéroïdes locaux sont habituellement prescrits aux personnes souffrant de rétinite sous forme d'injections de parabulbars (Diprospan, Flosterone). Les préparations de ce groupe ont un puissant effet anti-inflammatoire, grâce auquel elles accélèrent considérablement le rétablissement. En outre, les ophtalmologistes peuvent prescrire des vitamines et des antioxydants (acide ascorbique, vitamines du groupe B), des vasodilatateurs et des antispasmodiques (Emoxipine, acide nicotinique), des rétinoprotecteurs (Retinalamin).

Complications possibles

La rétinite peut entraîner une hémorragie rétinienne ou du vitré, un décollement de la rétine, une implication d'autres tissus oculaires dans le processus inflammatoire. Toutes ces complications sont extrêmement dangereuses et peuvent entraîner une perte de vision en l’absence de soins médicaux rapides.

Dans certains cas, les patients développent une neurorétinite - une inflammation simultanée de la rétine et du nerf optique, qui conduit souvent à la cécité.

La rétinite pigmentaire est difficile à traiter et entraîne progressivement une perte de la vision. Malheureusement, il n’existe aujourd’hui aucune méthode pour lutter efficacement contre la maladie. Certains médicaments ne peuvent que légèrement ralentir le développement de la pathologie, mais ne la guérissent pas. La rétinite à cytomégalovirus, qui se développe sur le fond de l'immunodéficience, a également une évolution sévère et est difficile à traiter.

Prévention

La prévention de la rétinite est nécessaire pour toutes les personnes à risque. Les personnes atteintes de tuberculose, de syphilis, de toxoplasmose et d'autres maladies ont besoin d'un traitement rapide de la pathologie sous-jacente. Ils doivent également assister régulièrement à des examens de routine chez un ophtalmologiste. Le médecin sera capable de détecter les modifications du fond d'œil à temps et de prescrire un traitement.

La rétinite est un groupe important de maladies ophtalmologiques caractérisées par une inflammation de la rétine. La pathologie s'explique par la pénétration dans la rétine de microorganismes pathogènes provenant de l'environnement extérieur ou de foyers d'infection dans le corps. Parfois, la maladie se développe en raison d'un diabète sucré, de maladies hématologiques, de blessures ou d'une exposition des yeux à des radiations nocives.

Des ophtalmologistes, des endocrinologues, des phthisiatriciens, des dermatovénérologues, des thérapeutes et d’autres spécialistes s’engagent dans le traitement de la rétinite. On prescrit aux patients des antibiotiques ou des antiviraux, des rétinoprotecteurs, des vitamines, des antioxydants, des antispasmodiques et des vasodilatateurs. Dans certains cas, les médecins peuvent supprimer complètement l'inflammation, mais la rétinite entraîne souvent une détérioration persistante et irréversible de la vision.

Causes de l'inflammation rétinienne et comment l'éliminer rapidement?

Bonjour chers amis! Des processus inflammatoires peuvent se développer dans n'importe quel organe ou tissu du corps humain. Celles-ci peuvent être des maladies de nature infectieuse et non infectieuse. Quels que soient leur nature et leur emplacement, l’inflammation entraîne un dysfonctionnement de l’organe touché en raison du développement de diverses anomalies accompagnant la maladie, telles que gonflement, démangeaisons ou douleur.

Chaque minute, les organes de la vision remplissent une série de fonctions importantes: collecter et fournir des informations sur l'environnement à une personne. Lorsque l'inflammation de la rétine survient et que le travail de l'un des organes sensoriels les plus importants devient plus complexe, cela affecte considérablement la qualité de vie du patient et peut entraîner une détérioration irréversible de la vision et sa perte complète. Les informations contenues dans cet article vous aideront à identifier la maladie rapidement et à atténuer les symptômes.

Inflammation rétinienne: de quoi s'agit-il?

Chaque deuxième mot-clé contient une question sur la maladie, qui s'accompagne d'une inflammation de la rétine. Maintenant, vous savez que ce mot de 7 lettres en médecine a été appelé "rétinite".

La membrane réticulaire de l'œil est constituée de photorécepteurs et est responsable de la vision centrale et périphérique. Il maintient également la netteté de la vision, contribue à la détermination des échelles de couleur, améliore le contact visuel avec le monde extérieur dans le noir. Tout d'abord, un trouble de la rétine entraîne une détérioration de l'acuité visuelle.

