Fluide intraoculaire

L'inflammation

Un fluide intra-oculaire, ou humeur aqueuse (humor aquosus), est contenu dans les crevasses périvasale, périneurale, périhoroïdale et rétrolentale, mais son dépôt principal est constitué des chambres antérieure et postérieure de l'œil (camera bulbe antérieur et postérieur). Il contient environ 99% d'eau et une très petite proportion de protéines, parmi lesquelles les fractions albumine, le glucose et ses produits de décomposition, ainsi que les vitamines B et B sont prédominantes chez les enfants et les jeunes.2, C, acide hyaluronique, enzymes - protéases, traces d'oxygène, de sodium, de potassium, de calcium, de magnésium, de zinc, de cuivre, de phosphore, de chlore, etc. La quantité d'humeur aqueuse dans la petite enfance ne dépasse pas 0,2 cm 3 et chez l'adulte atteint 0,45 cm 3. Le liquide intra-oculaire est transparent, sa densité est de 1,0036 et son indice de réfraction est de 1,33, ce qui est presque identique à celui de la cornée. Par conséquent, l'humidité de la chambre ne réfracte pratiquement pas les rayons lumineux pénétrant dans l'œil.

L'humeur aqueuse fournit l'activité vitale des formations avasculaires du globe oculaire (cristallin, corps vitré et partiellement de la cornée). L'humidité aqueuse s'écoule continuellement de l'œil par des chemins spéciaux. C’est l’angle irido-cornéen (Angulus iridocornealis), les espaces périvasculaire et périneural. La principale voie de sortie antérieure est l'angle irido-cornéen avec le système sclérotique sinusal (sinus venosus sclerae, canal de Schlemm) et le système lymphatique abondant de crevasses tissulaires et d'iris périvasculaires, d'où l'humidité pénètre dans le ciliaire antérieur et partiellement dans les veines vorticotiques. La voie postérieure de l'écoulement est constituée par les fissures périvasculaires et périneurales du corps ciliaire, de la choroïde et du nerf optique lui-même, puis de l'espace périhoroïdal - le système des veines eau-bouche.

La composition et la quantité d’humidité affectent non seulement le maintien en vie des tissus avasculaires de l’œil, mais également la stabilité du niveau de pression intra-oculaire. Les plus légères fluctuations, par exemple dans la teneur en acétylcholine, entraînent une augmentation ou une diminution sensible de la pression intra-oculaire, et un retard dans l'écoulement du liquide intra-oculaire ou sa «production» plus intense contribue à une augmentation significative de la pression à l'intérieur de l'œil. Le fluide intraoculaire est le composant principal de l'eau; il est filtré des cavités de l'œil principalement par l'angle irido-cornéen. Vous devez donc connaître la topographie de ces zones de l'œil.

Causes du glaucome

Cette maladie peut se développer chez les personnes de tout âge: dans la petite enfance et dans le grand âge. Et la majorité des personnes confrontées à ce problème au moins une fois se sont posées ou ont demandé au médecin la question: «Quelle est la raison? Pourquoi ma pression intraoculaire a-t-elle augmenté exactement?!

Malheureusement, il est loin d’être toujours possible de répondre clairement à une telle question. Même aujourd'hui, lorsque des centaines d'articles scientifiques ont été écrits sur le glaucome et que des études cliniques à grande échelle ont été menées, l'étiologie de la maladie reste souvent inconnue.

Le liquide intraoculaire et sa connexion avec le glaucome

La principale cause de la PIO accrue est une altération de la circulation normale du liquide dans les yeux. Ce fluide est produit (il est également appelé l'humidité aqueuse) une partie de la choroïde. Le liquide intraoculaire passe librement dans la chambre antérieure de l'œil, remplissant sa fonction nutritionnelle et maintenant le tonus normal du globe oculaire. Ensuite, l’humidité aqueuse pénètre dans l’angle de la chambre antérieure de l’œil, traverse ses éléments constitutifs et s’absorbe dans la circulation sanguine. Le liquide est complètement transparent, il est donc impossible de voir le processus de son mouvement à l'extérieur. Si ce mécanisme débogué de production et de sortie d'humeur aqueuse est perturbé, la pression intraoculaire commence à augmenter.

Causes de circulation sanguine altérée dans les yeux

  • Modification de la configuration de l'angle de la caméra frontale. Un angle trop étroit ou fermé peut être hérité ou persistant par une personne dès sa naissance. De plus, la forme de l'angle peut changer sous l'influence de blessures ou de complications de comorbidités.
  • Violation de la perméabilité des éléments de l'angle de la chambre antérieure pour humeur aqueuse. La capacité de transmission de l'angle de la chambre antérieure peut être perturbée en raison de complications de maladies existantes ou de la contusion du globe oculaire. Les vaisseaux nouvellement formés (complication du diabète ou de troubles circulatoires de l'œil), l'accumulation de particules pigmentaires ou de cellules sanguines (par exemple après un coup sur l'œil), les processus tumoraux de l'œil, etc., peuvent altérer la perméabilité.
  • Augmentation de la production de liquide intraoculaire (peut se développer dans le contexte de maladies du système endocrinien, etc.).

Facteurs prédisposant au glaucome

  • Caractéristiques anatomiques de l'angle de la chambre antérieure. Par exemple, les caractéristiques du développement embryonnaire de l'angle peuvent provoquer l'apparition d'un glaucome congénital.
  • Lésion oculaire;
  • Maladies oculaires (cataracte surmate, thrombose transférée de la veine centrale de la rétine, inflammation des membranes des yeux - uvéite et iridocyclite, néoplasmes);
  • Maladies des organes endocriniens (thyroïde, hypophyse, pancréas);
  • Myopie sévère;
  • Brûle les yeux;
  • Déplacement de la lentille dû à une blessure ou pour d'autres raisons.

Facteurs de risque supplémentaires

  • L'hérédité. Le risque de développer la maladie est accru si elle se trouvait dans l'un de vos parents de sang. Dans de tels cas, les examens préventifs annuels effectués par un ophtalmologiste avec contrôle obligatoire de la pression intraoculaire revêtent une grande importance.
  • Âge Le glaucome apparaît plus souvent chez les personnes âgées. Par conséquent, après 40 ans, il est recommandé à chacun de consulter un ophtalmologiste chaque année pour mesurer la pression à l'intérieur de l'œil afin d'augmenter les chances de détection précoce de la maladie. La détection précoce du processus glaucomateux permet d’obtenir un succès considérable dans le traitement et de maintenir une bonne vision tout au long de la vie.

N'oubliez pas qu'il n'est pas toujours possible d'établir la cause du développement de la maladie au cours de l'examen. Mais un traitement bien choisi assurera toujours le succès du traitement du glaucome.