La rétinite se caractérise également par une perception déformée des formes, des tailles et des couleurs des objets se trouvant dans le champ de vision du malade. Les limites de l'image recouverte par l'organe visuel sont rétrécies.

Rétinite: causes et symptômes

Dans la plupart des cas, les causes d'inflammation de la rétine sont des lésions des organes de la vue par des microorganismes pathogènes provenant d'autres systèmes et qui se propagent avec la circulation sanguine dans tout le corps.

La rétinite se développe sur fond de maladies telles que la syphilis, la tuberculose, la méningite, la pyélonéphrite ou à la suite d'une infection sanguine générale. Diagnostic et cas d'infection virale. Ainsi, une inflammation de la rétine peut se développer si le corps est affecté par la grippe, la varicelle et la rougeole.

La rétinite est observée chez les patients atteints de leucémie et de diabète sucré, et se développe également après une lésion mécanique de la rétine ou des chirurgies oculaires. Par exemple, après avoir remplacé la lentille par une cataracte, un processus inflammatoire peut commencer.

Comme je l'ai dit, l'inflammation rétinienne entraîne une détérioration de l'acuité visuelle. Les autres symptômes de la maladie sont:

  • violation de la perception des couleurs;
  • l'imprécision des objets;
  • des étincelles, des reflets et des éclairs devant vos yeux;
  • le patient ne peut voir que l'image centrale et les parties latérales ne peuvent pas être vues. Ce phénomène s'appelle "vision tunnel".

Si vous trouvez ces symptômes, ou au moins l’un d’entre eux, contactez un centre médical pour éviter un décollement de la rétine. Les processus inflammatoires dans les yeux nécessitent une hospitalisation pour déterminer la maladie et son traitement.

Diagnostic des maladies des organes de la vision: techniques modernes

L'établissement du diagnostic en clinique peut être dû à certaines recherches médicales. Pour identifier les signes d'inflammation dans la rétine, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • diagnostics du fond de l'oeil - biomicro, ophtalmo et diaphanoscopie;
  • diagnostics matériels - tests de perception de la lumière et de différence de couleur, de périmétrie informatique, de visométrie, d'installation d'une image visuelle;
  • Tests optiques et rayons X - tomographie et examen des vaisseaux rétiniens.

Si vous soupçonnez une rhinite périphérique, vous pouvez l'identifier et confirmer le diagnostic en examinant le fond d'œil. Cette technique permet de reconnaître les éléments suivants:

  • taches de couleurs sombres et blanches;
  • foyers de couleur jaune-vert;
  • taches jaunes et blanches avec une teinte grisâtre le long du contour.

Dans les maladies rétiniennes graves ou prolongées, des cercles rouges peuvent être détectés.

Traitement de la rétinite: préparations pharmaceutiques

Au stade initial du processus inflammatoire sur la rétine, il est nécessaire d’éliminer les symptômes douloureux, les rougeurs, le gonflement et, surtout, l’élimination du foyer de la maladie.

L'installation de la cause et le traitement chez l'adulte ou l'enfant doivent être effectués dans un endroit spécialisé sous la surveillance d'un médecin. Les médicaments suivants sont prescrits pour chaque patient souffrant de rétinite:

  • médicaments antibactériens sous forme de gouttes ou de comprimés - tétracycline;
  • médicaments antiviraux pour instillation ou injection - Interféron, Acyclovir;
  • vasodilatateurs - Trental, Agapurin;
  • préparations de glucocorticoïdes sous forme de pommade (à base hormonale), de gels (effet sédatif), de gouttes - Prednisolone.

Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites individuellement (exercices spéciaux ou électrophorèse au chlorure de calcium) et des médicaments spécifiques (antibiotiques, antispasmodiques, etc.).

Le traitement médicamenteux principal en parallèle s'accompagne de la prise de médicaments vitaminiques tels que Mildronate, Aevit, vitamines des groupes A, E et B, ainsi que de préparations pharmaceutiques immunostimulantes et régénérantes.

Traitement des stades sévères de la rétinite: procédures opératoires

Si le besoin s’en fait sentir, le centre médical effectue sur les yeux des opérations telles que:

  1. Vitrectomie - retrait du corps vitré. Une opération chirurgicale assez compliquée, car la dernière intervention ayant échoué, le patient peut perdre la vue pour le reste de sa vie.
  2. La coagulation au laser est une opération réalisée en cas de décollement de la rétine. Réalisé à l'aide d'un équipement laser spécial, peut éviter une perte totale de la vision.