Glaucome - Description, causes, stades, symptômes, traitement et prévention

Le glaucome est un groupe important de maladies des yeux qui altèrent progressivement la vision sans aucun signe initial. Aux premiers stades de la maladie, les symptômes peuvent être absents. La cause de cette affection est une pression artérielle trop élevée qui prévaut dans le globe oculaire. La maladie conduit à la cécité complète ou partielle. Quelle que soit la forme de glaucome, un traitement précoce peut réduire la pression intraoculaire et la maintenir dans les limites de la normale. Cela réduit au minimum les effets néfastes sur la rétine et le nerf optique.

Qu'est-ce que l'oeil du glaucome?

Le glaucome est une maladie oculaire chronique qui augmente la pression intraoculaire et affecte le nerf optique. Traduit du grec, cela signifie "nuage bleu de l'œil", "couleur de l'eau de mer". Autres noms de la maladie - "eau verte", "cataracte verte". Dans ce cas, la vision diminue jusqu’à l’apparition de la cécité. L'un des principaux signes extérieurs est un changement de couleur de la pupille - sa teinte repeinte en une teinte verdâtre ou azur.

Code du glaucome de la CIM:

Selon les statistiques, environ 70 millions de personnes dans le monde souffrent de glaucome et un million d'entre elles vivent en Russie. Les experts prédisent qu’en 2020, 80 millions de personnes seront exposées à cette maladie.

Raisons

La cause du glaucome est généralement l’incapacité de maintenir un bon équilibre entre la quantité de fluide interne (intraoculaire) produite et la quantité de fluide drainé dans l’œil.

Les principales causes de ce déséquilibre sont généralement associées à la forme de glaucome dont souffre une personne. Normalement, ce fluide sort de l'orbite par un canal spécial. Lorsqu'il est bloqué (généralement une anomalie congénitale), il se produit une accumulation excessive de liquide dans l'œil et un glaucome se développe.

La pression intraoculaire peut augmenter pour deux raisons:

  1. Un fluide intraoculaire est formé en quantité excessive;
  2. Perturbation du liquide par le système de drainage de l'œil, en raison de ses modifications.

Les autres causes de blocage du canal de refoulement sont:

  • un déséquilibre entre le flux sortant et l'afflux d'humeur aqueuse dans la cavité oculaire, accompagné d'une augmentation de la pression intra-oculaire;
  • la myopie;
  • personnes âgées, personnes âgées;
  • l'hérédité;
  • la présence de myopie;
  • les maladies inflammatoires de l'œil, par exemple l'uvéite;
  • recevoir des fonds pour l'expansion de l'élève;
  • tabagisme, dépendance à l'alcool;
  • la présence de maladies: diabète, hypotension, athérosclérose, troubles de la glande thyroïde;
  • gonflement de l'oeil;
  • brûlures, blessures aux yeux.

Selon les causes de la formation de la maladie, plusieurs types de glaucome se partagent: primaire, congénital, secondaire.

  1. Le glaucome primaire survient chez les personnes d'âge moyen en raison de la myopie, de l'hérédité, du diabète, des dysfonctionnements du système nerveux, de la glande thyroïde, de la pression artérielle instable.
  2. Le développement congénital résulte d’échecs lors du développement fœtal des organes de la vision chez le fœtus. En outre, la cause peut être un processus inflammatoire, un traumatisme, une tumeur pendant la grossesse.
  3. Secondaire: les causes et les symptômes dépendent de la maladie d'origine, ce qui a ensuite conduit à la formation d'une pathologie.

Les facteurs de risque pour le développement du glaucome sont:

  • L'âge, surtout après 60 ans;
  • Myopie (réfraction myope);
  • L'hypermétropie;
  • L'hérédité;
  • Dilatation des pupilles;
  • Petits yeux qui se produisent chez les personnes d'origine est-asiatique, telles que les Eskimos. Le risque de développer la maladie augmente jusqu'à 40 fois, et chez la femme encore plus (3 fois), ce qui est dû au volume plus petit de la chambre oculaire antérieure.

Formes de la maladie

Dans toutes les formes, il est nécessaire d’être au dispensaire sous l’observation d’un oculiste dans l’enceinte oculaire, de surveiller la pression intraoculaire au moins une fois tous les 3 mois, de choisir un traitement adéquat avec l’aide d’un médecin. Il existe plusieurs formes de glaucome.

Glaucome à angle ouvert

Le caractère insidieux de cette maladie réside dans le fait qu’elle progresse généralement imperceptiblement. L'œil a l'air normal, le plus souvent, la personne ne ressent pas d'augmentation de la pression intraoculaire et seul un ophtalmologiste peut, lors d'un examen de routine, diagnostiquer la maladie à ses débuts.

Glaucome à angle fermé

Une forme relativement rare dans laquelle la pression dans l'œil augmente trop rapidement. Le glaucome à angle fermé est principalement associé à une hypermétropie chez les personnes de plus de 30 ans.

Ces deux formes de glaucome diffèrent par le mécanisme d’obstruction de la sortie du liquide intraoculaire.

Symptômes du glaucome (photo de l'oeil)

Chez la plupart des gens, la maladie est asymptomatique jusqu'à ce que de graves problèmes de vision se développent. La première plainte du patient est généralement une perte de vision périphérique, souvent ignorée, et la maladie continue de progresser. Dans certains cas, les personnes peuvent se plaindre d'une vision réduite dans l'obscurité, de l'apparition de cercles arc-en-ciel et d'un mal de tête. Il est parfois noté qu'un œil voit, le second pas.

Le glaucome se caractérise par trois caractéristiques principales:

  1. augmentation de la pression intraoculaire;
  2. rétrécissement du champ de vision;
  3. changement dans le nerf optique.

Peut-être que le champ de vision se rétrécit, il existe une vision dite tunnel, qui peut évoluer vers une perte totale de la vision. Une crise aiguë s'accompagne d'une vive douleur aux yeux, au front, d'une détérioration de l'état général, de l'apparition de nausées et de vomissements.

Afin de reconnaître le glaucome à temps, il est important de connaître ses symptômes et les sensations subjectives du patient.

  • sensation d'inconfort dans les yeux, tension, sensation d'oppression;
  • légère douleur dans la région orbitale;
  • douleur dans les yeux;
  • larmoiement;
  • rougeur oculaire;
  • vision floue au crépuscule et dans l'obscurité;
  • l'apparition de halos arc-en-ciel quand on regarde la source de lumière;
  • flou de la vision, l'apparition de la "grille" en face de l'oeil.
  • une augmentation significative de la PIO (jusqu'à 60-80 mm Hg),
  • douleur intense aux yeux
  • mal de tête.

Souvent lors de l'attaque peut apparaître:

La vision dans un œil douloureux tombe brusquement. Une attaque aiguë de glaucome à angle fermé est souvent confondue avec la migraine, les maux de dents, les maladies gastriques aiguës, la méningite, la grippe, car le patient se plaint de maux de tête, de nausées, de faiblesse générale, sans faire référence aux yeux.