Il est important de savoir que les opérations destinées aux enfants et aux adultes sont les mêmes.

Médecine alternative contre l'inflammation rétinienne: les meilleures recettes du peuple

Le traitement de la rétinite à domicile implique des procédures visant à améliorer le bien-être du patient et à soulager les symptômes douloureux. Le traitement des inflammations de l'organe optique avec des remèdes populaires comprend l'utilisation de décoctions à base de plantes, dont les critiques sont pour la plupart positives:

  1. Nina, 38 ans: «Pour l'instillation de mon œil, je préparais une infusion de cumin. Pour cela, il était nécessaire de mélanger une cuillère à soupe de cette herbe et 200 ml d'eau bouillante dans un bol, puis de mélanger le mélange sur un petit feu pendant 10 minutes. Ensuite, versez une cuillère à soupe d’inflorescences de bleuet et insistez pendant 10 minutes supplémentaires. J'ai utilisé le bouillon refroidi et nettoyé pour l'instillation de l'œil enflammé deux fois par jour. Il suffit de goutte à goutte 2-3 gouttes à la fois. Une semaine plus tard, le résultat était perceptible. Mon médecin m'a conseillé pour l'instillation. "
  2. Sergey, 47 ans: «Le bouillon de chélidoine m'a aidée car elle m'a dit de faire appel à un ophtalmologiste après une consultation. J'ai versé une cuillère à soupe d'herbe sèche avec 100 ml d'eau, j'ai fait bouillir le tout sur le feu pendant 5 minutes et ai mis l'infusion au réfrigérateur. Ensuite, trois fois par jour, trois gouttes de bouillon coulaient dans les yeux. Le traitement a duré un peu moins d'un mois. Maintenant, la vision s’est améliorée, la maladie a reculé et toutes les douleurs ont disparu. "

Si vous préparez et utilisez correctement les remèdes populaires, vous pouvez obtenir un effet pas plus grave qu'avec un traitement médicamenteux. Cependant, il est préférable de prendre en compte le fait que les méthodes à domicile ne sont pas toujours utiles, uniquement si la pathologie s'est seulement développée.

Vidéo sur ce que vous devez savoir sur l'inflammation de la rétine

La vidéo explique que le rôle essentiel est qu'une personne voit une rétine bien assignée. Le fait est que parfois, cela tombe à cause de maladies internes qui se sont développées dans le corps au fil des ans. Moins pathologie - se produit à la suite de dommages mécaniques. Quoi qu'il arrive, je recommande de contacter immédiatement le personnel médical, à savoir l'ophtalmologiste.

Conclusions

Contacter la clinique est recommandé pour établir un diagnostic précis, exclure les complications et la nécessité d'une intervention chirurgicale. La description de la maladie, les symptômes, le traitement médical et folklorique présenté dans l'article vous aideront à prendre des mesures pour éliminer l'inflammation des yeux au début du processus inflammatoire.

Laissez vos commentaires sous l'article, partagez votre expérience personnelle si vous avez déjà rencontré un tel problème. N'oubliez pas de poser des questions. Soyez en bonne santé et à bientôt dans de nouveaux articles! Cordialement, Olga Morozova!

Rétinite - inflammation de la rétine

Le processus inflammatoire dans la rétine s'appelle la rétinite. Il n’est pas rare que l’inflammation de la rétine soit associée à l’inflammation de la choroïde (choriodei). Dans ce cas, la maladie s'appelle choriorétinite ou rétinochoïdite. La localisation du processus inflammatoire peut concerner différentes zones de la rétine: en son centre, autour des vaisseaux, une large distribution est également possible. À la suite du processus pathologique, les éléments de la rétine sont détruits dans la zone du foyer inflammatoire (la zone touchée) jusqu'au développement de la nécrose tissulaire, une infiltration lymphocytaire se développant avec la formation de tissu cicatriciel. Cela provoque une détérioration de la vision, qui même après le traitement n'est pas toujours possible de récupérer. Les patients présentent souvent des hémorragies dans les tissus de la rétine et de la choroïde.

Causes de la maladie

En général, l'inflammation rétinienne se développe à la suite d'une infection endogène ou exogène. L'infection exogène survient à la suite de blessures ou de brûlures aux yeux et l'infection endogène pénètre dans les vaisseaux sanguins.

La rétinite est classée en raison du développement d'une pathologie.

La rétinite endogène comprend:

  • se développant sur le fond des maladies infectieuses: syphilis, tuberculose, toxoplasmose, sepsis, etc.;
  • en raison de pathologies du système circulatoire ou de troubles métaboliques: leucémie, diabète, etc.
  • causée par une infection virale: infection à cytomégalovirus (CMV), herpès, grippe, priver, rougeole, etc.
  • étiologie peu claire (exsudatif et zona);
  • genèse héréditaire - cela inclut tous les types de rétinite pigmentaire, parfois appelés rétinopathie et processus dégénératifs de la rétine.

À la rétinite exogène est classé:

  • traumatique
  • postopératoire,
  • solaire, etc.

La rétinite est souvent diagnostiquée comme une maladie concomitante causée par l'un des processus pathologiques ci-dessus. Le traitement dans de tels cas devrait être effectué dans les deux sens.

Vidéo de notre médecin sur la maladie

Symptômes de la rétinite

Le processus inflammatoire de la rétine ne s'accompagne pas de douleur. Les patients se plaignent généralement d'une altération de la fonction visuelle:

  • diminution de l'acuité visuelle;
  • des défauts du champ visuel sont observés: certaines zones peuvent tomber, une "vision tunnel" peut se produire;
  • dans de rares cas, la perception des couleurs est perturbée;
  • adaptation réduite de la vision dans l'obscurité ("cécité nocturne");
  • la photopsie se manifeste - l'apparition devant les yeux de phénomènes lumineux: éclairs, éclairs et étincelles;
  • Le métamorphisme se produit - la distorsion ou le flou des images d'objets.

Au fur et à mesure de la progression de la pathologie, des cicatrices choriorétiniennes étendues se forment, la déficience visuelle persistante se poursuit, des hémorragies dans les membranes vitré et rétinienne peuvent exister, ainsi qu'un risque de décollement de la rétine et de développement d'une atrophie du nerf optique. De plus, le danger est la possibilité d'un processus inflammatoire dans d'autres tissus oculaires. L'inattention portée aux manifestations de la maladie est lourde de conséquences.

Diagnostics

Le diagnostic de l'inflammation de la rétine se produit avec l'utilisation de divers tests ophtalmologiques. Il comprend l'utilisation de la visométrie, de la périmétrie informatique, du test des couleurs, de la détection du champ visuel, de l'ophtalmoscopie, de la biomicroscopie du fond d'œil et de l'examen aux rayons X: angiographie par fluorescence et tomographie par cohérence optique. La réalisation de ces procédures permet de détecter et de classifier la pathologie. Pour un tableau clinique plus complet, un test sanguin est effectué. Identifier la cause exacte du développement de la rétinite vous permet d’attribuer le traitement le plus approprié.

Traitement de la rétinite

Selon les résultats du diagnostic, des médicaments anti-viraux ou anti-inflammatoires sont utilisés pour le traitement: antibiotiques, onguents topiques et gouttes de corticostéroïdes. En cas de rétinite spécifique apparue sur le fond d'une maladie somatique générale, le traitement est choisi en fonction du tableau général du traitement. Souvent, des antispasmodiques et des vasodilatateurs, des vitamines et des agents pour améliorer le métabolisme sont également prescrits. Le traitement de la rétinite est généralement effectué à l'hôpital.

Malheureusement, avec une inflammation de la rétine, une déficience visuelle importante peut être évitée et une récupération complète de la fonction visuelle ne peut être obtenue même avec un traitement adéquat. C'est pourquoi il est important de prendre des mesures pour prévenir les complications des maladies somatiques et des pathologies infectieuses et virales, ainsi que pour éviter les blessures et les brûlures, afin de prévenir une maladie aussi dangereuse que la rétinite de la rétine.

Symptômes d'une rétine enflammée

IMPORTANT À SAVOIR! Un moyen efficace de restaurer la vision sans chirurgie ni médecin, recommandé par nos lecteurs! Lire plus loin.

Un rôle important dans l'organisation de la vision centrale et périphérique d'une personne est attribué à la rétine - la structure complexe de l'œil. L'inflammation de la rétine ou la rétinite est provoquée par des agents pathogènes qui pénètrent dans l'œil par les vaisseaux sanguins: streptocoques, microbactéries de la tuberculose, staphylocoques, tréponème pâle.