Environ un patient sur cinq note qu'il a commencé à voir des cercles d'arc-en-ciel, regardant la source de lumière (par exemple, une ampoule électrique), beaucoup se plaignent du «brouillard» ou de la vision floue occasionnels.

Les deux types de glaucome peuvent provoquer la cécité, endommageant le nerf optique; Cependant, avec la détection et le traitement précoces de la pression intra-oculaire, il est possible de contrôler et de prévenir une perte de vision grave.

Stade de la maladie

Il y a 4 stades de glaucome. Le stade de cette maladie est déterminé par le degré d'endommagement du nerf optique. Cette lésion se manifeste par le rétrécissement des champs visuels:

  • 1 degré - champ de vision réduit, mais dans tous les méridiens de plus de 45 degrés
  • 2 degrés - les champs de vision sont rétrécis dans tous les méridiens et au moins un d'entre eux est compris entre 45 et 15 degrés
  • Grade 3 pour le glaucome - les champs visuels sont rétrécis dans tous les méridiens et au moins dans un se situe entre 15 degrés et 0
  • Le degré 4 est une cécité complète ou une vision résiduelle suffisante pour reconnaître la lumière / les ombres.

Une personne présentant des facteurs de risque de développement du glaucome nécessite une consultation ophtalmologique. Si l'examen ophtalmologique a été réalisé à temps et que la maladie a été détectée à un stade précoce, alors, en règle générale, le traitement effectué arrête le développement ultérieur de la maladie.

Diagnostics

La détection précoce du glaucome a une valeur pronostique importante, qui détermine l'efficacité du traitement et l'état de la fonction visuelle. La valeur principale du diagnostic est la définition de la PIO, une étude détaillée du fond d'œil et du disque optique, une étude du champ visuel, un examen de l'angle de la chambre antérieure de l'œil.

Pour diagnostiquer la maladie en utilisant ces méthodes:

  • Périmétrie et campimétrie. Nécessaire pour identifier le bétail central et paracentral, rétrécissement des champs visuels.
  • Mesure de la pression intraoculaire. Tonométrie quotidienne particulièrement informative. Le glaucome est indiqué par des fluctuations significatives de la PIO tout au long de la journée.
  • Ophtalmoscopie directe ou indirecte, biomicroscopie à l'aide d'une lentille à haute dioptrie. Permet de voir les changements dans le fond.
  • Échographie, gonioscopie, électrophysiologie et autres études
  • Vérifiez l'état du fundus. Chez la plupart des patients suspects de glaucome et au stade initial, le fond d'œil est généralement normal. Cependant, dans certains cas, il existe un signe indiquant un déplacement du faisceau vasculaire sur la tête du nerf optique.

En tant que diagnostic préventif du glaucome, il est recommandé de mesurer régulièrement la pression intraoculaire: entre 35 et 40 ans - au moins une fois par an, entre 55 et 60 ans et plus - au moins 1 à 2 fois par an. Si des anomalies sont détectées, un examen complet doit être effectué rapidement.

Il est assez difficile de diagnostiquer la maladie chez un enfant en raison de l'impossibilité d'effectuer certaines procédures. Les principales méthodes de diagnostic du glaucome chez les enfants sont les suivantes:

  • examen général par un ophtalmologiste (évaluation de l'anatomie et de la fonctionnalité de l'œil);
  • l'histoire du patient (identification des prédispositions génétiques, étude des symptômes);
  • mesure de la pression intraoculaire;
  • étude des cellules du nerf optique;
  • examen diagnostique avec l'utilisation de l'anesthésie à l'hôpital.

Les principales causes du développement du glaucome chez les enfants, les médecins n'ont pas identifiés. Les experts ont tendance à croire que la maladie peut se manifester en raison d'une prédisposition héréditaire ou en raison de l'influence d'autres facteurs pendant la période où l'enfant est dans l'utérus.

Nous vous recommandons vivement de contacter un spécialiste lorsque les symptômes suivants apparaissent:

  • L'apparition du "voile" en vol stationnaire à la source de lumière;
  • Vision floue;
  • Maux de tête graves;
  • Rougeur des yeux;
  • Perte de vision périphérique puis centrale.

Traitement du glaucome

Le glaucome peut être traité avec des gouttes oculaires, des médicaments, des chirurgies au laser, des chirurgies conventionnelles ou une combinaison de ces méthodes. Le but de tout traitement est de prévenir la perte de vision, car la perte de vision est irréversible. La bonne nouvelle est que le glaucome peut être contrôlé s'il est détecté à un stade précoce, et qu'avec un traitement médical et / ou chirurgical, la plupart des personnes préservent leur vision.

Le traitement de tout type de glaucome vise principalement à normaliser la pression intraoculaire:

  • à l'aide de gouttes (la sélection des médicaments et le mode d'instillation est individuel, déterminé après examen)
  • utilisant la thérapie au laser (réalisée avec l'inefficacité de la thérapie médicamenteuse).
  • en utilisant la chirurgie (réalisée avec l'inefficacité de la pharmacothérapie, après la chirurgie, le patient n'a plus besoin de gouttes pendant 5 à 7 ans).

Gouttes de glaucome

La base du traitement de la toxicomanie comprend trois domaines:

  • thérapie pour réduire la pression intraoculaire,
  • amélioration de l'apport sanguin aux nerfs optiques et à la coquille interne de l'œil,
  • normalisation du métabolisme dans les tissus oculaires.

Le traitement ophtalmologique hypotenseur (réduction de la PIO) joue un rôle de premier plan dans le traitement médical du glaucome. Les deux autres directions sont de nature auxiliaire.

Les gouttes dans leur action sont divisées en trois grands groupes:

  1. les médicaments qui améliorent l'écoulement du liquide intraoculaire (par exemple, Xalatan, Carbahol, Glaucon, etc.),
  2. les médicaments qui inhibent les produits du liquide intraoculaire (Clofelin, Timoptik, Okumed, Betoptik, Azopt, etc.),
  3. drogues combinées (ou mixtes) (Kosopt, Fotil, etc.)

Si, dans ce contexte, la pression intra-oculaire redevient normale, le patient doit, sans cesser l'utilisation de gouttes, consulter régulièrement un ophtalmologiste pour se soumettre à un examen ophtalmologique complet et surveiller sa PIO.

Correction laser

Le traitement laser du glaucome est utilisé pour réduire l'efficacité du traitement médical conservateur et est destiné à la formation de voies supplémentaires du liquide intraoculaire.

Les méthodes les plus populaires de traitement au laser:

  • la trabéculoplastie;
  • iridectomie;
  • gonioplastie;
  • trabéculopuncture (activation du débit sortant);
  • ponction descemetonionic;
  • cyclophotocoagulation transsclérale (avec ou sans contact).

L'opération est réalisée sous anesthésie locale. Un dispositif est installé sur l'œil - goniolinsu, ce qui limite l'action du laser uniquement sur la zone sélectionnée.

La chirurgie

Le traitement chirurgical du glaucome vise à créer un système alternatif pour la sortie du liquide intraoculaire, à normaliser la circulation du liquide intraoculaire ou à en réduire la production. En conséquence, la pression intraoculaire est compensée sans médicament.

Chirurgie du glaucome:

  • indolore (réalisée sous anesthésie intraveineuse),
  • Dure environ 20-40 minutes, ambulatoire,
  • la période postopératoire est de 1 à 3 semaines (pendant cette période, des gouttes anti-inflammatoires sont prescrites au patient), une gêne oculaire est possible pendant 5 à 7 jours.

Observez la nutrition appropriée.

La nutrition pour le glaucome de l’œil joue un rôle important dans la lutte contre cette maladie. Grâce à un régime alimentaire bien formulé, il est tout à fait réaliste d’améliorer les résultats du traitement médicamenteux et de réduire le risque de complications.

Pour le contrôle réussi de la maladie, les personnes atteintes de glaucome doivent recevoir en quantité suffisante les vitamines du groupe B, ainsi que les vitamines A, C et E. Elles contribuent à améliorer le fonctionnement de l’organe visuel et à prévenir la progression de la maladie.

Le régime devrait viser principalement à protéger les cellules nerveuses et les fibres des dommages sous l’influence d’une pression intraoculaire élevée. Pour ce faire, vous devez accorder une attention particulière aux substances antioxydantes et aux produits qui en sont riches.

Cependant, il existe également des produits dont l'utilisation est déconseillée pendant le glaucome, car ils peuvent affaiblir l'efficacité des médicaments et aggraver l'état du patient. Ces produits comprennent les aliments gras, fumés, épicés, ainsi que la conservation. Les boissons alcoolisées, le thé fort ou le café sont complètement exclus. Fumer devrait également être l'une des interdictions visant à exclure un effet négatif sur les vaisseaux de l'organe visuel.

Remèdes populaires pour le glaucome

Avant de traiter le glaucome à l'aide de recettes populaires, vous devez diviser toutes les recettes en recettes locales (instillation oculaire, compresses, etc.) et communes, qui peuvent être ingérées régulièrement. Les substances utiles contenues dans des ingrédients végétaux et naturels, même prises par voie orale, ont un effet positif.

  1. Aloe. Une feuille d'aloès lavée et hachée finement. Mélange verser un verre d'eau bouillante. Infuser de l'aloès pendant trois heures, puis filtrer et vous pouvez vous laver les yeux deux ou trois fois par jour.
  2. Gouttes de miel: dissoudre le miel dans de l'eau bouillie chaude à raison de 1 à 3 et en égoutter 1 goutte matin et soir pour une amélioration durable.
  3. Compresse de graines d'aneth - Pour ce faire, mettez quelques graines d'aneth dans un petit sac en lin et baissez le sac dans de l'eau bouillante. Après 2-3 minutes, retirez le sac, laissez-le refroidir légèrement et appliquez-le sur les yeux la nuit, sous une forme chaude.
  4. Prenez les lentilles d’herbe - l’herbe qui pousse dans l’eau, par exemple, sur un étang. Laver et passer dans le mélangeur, c’est-à-dire le hacher. Puis versez deux cents grammes de vodka et conservez-le pendant quatre jours. Boire trois fois par jour une cuillère à soupe avec un quart de tasse d'eau.

Faites attention! Un traitement traditionnel du glaucome à 100% efficace n'existe actuellement à ce jour. Les fonds sont destinés à rétablir une PIO normale et à prévenir les maladies.

Prévisions

En l'absence de traitement, la maladie mène à la cécité complète. Et même le traitement et la prophylaxie des complications du glaucome ne conduisent pas toujours à une amélioration. Environ 15% des patients de moins de 20 ans perdent complètement la vue, du moins d'un œil.

Prévention

La maladie peut entraîner une invalidité, mais le pronostic est favorable à condition que le traitement en soit au stade initial. La prévention du glaucome devrait consister en un examen régulier par un oculiste. Si une personne a un faible hérédité, il existe des facteurs somatiques.

Les patients atteints de glaucome doivent se rendre dans un dispensaire avec un ophtalmologiste, consulter régulièrement un spécialiste tous les deux ou trois mois et recevoir le traitement recommandé à vie.

  • Regarder la télévision sous un bon éclairage;
  • Après 15 minutes de lecture, vous devez prendre des pauses.
  • Manger selon les caractéristiques d'âge avec la restriction de sucre, de graisses animales. Mangez des fruits et légumes biologiques;
  • Avant de boire du café, faites un échantillon. 1 heure après avoir bu du café, mesurez la pression intraoculaire. Si cela ne se lève pas, vous pouvez boire la boisson;
  • La nicotine est nocive pour les yeux, vous devez donc vous débarrasser de votre habitude de guérir la maladie.
  • Bon sommeil, en prenant 2-3 cuillères à café de miel la nuit, bains de pieds chauds - réduisent la pression dans les yeux;
  • L'activité physique doit être observée pour prévenir l'apparition du glaucome et maintenir une vision satisfaisante ou adéquate.

Le seul moyen de préserver la vision dans le glaucome est de le détecter très rapidement, de le surveiller régulièrement et de le soigner correctement.

Glaucome

Le glaucome est une maladie oculaire chronique caractérisée par une augmentation de la pression intra-oculaire, le développement d'une neuropathie optique et une altération de la fonction visuelle. Cliniquement, le glaucome se manifeste par un rétrécissement des champs visuels, une douleur, une douleur et une sensation de lourdeur dans les yeux, une vision floue, une détérioration de la vision crépusculaire, dans les cas graves de cécité. Les diagnostics du glaucome comprennent la périmétrie, la tonométrie et la tonographie, la gonioscopie, la tomographie par cohérence optique, la rétinotomographie au laser. Le traitement du glaucome nécessite l'utilisation de gouttes antiglaucomateuses, de méthodes de chirurgie au laser (iridotomie (iridectomie) et trabécoploplastie) ou d'opérations antiglaucomateuses (trabéculectomie, sclérectomie, iridectomie, iridocyclorétraction, etc.).

Glaucome

Le glaucome est l’une des plus graves maladies de l’œil entraînant une perte de vision. Selon les données disponibles, environ 3% de la population souffre de glaucome et 15% des aveugles dans le monde ont provoqué la cécité. Les personnes de plus de 40 ans sont à risque de développer un glaucome, mais en ophtalmologie, il existe des formes de la maladie telles que le glaucome juvénile et congénital. L'incidence de la maladie augmente de manière significative avec l'âge: par exemple, le glaucome congénital est diagnostiqué chez 1 nouveau-né sur 10 000; dans le groupe des personnes âgées de 40 à 45 ans - dans 0,1% des cas; 50-60 ans - dans 1,5% des observations; après 75 ans - dans plus de 3% des cas.