Comment se manifeste la rétinite

Il existe différents types de rétinite: septique, virale, tuberculeuse, syphilitique. Les plaintes sont généralement des problèmes de vision. D'autres symptômes sont détectés dans l'étude du fond de l'oeil:

  • déficience visuelle dans diverses manifestations;
  • violation de la perception des couleurs (des manifestations pathologiques dans la rétine empêchent de les distinguer correctement);
  • trouble du champ visuel (effet tunnel).

Lorsque de tels symptômes sont détectés, il est nécessaire d’interrompre tout mouvement dans l’espace afin d’éviter un décollement de la rétine et d’appeler les médecins ambulanciers. Cette maladie implique une hospitalisation.

Causes de la maladie

La cause principale est une infection de nature exogène (de l'extérieur) ou endogène (par le système circulatoire). La rétinite accompagne souvent la pyélonéphrite, l'érysipèle de la peau, la méningite, la tuberculose, la syphilis, l'endocardie, l'intoxication par le sang. La rougeole, la grippe, la varicelle et d'autres maladies peuvent provoquer une infection virale rétinienne. Dans le groupe des personnes à risque particulier souffrant de leucémie, diabète, maladies auto-immunes.

La maladie est souvent causée par les facteurs suivants:

  • brûlure, lésion de la rétine, suivie d'une infection;
  • effets après une chirurgie de pénétration d'infection;
  • prédisposition génétique;
  • métabolisme altéré.

Lors du diagnostic de rhinite en tant que maladie concomitante, celle-ci est traitée simultanément à la maladie sous-jacente.

Symptômes de la maladie

En règle générale, l'inflammation de la rétine n'est pas accompagnée de douleur. Après tout, la rétine ne contient pas de terminaisons nerveuses.

De quoi le patient se plaint-il:

  • vision floue;
  • difficultés de perception des couleurs;
  • restriction de la révision des frontières latérales, souvent accompagnée d'une situation stressante;
  • vision floue au crépuscule;
  • vision double, distorsion des objets;
  • éclairs d'étincelles, clignote dans le champ de vision.

Qu'est-ce qui peut être détecté par le médecin lors de l'examen:

  • fluide excrété (exsudat);
  • couleur cornéenne altérée;
  • lésions blanches au bas de l'œil, rétine;
  • la formation de vaisseaux altérés, nodules;
  • trouble des vaisseaux sanguins;
  • turbidité du corps vitré de l'oeil.

Tous les symptômes ne sont pas nécessairement présents, le plus souvent - seulement certains d'entre eux. Afin d'éviter les conséquences, il est nécessaire de traiter chacune des manifestations avec précaution. Un diagnostic correct aidera les procédures de diagnostic compétentes.

Diagnostic de la rétinite

Différents types de tests ophtalmologiques sont utilisés. Ils permettent non seulement de détecter une pathologie, mais aussi de la classer correctement.

Méthodes de diagnostic de base:

  • examen et enquête par un ophtalmologiste, examen de la vue;
  • test de la couleur (pas de daltonisme);
  • périmétrie informatique (étude du champ visuel);
  • la visométrie;
  • ophtalmoscopie (examen des structures oculaires);
  • diaphanoscopie (pour les tumeurs);
  • biomicroscopie à lampe à fente;
  • Radiographie
  • IRM optique des structures oculaires.

Si nécessaire, appliquez les méthodes de laboratoire: analyses des sécrétions ophtalmiques et du sang. Il est important de vérifier l'intégrité des structures de la rétine, d'examiner le système vasculaire de l'œil, de détecter en temps voulu une sténose, des violations des dimensions des éléments constitutifs.

En présence de pathologies systémiques, il est recommandé de consulter des médecins d'autres domaines: endocrinologues, rhumatologues, hématologues.

Caractéristiques du traitement

Le processus de développement de la maladie peut être représenté comme une chaîne de processus:

Pour traiter les yeux sans chirurgie, nos lecteurs utilisent avec succès la méthode éprouvée. Après l'avoir soigneusement étudié, nous avons décidé de l'offrir à votre attention. Lire la suite

pénétration de micro-organismes → trouble de la structure rétinienne → inflammation (accumulation de lymphocytes) → activation du processus de cicatrisation des tissus (sa mort) → mort des cellules nerveuses → décomposition du tissu épithélial → perte partielle de la vision, complète Pour interrompre cette chaîne sans passer à la dernière étape, il est nécessaire de consulter rapidement un spécialiste pour le traitement.