Le glaucome est compris comme une maladie oculaire chronique qui se manifeste par une augmentation périodique ou permanente de la pression intra-oculaire, des troubles de la sortie du liquide intra-oculaire (IGF), des troubles trophiques de la rétine et du nerf optique, qui s'accompagnent de l'apparition de défauts du champ visuel et d'une excavation marginale du disque optique (disque optique).. Le concept de "glaucome" regroupe aujourd'hui une soixantaine de maladies différentes présentant les caractéristiques énumérées.

Causes du glaucome

L'étude des mécanismes de développement du glaucome suggère une nature multifactorielle de la maladie et le rôle de l'effet de seuil dans sa survenue. Autrement dit, pour que le glaucome se produise, vous devez avoir un certain nombre de facteurs qui, ensemble, causent la maladie.

Le mécanisme pathogénique du glaucome est associé à un écoulement médiocre du liquide intra-oculaire, qui joue un rôle clé dans le métabolisme de toutes les structures de l'œil et dans le maintien d'un niveau normal de PIO. Normalement, l'humeur aqueuse produite par le corps ciliaire (ciliaire) s'accumule dans la chambre arrière de l'œil, l'espace fendu situé derrière l'iris. 85 à 95% du VGZH par la pupille s’écoule dans la chambre antérieure de l’œil - l’espace situé entre l’iris et la cornée. L'écoulement du liquide intraoculaire est assuré par un système de drainage spécial de l'œil, situé dans le coin de la chambre antérieure et formé par la trabécule et le canal de Schlemm (sinus veineux de la sclérotique). À travers ces structures, le DIH s’infiltre dans les veines sclérales. Une petite partie de l'humeur aqueuse (5-15%) passe par une voie uvéosclérale supplémentaire, s'infiltrant à travers le corps ciliaire et la sclérotique dans les collecteurs veineux de la choroïde.

Pour maintenir une PIO normale (18-26 mmHg), un équilibre est nécessaire entre le flux sortant et l’afflux d’humeur aqueuse. Dans le glaucome, cet équilibre est perturbé, ce qui entraîne une accumulation excessive de HDL dans la cavité oculaire, qui s'accompagne d'une augmentation de la pression intra-oculaire au-dessus du niveau de tolérance. Une PIO élevée, à son tour, conduit à une hypoxie et à une ischémie du tissu oculaire; compression, dystrophie progressive et destruction des fibres nerveuses, désintégration des cellules ganglionnaires de la rétine et, à terme, développement d'une neuropathie optique glaucomateuse et d'une atrophie du nerf optique.

Le développement du glaucome congénital est généralement associé à des anomalies oculaires chez le fœtus (dysgénésie de l'angle de la chambre antérieure), à ​​des blessures et à des tumeurs aux yeux. Il existe une prédisposition au développement du glaucome acquis chez les personnes atteintes d'hérédité lourde pour cette maladie, les personnes souffrant d'athérosclérose et de diabète sucré, l'hypertension artérielle et l'ostéochondrose cervicale. En outre, le glaucome secondaire peut se développer à la suite d'autres affections oculaires: hypermétropie, occlusion de la veine rétinienne centrale, cataracte, sclérite, kératite, uvéite, iridocyclite, atrophie progressive de l'iris, hémophtalmie, plaies et brûlures des yeux, tumeurs et interventions chirurgicales sur les yeux.

Classification du glaucome

Par origine, le glaucome primaire se distingue en tant que pathologie indépendante de la chambre antérieure de l'œil, du système de drainage et du disque optique, et du glaucome secondaire, complication des troubles extra- et intra-oculaires.

Conformément au mécanisme sous-jacent à l’augmentation de la PIO, du glaucome primaire à angle fermé et à angle ouvert. En cas de glaucome à angle fermé, il existe un blocage interne du système de drainage de l'œil. quand angle ouvert - l'angle de la chambre antérieure est ouvert, cependant, la sortie de IGW est perturbée.

Selon le niveau de PIO, le glaucome peut survenir dans une version normotensive (avec une pression tonométrique allant jusqu'à 25 mmHg) ou une variante hypertensive avec une augmentation modérée de la pression tonométrique (26 à 32 mm de mercure) ou une pression tonométrique élevée (33 mm de mercure). Art et ci-dessus).

L'évolution du glaucome peut être stabilisée (en l'absence de dynamique négative au bout de 6 mois) et non stabilisée (avec une tendance aux modifications du champ visuel et du disque optique, avec des examens répétés).

Selon la gravité du processus glaucomateux, il y a 4 étapes:

  • I (stade initial du glaucome) - les scotomes paracentraux sont déterminés, le disque optique se dilate, l’excavation du disque optique n’atteint pas son bord.
  • II (stade du glaucome développé) - le champ de vision est modifié dans la partie centrale, rétréci de 10 ° ou plus dans le segment inférieur et / ou supérieur du segment; L'excavation du disque optique a un caractère régional.
  • III (stade du glaucome avancé) - on note un rétrécissement concentrique du champ de vision, la présence d'une excavation sous-totale régionale du disque optique est détectée.
  • IV (stade terminal du glaucome) - il y a une perte complète de la vision centrale ou la préservation de la perception lumineuse. La condition du disque optique est caractérisée par une excavation totale, la destruction de la ceinture neuro-rétinienne et le déplacement du faisceau vasculaire.

Glaucome congénital (chez les enfants de moins de 3 ans), infantile (chez les enfants de 3 à 10 ans), juvénile (chez les personnes de 11 à 35 ans) et Glaucome chez l'adulte (chez les personnes de plus de 35 ans). En plus du glaucome congénital, toutes les autres formes sont acquises.

Symptômes du glaucome

L'évolution clinique du glaucome à angle ouvert est généralement asymptomatique. Le champ visuel se rétrécit progressivement, parfois même sur plusieurs années. Ainsi, les patients découvrent souvent ce qu’ils voient d’un seul œil. Parfois, il y a des plaintes de vision floue, la présence de cercles arc-en-ciel devant les yeux, des maux de tête et des douleurs au niveau des sourcils, une vision réduite dans le noir. En cas de glaucome ouvert, les deux yeux sont généralement touchés.

Au cours de la forme à angle fermé de la maladie, on distingue une phase de préglaucome, de glaucome aigu et de glaucome chronique.

Le préglaucome se caractérise par l'absence de symptômes et est déterminé par un examen ophtalmologique, lorsqu'un angle étroit ou fermé de la chambre antérieure de l'œil est détecté. Lorsque les patients atteints de préglaucome peuvent voir les cercles arc-en-ciel à la lumière, ressentir un inconfort visuel, perte de vision à court terme.

Une atteinte aiguë du glaucome à angle fermé est provoquée par la fermeture complète de l'angle de la chambre antérieure de l'œil. La PIO peut atteindre 80 mm. Hg Art. et au dessus. L'attaque peut être déclenchée par une tension nerveuse, un surmenage, une expansion médicale de la pupille, un long séjour dans le noir, un long travail avec une tête inclinée. Avec une attaque de glaucome, une douleur dans l'oeil, une baisse soudaine de la vision jusqu'à la perception lumineuse, rougeur des yeux, atténuation de la cornée, dilatation de la pupille, qui acquiert une teinte verdâtre, apparaissent. C'est pourquoi le symptôme typique de la maladie tire son nom: "glaucome" est traduit du grec par "eau verte". Une crise de glaucome peut survenir avec des nausées et des vomissements, des vertiges, des douleurs au cœur, sous l'omoplate, dans l'abdomen. Au contact de l'œil devient densité de pierre.

Une crise aiguë de glaucome à angle fermé est une urgence qui nécessite une diminution rapide, dans les heures à venir, de la PIO par un traitement médicamenteux ou chirurgical. Sinon, le patient pourrait faire face à une perte de vision irréversible.

Au fil du temps, le glaucome évolue de manière chronique et se caractérise par une augmentation progressive de la PIO, des attaques subaiguës récurrentes, un blocage accru de l'angle de la chambre antérieure de l'œil. Le glaucome chronique a pour conséquence une atrophie glaucomateuse du nerf optique et une perte de la fonction visuelle.

Diagnostic du glaucome

La détection précoce du glaucome a une valeur pronostique importante, qui détermine l'efficacité du traitement et l'état de la fonction visuelle. Le rôle principal dans le diagnostic du glaucome est joué par la détermination de la PIO, une étude détaillée du fond d'œil et du disque optique, une étude du champ visuel, un examen de l'angle de la chambre antérieure de l'œil.

Les principales méthodes de mesure de la pression intraoculaire sont la tonométrie, l’élastotonométrie, la tonométrie quotidienne, reflétant les oscillations de la PIO pendant la journée. Les indices d'hydrodynamique intra-oculaire sont déterminés à l'aide d'une tonographie électronique de l'œil.

La périmétrie fait partie intégrante de l'examen du glaucome: elle définit les limites du champ visuel à l'aide de diverses techniques: isopérimétrie, campimétrie, périmétrie informatique, etc. La périmétrie permet même des modifications initiales du champ visuel qui ne sont pas remarquées par le patient.

À l’aide de la gonioscopie dans le glaucome, l’ophtalmologiste a la possibilité d’évaluer la structure de l’angle de la chambre antérieure de l’œil et l’état de la trabécule à travers laquelle se produit la sortie de la HAH. Les données informatives aident à obtenir une échographie de l'œil.

La condition du disque optique est le critère le plus important pour évaluer le stade du glaucome. Par conséquent, un complexe d'examen ophtalmologique comprend une ophtalmoscopie - la procédure d'examen du fond d'œil. Pour le glaucome se caractérise par l'approfondissement et l'expansion de l'entonnoir vasculaire (excavation) du disque optique. Au stade du glaucome avancé, on note une excavation marginale et une décoloration de la tête du nerf optique.

Une analyse qualitative et quantitative plus précise des modifications structurelles du disque optique et de la rétine est réalisée à l'aide d'une ophtalmoscopie à balayage laser, d'une polarimétrie laser, d'une tomographie cohérente optique ou d'une rétinotomographie au laser de Heidelberg.

Traitement du glaucome

Il existe trois approches principales pour le traitement du glaucome: conservateur (médical), chirurgical et au laser. Le choix de la tactique de traitement est déterminé par le type de glaucome. Les objectifs du traitement médical du glaucome sont la réduction de la PIO, l'amélioration de l'irrigation sanguine de la partie intra-oculaire du nerf optique et la normalisation du métabolisme dans les tissus de l'œil. Les gouttes d’antiglaucome sont divisées en trois grands groupes par leur action:

  1. Médicaments améliorant le flux de sortie du droit international humanitaire: médicaments myotiques (pilocarpine, carbachol); sympathomimétiques (dipivine); prostaglandine F2 alpha - latanoprost, travoprost).
  2. Moyens inhibant la production d'IGW: β-bloquants sélectifs et non sélectifs (bétaxolol, bétaxolol, timolol, etc.); les bloqueurs a et β-adrénergiques (proxodolol).
  3. Préparations de l'action combinée.

Avec le développement d'une attaque aiguë de glaucome à angle fermé, une réduction immédiate de la PIO est nécessaire. Le soulagement d'une crise aiguë du glaucome commence par l'instillation myotique - 1% de la solution de pilocarpine selon le schéma et la solution de timolol, la nomination de diurétiques (diacarba, furosémide). Simultanément à la pharmacothérapie, ils exercent des activités gênantes - pose de canettes, de plâtres à la moutarde, de sangsues sur la région temporale (hirudothérapie) et de bains de pieds à chaud. Afin de supprimer le bloc développé et de rétablir le flux sortant de HBL, il est nécessaire de réaliser une iridectomie au laser (iridotomie) ou une iridectomie basale par une méthode chirurgicale.

Les méthodes de chirurgie au laser pour le glaucome sont assez nombreuses. Elles diffèrent par le type de laser utilisé (argon, néodyme, diode, etc.), la méthode d’exposition (coagulation, destruction), l’objet de l’exposition (iris, trabécule), les indications de traitement, etc. iridectomie, iridoplastie au laser, trabéculoplastie au laser, goniopuncture au laser. Dans les cas graves de glaucome, une cyclocoagulation au laser peut être effectuée.

Les opérations antiglaucomateuses n'ont pas perdu de leur pertinence en ophtalmologie. Parmi les opérations fistulantes (pénétrantes) pour le glaucome, les trabéculectomies et les trabéculotomies sont les plus courantes. Les interventions autres que la fistule comprennent une sclérectomie profonde non pénétrante. Des opérations telles que l'iridocyclorétraction, l'iridectomie, etc., ont pour but de normaliser la circulation de l'hypertension artérielle hématologique.Pour réduire la production d'IGL dans le glaucome, une cyclocoagulation est effectuée.

Pronostic et prévention du glaucome

Il faut comprendre qu'il est impossible de récupérer complètement du glaucome, mais cette maladie peut être maîtrisée. À un stade précoce de la maladie, lorsque des changements irréversibles ne se sont pas encore produits, on peut obtenir des résultats fonctionnels satisfaisants du traitement du glaucome. Le glaucome non contrôlé provoque une perte de vision irréversible.

La prévention du glaucome consiste en des examens réguliers effectués par un optométriste des personnes à risque - avec antécédents somatiques et ophtalmologiques lourds, hérédité - âgés de plus de 40 ans. Les patients atteints de glaucome doivent se rendre dans un dispensaire avec un ophtalmologiste, consulter régulièrement un spécialiste tous les deux ou trois mois et recevoir le traitement recommandé à vie.