Ses caractéristiques sont dues à un type de maladie, à des données de diagnostic sur l'agent pathogène, au degré de négligence et à des maladies concomitantes. Un traitement hospitalier est recommandé pour éviter la perte de la fonction visuelle. Le traitement appliqué est divisé en antibactérien, vasculaire, antiviral, glucocorticostéroïde.

Les tâches principales des médecins au stade initial du traitement:

  • élimination des causes;
  • soulagement des symptômes;
  • l'inflammation;
  • élimination de l'œdème.

Les principales méthodes de traitement conservateur recommandées pour chaque patient atteint de rétinite individuellement:

  • thérapie antibactérienne avec utilisation de médicaments: pilules, gouttes, permettant de se débarrasser de l'agent pathogène (tétracycline);
  • Traitement antiviral: injection, instillation. Préparations: acyclovir, interféron par voie orale;
  • vasodilatateurs pour éviter les complications (Agapurin, Trental);
  • glucocorticoïdes sous forme de gels, pommades, gouttes locales pour soulager l'inflammation (prednisolone);
  • médicaments spécifiques (tuberculose et autres);
  • ectroforez, autres procédures physiothérapeutiques.

En outre, les médicaments qui stabilisent le fonctionnement des vaisseaux sanguins, améliorent l'état des tissus, les agents vitaminiques (Mildronate), régénérant et immunostimulant sont recommandés. Dans des cas particuliers, introduction de médicaments hormonaux sous le globe oculaire.

Si nécessaire, pratiqué la chirurgie.

Enlèvement du corps vitré oculaire (vitrectomie) - jusqu'à 3 heures sous anesthésie.

Coagulation au laser avec décollement de la rétine - 20 minutes avec anesthésie locale.

Le traitement est généralement effectué à l'hôpital. Les procédures thérapeutiques chez l'adulte et l'enfant sont identiques.

Complications possibles

La restauration complète des fonctions visuelles ne se produit presque jamais. Cependant, un diagnostic correct et une thérapie compétente en temps opportun peuvent éviter les complications.

Certains d'entre eux sont:

  • hémorragie rétinienne (localisation du caillot sanguin dans ses couches) ou dans le corps vitré;
  • inflammation des vaisseaux oculaires, structures internes;
  • atrophie des branches des nerfs optiques;
  • décollement de la rétine;
  • pathologie des tissus purulents;
  • perte de vision.

Le diagnostic opportun et le traitement précoce contribuent à éviter les complications.

Prévention

Les procédures de prévention des maladies ne sont pas particulièrement spécifiques. Il vous suffit de suivre certaines recommandations:

  • prévention des blessures et des brûlures;
  • limiter l'exposition au soleil;
  • traitement de maladies pouvant provoquer une rhinite;
  • examens réguliers par un ophtalmologiste.

À la suite de la maladie, on observe une détérioration de la vision pratiquement impossible à réparer. Par conséquent, à la moindre gêne, problèmes de vision, vous devez consulter un médecin sans délai.

En secret

  • Incroyablement... Vous pouvez guérir vos yeux sans chirurgie!
  • Cette fois.
  • Sans aller chez le médecin!
  • Ce sont deux.
  • Moins d'un mois!
  • Ce sont trois.

Suivez le lien et découvrez comment nos abonnés le font!

En Savoir Plus Sur La Vision

Collyre pour la prévention

Gouttes oculaires préventives: liste de médicaments, indications d'utilisation, avisPour la prévention du développement de maladies oculaires, des gouttes contenant des vitamines peuvent être prescrites....

La paupière se gonfle et se démange: causes communes de la maladie et méthodes de traitement

Lorsque vos yeux vous démangent et que vos paupières gonflent, vous devez connaître les causes exactes de ces maux, qui peuvent être multiples....

Gouttes pour les yeux

Il est important de prendre soin de la santé des yeux dès le plus jeune âge. De nombreuses maladies ophtalmologiques touchent un nombre croissant de personnes chaque année. Un long séjour à l'ordinateur, une visualisation fréquente du téléviseur peut nuire à la fonction visuelle....

Examen de la vue d'enfants sur la table Orlova

Le tableau bien connu de Sivtsev ne convient pas pour vérifier l’acuité visuelle des jeunes enfants qui ne connaissent pas l’alphabet et qui ne savent pas lire....