Fluide dans les yeux

Lorsque les glandes lacrymales sont obstruées et que du liquide s'accumule dans les yeux, il existe un risque de développer un glaucome. C'est une maladie qui engendre la cécité. Il peut être congénital et acquis. Pour prévenir le développement de pathologies, il est nécessaire de diagnostiquer le glaucome à temps. Les traitements comprennent les médicaments, la chirurgie au laser et la chirurgie.

Informations générales

La production et l'écoulement du liquide intraoculaire sont régulés par la pression intraoculaire. Il fluctue au cours de la journée de 9 à 22 mm Hg. Art. Le matin, il se lève et revient à la normale le soir. Avec une pression normale dans les yeux, produit un liquide qui nourrit le cristallin et l'iris. Il contient des protéines, des chlorures et de l'acide ascorbique. Le glaucome peut se développer en cas d'absence ou de blocage de l'apport liquidien d'une certaine partie de l'œil et de son accumulation. Cette maladie est dangereuse car elle passe inaperçue aux stades précoces et conduit ensuite à la cécité et à l’atrophie du nerf optique.

Types de glaucome et causes de la circulation de fluide altérée

Il existe de tels types de glaucome:

  • fermeture à angle;
  • ouvert;
  • malin.
Le glaucome étant hérité, il est important d'identifier et de commencer rapidement le traitement de la pathologie à la naissance.

La maladie peut survenir à la naissance. Sans traitement, le bébé perd la vue après 2-3 semaines. Le glaucome congénital est le plus souvent héréditaire. Si les parents du peigne ont une inclinaison trop étroite de la chambre antérieure, à partir de laquelle le liquide s'écoule, ceci entraîne l'apparition de tels problèmes chez les enfants. Chez l'adulte, la pathologie ne se développe qu'après 40 ans. Les causes de la maladie comprennent:

  • inflammation des yeux (uvéite ou iridocyclite);
  • maladies endocriniennes;
  • hypermétropie;
  • forte baisse de la pression artérielle.

Le type de maladie à angle fermé est caractéristique des personnes qui ont bloqué l’écoulement de la substance au niveau de l’iris. Cela est dû au fait que la lentille exerce une pression excessive sur l'iris ou qu'elle se comprime et gêne la circulation du fluide. La pathologie ouverte se produit sur le fond de l'hypertrophie du muscle ciliaire ou du trabécule. Ensuite, le fluide cesse de couler au niveau du canal de Schlemm.

Le type de maladie le plus dangereux est appelé glaucome malin. Il se développe en raison du blocage du liquide par la lentille, ce qui entraîne une détérioration rapide de la qualité de la vision.

Symptômes du glaucome

Au début, la maladie se développe inaperçue. Tous les patients ne trahissent pas beaucoup la déficience de la vision périphérique. Pour le glaucome se caractérise par une détérioration progressive des fonctions visuelles, l'apparition de halos autour des objets et le flou des images sur les côtés. Aux stades avancés, les patients remarquent une rougeur des muqueuses, des spasmes dans les yeux et une sensation inattendue de nausée.

Méthodes de diagnostic

Afin d'identifier le développement du glaucome dans le temps, il est nécessaire de consulter systématiquement un ophtalmologiste une fois par an. Pour effectuer un diagnostic précis, ils effectuent une tonométrie - mesure de la pression intra-oculaire. Le médecin effectue également la périmétrie (étude des champs visuels) et contrôle la qualité des fonctions visuelles. Pour examiner le nerf optique et la rétine, on a utilisé la tomodensitométrie et l’ophtalmoscopie. Ce n'est qu'après cet examen que la pathologie peut être traitée.

Comment traiter?

De nombreux patients acceptent de traiter le glaucome avec un laser. Cette procédure est divisée en 3 types, tels que:

  • la trabéculoplastie;
  • une opération qui affecte l'iris;
  • cyclophotocoagulation.

Au début, vous pouvez arrêter le développement de la maladie à l’aide de gouttes oculaires. Mais ils ne sont pas efficaces si la pathologie progresse longtemps. En outre, ils doivent être prescrits individuellement, car certains agents provoquent une réaction allergique. Dans les situations plus difficiles, recourir à la chirurgie - trabéculoectomie. Pendant l'opération, le médecin crée un canal pour la sortie du fluide. Mais parfois, une procédure ne suffit pas, car l'opération est répétée.

Mucus et écoulement oculaire: causes et traitement

Les problèmes d’organe visuel sont très désagréables et nuisent considérablement à la qualité de vie des patients. Et l'une des situations les plus courantes en ophtalmologie est la décharge des yeux. Une fois confronté à un tel phénomène, tout le monde voudra savoir pourquoi un symptôme similaire est apparu et comment l’éliminer.

Causes et mécanismes

Si l'exsudat pathologique s'accumule dans les yeux, il est très probable que des troubles inflammatoires puissent se développer. Ils peuvent être provoqués par des bactéries, des virus et même des parasites (Demodex). Mais il y a aussi une origine allergique des changements. L'organe de la vision a une structure assez complexe, mais le plus souvent, la décharge se produit avec la défaite des structures directement adjacentes au globe oculaire - le sac conjonctival, les paupières, les canaux lacrymaux. Par conséquent, il est nécessaire d'exclure la probabilité des états suivants:

Les changements locaux deviennent à la fois une maladie indépendante et un signe de troubles communs. Ils apparaissent souvent avec un rhume et l'hypothermie et une immunité réduite sont des facteurs prédisposants. Le risque de pathologie inflammatoire est que l’infection puisse se propager à l’œil même, ce qui entraînerait une détérioration de sa fonction. Les maladies ne se retrouvent pas seulement chez les adultes, mais sont également caractéristiques de l’enfance. Par conséquent, il est particulièrement important d'identifier à temps la raison des changements. Un diagnostic précoce facilite grandement la poursuite du traitement et augmente son efficacité.

Les symptômes

Tous les symptômes nécessitent une analyse et des détails. Dans un premier temps, le médecin interroge le patient pour identifier les plaintes et découvrir comment la maladie a commencé et évolué. Compte tenu de la décharge des yeux, il convient de noter leurs caractéristiques. Les principales caractéristiques du symptôme incluent:

  • Couleur: blanc, jaune, verdâtre.
  • Type: muqueux, purulent.
  • Consistance: liquide, visqueux, épais.
  • Volume: abondant ou maigre.
  • Périodicité: le matin ou pendant la journée.
  • Facteurs provocateurs: frottement oculaire, pression sur le sac lacrymal.

En parallèle, un examen physique comprenant un examen et une palpation est effectué. Cela vous permet d'établir les signes objectifs de la pathologie. Le complexe crée une image générale de la maladie, ce qui vous permet de tirer une conclusion préliminaire.

Si les yeux coulent, le diagnostic du problème commence par la clarification de tous les symptômes présents chez le patient.

La conjonctivite

L'inflammation de la muqueuse conjonctivale est la cause la plus courante de sécrétions oculaires. Selon le type de pathologie et son origine, les symptômes peuvent présenter certaines différences. Les signes les plus communs de la conjonctivite sont:

  • Sensation de corps étranger, coupant.
  • Yeux rouges.
  • Gonflement de la membrane muqueuse et des paupières.
  • Déchirer

Avec l'inflammation bactérienne apparaît écoulement purulent, qui est principalement recueilli après le sommeil. En raison des sécrétions visqueuses et boueuses, les paupières se collent et des raids se forment. Au début, un œil est touché, mais en raison du non-respect des règles d'hygiène, l'infection passe au second.

Assez souvent, la conjonctivite apparaît comme le symptôme d'une maladie respiratoire courante. Lorsqu'une infection virale est caractérisée par des signes d'intoxication générale: fièvre, faiblesse, malaise, courbatures. Un nez qui coule se produit, les patients souffrent de mal de gorge et de toux.

La conjonctivite dans l'infection à adénovirus est un signe qui permet de la distinguer des autres rhumes. Cela peut se produire immédiatement ou après un certain temps depuis le début. L'écoulement est souvent maigre, des follicules dilatés sont visibles sur la muqueuse et une plaque membraneuse est parfois formée. L'inflammation dans l'œil persiste après la normalisation de la température.

Caractère muqueux de petite décharge apparaissent dans la forme allergique de la conjonctivite. Mais dans ce cas, une forte rougeur et un gonflement des paupières, une sensation de brûlure et des démangeaisons dans les yeux apparaissent. L'ajout d'une flore bactérienne secondaire entraîne la suppuration de l'exsudat, le mucus devient blanc-jaune ou verdâtre.

En plus des infections virales, la conjonctivite peut être l'une des manifestations du syndrome de Reiter. Ceci est une condition causée par la chlamydia. Elle se caractérise par des lésions de l'urètre, de la membrane muqueuse des yeux et des articulations. La conjonctivite est souvent associée à une kératite, une iridocyclite, une uvéite. Ses manifestations sont rares, mais il est peu probable que l'urétrite et l'arthrite concomitantes passent inaperçues.

Blépharite

L'inflammation des paupières peut également libérer un liquide visqueux des yeux. Mais le plus souvent, cela est observé dans la blépharite démodectique, qui est due à une lésion de tique. Le bord externe de la paupière provoque des démangeaisons, surtout le matin, et parfois, les démangeaisons deviennent presque insupportables. Il y a des douleurs dans les yeux, des sécrétions collantes sont recueillies, qui collent les cils ensemble, puis se transforment en écailles et en croûtes. Les paupières s'épaississent et rougissent. La maladie a un cours chronique, d'autres régions du visage peuvent être touchées par la démodécie: sourcils, peau lisse.

Dacryocystite

Dans les cas où un liquide collant coule de l'œil, il est nécessaire de penser à une maladie telle que la dacryocystite. Il se produit en raison d'une obstruction du canal lacrymal (avec le SRAS, une rhinosinusite, des polypes nasaux, des anomalies congénitales, après des blessures). Les larmes stagnent dans le sac, ce qui entraîne l’ajout d’une flore secondaire et le développement d’une réaction inflammatoire. Le secret de la transparence se transforme en mucopurulent boueux.

Le tableau clinique de la dacryocystite est assez caractéristique. Les principaux symptômes de la maladie comprennent:

  • Déchirure grave.
  • Gonflement sous le coin interne de l'œil.
  • Lorsqu'il est pressé des ponctions lacrymales, un exsudat pathologique est libéré.

Le processus aigu est caractérisé par des signes plus vifs. La peau rougit fortement, le gonflement devient douloureux, les paupières gonflées, la fente de l'oeil ne se ferme pas complètement. L'œdème peut aller à la joue et au nez. Les patients se plaignent de douleurs dans la région orbitale, de fièvre et d'autres signes d'intoxication. Et après un certain temps, une fluctuation se forme au centre du gonflement, puis du pus traverse la fistule ou pénètre dans la cavité nasale. Le danger réside dans le fait qu'il peut y avoir des phlegmon de l'orbite.

L'écoulement de pus des yeux en cas de dacryocystite est un symptôme assez caractéristique qui, associé à d'autres symptômes, suggère un diagnostic.

Diagnostics supplémentaires

Pour clarifier le diagnostic et obtenir des informations fiables sur la nature du processus pathologique, il est nécessaire d'utiliser des méthodes supplémentaires. Les études de laboratoire et instrumentales présentées aux patients peuvent inclure de telles procédures:

  • Test sanguin général.
  • Analyse des pertes oculaires (microscopie, culture, PCR).
  • Recherche de cils sur la démodécie.
  • Tests d'allergie.
  • Biomicroscopie des paupières et de la conjonctive.
  • Sonnant le canal des larmes.
  • Dacryocystography.
  • Rhinoscopie

Lors de l'analyse des sécrétions sécrétées, il est possible d'identifier l'agent responsable de l'inflammation - une bactérie ou un virus. L’étude des cils permettra d’établir le caractère parasitaire du processus pathologique, et des échantillons contenant des allergènes révéleront une sensibilisation de l’organisme à certaines substances. Ceci établit la cause immédiate des changements inflammatoires dans la zone de l'œil.

Traitement

La tactique thérapeutique implique l’impact sur la source du problème et les mécanismes de développement de la pathologie. Fondamentalement, cela est réalisé par des méthodes conservatrices. Ils ne se font pas sans médicaments:

  • Antiseptiques (Albucidus, Vitabact).
  • Antibiotiques (Tsiprofarm, Tobreks, pommade à la tétracycline).
  • Anti-inflammatoire non stéroïdien (Indocoller).
  • Antiallergique (Lekrolin, Vizallergol).
  • Glucocorticoïdes (pommade à l’hydrocortisone).

En cas de rhume, il est important d’augmenter l’activité des défenses de l’organisme pour lesquelles des préparations d’interféron (Nazoferon), des immunomodulateurs (Anaferon, Polyoxidonium) et des vitamines (acide ascorbique) peuvent être utilisés. La dacryocystite au cours de la période d'infiltration est également traitée à l'aide de la physiothérapie (thérapie UHF, chaleur sèche). Et avec la formation d'un abcès, les méthodes chirurgicales devront être connectées, car l'exsudat pathologique doit être retiré du sac lacrymal. Cela se fait en créant une anastomose entre elle et la cavité nasale (dacryocystorhinostomie). Actuellement, l'opération est réalisée par une méthode peu invasive (endoscopique ou au laser).

S'il y a un écoulement des yeux, la seule solution correcte serait de demander l'aide d'un médecin. Seul un spécialiste est capable de comprendre la raison des changements et d'éliminer la pathologie. Et le patient devrait même refuser de penser à l'auto-traitement et se fier aux recommandations médicales dans tous les domaines.

En Savoir Plus Sur La Vision